Interview de François Bertreau Président du Directoire Norbert Dentressangle sur les résultats annuels 2009.
Norbert Dentressangle : résultats annuels 2009

10 mars 2010 9 h 12 min
+ de videos
63
Views

Norbert Dentressangle : résultats annuels 2009 et perspectives. Après un exercice 2009 marqué par une légère amélioration en fin d’année dans les activités du groupe de Transport et Logistique, François Bertreau Président du Directoire Norbert Dentressangle revient sur la stratégie du groupe dans ce nouveau contexte.

Web TV www.labourseetlavie.com : François Bertreau bonjour, vous êtes le Président du Directoire de Norbert Dentressangle. On va parler avec vous de l’exercice 2009 et surtout des perspectives. Je rappelle que vous êtes dans le transport et la logistique. A-t-on senti une amélioration dans votre secteur au second dernier trimestre ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « Effectivement il y a une petite différence entre les deux semestres dans un contexte qui globalement est morose. Au premier semestre, on était vraiment dans une période où l’activité chez nos clients a beaucoup baissé et on a fait de gros efforts d’adaptation de nos moyens. Au second semestre la baisse était relativement moins forte mais on n’était pas du tout dans un contexte de croissance positive. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Aujourd’hui on en est où sur le plan de l’activité ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « On constate que sur le plan de l’activité on a repris de la croissance positive à partir des mois de novembre et décembre 2009. C’est relativement récent. Les premiers mois de l’année 2010 se comportent dans la même logique c’est-à-dire avec une légère croissance. Il demeure que nous restons très prudents sur 2010 dans la mesure où après une décroissance forte de l’activité dans tous les secteurs en 2009, on ne voit pas de croissance forte pour 2010. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Si on regarde les chiffres bruts, on s’aperçoit que l’activité logistique a mieux résisté que l’activité transport. Qu’est ce qui a été le facteur de résistance supplémentaire de l’activité logistique ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « ce qui fait la différence entre les deux activités c’est quelles sont structurellement différentes. Pour le transport les ajustements à la baisse comme à la hausse se font vite dans la mesure où vous avez besoin un jour de 100 camions, le lendemain : 80 et après 120. Dans cette situation, vous pouvez ajuster. Dans la logistique qui part d’un certain nombre d’entrepôts donc des constructions immobilières fixes, les ajustements sont forcément plus longs. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment avez-vous ajusté vos investissements dans ce contexte là ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « Sur le plan des investissements qui sont chez nous essentiellement des véhicules, on n’a pas freiné l’effort d’investissement. C’est vrai qu’on a globalement diminué notre flotte mais plutôt en n’en rendant plus que d’habitude et on a continué l’effort d’investissement et de renouvellement de notre flotte. Aujourd’hui on a 70% de notre flotte à la norme Euro 4 et Euro 5. Elles sont les plus sérieuses en matière d’environnement et de protection des gaz à effet de serre. On est très content de ce point. On a continué à investir dans une flotte dont l’âge moyen est de 30 mois aujourd’hui. »

Web TV www.labourseetlavie.com : cela peut être un argument commercial dans les prochains mois ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « La sensibilité de nos clients à la problématique de l’environnement est effectivement un point qui est de plus en plus marquant. Et le fait que le groupe possède la flotte d’Europe la plus moderne est un point positif. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment votre activité a réagi au Royaume-Uni ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « C’est sûr que le Royaume-Uni a beaucoup souffert de la crise. On s’est aperçu que sur le plan de la logistique ce n’était pas tout à fait vrai. On a fait une très bonne année en logistique en Angleterre. Par contre au niveau des trafics routiers, effectivement, l’économie anglaise a plus souffert et on en a subi le contre coup au niveau du trafic routier. »

Web TV www.labourseetlavie.com : A l’issu de l’exercice quelle est la situation financière du groupe en termes de « gearing » ? Vous dites avoir réduit un peu votre endettement ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « La situation financière après crise est très bonne. D’abord car la rentabilité opérationnelle a été maintenue voire améliorée. Donc dans un contexte où on a encore perdu de l’activité, on a été capable d’ajuster les moyens pour garder la rentabilité. On a un résultat opérationnel courant qui est en croissance de 11% et un résultat opérationnel qui est en décroissance de 18%. Mais c’est un peu facial puisque l’année dernière il a été impacté par de grandes plus-values immobilières. En fait si on retire ces plus-values immobilières, on se retrouve avec le même résultat opérationnel que l’année dernière. La rentabilité absolue et en terme relatif, elle augmente et la rentabilité absolue, elle, se maintient. Donc ça nous a permis effectivement de désendetter le groupe. L’autre point qui a contribué à désendetter le groupe c’est une gestion très attentive du besoin en fond de roulement. Les investissements aussi ont été gérés de façon très précautionneuse. Un gros effort sur le besoin en fond de roulement a été fait. On n’a pas eu de problème de créance client. On a délai de paiement qui est très bon. On n’a pas vraiment d’impayé. Donc ça a continué à renforcé le bilan. C’est pourquoi on arrive à fortement baisser notre ratio et notamment notre ratio DFN / EBITDA qui est descendu en dessous de 2.5. C’est un bon point pour le groupe et lui permet d’envisager le futur avec une certaine sérénité. »

Web TV www.labourseetlavie.com : L’activité du transport en 2010 sera-t-elle de nouveau erratique ou ça va repartir graduellement avec l’activité ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « Pour 2010 on se refuse fondamentalement à faire des pronostics très précis. Ce que l’on constate aujourd’hui à notre sens va se poursuivre. C’est-à-dire une reprise lente des activités ett donc ça aura un impact positif sur le transport. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a-t-il des opportunités pour le groupe dans ce contexte ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « Il a des opportunités tous les jours pour le groupe. Il y en a dans le domaine de la croissance interne et de nouveaux contrats. Je crois qu’il y a aujourd’hui une prime en quelque sorte aux sociétés qui sont solides. Les clients sont attentifs à disposer de sous-traitants qui on une solidité financière avérée. Donc je pense que c’est un point positif pour le groupe. Au-delà de la signification de la marque en terme de qualité de services et d’engagement de ses gens, effectivement le fait qu’on ait amélioré notre ration bilanciel nous permet de regarder des sources d’acquisitions éventuelles sans se presser car grâce à l’acquisition de Salvesen que nous avions effectué en décembre 2007, on a un équilibre du groupe sur le plan stratégique en terme de taille, de métier et de couverture géographique qui est très satisfaisant. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Quel est le principal défi à relever dans les prochains mois ou les prochaines années pour développer parallèlement ces activités de transport et de logistique ?

François Bertreau Pdt du Directoire Norbert de Dentressangle : « Je crois que le principal défi est de rester toujours dans la culture du groupe. Cette culture qui a permis au groupe une croissance continuelle tout au long de son histoire. La culture du groupe c’est ce qu’il nous faut maintenir malgré la croissance du groupe en taille, en couverture géographique, en métier et en pays. C’est-à-dire une culture d’engagement, d’autonomie et une culture de responsabilité des gens qui travaillent avec nous. Dans l’esprit c’est une culture d’entrepreneur. »

©www.labourseetlavie.com 10 mars 2010

Print Friendly, PDF & Email