Bilan 2012 : Interview d'Erick Rostagnat Directeur Général en charge des Finances Gl events.
Oddo Midcap Forum 2013 : Perspectives du spécialiste de l'évènementiel

16 janvier 2013 9 h 59 min
+ de videos
117
Views

Oddo Midcap Forum 2013 : Perspectives du spécialiste de l’évènementiel .

Après une année 2012 marquée par une augmentation de capital et un plan de développement vers les pays émergents, comment évolue ce secteur de l’évènementiel ? Quelles sont les salons et congrès à venir qui peuvent amener de l’activité ?

Nous parlons de la stratégie de la société,des dernières actualités, avec Erick Rostagnat Directeur Général en charge des Finances Gl events.

Web TV www.labourseetlavie.com : Erick Rostagnat, bonjour. Nous sommes au Forum Oddo Midcap à Lyon avec vous, au palais des congrès, un site que vous connaissez bien puisque vous le gérez, donc vous êtes directeur général en charge des finances de GL events, spécialiste de l’événementiel, comment s’est passé, on s’était vu au moment de l’augmentation de capital qui a été un moment important pour vous en 2012 bien entendu, au global qu’est-ce que vous retenez de cette année 2012 ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Une année contrastée selon les régions, une année contrastée selon certaines typologies de métiers, globalement, de toute façon, alors on n’a pas encore communiqué notre chiffre d’affaires annuel, mais on sera dans ce que l’on a annoncé, je dirais, il n’y a pas de doute là-dessus. Mais ce que l’on peut dire, oui, des contrastes selon les régions. On a encore des zones difficiles comme l’Italie et la Hongrie, mais par ailleurs on a le Brésil qui se développe bien, on a l’Espagne qui a bien fonctionné, des métiers qui fonctionnent bien aussi, on va voir bientôt au mois de janvier le Sirha, le fameux salon du Sirha qui va être un très, très beau salon, donc, je veux dire des contrastes selon les secteurs d’activité ou les pays. Globalement le groupe avance dans ses objectifs, mais c’est vrai, ce n’est pas linéaire et ce n’est pas homogène de partout.

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est-à-dire que le marché, globalement, ce marché de l’événementiel il reste perturbé ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Certains marchés c’est-à-dire l’événement Corporate d’entreprise, c’est clair que celui-là, notamment en Europe, il y a moins d’événements d’entreprise, ce n’est pas le cas au Brésil vous imaginez bien. Sur le métier des salons, je dirais, les filières qui sont dynamiques le restent, par contre les filières qui sont un peu plus difficiles ont tendance à plus souffrir, mais on a des… si vous voulez, une ville comme Barcelone qui a un palais des congrès qui accueille beaucoup d’événements internationaux a continué de bien fonctionner parce que aussi les prix des hôtels sont un peu moins chers qu’ils étaient avant, donc cela a plutôt aidé. Donc je veux dire, quand je dis contrasté, c’est vraiment contrasté selon des métiers, des pays et des typologies de clients oui.

Web TV www.labourseetlavie.com : Ce qui vous est dans ces périodes-là, c’est les synergies que vous pouvez faire jouer entre vos différentes activités ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Oui, bien sûr, je crois que c’est un de nos points forts et qui nous permet de traverser ces périodes-là parce que l’on a nos différentes clés d’entrée chez les clients, soit par le lieu, soit par l’organisation, soit par l’aménagement de lieux, sachant aussi qu’un marché qui est toujours assez dynamique qui est le marché des grands événements notamment sportifs, sur lesquels aujourd’hui, je dirais, on a vu encore à Londres, le groupe a une vraie place sur ce marché et qui nous permet d’être présent de façon très régulière sur ces grands événements et donc de développer notre savoir-faire, oui.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlait de cette augmentation de capital, vous aviez souligné, lors de cette opération, notamment le focus encore plus important, et d’ailleurs des investissements sur les marchés émergents, on parlait du Brésil, là il y a des investissements concrets qui vont se mettre en place ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Alors oui, on l’avait d’ailleurs annoncé au moment de l’augmentation de capital, nous avons commencé à construire l’hôtel sur le terrain du parc des expositions de Rio Centro, nous avons une opération de croissance externe qui est en cours au Brésil, et enfin dernier point sur le Brésil que l’on avait…, dont on avait parlé, c’est que l’on a réaménage une partie du parc des expositions dans lequel on a pratiquement fini de construire des bureaux qui vont être occupés par les organisations de la coupe du monde très prochainement, et probablement aussi dans le cadre des jeux olympiques, mais peut-être aussi dans le cadre des journées mondiales de la jeunesse qui vont se dérouler à Rio cette année. Donc les investissements, ils sont là, et puis on avait annoncé bien sûr aussi la zone, la Turquie, la zone des Emirats, la Chine, tous des pays sur lequel on n’a pas de choses à annoncer aujourd’hui, mais sur lesquels on est très présent en termes de contacts, d’avancées, mais bon on n’est pas toujours maître du planning.

Web TV www.labourseetlavie.com : Là, clairement, la recherche est effectivement sur du long terme c’est-à-dire trouver les bons emplacements, trouver, je dirais, les lieux d’événements, et puis s’installer dans la durée ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Oui, je crois que c’est ce que l’on vise et ce que l’on a démarré en Turquie, c’est ce que l’on aimerait faire sur la Chine mais ce n’est pas simple, c’est ce que l’on aimerait faire sur la zone des Emirats, et là aussi on développe notre présence quotidienne, et sur le Brésil, on a parlé, mais aussi le terrain de chasse peut être aussi ailleurs au niveau commerce, tout le continent africain, je veux dire il s’y passe beaucoup de choses en termes événementiels, donc il faut y être au moins commercialement, mais c’est vrai que dans les nouveaux pays, un des points d’ancrage peut être le fait de prendre un espace en gestion.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté des prix, on parlait de ce marché, il y a toujours une pression sur les prix sur notamment la partie Live de Gl events ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Oui, bien sûr, quand vous êtes dans une période difficile, chaque entreprise qui consomme essaye de faire entrer en jeu ses services achats, donc oui bien sûr, mais c’est pareil chez nous, je veux dire dans nos achats. Après, il faut savoir jusqu’où aller, et on sait très bien aussi qu’un événement ne se décide pas, la décision de faire ou de ne pas faire un événement est prise de façon relativement globale, et pas que sur un point précis, le prix d’une location d’une salle ou le prix de l’aménagement, donc c’est vraiment un budget global que les organisateurs regardent.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, en Europe, un des points noirs qui restent, c’est la Hongrie, il n’y a pas encore tellement de visibilité sur 2013 pour la Hongrie ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Non, malheureusement. Alors la Hongrie souffre d’une économie difficile et puis un contexte politique qui fait que il ne semble pas que l’Europe ait forcément envie d’y investir plus que cela, donc c’est compliqué. C’est compliqué parce que économiquement, c’est vrai que la zone se restreint et que la Hongrie n’a plus cet…, a beaucoup moins cette ouverture sur les autres pays de la zone, donc oui c’est une zone compliquée sur laquelle on fait tous les efforts de gestion possible, et puis néanmoins on essaye de redynamiser un peu le commerce, mais c’est vrai que c’est un pays pas simple.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté des perspectives, on parlait de ce salon Sirha qui va donc arriver, qui fait partie des événements 2013, est-ce que le calendrier 2013…, alors il y aura aussi des événements en 2014 que vous allez préparer en 2013, quels sont un peu les grands événements sur lesquels vous comptez capitaliser ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Je dirais, le Sirha c’est donc un événement qui a lieu tous les deux ans, après c’est un certain nombre d’événements mais, on parlait des journées mondiales de la jeunesse au Brésil, il y aura la coupe des confédérations également au Brésil, et puis un certain nombre de manifestations, je dirais qu’il n’y a pas à ce jour d’événements majeurs, style jeux olympiques bien sûr que l’on ne connaîtrait pas, donc cela va être, je dirais, du développement. 2013 sera certainement une année de croissance, je dirais, plus sur des bases existantes que sur des opérations majeures nouvelles.

Web TV www.labourseetlavie.com : Voilà, et donc avec peut-être des opérations de croissance externe si elles peuvent se réaliser après cette augmentation de capital ?

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Oui, bien sûr, on étudie, mais je n’ai pas, on n’a pas de dossier chaud brûlant, mais on est toujours présent sur cette activité-là.

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci d’avoir fait le point avec nous, Erick Rostagnat, on rappelle que vous êtes donc le directeur général en charge des finances chez GL events.

Erick Rostagnat, Directeur général en charge des Finances Gl events : Merci.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 16 janvier 2013.


Print Friendly, PDF & Email