Denis Lambert Pdg Groupe LDC : "On a des hausses qu'on a jamais connu des matières premières, nous allons les répercuter"".
Résultats semestriels 2021-2022 du spécialiste de la volaille

24 novembre 2021 18 h 13 min
+ de videos
3,647
Views

Le groupe LDC vient de publier ses résultats semestriels 2021-2022.

La société indique notamment : “Sur la période de mars 2021 à fin août 2021, les ventes du Groupe s’élèvent à 2 396,1 M€
contre 2 121,8 M€ au 1er semestre 2020-2021 en hausse de 12,9% (+10,8% à périmètre identique et taux de change constant). Les volumes commercialisés progressent de 7,5% et de 5,3% à périmètre identique.
Volaille : un semestre de reprise de la restauration et de l’export. Avec l’intégration des activités Ronsard dans le périmètre de consolidation du Groupe dès le 1er mai 2021, les ventes semestrielles du pôle volaille hors amont enregistrent une progression de 12,0% à 1 645,3 M€ contre 1 469,2 M€ et +6,3% en volumes. A périmètre identique, le chiffre d’affaires est en progression de 9,7% et les tonnages commercialisés en croissance de 3,8%. L’évolution favorable du chiffre d’affaires intègre les premières revalorisations tarifaires obtenues et la reprise des ventes sur les circuits de restauration ainsi qu’à l’export. En intégrant l’amont, le pôle Volaille France affiche un chiffre d’affaires de 1 817,0 M€ en progression de 10,6% et de 8,7% à périmètre identique.

International : forte croissance des activités avec un effet de base favorable sur le 1er semestre Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2021 (janvier à juin) s’élève à 228,9 M€ en hausse de 19,4% (+18,8% à taux de change constant et périmètre identique) avec des volumes commercialisés qui progressent de 7,9% (+5,7% à périmètre identique). Malgré un effet devises négatif, l’activité du pôle a bénéficié de plusieurs éléments qui ont contribué à la forte progression des ventes : Un effet périmètre avec les contributions de la Société Marnevall intégrée sur 6 mois contre 4 mois en 2020 en Hongrie et de la Société Naturagra Pasze (alimentation animale) en Pologne acquise le 1er avril 2021. Un contexte plus favorable avec la levée des restrictions sanitaires et la réouverture des frontières. Une solide dynamique du mix produits en Hongrie et en Pologne. Les hausses de tarifs obtenues au cours du premier semestre restent insuffisantes au regard de l’évolution du prix des matières premières.

Traiteur : conquête de nouveaux consommateurs en GMS et reprise de la restauration. Le chiffre d’affaires du pôle ressort en forte progression de 20,9% à 350,2 M€ (+16,9% à périmètre identique sans la contribution de la Société Asia General Food intégrée en novembre 2020). Les volumes commercialisés progressent de 12,8% (+12,2% à périmètre identique). Le pôle a bénéficié d’un effet de base favorable avec la reprise des ventes en restauration hors domicile et l’évolution du mix-produits. Le pôle Traiteur continue à prendre des parts de marché sur ses principales familles de produits frais et surgelés (plats cuisinés, sandwichs, pizzas, traiteur asiatique …)et s’appuie sur le succès de sa marque forte Marie.”

 

Retour sur les dernières actualités, les évolutions des marchés, l’international mais aussi un sujet crucial, la hausse des matières premières.

Denis Lambert Pdg de LDC est mon invité.

Vous vous intéressez à la société, retrouvez toutes les interviews déjà diffusées uniquement sur la Web Tv www.labourseetlavie.com, première base de données en vidéos sur les sociétés cotées et leurs dirigeants, via ce lien direct : Vidéos LDC

Print Friendly, PDF & Email