Exclusif Arnaque financière : quand l'escroc et son équipe reviennent à la charge.

17 octobre 2020 17 h 50 min
+ de videos
109
Views

C’était il y a pratiquement un an, l’escroc financier avait contacté Didier Testot fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV.

Un an plus tard, un membre de son équipe récidive, cette fois en se faisant passer pour la société #Primonial puis Corum, deux gestionnaires d’actifs français bien connus, pour des produits à vendre.

C’est donc un nouveau document exclusif recueilli par Didier Testot, le fondateur de la Web TV www.labourseetlavie.com, journaliste financier, Didier Testot a aussi été l’ancien porte-parole de la COB (Gendarme de la Bourse), c’est un sujet qu’il connaît bien.

À travers ce document qui montre qu’il est difficile d’attraper ses escrocs avec nos forces actuelles, il souhaiterait donc que les autorités (BANQUE DE FRANCE, AUTORITE DES MARCHÉS FINANCIER, POLICE, PARQUET FINANCIER, BERCY…) non seulement en prennent conscience et que les particuliers soient sensibilisés à ces sujets car l’épargne accumulée dans une vie de labeur, n’a pas vocation à finir dans les poche des escrocs financiers, quel que soit leur technique. Bercy doit donc agir et vite pour créer une véritable force contre ces arnaques financières qui prolifèrent. 

Voici le contenu de ce document exclusif www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés 2020 : 

 

Vendeur produit : C’est un de mes confrères de l’OCDE qui nous a fixé un rendez-vous téléphonique aujourd’hui.

Didier Testot : Oui.

Vendeur produit : Concernant des placements alternatifs. Je ne vous dérange pas actuellement ?

 Didier Testot: Non, ça va.

Vendeur produit : Super. Dans un premier temps, c’était pour prendre un premier entretien. Je voulais faire avec vous comme une petite simulation du fait qu’on est un cabinet gestionnaire de patrimoine, un cabinet privé indépendant. On est aujourd’hui sur plus de 150 possibilités de placement. Il y a des placements pour de la réduction d’impôts ou pour de la rentabilité. Donc, je voulais faire une petite simulation pour voir si d’abord vous êtes éligible sur un de ces produits et de là voir peut-être de mettre en place plusieurs stratégies de placement différentes.

S’enchaine les questions directes sur le patrimoine :  

Vendeur produit : Je mets sur mon outil de simulation. Vous êtes marié, Monsieur TESTOT ?

Vendeur produit : Vous êtes propriétaire ?

Vendeur produit : Est-ce que vous avez des enfants à charge ?

Vendeur produit : Combien d’enfants à charge vous avez ?

Vendeur produit : Vous savez plus ou moins ce que vous payez à l’année ?

 Didier Testot : Je ne le dévoile pas dans un entretien, mais oui.

Vendeur produit : Aujourd’hui, je vais vous poser des questions qui vont être un peu personnelles, j’ai envie de dire. Ce n’est pas pour rentrer dans votre vie privée, c’est simplement pour faire un comparatif. Moi, je suis gestionnaire de patrimoine, c’est-à-dire que c’est mon métier pour pouvoir vous apporter plusieurs solutions de vous poser ces questions qui sont un peu personnelles.

 Didier Testot : Oui. Après, il faut connaître les gens. Il faut regarder un peu de documentation avant de tout…….

Vendeur produit : Après, moi aujourd’hui si par exemple je ne sais pas ce que vous avez en termes de placements bancaires, je ne connais pas forcément vos projets. C’est pour ça que je rentre dans des détails qui vont me permettre à moi l’élaborer pour vous plusieurs stratégies de placement. Ce que vous payez comme impôts, à moi personnellement cela ne change rien à ma vie pour être honnête avec vous. C’est pour ça que je vous dis que si je rendre dans ces détails-là, après si vous voulez pour apprendre un peu à nous connaître, on est le cabinet Primonial. Je pense que vous avez déjà entendu parler de ce cabinet.

 Didier Testot : Oui, c’est un nom qui me dit quelque chose…

Vendeur produit : On est aujourd’hui les numéros 1 en France en termes de placements. On a un cabinet qui fait plus de 250 M€ de chiffre d’affaires à l’année, on a plus de 25 agences actives. À ce niveau-là, vous n’avez pas à vous inquiéter, c’est mon travail. C’est-à-dire que je rentre dans les détails et c’est pour vous faire plusieurs stratégies de placement différentes. Alors, vous avez quoi vous aujourd’hui en termes de placements bancaires ?

 Didier : C’est plutôt de l’attente compte tenu des taux. Effectivement, c’est plutôt des liquidités parce qu’on ne sait pas trop ce qui va se passer demain.

Vendeur produit : Bien sûr. Et aujourd’hui vous êtes sur des placements classiques comme les Livrets A, PEL, PEA, Assurance Vie ?

 Didier Testot : Oui, ce sont des choses où on sait que cela ne rémunère pas forcément, mais on se dit, au moins si on veut le retirer, on peut le retirer. On n’a pas besoin de demander à son banquier.

Vendeur produit : Bien sûr. Après, vous savez, malheureusement vous n’avez pas forcément les connaissances pour, mais il y a énormément d’épargne aujourd’hui en Europe auprès de banques assez connues, comme le HSBC en Allemagne, comme la Caixa en Espagne ou pas mal d’autres banques où vous pouvez avoir sur de simples livrets d’épargne aux mêmes risques qu’un Livret A et avec la même disponibilité, vous pouvez aujourd’hui déjà être sur du 4 à 4,5 nets à l’année. Je vous donne l’exemple du Livret E, le livret européen. C’est un livret d’épargne aujourd’hui qui peut vous rapporter. C’est-à-dire que vous avez le même fonctionnement, votre accès en ligne via votre banque, vous n’avez pas besoin de demander strictement rien à personne, vous pouvez piocher dedans et en attendant vous faites 4 à l’année en net, par exemple. Après, quels sont vos projets pour l’avenir ? Cela vous intéresserait déjà d’être sur un placement ?

 Didier Testot : Oui, il y a des possibilités, il y a peut-être des opérations stratégiques. Après, cela peut permettre à un moment donné d’avoir un peu plus d’argent disponible, de regarder les différents placements et puis de se dire : entre le Livret A, le livret etc., les placements alternatifs, les actions, les machins, qu’est-ce qu’on peut trouver sur les prochaines années ? Je dirais que c’est plutôt dans l’idée de se dire sur les prochaines années.

Vendeur produit : Si demain je vous proposais un placement, vous auriez préféré être sur un placement qui est plus ou moins sur du court terme ? C’est-à-dire que sur un an ou deux ans renouvelables tous les ans, tous les deux ans, vous auriez préféré être sur un placement qui est plus ou moins bloqué sur 10-15 ans par exemple ?

 Didier Testot : Non, pas forcément bloqué, mais je dirais plus que court terme parce que le court terme, on ne sait pas. Les marchés pour l’instant, ça va, mais il suffit qu’il y ait à nouveau des sujets de crise sanitaire et puis ça va à nouveau baisser. Et puis là la finance pour l’instant, ils ont plutôt parlé de produits financiers de rendement assez bas.

Vendeur produit : En France particulièrement malheureusement. C’est pour ça que notre cabinet aujourd’hui, on est 80 % implanté en Europe. Aujourd’hui, 80 % de nos produits sont en Europe. Le fait qu’il y ait une facilité en termes d’impôts et on a particulièrement des rendements qui sont beaucoup plus intéressants. Je vous ai donné l’exemple du Livret E, mais on peut parler par exemple des SCPI. On travaille aujourd’hui avec une SCPI européenne qui elle ne fait pas de prévisions, elle assure des gains à l’année sur des contrats d’un an renouvelables tous les ans. C’est la SCPI Corum Origin. Vous avez déjà entendu parler de cette SCPI ?

 Didier Testot : Non. Corum, j’ai déjà dû en entendre parler, mais Corum Origin non.

Vendeur produit : Aujourd’hui, Corum, c’est une SCPI qui est propriétaire de plus de 156 immeubles implantés dans 12 pays différents et cette SCPI en réalité, elle assure un gain net à l’année de 6,26 %. On parle aujourd’hui de rendements qui restent assez intéressants. Nets, le fait que les impôts sont prélevés à la source dans les pays en question. Et ce qui est bien, c’est que vous aujourd’hui, vous avez une part qui est accessible à tous. La part est à 1 090 € avec un ticket d’entrée de 10 parts minimum, ce qui représente un peu plus de 10 000 €. Ce qui vous rapporte un gain net à l’année de 6,26% et vous pouvez tous les ans renouveler. Le taux est défini d’avance pour l’année à venir, mais tous les ans vous pouvez avoir après un taux différent. C’est-à-dire qu’arrivé à date anniversaire dès que le contrat arrive à terme, on vous donne un autre contrat et c’est à vous de choisir si vous voulez renouveler ou pas. Si vous le renouvelez, vous repassez sur un an avec le taux qui est défini, qui peut être plus beau, plus haut ou plus bas. Si vous ne voulez pas renouveler, vous êtes libre de reprendre votre capital et vos bénéfices sans frais de pénalités le fait que votre contrat sera arrivé à terme. C’est ça qui est intéressant aujourd’hui. C’est pour ça qu’il y a plusieurs produits, plusieurs directions. Moi, si vous voulez, regardez ce qu’on va faire. Dans un premier temps, je vais vous envoyer un petit mail. J’ai …… Toujours d’actualité ?

Didier Testot : Oui, c’est bon.

Vendeur produit : D’accord. Ce que je fais, c’est que je vous envoie un petit mail avec de la documentation sur notre cabinet. Je vous mets sur le mail les documents que vous devez me renvoyer pour que je puisse vous créer un accès en ligne. Le fait aujourd’hui qu’on ne vous connaît pas, sur notre site vitrine, on ne met pas dans le détail tous les produits qu’on propose. Ce que j’aurais aimé faire, c’est déjà vous créer un accès en ligne pour que vous puissiez même vous dès que vous avez un petit moment, vous êtes à la maison, vous voulez faire quelques petites simulations via la plateforme, vous voulez étudier un petit peu les produits, vous pouvez me passer un petit coup de fil et me dire « j’ai vu tel produit sur telle forme d’investissement. Est-ce que je pourrais avoir un petit peu plus de doc ? » Cela va nous permettre ensemble d’apprendre à se connaître, déjà dans un premier temps, et peut-être de là, l’accès en ligne est valable pendant un mois, c’est-à-dire que pendant un mois, on pourra même se recontacter et faire de là comme une gestion de patrimoine afin de rentrer plus en détail dans vos projets et essayer de faire un petit comparatif avec les placements que vous avez.

 Didier Testot: D’accord.

Vendeur produit : D’accord ?

Didier Testot : Oui, c’est bien.

Vendeur produit : Alors, je vous envoie le mail. Sur le mail, je vous laisse les documents. Les documents, ce sont les documents de base, comme une pièce d’identité recto verso avec un justificatif de domicile. Grâce à ça, je peux vous créer un accès en ligne et de là on pourra directement avancer. Je vous passerai peut-être un petit coup de fil semaine prochaine. Peut-être que vous allez avoir des questions sur notre cabinet, je pourrai peut-être y répondre.

Didier Testot : D’accord.

Vendeur produit : Ça vous intéresserait aujourd’hui d’avoir une expérience via un cabinet privé contrairement au domaine bancaire ?

Didier Testot : Oui. De toute façon, dans la vie, il faut toujours avoir plusieurs opportunités. Il faut regarde ce qu’il y a, ce qui se fait à un moment donné. C’est toujours pareil. Il y a les banques et puis après on regarde ce qui se fait autour.

Vendeur produit : Bien sûr. Très bien. Alors, ce que je fais à ce moment-là, Monsieur TESTOT, je vous envoie le petit mail avec une petite doc sur Primonial. Je vous mets en bas ma ligne directe. Vous aurez notre numéro de SIREN, notre adresse, bien sûr. Je vous mets un petit lien YouTube en bas, comme vous pouvez voir. Je vous mets sur le mail les documents que vous devez me renvoyer. Essayez de me les renvoyer au plus vite parce que ça me prend 24 à 48 heures avant de valider.

 Didier Testot : D’accord.

Vendeur produit : Et de là on pourra faire le point et peut-être si à ce moment-là… Vous savez quoi ? Sur le mail, je vous mets même le bulletin de souscription de Corum si vous voulez l’étudier de votre côté et même de là démarrer avec quelques parts dans un premier temps. Je vous mets tout ça sur le mail avec de la documentation sur Corum Origin, comment ils font leur placement. Et à ce moment-là, on se fait un petit point semaine prochaine et on essaye de voir un petit peu plus en détail ce qu’il en est.

 Didier Testot : D’accord. Ok.

Vendeur produit : D’accord. Vous avez peut-être des questions par rapport à notre cabinet ?

 Didier Testot : Non, je vais regarder. Effectivement, je connais le nom, mais après c’est de voir ce qu’ils proposent dans la période, quels sont les conseils, par rapport au marché, qu’est-ce que vous proposez.

Vendeur produit : Bien sûr. Après, on est vraiment hors circuit en termes du marché français. Je suis honnête avec vous. Via notre cabinet, vous n’allez pas avoir les rentabilités que vous trouvez. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, vous savez, j’ai travaillé pendant plus de 12 ans. J’ai travaillé à la Société Générale et à la BNP. J’ai quitté ce monde le fait que dans le monde du privé, on a les mains beaucoup plus libres. On peut se permettre de faire beaucoup plus d’associations via des cabinets, beaucoup plus de fusions. On peut se permettre de travailler beaucoup plus facilement. Vous savez, la banque aujourd’hui, c’est on est un robot, on suit ce que dit notre ordinateur, on suit ce que dit la hiérarchie et c’est comme ça. Alors que dans le monde du privé, on peut se permettre d’avoir des partenaires phares qui peuvent nous apporter de hauts rendements et de vrais bénéfices.

Didier Testot : Oui, je comprends. D’accord.

Vendeur produit : Après, je pense que si vous aujourd’hui, vous cherchez de la rentabilité et de la sécurité, dans le monde du privé, vous pourrez vous plaire.

Didier Testot : D’accord.

Vendeur produit : D’accord ?

Didier Testot : Ok. Écoutez, très bien. Cela me paraît clair.

Vendeur produit : Super. Si vous avez la moindre question, vous pouvez m’envoyer un mail ou me passer un petit coup de fil et on fera le point dans la foulée.

Didier Testot : Ok. Je vais regarder les documents, puis on en reparle la semaine prochaine.

Vendeur produit : Pas de problème.

Didier Testot: Merci.

Vendeur produit : Je vous souhaite une excellente journée en tout cas, Monsieur TESTOT.

Didier Testot: Merci également.

Vendeur produit : Bon week-end à vous.

Didier Testot : Merci.

Vendeur produit : Bon courage. Au revoir.

 

Voilà pour ce document qui confirme que cette équipe oeuvre toujours pour arnaquer des Français via une technique assez similaire, les taux sont bas, votre banque vous ment, nous sommes un cabinet professionnel privé… de nouveaux arguments en usurpant l’identité des sociétés Primonial et Corum, reconnues en France, donc plus facilement réceptifs de la part des futurs épargnants grugés.

Print Friendly, PDF & Email
Category: PATRIMOINE