Interview d'Erick Rostagnat Directeur général en charge des Finances GL events sur les résultats annuels 2009.
GL events: résultats annuels 2009 et perspectives 2010

10 mars 2010 9 h 11 min
+ de videos
20
Views

GL events: résultats annuels 2009 et perspectives 2010. GL events est spécialiste de l’évènementiel. Erick Rostagnat Directeur général en charge des Finances GL events détaille la stratégie et les projets du groupe pour 2010 notamment à l’international.

Web TV www.labourseetlavie.com : Erick Rostagnat bonjour, vous êtes le Directeur général en charge des Finances de GL events. On va parler avec vous de l’exercice 2009 et des perspectives. Sur l’ensemble de l’exercice on peut dire que même l’évènementiel a bien résisté lors que l’année 2009 n’avait pas très bien commencé ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « Le premier semestre 2009 a été bien car nous avions signé un certain nombre d’opérations importantes en 2008 qui avaient lieu au premier semestre. Je dirai qu’on a un peu plus subi l’environnement au second semestre notamment dans les sites réceptifs et les manifestations corporates était un peu moins nombreuses. Je crois que ce qui est important est que l’on a démontré, compte tenu de l’ensemble des métiers qu’on fait sur le marché de l’évènementiel, qu’on a réussi à trouver des clés d’entrée différentes qui ont fait que l’on a bien mieux résister que la plus part de nos concurrents dans ce métier là. Je crois que c’est aussi notre capacité à nous transporter à l’international. Je rappelle qu’on a fait la coupe d’Afrique des nations en Angola, ce qui n’était pas facile, et la coupe des confédérations en Afrique du Sud. Tout ça pour dire que toutes les équipes terrain ont été à la bagarre. On a su faire notre métier en exportant notre savoir-faire en dehors de France. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Qu’est ce qui est le plus important de faire aujourd’hui en interne pour réaliser ce que vous faites ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « Ce qui est important sur les gros évènements à l’export c’est le savoir-faire logistique. On a des équipes qui sont capables dans des environnements difficiles comme l’Angola de part leur savoir-faire et de part l’habitude de ces grands évènements de réaliser à la satisfaction du client dans les délais du client mais aussi à coûts avantageux car nous faisons travailler la sous-traitance locale. On arrive finalement à avoir des bonnes rentabilités sur ce genre de manifestation en s’appuyant sur les forces locales. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Globalement il y a-t-il eu une baisse de fréquentation sur les salons en 2009 ou finalement ils ont été bien fréquentés ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « Alors je crois qu’il faut distinguer les secteurs d’activité. Les manifestations organisées autour des filières agroalimentaires et environnementales se sont plutôt bien déroulées avec des visitora mais aussi des exposants. Les salons typés industriels ont été plus difficiles. Le salon du Motors show à Bologne a beaucoup réduit sa voilure. Je crois que c’est donc plus une question de filière. On s’est aperçu aussi que les manifestations grand public avaient toujours leur visitora. Ce qui est important c’est la filière. Certaines filières mettront plus de temps à retrouver un niveau plus satisfaisant et plus conforme. Mais d’un autre côté on a une certaine capacité à dupliquer des évènements sur des filières qui sont porteuses. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Délaisserez-vous certaines filières ou alors continuerez-vous à occuper le terrain sur toutes les filières ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « Le premier principe est d’occuper le terrain mais je crois que, comme je le dis souvent, un salon est un produit comme un autre. Il a une vie propre et il faut savoir réfléchir si dans le cas échéant ce salon n’a plus de client. Mais aussi on s’aperçoit que par la duplication d’évènements dans des pays différents mais avec le savoir-faire et la connaissance qu’on a de la filière, un produit qui marche moins bien en Europe peut être en développement dans d’autres pays. On a des ambitions assez fortes notamment autour de l’automobile. C’est une filière qui est certes difficile. On a programmé un Motors show dans les émirats en 2011. Il y a un besoin local pour ce genre de produit. Il ne faut pas s’acharner mais je crois aussi qu’il faut défendre ses positions et peut-être rénover certains produits. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Les synergies fonctionnent-elles bien entre les différentes activités du groupe ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « On peut toujours dire que ça pourrait mieux fonctionner mais globalement d’année en année, on arrive mieux à faire travailler les gens ensemble. Tout le monde réalise que pour le groupe c’est mieux. On souhaite aussi que chaque business unit défende sa marge. Après il faut trouver l’équilibre entre la défense des intérêts particuliers et l’intérêt du groupe de façon générale. Je crois qu’on s’améliore mais il a encore des progrès à faire. Chaque lieu qui nous rejoindre doit aussi apprendre à travailler avec les équipes du groupe. Je crois qu’on est sur la bonne voie. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Le début d’année commence-t-il bien en termes de nouveaux contrats ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « On ne communique pas sur les chiffres d’affaires de janvier et de février mais je dirai que globalement l’activité est conforme. Ce qui est important aussi ce sont les contrats qu’on a lancé en Afrique du Sud pour la coupe du Monde de Football. On exécute en ce moment et on essaie d’en faire plus. On a annoncé qu’on fera au moins 7 millions d’euros sur les jeux du Common-Wales à New-Daily et aussi au moins 6 millions d’euros pour l’exposition universelle de Shanghai. Le Brésil se développe aussi. Ce qui veut dire que notre position européenne est confortée par des positions dans des pays émergents. On arrive à se développer grace à notre capacité à créer des services nouveaux. Je pense que 2010 sera une bonne année de développement. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Avez-vous de la visibilité au delà de ces grands évènements ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « Oui on n’a pas encore tout annoncé car des négociations sont en cours. On aime bien annoncer les choses quand elles sont signées. On a un peu partout des négociations ou des approches en cours qui pourraient conforter l’ensemble. »

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, on voit que ce secteur est toujours en consolidation. Vous êtes plus pour cette consolidation ou alors vous sélectionnez tel type d’évènement car vous avez qu’il est porteur ?

Erick Rostagnat Dg en charge des Finances de GL events : « 2010 sera plus une année de croissance interne mais je pense aussi qu’elle sera aussi une année de préparation de croissance externe qui pourrait venir en fin 2010 ou début 2011. Il y aura des opportunités. L’objectif n’est pas de prendre la part de marché pour le principe. On n’est pas pressé. On veut étudier tranquillement et sereinement les dossiers. On doit pouvoir les saisir car on a la capacité en termes d’hommes et en termes de finance. Je crois qu’il n’est pas question de se précipiter et de prendre tout ce qui vient. »

©www.labourseetlavie.com 10 mars 2010

Print Friendly, PDF & Email