Pablo Pérez Garcia Villoslada Directeur Financier Antevenio.
Forum Media / Internet Gilbert Dupont : Stratégie et perspectives du spécialiste du marketing en ligne

19 novembre 2013 10 h 40 min
+ de videos
76
Views
Loading the player...

Forum Media /Internet Gilbert Dupont. Stratégie et perspectives du spécialiste du marketing en ligne

Nous évoquons la stratégie de l’entreprise, numéro un sur son marché en Espagne (régie, régie intéractive, e-mailing, performance et présente dans plusieurs pays européens dont la France.

Notre invité est Pablo Pérez Garcia Villoslada Directeur Financier Antevenio.

Web TV www.labourseetlavie.com : Pablo Pérez Garcia Villoslada, bonjour. Vous êtes le directeur financier de Antevenio. On va parler avec vous de la stratégie de la société, vous allez rencontrer aujourd’hui au forum Gilbert Dupont des investisseurs, vous êtes spécialistes de ce que l’on appelle le marketing interactif, la publicité en ligne. Comment se passe l’année 2013 ? On a l’impression que pour beaucoup d’acteurs c’est plus compliqué, c’est une année plus compliquée, qu’il y a beaucoup de changements ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Pour nous, c’est une année compliquée, une année où bien sûr, toujours quand on a une année compliquée, une année d’opportunité. Mais c’est vrai, à Antevenio, nous avons dit toujours que nous sommes le leader espagnol du marketing interactif, de la publicité interactive. Maintenant il faut dire de plus en plus que nous sommes une petite multinationale puisque nous sommes déjà présents dans six pays. Donc l’activité en Espagne est presque la moitié de l’activité du groupe, le chiffre d’affaires en Espagne représente 1,48 % mais une des choses importantes que nous avons vécues en 2013, c’est que 2013, la conjoncture économique en Europe et notamment en Espagne continue à être dégradée, en Espagne a été une année très difficile. Ça c’est la relation macroéconomique. Après, sur les activités du groupe, nous sommes présents sur trois axes. La régie publicitaire a été affectée par la crise publicitaire et parce que c’est une activité que nous faisons notamment l’Espagne. Il y a une autre activité qui la performance ligne à ligne avec des audiences tierces. Ça, la partie e-mailing va bien, mais la partie performance, nous avons connu une pression sur le marché. Donc, ce que nous sommes en train de faire, c’est de transférer les activités surtout sur le troisième axe, c’est le portail. C’est une activité qui connaît une croissance ?en Espagne et qui est l’activité de la compagnie. Donc ces trois axes, régie, e-mail, performance et le portail.

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement cela veut dire qu’aujourd’hui il y a un besoin… parce que sur la partie régie, on voit des plates-formes maintenant effectivement de real timing bidding, comme disent les Anglo-Saxons, donc on voit des plates-formes en temps réel, c’est incontournable dans votre domaine, dans ce secteur-là ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Oui, c’est arrivé et cela va provoquer une, pas une concentration, mais de notre part un mélange des gens qui achètent et qui vendent en même temps, mais c’est une opportunité pour nous qui avons aussi toute la partie des bases de données, nous pouvons faire ce travail d’enrichissement de la partie régie qui est un atout différentiel pour nous. Mais c’est vrai que c’est arrivé et cela a changé la culture de comment faire les media bannières et l’achat des espaces publicitaires. L’autre question, bien sûr, c’est quelque chose que nous avons annoncé depuis 2007 quand nous avons fait l’internationalisation de la compagnie, donc nous sommes présents maintenant dans six pays, comme je l’ai dit avant, mais ce que nous voyons, c’est un potentiel énorme de croissance pour Antevenio en France et au Mexique.

Web TV www.labourseetlavie.com : En France on dit toujours que la croissance économique n’est pas au rendez-vous, sur la partie Internet, qu’est-ce que vous envisagez justement comme croissance ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : C’est vrai que la croissance macro-économique, c’est une question européenne. Aujourd’hui il y a eu même des nouvelles dans ce sens, mais le marché français pour nous c’est important parce que c’est un marché très grand, si on voit l’e-commerce. L’e-commerce en France cela continue à avoir une croissance et c’est un marché qui, quatre fois, est peut-être le double, et que les marchés espagnols et italiens qui sont les marchés les plus forts de Antevenio ensemble. Donc pour nous la France est un marché où nous avons une activité portail, nous avons des portails que nous sommes en train de tester, qui fonctionnent très bien, et nous avons une opportunité parce qu’ils sont très orientés à l’e-commerce. Et l’autre partie sur le marché, c’est le Mexique, c’est le contraire. C’est un marché qui est en train de connaître une situation similaire à celle que l’on avait il y a six ans ici, une croissance de 40 % des investissements publicitaires par an. Donc même si c’est un marché qui est encore petit, c’est un marché déjà avec une taille suffisante et avec un potentiel énorme. Donc pour nous, le pas suivant c’est le Mexique.

Web TV www.labourseetlavie.com : Cela veut dire pour vous aussi que, quand on parle de ces portails, ça c’est de la croissance organique, mais que vous pouvez aussi réaliser des acquisitions dans la stratégie internationale ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Nous avons toujours fait des acquisitions et de la croissance organique en même temps. Nous n’avons pas maintenant envisagé une acquisition, mais nous sommes toujours ouverts. En tout cas, ce qui est important pour nous, c’est que nous avons un bilan très sain, une trésorerie suffisante et aucune dette financière. Donc nous avons la possibilité d’avoir des opportunités et de les prendre.

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est vrai qu’on a l’impression que sur ce secteur, sur votre secteur, d’autres acteurs sont d’ailleurs confrontés à la même chose, il manque de visibilité. On se dit que c’est un marché en mutation. On ne voit pas encore très bien les contours. Est-ce que de votre point de vue, les contours sont clairs ? Vous avez parlé des portails, vous avez parlé de quelque part là où va aller Antevenio ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Nous savons très clairement quels sont les actifs et les atouts de Antevenio. Nous sommes bien sûr… C’est un marché qui est en train de bouger complètement chaque année, mais c’est ce qui est le plus intéressant aussi pour nous, c’est quelque chose de très séduisante pour nous, mais ce qui nous semble très clair, c’est qu’il y a des différentes activités que nous faisons que nous pouvons développer à l’international mais aussi sur le marché domestique.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur les parties des portails justement, il y a des thématiques qui se distinguent clairement c’est-à-dire qui peuvent marcher au niveau européen ? Il y a vraiment des thématiques particulières que l’on peut répliquer ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Oui, les thématiques où nous sommes le plus fort, elles sont quatre. C’est l’emploi, l’emploi lié à l’éducation et à la formation, ça c’est un pôle. Le deuxième pôle, ce serait la mode. Nous avons un portail que nous avons développé dans six pays, en Espagne, en Italie, en France, au Royaume-Uni, au Brésil et en Pologne aussi. Et nous avons un portail de voyages, c’est très similaire à la mode, le contenu éditorial, comment nous faisons cela. Et il y a un quatrième pôle important, c’est un agrégateur d’offres d’entertainement, théâtre, cinéma, restaurants, etc.

Web TV www.labourseetlavie.com : Peut-être le mot de la fin, est-ce que vous envisagez le retour à la croissance en 2014 quand même ou c’est encore compliqué d’envisager le retour à la croissance ?

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Oui, nous pensons que 2014 sera une année de croissance. Mais simplement, il y a… Il faut distinguer. Nous sommes sur des marchés pour les Espagnols et les Italiens qui ont souffert. Bien sûr nous avons fait des économies mais nous continuons à avoir une structure suffisante parce que nous avons une position très forte là au moment où l’économie quand elle sera à revenir, nous avons de très belles opportunités parce que nous continuons à être leaders là. Le deuxième point qui est important pour être confiant dans la croissance, c’est que nous avons connu des difficultés pour mettre en place les services Antevenio sur les marchés français et mexicain, et maintenant nous sommes en activité sur ce deuxième semestre qui est rentable et qui est en train, chaque mois, d’avoir une tendance positive. Donc 2014 nous somment très confiants. Et donc après, c’est ce dont on avait parlé avant, nous sommes dans une situation où nous pouvons profiter des opportunités que nous pouvons rencontrer.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela bien sûr. Merci Pablo Pérez Garcia Villoslada, d’avoir été avec nous, directeur financier de Antevenio.

Pablo Pérez Garcia Villoslada, Directeur Financier de Antenevio : Merci comme toujours et enchanté.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 19 novembre 2013.


 


Print Friendly, PDF & Email