Frédéric Granotier Président Fondateur Lucibel : "La révolution LED est en cours".
Placement privé pour Lucibel qui arrive sur Alternext à la Bourse de Paris

8 juillet 2014 18 h 55 min
+ de videos
311
Views

La société que nous avions rencontré lors du Clean Green Event  vient sur Alternext à l’occasion d’un placement privé.

Spécialiste de l’éclairage LED, Lucibel réalise un placement privé avant son admission sur Alternext.  La société propose des solutions dédiées qui apportent à ses clients professionnels des bénéfices en termes d’efficacité énergétique, de productivité et d’image qui vont bien au-delà de la lumière. Lucibel est un des rares « pure players » de la LED et a réalisé un chiffre d’affaires de 21,5 M€ en 2013. Nous parlons de l’entreprise, de sa stratégie et des perspectives avec Frédéric Granotier Président et fondateur de Lucibel.

Au sommaire de l’interview TV :

Les marchés de Lucibel

La stratégie d’innovation

Les clients de Lucibel

Les investissements et les objectifs

Perspectives de consolidation dans le secteur

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Frédéric Granotier, bonjour. Vous êtes le président et fondateur de Lucibel. On va parler avec vous de votre arrivée sur Alternext à l’occasion du placement privé que vous réalisez. On s’était vu il y a un an, donc l’aventure Lucibel maintenant date effectivement de depuis plusieurs années. Qu’est-ce qui aujourd’hui a le plus bougé dans votre secteur. Vous êtes spécialistes du led, l’éclairage à base de led, qu’est-ce qui bouge le plus dans ce secteur-là, dans votre secteur ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : La vision que nous avons eue, que j’ai eue lorsque nous avons créé Lucibel il y a quelques années, c’est que la led, cette petite puce électronique, allait pénétrer l’ensemble des segments de marché dans tous les pays et révolutionner complètement le monde de l’éclairage. Et cette vision, elle se réalise, elle se confirme jour après jour. Et donc nous sommes, Lucibel est portée par cette lame de fond qui est l’émergence de cette technologie led dans tous les segments de marché. On est sur une révolution qui est similaire à ce que le monde de la photographie a connu il y a 20 ans avec l’irruption du numérique qui a conduit à la disparition de la pellicule photo et à la quasi-disparition de Kodak. Eh bien, le monde de l’éclairage connaît aujourd’hui une révolution qui est très similaire avec la disparition très rapide de l’ampoule et la difficulté majeure à laquelle sont confrontés les acteurs leader aujourd’hui, Philips, Osram et General Electric qui est de devoir se réinventer complètement pour faire face a l’irruption de l’électronique dans leur secteur d’activité.

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, vous parlez beaucoup dans votre présentation d’innovation, de R&D, c’est la clé dans ce secteur-là effectivement d’avoir cette capacité d’innovation ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Oui, l’innovation est vraiment clé. Ce qui est clé aussi, c’est la vitesse d’exécution, et Lucibel maîtrise cette technologie led et a la vitesse d’exécution, et cela lui permet du coup de prendre des parts de marché très rapidement, d’imposer sa marque dans un grand nombre de pays. Aujourd’hui Lucibel vend ses solutions en éclairage led dans 30 pays et monte en puissance très rapidement.

Web TV www.labourseetlavie.com : Des pays aujourd’hui plus matures, ce sont forcément les pays développés ou pas ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Effectivement la led est très intéressante dans les pays développés parce que cela permet des économies significatives sur la consommation d’électricité, de maintenance, retour sur investissement très court, mais la led, c’est aussi plus que la simple lumière, c’est la possibilité pour un point de vente d’améliorer sa rentabilité, d’améliorer son chiffre d’affaires par une meilleure mise en valeur des produits, par un bel éclairage led, un éclairage piloté intelligemment en plus. Mais c’est vrai aussi, vous avez raison, que dans les pays en voie de développement, la led peut être une vraie alternative à la construction de capacités de production nouvelles qui leur font défaut. Et donc la led pénètre également très rapidement les marchés émergents parce qu’effectivement c’est un investissement qui a un retour sur investissement beaucoup plus rapide que la construction de capacités de production d’électricité nouvelle. Donc la led est un vrai levier de développement de l’ensemble de l’humanité, c’est vraiment notre conviction profonde.

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, compte tenu de votre positionnement dans ce secteur-là, à qui vous vous adressez ? Est-ce que ce sont d’abord des clients finaux, parce que vous avez parlé effectivement de boutiques, quels sont vos clients, vos principaux clients  aujourd’hui ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Lucibel est positionné sur le segment du B2B. Nos clients sont des clients professionnels uniquement, en particulier des clients dans les secteurs dans lesquels la led peut apporter plus que l’éclairage. Il y a en fait beaucoup de secteurs dans lesquels la révolution led ne s’arrête pas l’éclairage. Je veux parler de nouvelles applications qui sont permises par la led notamment le Lifi. Le Lifi, c’est la transmission de données par la lumière. La led, c’est de l’électronique, l’électronique cela peut être éteint et allumé des centaines de milliers de fois, des millions de fois, des milliards de fois par seconde, sans évidemment que cela soit perceptible par l’œil, sans que cela obère la durée de vie d’un produit, mais vous pouvez, à partir d’un luminaire aujourd’hui, envoyer de la donnée, envoyer de l’information, et la technologie Lifi, light fidelity, qui va révolutionner à son tour le monde du commerce parce que demain, dans un supermarché, le client pourra avoir sur son caddie une tablette ou bien recevoir directement sur son smartphone de l’information sur les produits qu’il voit en rayon, et puis potentiellement des bons de réduction, du couponing et une vraie interaction avec le distributeur. Et donc la révolution led ne s’arrête pas l’éclairage, elle va bien au-delà. Et Lucibel se positionne sur la led dans toutes ses applications, éclairage, mais aussi au-delà de l’éclairage.

Web TV www.labourseetlavie.com : L’enjeu, vous le disiez, réactivité, il faut maîtriser effectivement aussi ses outils de production ou la sous-traitance, on sait le débat entre produire en France et en Chine. Récemment, Schneider vous a vendu une unité en Haute-Normandie, comment vous vous positionnez justement entre ce que  vous pouvez faire en France et ce que  vous  faites à l’étranger, en Chine notamment ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Nos clients, européens en particulier, grands comptes, ont besoin de plus en plus de personnalisation de leurs produits, ont besoin de plus en plus de sur-mesure, et en fait, il est important pour nous d’être extrêmement réactif pour satisfaire ces clients. et donc nous avons effectivement décidé de reprendre une usine de Schneider électrique, à Barentin, en Haute-Normandie, dans laquelle nous allons fabriquer tous nos produits sur mesure, spécifiques, mais aussi nos produits Premium, nos dernières innovations, notre dernière génération de produits que nous ne souhaitons pas fabriquer en Asie. Donc nous continuons à fabriquer en Asie via Flextronics, qui est le leader américain dans la fabrication de produits électroniques pour compte de tiers pour les produits standard. Donc le mix industriel de Lucibel, c’est fabrication des produits standard en Asie et fabrication des produits à forte valeur ajoutée, spécifiques aux dernières générations, en France.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a eu effectivement une période d’investissement importante pour vous, on voit qu’effectivement la société a enregistré des pertes, est-ce qu’aujourd’hui cette phase d’investissement, on arrive, non pas à la fin parce qu’il y en aura toujours, mais une bonne partie a été faite ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Oui, les investissements qui ont été réalisés ces dernières années sont effectivement lourds, c’était nécessaire pour imposer la marque, pour avoir une gamme finalisée, pour faire évoluer notre offre, pour ouvrir de nouvelles filiales, et donc effectivement nous sommes proches de la rentabilité et nous annonçons dans le cadre de cette introduction en bourse un objectif d’ebitda positif l’année prochaine, avec également un deuxième objectif qui est d’atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, 200 millions d’euros qui seront réalisés à la fois par une croissance organique forte, donc croissance sur nos marchés, en France et dans nos sept filiales internationales, en Europe, à Dubaï, au Maroc, mais aussi en Asie, mais également par une croissance externe. Lucibel a une vraie stratégie de build-up, de consolidation de ce marché de l’éclairage. Certains ont fait des consolidations dans les secteurs des télécoms, d’autres dans le câble, certains dans le conseil, Lucibel va consolider le marché de l’éclairage au niveau européen. Pourquoi ? Parce que dans le marché de l’éclairage au-delà des trois grands que nous connaissons, les trois leaders mondiaux de l’éclairage, il y a une multitude d’acteurs dans le monde du luminaire en particulier qui sont de petite taille. Ces acteurs n’ont pas les moyens de s’offrir l’expertise led. Aujourd’hui cette expertise led, elle est rare et donc chère et donc ces acteurs vont devoir s’adosser à des entreprises comme Lucibel au risque de disparaître très rapidement. Et donc Lucibel entend bien consolider le secteur de l’éclairage en Europe. Nous avons déjà réalisé cinq acquisitions, dont deux l’année dernière qui ont beaucoup de sens pour nous dans des segments de marché où ces entreprises ont des bases clients, sont leader sur leur niche, sur leur segment, et le fait de rejoindre le groupe Lucibel nous permet de leur apporter de l’expertise led, de développer des produits qui correspondent vraiment aux attentes de leurs clients, et de leur permettre de monter en puissance dans le cadre du groupe, et donc on fait jouer les synergies évidemment entre les différentes business units du groupe Lucibel.

Web TV www.labourseetlavie.com : Le mot de la fin, perspectives 2014, l’année est déjà faite, mais 2014-2015, les principales… l’enjeu pour vous de 2014-2015 après cette introduction en bourse ?

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Accélération de la croissance, clairement Lucibel va en bourse aujourd’hui, c’est une étape très naturelle dans son développement. Nous avons de grandes ambitions, nous avons besoin de carburant pour pouvoir accélérer, à la fois par une croissance organique forte, mais aussi par cette croissance externe ciblée, ces acquisitions de sociétés au niveau européen, pour bâtir vraiment un groupe qui a vocation à devenir un groupe leader. Et je suis convaincu qu’effectivement, avec ce saut technologique représente l’irruption de l’électronique dans l’éclairage, les grands acteurs sont obligés de se réinventer complètement, et c’est extrêmement difficile pour eux, et donc je suis convaincu que Lucibel a vraiment un boulevard devant soi pour avancer, créer de la valeur, pour l’ensemble de ses actionnaires, et vraiment imposer une nouvelle marque d’origine française qui a vocation à être une marque leader au niveau mondial dans l’éclairage.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci Frédéric Granotier chez d’avoir été avec nous.

Frédéric Granotier, Président de Lucibel : Merci à vous.

 

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 8 juillet 2014.

 

A propos de Lucibel : Lucibel est une société française innovante qui conçoit en France et commercialise dans 30 pays des produits et solutions d’éclairage de nouvelle génération issus de la technologie LED. Pour plus d’informations, merci de consulter le site internet www.lucibel.com 

 

Print Friendly, PDF & Email