Laurent Levy Président du Directoire Nanobiotix : "Une étape sanctionnée par un succès de notre produit".
Actualités et perspectives après l'étude clinique de phase 1 du NBTXR3

11 juin 2014 22 h 10 min
+ de videos
917
Views

NANOBIOTIX (Euronext : NANO – Mnémo : FR0011341205), société française spécialiste de la nanomédecine a annoncé récemment que les données finales de la première étude clinique chez l’Homme avec NBTXR3, produit phare de son portefeuille, avaient été positifs : « L’étude clinique de phase I a établi que l’injection intra-tumorale de NBTXR3, suivie d’un traitement par radiothérapie, avait un bon profil de sécurité chez des patients atteints d’un sarcome des tissus mous (STM) localement avancé. A ce jour, ces patients présentent un risque important de récidive et disposent de peu d’options thérapeutiques. Ces résultats positifs permettent à Nanobiotix d’engager la préparation de la dernière phase clinique pivot, qui devrait conduire à l’enregistrement du produit et à son marquage CE. »

Journée investisseurs à Londres, Assemblée Générale, l’actualité de la société est plutôt intense, l’occasion de faire à nouveau un tour d’horizon avec Laurent Levy, le Président du Directoire de Nanobiotix.

Web TV www.labourseetlavie.com : Laurent Levy, bonjour. Vous êtes le Président du Directoire de Nanobiotix. On va parler avec vous de votre actualité et puis de perspectives pour votre société. On a vu dans l’actualité des résultats positifs d’une phase 1 d’un de vos produits, Nanobiotix XR3, important. Je n’ai pas vu les investisseurs réagir à cela, est-ce que pour vous c’était manifestement un point important, une étape importante ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Dans tout développement de produits de santé, la fin d’une phase clinique est importante, surtout si elle est positive, ce qui est le cas pour notre produit. Alors évidemment c’était une étape que l’on attendait tous et qui a été sanctionnée par un bon succès puisque les résultats que l’on a pu montrer, lors de l’ASCO sur toute cette phase 1 complète cette fois, ont bien démontré ce que l’on attendait du produit.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que pour vous c’est une vraie reconnaissance des nanoparticules, c’est vraiment ce sujet-là qui est au cœur, c’est une vraie reconnaissance de l’efficacité ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : C’est la première fois que ces produits étaient testés chez l’homme, même s’il y a eu tout un tas d’essais chez l’animal et sur les cellules, mais c’est la première fois que l’on avait une population complète de patients traités avec ce type de produits et qui montre, au-delà de ce que l’on avait déjà vu avant, on montre que le produit n’est pas toxique, que l’on peut l’utiliser quelle que soit la dose que l’on a fait dans cet essai, que l’on peut aussi l’injecter de façon aisée, que le produit reste en place, ce qui était un des points clés à démontrer lors de cet essai, et on commence à avoir des signes d’efficacité qui sont importants dans ces résultats.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là, on parle de patients atteints du sarcome des tissus mous, donc c’est effectivement une première étape, est-ce qu’il en faudra… il faudra bien sûr plus de patients pour aller encore plus loin dans vos développements ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Oui, cette étape est clé et nous a démontré que cela marchait jusqu’à maintenant, et ce qu’il y a devant nous, c’est la dernière étape du développement clinique, notamment dans le sarcome des tissus mous que l’on compte démarrer dès la fin de l’année 2014, et pour une dernière phase clinique qui comptera environ 150 patients, qui nous permettra d’avoir un marquage CE dès 2016 sur ce produit. Mais je pense que, au-delà même de cette avancée dans le sarcome des tissus mous, cela valide un peu toute l’approche NanoXray les trois produits que l’on a puisque c’est ce qui pose le socle de l’utilisation de ces produits chez l’homme. Donc cela nous permet d’élargir maintenant le développement vers d’autres cancers, comme le deuxième essai clinique qui est en cours sur les cancers de la tête et du cou, mais aussi vers d’autres types de tumeurs comme le cancer du foie, après plus tard vers la prostate et d’autres encore.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Avec donc cette idée que… On sait aujourd’hui que sur le traitement des cancers, effectivement la chimiothérapie crée des dégâts, mais elle est aujourd’hui là avec les nanoparticules, elle en commettra moins en quelque sorte, elle en fera moins ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Au-delà de cela, on ne vient pas en opposition de la chimiothérapie ou d’autres types de thérapies, mais on est là pour traiter le problème local quand il apparaît ou quand il se développe pour essayer de détruire la tumeur localement, empêcher qu’elle métastase, et surtout résoudre un certain nombre de problèmes cliniques. Alors après, la chimiothérapie pourra venir en complément de ce type de traitement sans aucun problème.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté justement des investisseurs qui étudient Nanobiotix depuis plusieurs mois, ils voient qu’il y a eu une augmentation de capital, ils voient ces résultats, il s’est passé effectivement sur le titre… on voit qu’il a grimpé brutalement, ensuite il ne réagit pas forcément à ce type de nouvelles, comment vous gérez cela aujourd’hui en ce moment, ce qui se passe sur le marché ? On a l’impression qu’il y a beaucoup de volatilité, il y a même des investisseurs qui disent « j’aimerais bien que cela se calme. »

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : C’est sûr que l’on a beaucoup d’échanges sur le titre, mais si l’on prend un peu de recul et que l’on s’éloigne de la vision au jour ou à la semaine sur le titre de Nanobiotix, on voit bien que depuis le début de l’année on a eu une très bonne progression du titre parce que l’on a pu annoncer des avancées significatives dans notre développement, et puis dans les plans qui vont venir par la suite, et cette augmentation de capital qui maintenant nous permet de financer toute la fin du développement. Alors, évidemment, si on se concentre sur les quelques jours, c’est toujours un peu chahuté, mais si on prend un peu de recul et que l’on regarde l’évolution, on est tout à fait satisfait de l’évolution du cours aujourd’hui.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a du côté de l’activité, donc ce que l’on a indiqué à l’instant, il y a des pertes sur l’exercice 2013, un report à nouveau, vous présenterez cela aux actionnaires, autour de 12 millions d’euros, qu’est-ce que l’on peut dire de la situation financière de l’entreprise, compte tenu à la fois des développements que vous avez faits et des financements à venir ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Aujourd’hui, on peut considérer qu’elle est assez saine. On dépense comme on a prévu dans nos plans, évidemment on ne génère pas encore énormément de chiffre d’affaires, mais ce n’est pas l’objet aujourd’hui de la société. Notre objet, c’est d’avoir récupéré suffisamment de financements, c’est 28 millions d’euros lors de la dernière augmentation de capital, pour aller jusque sur le marché. C’était une étape critique du financement de la société, et aujourd’hui on a plutôt un avenir assez serein de ce côté-là.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous avez… vous revenez également des États-Unis. Quand une Biotech française va aux États-Unis, cela crée de la spéculation parce que l’on dit « il peut trouver un investisseur, il va trouver un gros investisseur qui va venir », vous étiez aux États-Unis pour faire quoi ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : On y va toujours pour plusieurs choses. Là en l’occurrence, c’était pour l’ASCO, et on avait plusieurs objectifs, déjà présenter nos résultats auprès de la communauté médicale, mais aussi des industriels avec qui on parle depuis quelque temps maintenant, et puis évidemment des investisseurs avec qui il faut que l’on établisse de nouveaux liens, mais tout cela se fait de façon très naturelle et au fur et à mesure.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Pour vous aujourd’hui, par rapport au plan annoncé, par rapport à ce que l’on avait dit lors de notre précédent échange, vous êtes dans les clous de développement ? Vous êtes conforté dans vos développements cliniques ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Au-delà du développement et d’être dans ce que l’on avait défini, pour nous, ce qui est vraiment le plus important, c’est la nature des résultats que l’on a pu communiquer et obtenir. D’avoir un mois de retard ou un mois d’avance, c’est bien ou mal, mais ce n’est pas ce qui définit l’essence de la valeur d’une société. Quand on obtient des bons résultats comme ceux que l’on a obtenus, c’est avec cela que l’on obtient de la valeur pour le futur. Et donc, au-delà d’avoir respecté nos plans jusqu’à maintenant, on est plus que satisfait des résultats excellents que l’on a obtenus.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc ce sont des moments charnières pour vous, importants, vous étiez aux États-Unis, il y a une réunion des investisseurs, vous allez voir les investisseurs à Londres, il y a cette assemblée générale,  c’est, on va dire pour vous, un moment-clé pour expliquer tout ce qui se passe en ce moment chez Nanobiotix ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : C’est toujours intéressant de rencontrer nos investisseurs, que ce soient les investisseurs institutionnels ou les particuliers, parce que l’on peut à la fois expliquer ce que l’on fait plus en détail et leur parler du futur, et surtout recevoir les questions parce que c’est aussi important pour apprendre à parler à ses actionnaires de comprendre les questions qu’ils ont. Donc on aime bien ces moments où on peut échanger avec eux.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’il n’y a pas trop d’attente de quelque part… on a l’impression que vous n’êtes pas la seule Biotech à être comme cela sollicité, on voit que cela s’agite sur une semaine, qu’ensuite cela se calme, cela revient, est-ce qu’il n’y a pas trop d’attente justement sur le futur de l’entreprise ou en tout cas quand on regarde à la semaine de la bourse justement ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Je dirais que les attentes à moyen terme et long terme, elles sont plus que justifiées. Maintenant les attentes au court terme sur la journée ne sont pas toujours justifiées, mais c’est un peu normal. Pour beaucoup de nos actionnaires, c’est un sujet neuf, et ils s’attendent à ce que l’on fasse des choses nouvelles tous les jours, mais nous cela fait plus de dix ans que l’on travaille dessus, donc on a un plan industriel pour nous amener jusqu’au marché et on regarde un peu plus loin que cela, mais c’est normal toute cette agitation et il faut juste l’expliquer et des fois la contenir un peu.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc il y aura par exemple des partenariats ou ce genre de choses qui pourront justement aider l’entreprise dans les prochains mois ? Cela fait partie des développements, des attentes qui conforteront l’entreprise ?

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Oui, je pense que d’ici la fin de l’année, il y a deux parties importantes que l’on attend, tout d’abord le démarrage de cette dernière phase de développement en Europe, qui va nous permettre de faire diffuser à travers l’Europe, à travers ce dernier essai clinique, l’utilisation de ce produit dans le sarcome et au-delà, et aussi ce développement aux États-Unis. Pourquoi un partenariat ? Parce que le point le plus important dans tout cela, c’est de pouvoir adresser le marché américain. C’est aujourd’hui le marché qui est encore le plus gros, avec la plus grosse marge, donc il faut absolument l’adresser, et les patients qui sont atteints d’un cancer du foie en Europe, il y en a aussi aux États-Unis, c’est quelque chose, le cancer, de mondial. Donc le plus important pour nous, c’est de savoir comment et avec qui on va adresser ce marché. Donc d’ici la fin de l’année, tout ce qui concerne la stratégie pour les États-Unis sera évidemment présenté à tout le monde.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci d’avoir fait le point avec nous aujourd’hui Laurent Levy, on rappelle que vous êtes donc le président du directoire de Nanobiotix.

 

Laurent Levy, Président du Directoire de Nanobiotix : Merci.

 

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 11 juin 2014.



Print Friendly