Olivier Michel Directeur Général en charge des Finances HighCo.
Interview sur les résultats annuels 2010 et les perspectives

29 mars 2011 11 h 23 min
+ de videos
101
Views

HighCo : Vidéo sur les résultats annuels 2010.

Avec Olivier Michel Directeur Général en charge des Finances HighCo, retour sur l’année 2010, la stratégie du spécialiste de la communication hors media dans le secteur de la distribution, et les perspectives notamment à l’international.

Web TV www.labourseetlavie.com : Olivier Michel, bonjour, vous êtes le Directeur Général en charge des Finances d’HighCo. On va revenir avec vous sur l’exercice 2010, sur les perspectives. Comment, je dirais, s’est passée pour vous cette année 2010 ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : HighCo a eu de très bonnes performances financières parce que si on reprend un petit peu les trois thématiques de communication, on a su croître en 2010, on a eu une croissance organique de 4,7 %, c’est mieux que notre marché qui a crû de 4 % et là où les groupes publicitaires ont fait des croissances en Europe entre 2 et 3 points, donc on a fait mieux que notre marché en termes de croissance. En termes de rentabilité nous avons amélioré notre résultat d’exploitation de 14 %, nous avons amélioré notre résultat, notre rentabilité opérationnelle avec un ratio de rentabilité contre marge brute à 17,2 %. Et puis nous avons su préserver notre capacité d’investissement avec une génération de cash de plus de 10 millions sur la période pour nous de bonnes performances financières.

Web TV www.labourseetlavie.com : On rappelle que vous êtes un spécialiste de ce qu’on appelle le hors média, publicité hors média et notamment dans le secteur de la distribution, quelle a été la caractéristique de ce marché en 2010, on va dire ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Je crois que ce qui a caractérisé notre marché, notamment le marché de la promotion, c’est que dans un contexte de crise économique qui perdure, de crise du pouvoir d’achat en Europe, eh bien les consommateurs ont continué à utiliser de la promotion, ont continué à utiliser des coupons, des coupons de réduction puisque, je vous donne un exemple, le marché des coupons a progressé de 15 % en France par exemple en 2010, des marchés plutôt porteurs sur lesquels travaille HichCo.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc ça veut dire quelque part qu’on reste dans une ambiance consommateur difficile à convaincre et qu’il faut l’inciter par ce type d’opérations.

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Les marques ont besoin de promouvoir leurs produits, les distributeurs ont besoin de faire venir les gens dans leur magasin et Internet, le téléphone mobile permettent, sont des nouveaux moyens qui nous permettent de faire venir et d’accélérer le trafic en magasin pour nos clients.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de l’international, est-ce qu’on a le même type de marché ou il faut distinguer, on va dire, certains pays puisque, on le sait, la situation économique n’est pas la même si on pense à l’Espagne ou à d’autres pays, elle est parfois plus difficile, est-ce que à l’international il y a une tendance aussi qui est positive?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Ben nous, on est principalement franco-belge. A 98 % HighCo c’est la France et la Belgique. Donc en Belgique on a eu des tendances un petit peu différentes, une croissance un peu plus, un peu plus basse en Belgique qu’en France. Pour vous donner un ordre d’idées, on a connu une croissance de 7,7 % en France là où la croissance a été seulement de 1 % en Belgique, donc un pays un petit peu plus difficile pour nous en 2010.

Web TV www.labourseetlavie.com : On voit, et on va en reparler sur le digital, tout donc tout ce qui est, ce que vous êtes en train de faire, en termes d’investissement, est-ce que vous investissez justement régulièrement pour trouver des solutions dans ce domaine-là ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : On se doit d’investir pour, nous sommes aujourd’hui leader de ce qu’on appelle l’émission des coupons de réduction, les activités de traitement de compensation des bons de réduction, eh bien ce marché bouge, va du papier sur Internet. Aujourd’hui nous émettons des coupons sur Internet, on les compte électroniquement en caisse, demain le process de coupon sera totalement dématérialisé de A à Z, les coupons seront émis sur téléphone portable, ils seront émis sur les scannettes qui sont accessibles sur les caddies pour les consommateurs, ils sont téléchargeables sur les cartes de fidélité et puis ils sont comptés électroniquement en caisse. Donc, le support papier est en train progressivement de disparaître, je ne dis pas qu’il sera absent en 2011, mais à horizon 3-5 ans le marché est en train de basculer globalement faire de l’électronique.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc, de plus en plus ce qu’on appelle la dématérialisation effectivement y compris dans

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : C’est le cas dans nos métiers de la promotion. Que ce soit les coupons de réduction, ce qu’on appelle les offres de remboursement pour les consommateurs, un certain nombre de techniques de promotion qui sont en train progressivement de basculer vers l’électronique.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du d’un côté de ce secteur de la distribution, on voit aussi qu’il est en train de bouger sur les différents formats entre des formats qui peuvent être de centre-ville adaptés effectivement et puis les hypers toujours là, mais on se pose toujours des questions, mais ça fait plusieurs années maintenant sur les hypers avec le prix de l’essence en ce moment par exemple, comment doit évoluer votre stratégie justement par rapport à ce secteur-là ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Nous, on travaille globalement avec les distributeurs. Par exemple notre premier client c’est Casino, mais par exemple avec Casino, on travaille aussi bien avec les hypers, les supers que les formats de proximité. Donc après c’est notre client un petit peu qui en fonction de ses besoins et de son niveau d’anticipation économique, nous demande plus de promotions dans un format par rapport à un autre. Nous on est capable de travailler dans n’importe quel type de format puisqu’aujourd’hui on travaille avec U, on travaille avec Auchan, on travaille avec Leclerc. Donc, nous notre métier c’est voilà d’aider à se coordonner les grandes marques et les grands distributeurs de l’alimentaire en France et en Europe.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de la croissance des marchés, donc on parlait de ce digital, de cette effectivement dématérialisation qui est en route, il y aura de la croissance aussi à l’international, comment vous envisagez justement l’international ? On parlait de la Belgique, qu’est-ce qu’il faut faire ? Est il y a des choses qui peuvent se répliquer ? Comment ça peut se

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : L’international c’est une thématique très importante pour nous notamment à horizon moyen terme dès 2011, dès le premier semestre puisqu’on va continuer à se développer à l’international, nous sommes présents aujourd’hui en France, en Belgique, dans une moindre mesure puisque ça représente 2 % du chiffre d’affaires en Espagne, notre but c’est d’ici 2011 d’être présent dans je dirais trois nouvelles zones géographiques. On a identifié l’Europe Centrale, le Royaume-Uni, les Pays-Bas comme zones prioritaires pour nous et donc on va procéder principalement par acquisition de sociétés spécialisées dans ce monde de la promotion en points de vente.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a une vraie différence, c’est-à-dire qu’il faut être spécialisé sur chaque marché, on va dire le consommateur anglais il a pas forcément le même réflexe qu’on a nous en France ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Il y a encore une logique pays par pays, des comportements de consommateurs qui sont très différents. Je vais vous donner un exemple : la Belgique est le pays champion du monde des coupons, il y a 14 coupons par habitant qui sont utilisés en Belgique. Vous prenez votre voiture, vous allez aux Pays-Bas, 50 km plus loin, il y a pas un coupon par habitant en moyenne aux Pays-Bas. Donc il y a 50 km d’écart et un monde d’écart en termes de consommation de coupons de réduction. Donc si il faut une approche pays par pays et donc on a besoin de cibles identifiées pays par pays.

Web TV www.labourseetlavie.com : En termes de technologie, vous avez aujourd’hui des technologies nécessaires pour avancer sur cette partie du numérique ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : On continue investir sur les technologies. Aujourd’hui on a testé l’émission de coupons sur téléphone mobile, on a testé l’émission de coupon téléchargeable sur cartes de fidélité, donc les consommateurs vont sur Internet, vont cocher des coupons et ces coupons sont utilisables directement en magasin sur leur carte de fidélité, quand ils arrivent en magasin, il n’y a même pas un badge pendant la nuit c’est instantané, donc c’est utilisable tout de suite en magasin, voilà on est leader du papier et il faut éviter que d’autres concurrents arrivent sur ce marché-là, donc il faut continuer à maintenir notre leadership sur ces supports.

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion peut-être sur l’année 2011, comment vous l’envisagez cette année en termes de croissance, croissance organique, croissance externe on en a parlé, comment devrait se présenter l’année 2011 ?

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Ce sera une année, vraiment la thématique pour nous c’est la croissance par acquisition. Ça a pas été une thématique importante dans les 4-5 dernières années de la vie d’HighCo. Clairement en 2011 et les prochaines années je dirais donc sur les trois prochaines années, sur un plan à moyen terme qui nous mènerait jusqu’à 2013, le focus sera sur les croissances par acquisition et notamment à l’international.

Web TV www.labourseetlavie.com : Eh bien on suivra ça. Merci d’avoir fait le point donc avec nous sur ces résultats, Olivier Michel. On rappelle que vous êtes le Directeur Général en charge des Finances d’HighCo.

Olivier Michel, Directeur Général en charge des Finances de HighCo : Merci.

© 29 mars 2011 www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés.

Print Friendly, PDF & Email