Patrick Alexandre Pdg Crossject : "Nous mettons en place nos moyens industriels".
Stratégie et perspectives du spécialiste des dispositifs d'injections sans aiguilles

10 octobre 2014 15 h 56 min
+ de videos
210
Views
Loading the player...

Lors du Large & Midcap Event, organisé par CF&B Communication, la Web Tv a reçu Patrick Alexandre le Pdg de Crossject. 

La société Crossject conçoit un dispositif d’injection de médicaments sans aiguille.

Nous parlons de la stratégie et les investissements pour laproduction de son produit phare ZENEO® et des dernières actualités de l’entreprise.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Patrick Alexandre, bonjour. Vous êtes le président du directoire de Crossject. On va parler avec vous de votre actualité. Vous êtes au Large & Midcap Event au palais Brongniart, vous rencontrez les investisseurs. Commençons peut-être par le premier semestre. Vous leur dites quoi sur votre activité finalement sur ce premier semestre ? Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : On leur décrit effectivement la feuille de route qui est celle que l’on avait présentée lors de l’introduction en bourse de février et on leur montre que nous sommes sur notre chemin avec, d’une part le parcours de mise en place des moyens industriels, et, d’autre part, l’avancée des programmes de développement de combinaisons de médicaments avec notre dispositif, et notamment d’une clinique qui s’est déroulée cet été et qui s’est bien passée.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc les investissements qui ont été réalisés, à ce stade, donc vous ont permis d’avancer ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Oui. Donc effectivement on a pu annoncer, on avance étape par étape, on sécurise notre schéma avec, je dirais, un premier niveau de capacité qui nous permet d’alimenter tous nos programmes de développement, de tester, je dirais, la supply chain dans une échelle légèrement supérieure en vue d’avoir des capacités commerciales pour la fin de l’année prochaine et alimenter le marché.

Web TV www.labourseetlavie.com : On rappelle, vous êtes spécialiste donc de dispositifs d’injection de médicaments sans aiguille que l’on va avoir justement à l’écran, vous avez amené effectivement certains de ces produits. Quand on parle de super générique parce que il y a peut-être des gens qui nous regardent, qui disent super générique, qu’est-ce que l’on va trouver dans ce type de produits que vous allez pouvoir faire ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Alors, super générique, c’est à la fois la combinaison de médicaments génériques qui sont parfaitement connus du marché, on connaît précisément les doses, les effets, les effets secondaires, donc de ce point de vue-là, on répète les schémas thérapeutiques, mais simplement on apporte le côté super, c’est notre dispositif, un moyen d’administration simple, confortable et sûr à utiliser, et de façon à avoir des traitements qui soient suivis plus efficacement par les patients. Donc cette combinaison-là, on la décline sur des marchés où l’auto administration est un réel plus, soit pour des traitements chroniques, soit pour des traitements d’urgence.

Web TV www.labourseetlavie.com : Je vois aussi sur la partie effectivement quand il y a des chocs allergiques, ça c’est ce que vous appelez le Zeneo Adrénaline, c’est en développement aussi cette partie-là ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Absolument, on pense pour Zeneo que le segment général de l’urgence est un élément majeur parce que, très souvent, on administre les produits sous forme intramusculaire et l’injection sans aiguille, et particulièrement Zeneo, permet de faire cette injection en moins d’un 10e de seconde. Lorsque la situation est critique, on doit prendre le produit, le poser sur le site d’injection, on appuie et c’est terminé. Et donc là, cette notion de rapidité de garantie de zone administrée est un élément essentiel de Zeneo pour lequel il n’y a absolument rien d’équivalent de par le monde.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là, quelque part, cela vous ouvre d’autres horizons ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Absolument, et donc là on est en train de travailler beaucoup à élargir cette franchise et nous avons effectivement pu annoncer dernièrement que nous avions quelques discussions dans différentes aires thérapeutiques et que j’espère bien être en mesure de présenter un nouveau produit à notre palette. Aujourd’hui nous développons trois produits, un en chronique, un en urgence vitale et un an d’urgence moins vitale, donc d’ajouter un autre produit plus particulièrement dans l’urgence.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous rappeliez effectivement cette levée de fonds de février 2014, aujourd’hui, ce que vous deviez investir a été investi ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Nous investissons. Alors, le programme d’investissement, il y a 12 millions qui sont réservés à la mise en place des moyens de production, bien entendu on ne dépense pas ces investissements en une seule fois. Nous avons un chemin, on sécurise le process par une montée progressive et donc aujourd’hui, effectivement, nous sommes plutôt sereins sur les investissements qui sont conduits, sur la qualité de ces investissements.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de l’activité, rentabilité par rapport à ces investissements qui ont été faits, quel schéma vous mettez en avant aujourd’hui pour les investisseurs qui regardent cela en priorité ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : On communiquera auprès des investisseurs sur cette montée en cadence progressive. Aujourd’hui, on a pu annoncer que, pour les principaux composants, les plus complexes, les plus critiques pour le produit, que nous étions passés à un stade de moyens de fabrication des composants de type industriel. Mais nous allons plus loin puisque nous avons renforcé l’équipe en recrutant des gens pour s’occuper de la supply chain, c’est-à-dire que l’outil est quand même un environnement, une gestion des flux matériels et immatériels, tout cela c’est une construction à part entière, et donc on se structure pour être performant sur ce segment-là.

Web TV www.labourseetlavie.com : Pour vous, il y a les deux marchés Europe et États-Unis à adresser quelque part quasiment en même temps ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Oui. On sécurise notre process en déposant les dossiers en Europe dès que les dossiers sont opérationnels, mais on n’attend pas d’avoir terminé le programme européen. Nous avons, comme le font la plupart des sociétés, consulter la FDA. On a obtenu un avis scientifique sur notre plan de développement sur le méthotrexate qui est un des trois programmes que l’on développe. Donc nous savons parfaitement, nous connaissons parfaitement les questions auxquelles il faut répondre pour satisfaire les exigences réglementaires américaines. Donc en permanence nous faisons ce développement en parallèle sur les deux continents.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous parliez également dans votre communication de partenaires pour le lancement d’un nouveau produit super générique, cela fait partie de la stratégie aussi ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Oui. Au stade où on en est, on a un potentiel qui est extrêmement large. On trouve qu’il est dommage de se limiter à trois produits. L’introduction en bourse s’est très bien passée et on dispose de fonds supplémentaires pour mettre en place de nouveaux projets. La prudence, la gestion prudentielle que nous avons, nous amène à mettre en priorité parmi les sujets potentiels ceux qui suscitent un intérêt marqué de partenaires pharmaceutiques. Donc on essaie de joindre ces deux parties-là, à la fois une justification scientifique et médicale des schémas thérapeutiques mais également d’avoir une validation, quelque part, de professionnels du médicament.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur les perspectives, vos prochains rendez-vous qui seront effectivement importants pour vous sur les prochains mois ?

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Sur les prochains mois, c’est bien entendu la publication des résultats de l’étude clinique de cet été, donc ça, c’est le principal rendez-vous. Donc nous rédigeons les dossiers de demande d’AMM et puis, bien entendu, on développe de gros efforts pour signer de nouveaux contrats, étendre soit territorialement les accords que nous avons avec d’autres partenaires, soit signer de nouveaux contrats, donc beaucoup d’activités sur la partie commerciale, on va dire.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci, Patrick Alexandre, d’avoir était avec nous.

Patrick Alexandre, Président du Directoire de Crossject : Merci à vous.

 

à propos : ZENEO® est un dispositif d’injection sans aiguille, pré-rempli, à usage unique. Il peut être utilisé pour des injections intradermiques, sous cutanées, et intramusculaires. ZENEO® s’adapte à de nombreux médicaments et vaccins. 

 

Print Friendly, PDF & Email