Interview d'Erick Rostagnat Directeur Général en charge des Finances GL events au Forum Oddo Midcap 2011.
Interview stratégie et perspectives 2011

11 janvier 2011 8 h 42 min
+ de videos
70
Views

GL events : stratégie et perspectives.

A l’occasion de l’évènement Oddo Midcap qui s’est tenu à Lyon le 6 et 7 janvier, la Web Tv a interviewé Erick Rostagnat Directeur Général en charge des Finances chez GL events.

Retour avec Erick Rostagnat sur la deuxième partie de 2010, la stratégie du spécialiste de l’évènementiel, et les perspectives 2011.

WEB TV www.labourseetlavie.com : Erick Rostagnat, bonjour, vous êtes Directeur Général en charge des Finances chez GL events. Nous sommes à Lyon pour parler avec vous, des perspectives, de la stratégie. Comment s’est passée la fin d’année pour GL events ?

Erick Rostagnat : « Alors la fin de l’année – je dirais – est un peu sur la lancée du reste de l’année, c’est-à-dire que l’année se termine bien. On va bientôt annoncer notre chiffre d’affaires, mais je crois que tout le monde est au courant qu’on fera une croissance supérieure à 20 %, ce qui en tant que contexte est bien et ces 20 % seront à au moins deux tiers de la croissance organique. Ça veut dire qu’on a été chercher des relais de croissance en dehors des vieux continents et que ça soit au Brésil, que ça soit en Afrique du Sud, en Inde, en Chine, je crois que les équipes de GL ont su se motiver et se déplacer et apporter tout leur savoir-faire là où était le business ».

WEB TV www.labourseetlavie.com : Oui, puisque– je dirais – si on reste sur notre continent, en Europe, ça reste quand même un marché un peu tendu le marché ?

Erick Rostagnat : « Oui. Globalement. Que ça soit la France, l’Angleterre, l’Espagne, même si l’Espagne est allée un peu mieux cette année. Mais tous les pays européens sont dans un contexte plutôt – je dirais – mou – disons – et que c’est vrai que le groupe avec ses équipes internationales était vraiment aller chercher le business là où il était ».

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Donc, on va trouver des pays où il y de la croissance économique et du coup où on a des évènements, où en a un certain nombre effectivement d’endroits où il va y avoir du chiffre d’affaires à développer.

Erick Rostagnat : « Oui, de la croissance ou des évènements. L’Afrique du Sud c’est pas un pays qui est très qui a la plus forte croissance, mais il y a eu cet événement. On a été faire les cérémonies des 50ème anniversaires de l’indépendance du Congo et du Gabon, – je dirais ?c’est pas des pays qui ont forcément des très grosses mais sur lesquels, qui s’ouvrent au monde évènementiel, bien sûr la Chine avec l’Exposition Universelle, mais le Brésil, alors lui, est un pays en croissance, et avec l’arrivée prochaine des Jeux Olympiques et de la Coupe du Monde, va connaître un boum sur le monde de l’évènementiel. Donc, je crois que c’est notre capacité à aller chercher même là forcément où il n’y a pas énormément de croissance mais où le marché de l’évènementiel se développe. Je crois que c’est ça qui est intéressant ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : En Europe, qu’est-ce qui freine le plus ? C’est ? je dirais ? les entreprises qui dépensent moins, c’est encore ou est-ce que c’est un peu changé en 2010 ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Je crois que 2010, on peut pas dire encore qu’on a revu une croissance des dépenses de ce qu’on appelle, nous, le corporate, c’est-à-dire l’événement d’entreprise, néanmoins on sent des frémissements qui nous font penser que 2011 pourrait voir un redémarrage de ce secteur-là, du monde de l’évènementiel ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Donc là des entreprises qui peut-être ont laissé quelques mois passer, et puis à un moment donné, en termes d’image, il faut revenir à refaire quelques évènements ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Oui je crois que le, – vous savez – les entreprises ont besoin de communiquer, soit en interne, soit en externe et qu’après des périodes où elles ont vraiment réduit la voilure sur ce plan là, je crois qu’elles éprouvent le besoin de recommuniquer. Et puis on voit aussi que sur la présence sur les salons, on s’aperçoit aussi que dans les secteurs d’activité qui marchent bien, je pense à l’agroalimentaire, je pense à tout ce qui touche à l’environnement, ben les entreprises sont présentes parce qu’elles ont un métier à développer et que c’est des marchés qui se portent bien.

 

Donc ? je dirais ? que tous les secteurs d’activité ne sont pas logés à la même enseigne et mais globalement on sent bien que les entreprises vont de nouveau recommuniquer progressivement ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Alors, dans l’actualité récente de GL events, il y a votre renforcement au capital de Première Vision, qu’est-ce que ça va amener justement pour GL events ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Ben je crois que vous savez Première Vision, on l’a rappelé dans notre communiqué, et GL events sont des partenaires depuis très très longtemps puisque nous équipons le salon, les salons Première Vision depuis longtemps. Donc l’idée de ce renforcement dans le capital de Première Vision c’est de poursuivre le développement, c’est comme on l’a fait au Brésil avec Première Vision où notre société d’organisation FAGA a mis en place avec Première Vision un salon à Sao Paolo qui a bien marché. Donc l’idée c’est d’aider Première Vision, c’est de travailler ensemble pour développer cette marque très très connue au niveau international. Je crois que c’est ça qu’on peut apporter ensemble pour avancer ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Du côté de, justement, du carnet de commandes, comment il évolue pour vous ? Est-ce que il évolue dans le bon sens ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « On parlera de nos budgets 2011 un peu plus tard mais l’objectif du groupe de toute façon , on l’a déjà dit, c’est que 2011 soit encore une année de croissance, certainement pas aussi forte en croissance organique que 2010 mais globalement je crois que le groupe se positionne et les équipes sont positionnées pour faire du développement » .

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Alors on sait que vous faîtes en sorte de renforcer les synergies entre les différents métiers du groupe, comment ça avance de ce côté là ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Je crois, globalement, on peut dire que ça fonctionne de mieux en mieux, selon les pays aussi ? je dirais ? on ne déroule pas l’ensembles des prestations dans tous les pays , mais globalement entre les espaces, les métiers d’organisation et les métiers d’aménagement temporaire, je crois qu’on fait jouer de mieux en mieux nos synergies, que ce soit en France ou à l’export quand on peut. Et puis, au-delà des synergies quotidiennes métier, il y a aussi les synergies de développement, ça veut dire que quand vous êtes, vous avez un espace dans un pays et bien vous avez une capacité à organiser. Quand vous délivrez un service dans un pays ? je pense à l’Afrique du Sud, vous avez une capacité parce que vous vous êtes rendus visibles à aller chercher éventuellement un ou deux espaces à gérer. Donc je crois que c’est la capacité, la synergie immédiate, c’est-à-dire sur une opération, faire travailler les ensembles des métiers, les métiers ensemble, et puis c’est aussi une synergie de développement où en entrant dans un pays avec un métier, on peut le compléter ensuite ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Alors, il y a toujours des grands évènements 2011-2012, il y a un certain nombre d’événements sur lesquels vous comptez justement ? Grands évènements internationaux ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Oui. Alors, on est en train par exemple de monter la Coupe des Nations qui aura lieu au mois de janvier, il y aura la Coupe du Monde de Rugby aussi. Et puis 2011 sera forcément moins fort que 2010 sur ces très gros évènements puisque je rappelle qu’il y avait la Coupe du Monde de Foot et les jeux du Commonwealth à New Delhi, mais il y aura des évènements de plus petite taille, la France va accueillir des sommets G8 – G20, enfin je crois qu’il y a un certain nombre de choses qui font que, même sil y a moins de gros évènements, il y aura des évènements de taille moyenne et puis le – je dirais ? si on regarde un peu à l’horizon plus lointain, on a 2011 et 2012 les Test Event et les Jeux Olympiques de Londres sur lequel on se positionnera, on a dit 2014 le Brésil, 2016 de nouveau le Brésil, donc je crois que le carnet d’évènements globalement est là et puis surtout GL a su renforcer encore, s’il en était besoin, je crois qu’on en a besoin tous les jours, a su renforcer encore son image de prestataire ensemblier pour ces gros évènements mondiaux ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, justement, la situation financière telle qu’elle est aujourd’hui chez GL events vous permet de réfléchir aussi à des opportunités de croissance externe ?

 

 

 

Erick Rostagnat : « Oui. Alors on le fait toujours, je crois qu’il faut toujours distinguer dans ce genre de question la grosse opération ou les grosses opérations puis les opérations de taille plus moyenne, je crois qu’on a la capacité à faire des opérations de croissance en France, en Europe ou dans le monde de taille moyenne régulièrement. Et si doit se présenter une grosse opération, ça sera un autre sujet mais oui nous avons une cellule de veille et une cellule M&A au sein de GL events, et on étudie en permanence un certain nombre de dossiers, oui ».

 

 

 

WEB TV www.labourseetlavie.com : Merci d’avoir fait le point avec nous Erick Rostagnat. On rappelle donc que vous êtes Directeur Général en charge des Finances de GL events

 

 

 

Erick Rostagnat : « Merci ».

© www.labourseetlavie.com 11 janvier 2011.

Print Friendly, PDF & Email