Nicolas Badré Directeur Financier Nexans : "Notre bilan nous permet d'envisager si nécessaire des opérations de croissance externe".
Résultats semestriels 2017 du spécialiste des cables d'énergie

27 juillet 2017 16 h 16 min
+ de videos
223
Views

Le groupe spécialiste des cables pour l’énergie vient de publier ses résultats semestriels 2017.

Principales données fournies par la société dans son communiqué :

  • « Croissance organique de 2,4% portée par forte hausse des activités de haute tension sous-marine (circa +40%) et malgré un secteur « Oil and Gas » à -32% 
  • Marge opérationnelle stable à 140 millions d’euros par rapport au premier semestre 2016 (135 millions d’euros) et en progression séquentielle de 36% comparée au second semestre 2016 (107 millions d’euros)
  • Résultat avant impôts de 126 millions d’euros, en hausse de 80 millions d’euros, dont 65 millions d’euros résultant de l’effet stock outil. Résultat net à 92 millions d’euros contre 29 millions d’euros au premier semestre 2016
  • Dette nette de 423 millions d’euros (373 millions d’euros au 30 juin 2016)
  • Paiement de dividendes (22 millions d’euros), rachat d’actions propres
    (11 millions d’euros) et acquisitions (12 millions d’euros) au premier semestre 2017″

La stratégie dans les différents secteurs où la société opère, les métiers sur lesquels Nexans compte se développer, le déroulement du plan

stratégique et les perspectives sont notamment évoquées dans cette interview vidéo.

Mon invité est Nicolas Badré Directeur Financier Nexans.

 

 

A propos de Nexans

Nexans donne de l’énergie à la vie par une large gamme de câbles et solutions de câblage qui permet d’accroître la performance de ses clients dans le monde entier. Les équipes du Groupe agissent comme partenaires au service de leurs clients dans quatre principaux domaines d’activités : le transport et la distribution d’énergie (réseaux terrestres et sous-marins) les ressources énergétiques (pétrole et gaz, mines et énergies renouvelables), les transports (routiers, ferroviaires, aériens et maritimes) et le bâtiment (commercial, résidentiel et centres de données).

Print Friendly, PDF & Email