Yves Bouget Pdg HF Company sur les résultats semestriels 2010.
Interview résultats semestriels 2010 de HF Company spécialiste des activités TV, Internet et CPL notamment

22 septembre 2010 19 h 01 min
+ de videos
50
Views

HF Company : Résultats semestriels 2010.

Yves Bouget Pdg HF Company revient sur les résultats semestriels et la stratégie de la société dans ses activités TV, Internet et CPL notamment.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Yves Bouget, bonjour, vous êtes le PDG de HF Company. On va parler avec vous du premier semestre et des perspectives pour la société. Comment s’est passé le premier semestre ? On a l’impression que ça a été assez contrasté selon les activités ?

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Oui, un semestre assez hétérogène, une croissance globale de 1%, trois métiers qui ont progressé : le métier de la TNT, on l’attendait vu qu’on a eu la fermeture des émetteurs analogiques en France ; l’ADSL parce que les Etats-Unis ont recommencé à investir autour du… de la mise à niveau de leur réseau VDSL ; et puis bien évidemment le CPL, mais le CPL ça surprend personne, c’est une technologie d’avenir qui connaîtra une croissance forte pendant les cinq années. Donc, globalement, une croissance hétérogène : trois métiers sur quatre qui ont progressé et la rentabilité qui a progressé plus vite que le chiffre d’affaire, vu que la marge opérationnelle ressort à +5% et le résultat net ressort à 12%. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors dans la partie, ce que vous appelez Univers TV, tout ce qui est lié à la TNT… on voit, alors là, vraiment, entre les deux trimestres, une forte progression au premier et puis une rupture au deuxième. Alors, est-ce que c’est lié justement aux fermetures/ouvertures et la France notamment, où on attend peut-être un peu plus sur le second semestre finalement ?…

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Non, c’est un effet de base, parce qu’en fait l’année dernière, au premier semestre, nous étions portés par la fermeture des émetteurs analogiques en Espagne et en Italie, donc… il y a eu de très, très forts volumes sur ces deux pays, et dans le même temps il n’y avait pas de fermeture en France. Inversement au premier semestre, la TNT s’est arrêtée en Espagne, a été retardée en Italie, donc on s’est retrouvée qu’avec la croissance française ? remarquable, parce qu’on a dépassé les 50% de croissance ? mais l’effet de base, bien évidemment, a été relativement important. Malgré tout, l’univers TV a fait une croissance de +7% pour le premier semestre et on s’attend à une croissance beaucoup plus forte au second semestre. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de l’activité confortique, là, on est en baisse sur le semestre. Qu’est-ce que vous mettez, je dirais, comme explication sur cette baisse ?

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Alors, -13 quand on le retraite de la fermeture de notre filiale polonaise qui nous faisait que de la confortique, on est à -8, et quand on la retraite des pays de l’Europe du Sud, finalement la France est flat moins. Donc, première indication : la France, qui est la part du chiffre d’affaire la plus importante de la confortique, tient, reste… reste… légèrement négative mais tient. Ca veut dire que la consommation en France est fragile, mais elle continue à tenir le marché. En revanche, clairement, la Grèce, tout le monde comprend qu’aujourd’hui le consommateur saute pas de joie et court pas dans les magasins… L’Espagne et l’Italie, c’est deux regards différents. L’Espagne est aujourd’hui en plein marasme économique. Je rappelle, 22% de taux de chômage, les jeunes à 50%, ou moins de 23 ans ne trouvent pas d’emploi, une TVA qui a augmenté, une imposition qui s’alourdit… donc aujourd’hui la consommation est complètement en panne en Espagne et en Italie, et bien, on retrouve des vieux démons de l’Italie, c’est-à-dire le travail au gris qui commence à refaire surface, donc bien évidemment la consommation directe est impactée. Donc la confortique, on a pas perdu de parts de marché, on pas perdu de référencement, mais on est en position d’attente de reprise de la consommation. Finalement, elle est à l’image, aujourd’hui, d’un paysage économique très perturbé en termes de consommation directe. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors vous aviez des objectifs de doublement, je crois, de l’activité sur l’ensemble de l’année 2010. Ca parait aujourd’hui difficile ?

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Aujourd’hui, on dit que l’année 2010 aura une croissance soutenue. Quand on dit ça, on se rappelle que le S1 a fait +1, ce qui veut dire qu’on attend une très forte croissance au deuxième semestre, portée, clairement, par la TNT, par la continuité du marché américain, du VDSL, et par une forte croissance du CPL, car le CPL aujourd’hui… nous engrangerons de vrais succès commerciaux auprès des opérateurs français et internationaux qui commencent à pré-commercialiser l’IPTV. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Je disais, sur la confortique en particulier, là…Ça veut dire que vous êtes obligé de revoir cette partie-là ? C’est-à-dire que le doublement d’activité ne sera pas réalisable ?

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Alors on attendait pas de doublement d’activité sur la confortique. Simplement, on pensait pouvoir se retrouver flat au bout de l’année. Je crois pas que la consommation dans les pays du sud repartira au point de nous permettre de terminer en zone d’eaux mortes sur la confortique. Donc on se retrouvera, à mon sens, avec trois fortes croissances sur les trois métiers… les trois premiers métiers cités, et on se retrouvera en légère décroissance sur la confortique. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Globalement, vous aviez parlé assez… ici-même de moyen terme, de long terme en parlant des années prochaines… Est-ce que malgré ces déceptions sur la consommation, est-ce que ça reste d’actualité, cette croissance attendue sur les années qui viennent ?

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Sans vouloir faire de la rhétorique, j’aimerais bien rencontrer des présidents… beaucoup de présidents dans ma situation… troisième semestre de croissance en séquentielle, quand même, en pleine crise économique, trois métiers sur quatre en croissance… donc moi je considère qu’on est dans une phase extrêmement favorable mais maintenant, on est, nous, dan l’attente, on a beaucoup investi autour de la technologie CPL, on dit que ça sera une technologie structurante pour le groupe qui radiera sur l’ensemble des métiers, parce que du CPL on va en trouver bien évidemment sur le haut débit, ça va de soi, mais on va en retrouver dans l’univers de la TV, on va en retrouver dans la confortique et du multimédia. Donc aujourd’hui, on va avoir une croissance forte en 2011, dans la lignée de 2010, mais plus forte parce que la TNT va arriver sur des territoires français à forte densité de population. Parce que le CPL, on le sait, on a aujourd’hui des engagements de très gros opérateurs avec de très gros volumes, donc on sait déjà que le CPL dans les années à venir va connaître une forte croissance, son internationalisation va nous tirer. Ce qui nous permet de dire qu’on va rentrer dans un cycle de forte croissance, qu’à fin 2012 le CPL devrait représenter 25% de notre activité. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Un mot de conclusion sur la Bourse en termes de valorisation. Par rapport à ce que vous dites aujourd’hui, on en est loin, clairement… Qu’est-ce que ça veut dire ? Que les investisseurs, pour l’instant, attendent de voir encore des semestres de croissance, attendent pour revenir ? Ils donnent l’impression d’avoir moins de visibilité que vous.

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « C’est un vrai sujet, je pense que vous connaissez aussi bien que moi le sujet. Je crois qu’aujourd’hui on a un problème industriel… le monde financier a un problème industriel, un vrai problème industriel face aux micro-caps, face aux small caps et même face aux mid. Aujourd’hui, l’attention que doit délivrer un broker ou un gestionnaire de fortune sur une micro-cap de 150 millions d’euros ou / et sur un Alstom de plusieurs milliards d’euros pour gérer le dossier va être à peu près la même. Donc en termes d’économie d’échelle, y a zéro économie d’échelle. Je crois qu’il est grand temps qu’il y ait un grenelle des SMID et des micro pour que le secteur financier prenne en charge véritablement l’exploitation des small et des micro-caps parce que je rappelle quand même que, quand on regarde le niveau de performance, ça reste ces entreprises dites familiales ou managériales restent aujourd’hui les plus performantes. Si je prends HF Company, c’est 23 ans… sur 23 ans c’est 22 années de croissance et c’est 23 années de résultats. Y a finalement des vraies ressources de rentabilité et de placement. Comme je dis toujours, mais c’est un peu d’humour, l’année dernière 11% de rendement, c’est HF Company, je trouve que mon argent est très bien placé, franchement… »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Et bien sur ce message, ça sera le mot de la fin. Merci Yves Bouget d’avoir été avec nous, PDG de HF Company.

 

Yves Bouget PDG de HF Company : « Merci beaucoup. »

© www.labourseetlavie.com 22 septembre 2010.

Print Friendly, PDF & Email