Toussaint Roze Pdg Notrefamille.com.
Interview résultats semestriels 2010

6 octobre 2010 5 h 33 min
+ de videos
85
Views

Notrefamille.com : résultats semestriels 2010.

Toussaint Roze Pdg Notrefamille.com détaille la stratégie du portail internet et ses différentes activités notamment la généalogie.

Web TV www.labourseetlavie.com : Toussaint Roze, bonjour, vous êtes le PDG de Notrefamille.com. On va revenir avec vous sur les résultats semestriels et les perspectives. Sur le semestre, vous parlez d’un semestre d’investissement…On voit une baisse d’activité, baisse du résultat, une perte d’exploitation…Qu’est-ce qui s’est passé concrètement pour expliquer cette perte ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « L’activité est toujours très forte, l’audience du portail Notrefamille.com a continué à continuer à progresser fortement au cours du premier semestre puisque elle a atteint 4 800 000 visiteurs uniques en moyenne, sur le deuxième trimestre, avec une progression de plus de 30% par rapport à l’année dernière. On continue à se développer sur la généalogie, ce qui explique ces résultats semestriels et cette… et cette perte. Ce sont les investissements que nous avons effectué pour structurer la société et préparer l’avenir… Nous avons effectué un certain nombre de recrutements puisque l’effectif moyen qui était de 29 personnes au premier semestre 2009 est maintenant de 43 personnes. Donc on a recruté des ingénieurs des, « marketeurs », pour préparer l’avenir et puis on a aussi, surtout, internalisé notre force de vente pour la vente d’espace publicitaire, notre régie publicitaire. Et donc on a opéré 4 recrutements pour mieux valoriser à terme notre espace. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Et donc il est pas… y a pas de craintes sur le business model ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Non, on est très confiants sur notre business model puisque, comme on l’a vu, notre audience continue à s’élargir et le portail Notrefamille devient de plus en plus incontournable d’une part, et d’autre par on est toujours porteurs d’un grand projet d’envergure sur la généalogie qui a des perspectives très importantes. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Là, on parle dans ce secteur, très précisément, de dématérialisation et donc d’archivage… Notamment dans le côté département. Qu’est-ce qu’il y a derrière ce projet ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Derrière le projet généalogie, il y a la promesse pour chacun de retrouver facilement ses racines, ses ancêtres, ses origines, dans un monde qui est de plus en plus mouvant, où les internautes ont besoin d’ancrage, de références. Et donc notre projet c’est de valoriser au mieux l’ensemble des archives françaises, d’état civil ancien, de plus de 100 ans, pour permettre à tout un chacun de retrouver facilement sa généalogie, son histoire et ses origines, ce qui est aujourd’hui très difficile à faire puisque ça nécessite de se déplacer dans les archives départementales ou d’effectuer de très longues recherches. Et donc c’est un projet révolutionnaire et qui va faciliter grandement l’accès à ses origines. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors certains disent… ou des contradicteurs disent que finalement c’était public, ça va devenir privé par votre intermédiaire avec ces archives électroniques.

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Non, absolument pas, les archives sont publiques, elles sont librement accessible par tout un chacun sur les sites internet des archives, dans les locaux des archives départementales. La proposition de valeur de Genealogie.com, c’est de faciliter l’accès à ces archives en créant un moteur de recherche nominatif, donc on va pouvoir accéder à ces informations en saisissant un nom et un prénom et on va pouvoir retrouver facilement ses ancêtres, alors que quand on va dans les centres d’archives, en fait, on accède à des registres anciens qui ont été tenus par les officiers d’état civil, à la main, c’est quelque chose de manuscrit, et donc c’est très difficile de trouver l’information qui vous intéresse si vous ne savez pas déjà où elle est localisée. C’est-à-dire dans quel village, et à quelle date et sur quelle page du registre, puisque toute cette information qui est manuscrite et qui a été parfois numérisée n’est pas organisé avec des index nominatifs. Donc la proposition de valeur de Genealogie.com, c’est de permettre ces recherches à partir d’un nom. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y aura des investissements pour Notrefamille.com, pour le groupe en général pour avoir les outils nécessaires d’archivage ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Pour Notrefamille.com c’est effectivement un investissement important puisqu’il va falloir indexer l’ensemble des archives françaises anciennes pour créer ces instruments de recherche et faciliter l’accès à ces archives, et donc ce sont des investissements à venir très importants. Mais derrière, on va créer un service qui est vraiment révolutionnaire avec, en principe, u développement important du chiffre d’affaire et un modèle rentable, sur abonnement, pérenne… récurrent… »

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc ça veut dire, des investissements dans un premier temps, mais ensuite des revenus récurrents ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Ensuite, effectivement, ce sera des revenus récurrents et puis des barrières à l’entrée qui sont significatives puisque c’est un travail de longue haleine et c’est un chantier très important que de créer ces instruments de recherche pour mieux valoriser ce patrimoine français. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’on a une idée du calendrier de la mise en place ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Alors aujourd’hui nous sommes en négociations avec l’ensemble des collectivités territoriales qui détiennent ces fonds d’archives, ces registres d’état civil ancien, de plus de cent ans, et donc ces négociations vont se poursuivre et nous pensons être capables de mettre en ligne les premières données en 2011. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté du portail lui-même, Notrefamille.com… on en avait parlé ensemble. On va dire il est de plus féminin, y aussi la cuisine… Ca fait partie des thématiques.

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « La cuisine c’est une des thématiques fortes du portail, mais nous avons également une thématique santé qui se développe et que nous allons enrichir considérablement. Ce qu’on voit c’est que dans l’univers des sites et des portails féminins sur Internet, les thématiques cuisine et les thématiques santé sont très importantes pour avoir un bassin d’audience. Donc nous sommes en train de les développer très fortement, et l’audience est au rendez-vous. Donc nous sommes très satisfaits de ces développements. Nous avons rajouté près de 20 000 recettes de cuisine au cours de ce premier semestre. Et parallèlement au développement de ce trafic sur le portail Notrefamille, nous avons donc internalisé la force de vente pour mieux valoriser l’audience à long terme. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On a l’impression que beaucoup de portails sont allés vers ce qui attire, aujourd’hui, la cuisine, la santé, effectivement… Comment on se distingue dans cet univers ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « On se distingue parce qu’on est le portail de toute la famille et des mères de famille, donc on a un positionnement un peu différent des grands portails généralistes qui cherchent une… cible qui est un peu différente, qui est peut-être plus urbaine, plus CSP+ et plus célibataire. L’audience Notrefamille c’est un bassin d’audience féminin, de mères de famille… »

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté du e-commerce, il y avait une baisse, on voit, sur le semestre… Alors qu’est-ce que vous allez faire ?

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Alors sur l’e-commerce, effectivement on a constaté une baisse qui est légèrement proportionnelle à une chute d trafic sur la boutique cadeaux.com de notre portail. Donc on a identifié un certain nombre de leviers, d’axes d’amélioration sur lesquels nous sommes en train de travailler. Il y a de grosses problématiques de délivrabilité d’e-mails, c’est de plus en plus difficile de relancer ces clients et de fidéliser les internautes par l’e-mail, donc on est en train de travailler sur ces sujets et d’améliorer nos programmes de newsletter et de CRM, de travailler sur tout le marketing social et d’améliorer le référencement de notre offre. »

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, après ce premier semestre, qu’est-ce que vous envisagez pour l’ensemble de l’année ? Est-ce que le groupe sera en perte, ou est-ce que vous espérez que, effectivement…

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Alors ce qu’on envisage, c’est un deuxième semestre déjà… bien plus… qui est traditionnellement bien plus important puisque le deuxième semestre comporte les fêtes de Noël qui sont très importantes pour la boutique de cadeaux et donc on envisage une fin d’année relativement sereine. Je crois que c’est un peu tôt pour se prononcer, mais en tout cas on va redresser la barre au cours du second semestre. Et les investissements que nous avons entamés devraient commencer à porter leurs fruits, même s’ils porteront… s’ils seront pleinement efficaces à partir de 2011. Mais pour résumer, nous avons vraiment structuré la société pour préparer l’avenir, nous avons recruté, nous avons investi et donc cette phase est transitoire. Notrefamille a des actifs très importants, un trafic significatif et est un acteur-clef de la généalogie, donc les perspectives sont très souriantes. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra ça. Merci Toussaint Roze d’avoir été avec nous, PDG de Notrefamille.com.…

Toussaint Roze PDG de Notrefamille.com : « Merci. »

©www.labourseetlavie.com 6/10/2010

Print Friendly, PDF & Email