Philippe Houdouin Pdg Keyyo.
Forum Media / Internet Gilbert Dupont : Stratégie et perspectives du spécialiste des services telecoms

20 novembre 2013 21 h 58 min
+ de videos
154
Views

Forum Media / Internet Gilbert Dupont : Stratégie et perspectives du spécialiste des services telecoms

Stratégie et perspectives de l’opérateur qui doit s’adapter à l’évolution de son marché et des services télécoms associés.

Notre invité pour en parler est Philippe Houdouin Pdg Keyyo.

Web TV www.labourseetlavie.com : Philippe Houdouin, bonjour. Vous êtes le Pdg de Keyyo. On va parler avec vous de stratégie et de perspectives, vous êtes au forum Gilbert Dupont où vous rencontrez des investisseurs aujourd’hui, comment se déroule déjà pour vous cette année 2013 ? On a vu qu’il y avait une petite baisse du chiffre de l’activité.

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : C’est une année un peu de transition, un petit peu à l’image de l’année 2012 où on va publier, on a publié sur Q3 donc un chiffre d’affaires qui est en légère baisse. Derrière cette légère baisse, on voit qu’il y a des dynamiques à l’intérieur de nos activités qui sont différentes. Donc le cœur de métier qui aujourd’hui est constitué par l’activité télécoms d’entreprise continue sur un rythme de croissance intéressant, de l’ordre de 10 % annuel, en parallèle nos activités historiques qui visent essentiellement les particuliers sur des offres de terminaison de trafic international sont toujours en baisse, voilà. Et cela reflète également un environnement, si vous voulez, économique qui n’est quand même pas évident, difficile. On est corrélé évidemment à la performance de l’économie française qui aujourd’hui est, je dirais, moyenne. Et puis on est également corrélé à l’activité télécoms en France qui, elle, subit de plein fouet une déflation, une déflation très dure, et également des changements d’usages avec un basculement des usages du fixe vers le mobile. Donc tout cela fait que le contexte est quand même complexe.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors votre marché cible, on peut dire, ce sont les petites entreprises et les PME, c’est le marché vraiment sur lequel… ?

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Voilà, alors aujourd’hui, le cœur de notre activité, le cœur de ce que l’on fait et de nos efforts de recherche et développement se tourne sur le marché des entreprises, des PME, des petites PME. On a eu quelques grands clients sur notre infrastructure, mais vraiment le cœur de ce que l’on fait, c’est la PME de 20, 30, 40 personnes.

Web TV www.labourseetlavie.com : Et donc dans ce domaine-là, vous parliez d’innovation, qu’est-ce qu’il faut leur offrir, on va dire, aujourd’hui peut-être que ne leur permet pas les grands opérateurs ?

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Clairement on a beaucoup réfléchi, on a également beaucoup interrogé nos clients, des prospects, et aujourd’hui le premier facteur de changement d’opérateur, c’est un facteur qui est lié à la qualité de service, à la stabilité du service, et également, je dirais, à la confidentialité du service. Donc ce sont vraiment sur des critères, je dirais, essentiellement techniques que les clients décident ou pas de changer de crémerie. Et d’ailleurs cela se reflète dans la structure du marché aujourd’hui telle qu’elle existe, les trois quarts du marché, d’après nos évaluations, donc les trois quarts des PME françaises sont encore clientes de l’opérateur historique Orange, voilà. Donc ensuite, évidemment, les questions de prix et de fonctionnalités c’est-à-dire accéder à un nouvel univers de services et faire bénéficier ses salariés de ces nouveaux services qui permettent à la fois de les valoriser, mais en même temps d’en améliorer leur productivité, viennent ensuite comme des critères de choix.

Web TV www.labourseetlavie.com : On voit effectivement le basculement de plus en plus vers le mobile, donc ça c’est clairement un mouvement de fond qui est en train de se produire ?

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Le basculement vers le mobile est une tendance lourde, qui est à l’œuvre depuis de nombreuses années. Il est vrai qu’avec l’arrivée de Free qui a imposé des baisses de prix très importantes sur la composante grand public du marché, ces baisses de prix ont également été effectives sur la composante professionnelle, entreprises du marché, donc effectivement maintenant que tout est illimité sur le portable, on a naturellement tendance à utiliser son smartphone pour passer ses appels, et moins sa téléphonie fixe. Maintenant tout cela dépend également du métier de l’entreprise. Il y a des secteurs d’activités où la réception d’appels, et notamment sur la téléphonie fixe, est absolument clé. Je pense à des métiers de télé-secrétariat, à des métiers de gestion hôtelière ou de gestion hospitalière, voilà, chaque secteur d’activités a ses spécificités en matière de téléphonie d’entreprise. Et donc, il faut aussi avoir une approche sectorielle pour répondre au mieux aux besoins de nos clients.

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment vous allez faire justement sur les, on va dire, sur les prochaines années pour peut-être avoir une croissance interne plus forte, cela passe par quoi ?

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Cela passe… Aujourd’hui notre stratégie, elle est relativement… on l’a bien en main. On a d’une part une stratégie d’accès direct au marché c’est-à-dire vraiment on veut servir en direct des entreprises, avec des offres innovantes, en rupture. Donc c’est ce que l’on a fait cette année avec le lancement en juin dernier de notre offre Box Entreprise, donc qui est une box qui a vraiment des caractéristiques assez uniques dans le marché aujourd’hui. On offre du double réseau, donc les entreprises… donc c’est pour de répondre à ce besoin de sécurité, de stabilité des entreprises, donc on a deux liens Internet, l’un sur le réseau d’Orange, l’autre sur le réseau de SFR, on mutualise ces deux liens, on fait du back-up à chaud au cas où un des deux réseaux serait amené à ne plus fonctionner. Donc ça c’est vraiment une… On voit tout le bénéfice d’être dans un positionnement d’opérateur de services c’est-à-dire que l’on offre à nos clients le meilleur des réseaux possibles. Cette box elle est également intéressante parce que on a le seul forfait qui est véritablement illimité sur 200 destinations, dont 100 destinations mobiles à l’international. Donc cela veut dire que l’on offre, inclus dans ce forfait, tous les mobiles en Allemagne, en Italie, en Angleterre, en Espagne, en Belgique, et j’en passe et des meilleurs. Donc il n’y a pas d’équivalent sur le marché de ce forfait. Donc c’est très pertinent, je dirais, pour toutes les sociétés qui sont en relation avec l’international ou qui sont implantées à l’international. Voilà, ces entreprises ont accès, avec cette offre à, je dirais, quelque chose qui n’a pas d’équivalent sur le marché. Voilà, et donc on est dans cette dynamique de continuer à offrir des offres en rupture, des offres innovantes au marché final. En parallèle, Keyyo qui est avant toute une société avec un fort contenu technologique, donc on est dans une dynamique qui vise à offrir notre plate-forme, nos services, dans une stratégie de type marque blanche, donc donner la possibilité à des opérateurs ou à des gros installateurs ou des gros intégrateurs, la possibilité de déployer à leur marque un service qui est comparable à celui que nous produisons pour nous-mêmes. Voilà, donc c’est un peu ces deux composantes qui vont nous permettre de continuer à progresser, voire d’accélérer notre croissance sur les années à venir. Notre analyse du marché, c’est que, à partir de 2014, la déflation que l’on vit actuellement sur le secteur devrait progressivement se calmer, s’estomper, et devrait nous permettre de redémarrer sur des bases plus saines.

Web TV www.labourseetlavie.com : Le mot de la fin peut-être sur l’international, bien sûr vous y pensez, j’imagine, comment cela peut se passer ce développement à l’international pour vous ?

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Ce développement, on est déjà, on commence déjà à le mettre en œuvre pour nos clients. Donc on a un certain nombre de clients qui sont internationaux, enfin qui sont internationaux et qui veulent déployer une offre de téléphonie partout, dans tous les pays dans lesquels ils sont présents, c’est ce que nous permettons, c’est ce que nous offrons à nos clients aujourd’hui. On a une présence potentielle dans 50 pays dans le monde, et puis en parallèle, on réfléchit dans le cadre d’accords avec des grands éditeurs de logiciels internationaux, à nouer des relations, des partenariats plutôt technologiques, de façon à fournir, encore une fois, notre technologie, nos services, sous forme d’API, et qui vont s’intégrer dans ces offres de grands éditeurs, et qui sont par construction des gens qui s’adressent aux entreprises sur des marchés internationaux.

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci Philippe Houdouin d’avoir fait le point avec nous, donc Pdg de la société Keyyo.

Philippe Houdouin, Pdg de Keyyo : Merci.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 20 novembre 2013.




Print Friendly, PDF & Email