Jacques Riou Co-Gérant Rubis.
Résultats semestriels 2011

1 septembre 2011 10 h 45 min
+ de videos
81
Views

Rubis : Résultats semestriels 2011.

Retour avec Jacques Riou Co-Gérant Rubis spécialiste de la distribution de produits pétroliers et du stockage sur les résultats semestriels et les perspectives.

Print Friendly, PDF & Email

Jacques Riou Co-Gérant Rubis.

10 mars 2010 9 h 12 min
+ de videos
99
Views

Rubis: résultats annuels 2009 et perspectives. Comment le groupe spécialiste du stockage et de la distribution de produits pétroliers a évolué dans le nouvel environnement économique.

Jacques Riou Co-Gérant Rubis détaille la stratégie et les perspectives d’investissement pour l’exercice en cours.

Web TV www.labourseetlavie.com : Jacques Riou bonjour, vous êtes le Co-Gérant de l’entreprise Rubis. On va parler des résultats 2009 et des perspectives pour l’exercice. On voit une nette baisse de l’activité mais en revanche cela ne se retrouve pas au niveau des résultats car les résultats progressent. Quel était le principal facteur de résistance de ces résultats sur l’exercice ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Dans notre métier, le chiffre d’affaires n’est pas vraiment une variable véritablement pertinente puisque 80% voire 90% de notre chiffre d’affaires est fait par la vente de produits pétroliers dont le prix nominal peut varier. L’important est la marge à laquelle ils sont vendus. Effectivement le chiffre d’affaires a régressé mais les résultats sont excellents puisque ils ont augmenté de 11% cette année sur une année 2008 qui était déjà une année record car elle-même avait progressé de 14%. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous êtes sur deux segments d’activité. Vous êtes sur le stockage de produits puis également la distribution. A-t-on eu le même type de réaction sur les deux activités ou est ce que ça été plus difficiles, par exemple, sur les marges dans la distribution ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Effectivement en termes de volume d’ailleurs et en termes de marges, les deux métiers ont eu une très bonne performance, identique à la performance globale du groupe. Ce fameux RBE et EBITDA sont en progression de 15%. C’est vraiment significatif. Ça s’explique par des facteurs propres à chaque métier. En terminaling c’est-à-dire en stockage de produits pétroliers, ça s’explique par le fait que nous travaillons plus sur des distorsions dans la logistique pétrolière et chimique plus que sur les volumes eux-mêmes. Donc la faible baisse des volumes que l’on a observée n’a pas impacté nos activités. Et en distribution de produits pétroliers, nous nous adressons à des produits qui satisfont des produits de bases. Se chauffer, cuisiner, faire de l’eau chaude ou bien encore se déplacer. Et c’est tout à fait peu impacté par la crise économique que nous avons connue. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On a beaucoup parlé au cours des derniers mois du stockage. Vous avez du regarder cela avec attention bien entendu. A quel niveau de stockage se situons-nous en France ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Vous savez il y a des obligations au niveau français et européen de stocker 93 jours de produits. Ce qui correspond à une consommation de 3 mois. Les stocks existent mais il ne faut pas que les centres de stockage soient bloqués. De ce point de vue là tout est question d’appréciation au cas par cas. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Un certain nombre de contrats ont été signés à Madagascar. Il y a eu donc de la croissance organique ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Effectivement il y a eu de la croissance organique. Je dirai que toute la progression de cette année représente de la croissance organique. Il n’y a pas eu comme à l’habitude des acquisitions significatives cette année 2009. Particulièrement à Madagascar nous avons remporté un très gros marché pour une exploitation minière qui est en train de démarrer. Elle va quasiment doubler la taille de notre filiale dans ce pays. Effectivement nous en sommes extrêmement heureux. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On ne se rend pas très compte mais il y a beaucoup d’évolutions dans les normes. Toutes ses évolutions ont-elles un impact sur le développement de vos activités.

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Vous avez raison. C’est sur tout le métier stockage et les opérateurs qui achètent et distribuent des produits pétroliers sont soumis à des changements assez fréquents de norme. Ils sont soumis aussi à des difficultés de structure de marché. Par exemple, on consomme beaucoup de diesel en Europe et notamment en France mais on produit toujours autant d’essence. Il est nécessaire qu’une logistique permette d’écouler ces produits dans différentes zones, dans différents pays en fonction des demandes diverses. Ça soutient notre activité et j’ajoute que tous les biocarburants, qui montent en puissance, complexifient la logistique pétrolière et pour cela nous sommes extrêmement bien armés pour apporter des solutions. »

Web TV www.labourseetlavie.com : la météo a également un impact sur votre activité. Quel impact a les basses températures ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Oui je vais peut-être vous surprendre mais la fin 2009 n’a pas été très froide. Cela ne nous a pas avantagés pour l’exercice 2009. Nous attendons des effets bénéfiques pour l’exercice 2010 qui démarre dans de très bonnes conditions. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Cette année il y aura encore des investissements avec notamment Rotterdam et Anvers. Ce sont des investissements supérieurs aux attentes ? Qu’est ce qu’il y a encore comme investissement à faire ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « ce sont des investissements en majorité d’extension. Vous citez Anvers ou Rotterdam. Rotterdam c’est un accroissement de 50% des capacités de stockage. Anvers c’est la construction de stockage totalement nouveau en association 50-50 avec un grand groupe japonais. C’est la preuve que nous nous projetons dans l’avenir et nous faisons une période difficile en général mais qui ne nous atteint pas contrairement à ce qu’on aurait pu le craindre. Nous avons investi 90 millions en 2009. Nous investirons plus de 100 millions cette année. Si on compare à la situation d’il y a 5 ans, c’est à peu près 4 ou 5 fois plus que nous faisions à l’époque. Cela vous montre le changement d’échelle de notre groupe. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous ne donnez pas de chiffre pour 2010 mais quelle est la tendance ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Traditionnellement nous ne donnons pas de données chiffrées. Nous avons des objectifs. Nous allons encore progresser malgré cette période de crise. Nous allons encore progresser de 5% à 10%. Ce serait un bon objectif hors croissance externe. Nous travaillons beaucoup en croissance externe aussi. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement on voit des grands acteurs pétroliers qui réfléchissent à des cessions d’actifs. Rubis est prêt à saisir ce type d’opportunité ?

Jacques Riou, Co-Gérant de Rubis : « Effectivement nous sommes toujours prêts. Nous avons comme politique d’avoir un bilan très solide et très peu endetté. Nous avons des accords avec des banques pour pouvoir financer des opérations et effectivement nous travaillons beaucoup avec certain groupe pour essayer d’agrandir encore le périmètre de rubis. »

©www.labourseetlavie.com 10 mars 2010

Print Friendly, PDF & Email