Frédéric Saint-Geours Directeur Financier Dév. Stratégie PSA Peugeot Citroën.
Spécial Mondial de l'Automobile Paris 2010

30 septembre 2010 10 h 22 min
+ de videos
26
Views

Interview Mondial de l’Automobile Paris 2010.

Frédéric Saint-Geours Directeur financier Dév Stratégie chez PSA Peugeot Citroën détaille avec nous la stratégie du groupe pour le Salon 2010, quels sont les nouveaux modèles ?

Comment évolue l’offre produits du groupe ?

Egalement le marché automobile français et les perspectives pour PSA Peugeot Citroën.

Print Friendly, PDF & Email
Category: L'INTERVIEW

Frédéric Saint-Geours Directeur Financier Dév. Stratégie PSA Peugeot Citroën.

10 février 2010 3 h 47 min
+ de videos
38
Views

PSA Peugeot Citroën : Résultats annuels et perspectives. A l’occasion de la publication des résultats annuels de PSA Peugeot Citroën, nous sommes allés interviewer Frédéric Saint-Geours, Directeur financier et responsable Développement et Stratégie. Avec lui retour sur la fin de l’année 2009, comment évolue la stratégie du groupe à travers ses deux marques Peugeot et Citroën ? Quelle est la situation financière de PSA ? Quels sont les marchés en croissance ?

Web TV www.labourseetlavie.com Frédéric Saint-Geours bonjour merci de nous accueillir au siège de PSA Peugeot Citroën, donc avenue de la Grande Armée à PARIS XVIème.On va parler avec vous des résultats du groupe, des perspectives, vous êtes directeur financier du développement et de la stratégie, si on revient un instant sur l’exercice 2009, tout le monde sait que ça a été un exercice difficile, qu’est-ce qui a été le plus important pour vous sur notamment la 2ème partie de l’année ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « C’est justement cette dynamique de la seconde partie d’année, puisque nous avons fortement augmenté nos parts de marché au second semestre et d’autre part, en terme de résultat, le groupe a dégagé un résultat opérationnel courant positif de 137 millions d’euros au second semestre, alors c’est vrai que sur l’ensemble de l’année le résultat est très nettement négatif puisque, au 1er semestre le résultat du groupe avait été négatif de 826 millions, mais ce qui me paraît très important c’est cette dynamique et le fait que nous entrons dans 2010 avec à la fois une dynamique commerciale et une dynamique en terme de résultat ».

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, est-ce que le début d’année 2010 peut être dans la même veine, est-ce que ce qui est le plus important justement c’est que le groupe arrive dans ces conditions-là pour un début d’année qu’on estime un petit peu difficile encore peut-être ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Ce n’est pas le cas en terme commercial puisqu’après un 2ème, un 3ème, un 4ème trimestre à 14,3 % de pénétration sur le marché européen, janvier devait être encore au-dessus en terme de pénétration, donc la dynamique commerciale est là, puis ce qui est très intéressant c’est que nous entrons aussi en 2010 avec une dette nette qui a été fortement réduite, nous avions une dette de 2,9 milliards à la fin 2008, nous n’avons plus qu’une dette légèrement inférieure à 2 milliards à la fin de 2009 avec un free cash flow positif de 809 millions générés pendant l’année 2009, donc nous entrons en 2010 avec une très bonne dynamique commerciale et une situation financière assainie ».

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est-à-dire que vous dîtes aujourd’hui que le groupe a retrouvé de la flexibilité financière dans un environnement qui, certes reste encore à confirmer, mais la flexibilité financière c’était peut-être le plus important pour le groupe au début 2010 ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « C’était très important en 2009 puisque la situation a été extrêmement tendue, nous avons au 1er janvier 2010 8,6 milliards de liquidité et peu d’échéances importantes avant 2014 et puis nous prévoyons sur le 1er semestre de 2010 un résultat opérationnel courant positif pour le groupe ».

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors sur les marchés, en revanche, vous dîtes clairement votre hypothèse de travail, comme on dit, c’est un marché européen en baisse de 9% .Est-ce que dans ces conditions-là le groupe peut quand même progresser en Europe ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Notre estimation est effectivement 9 % de baisse sur le marché européen, en revanche, pour nous, nous sommes sûrs d’avoir une progression de nos parts de marché qui viendra compenser cette baisse de marché et donc nos volumes devraient profiter de cette progression des parts de marché qui est confirmée en début d’année 2010 et qui vient de la jeunesse de nos produits : une gamme dont l’âge moyen n’est que de 3 ans et du succès des nouveaux modèles puisque 3008, 5008, la nouvelle C3, la DS3 qui vient ou la RCZ pour Peugeot vont être, sont déjà, des succès commerciaux donc nous avons face à cette baisse du marché européen des succès commerciaux qui sont eux écrits dans la durée. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, parmi les incertitudes qui demeurent, en quelque sorte la guerre des prix, on imagine quand on regarde en tant que consommateur tout simplement les offres aujourd’hui, on a des réductions un peu partout, les constructeurs font tous des promotions, de votre point de vue ça va continuer en 2010 ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « C’est sûr que le marché européen en 2010 sera très concurrencé, et c’est là l’avantage que nous avons avec une gamme extrêmement jeune et des produits qui sont déjà sur le marché et dont nous savons qu’ils sont des succès vis-à-vis de la clientèle, et on sait bien que dans cette discussion avec les clients si vous avez des produits très récents et qui plaisent vous engagez moins de moyens . »

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté du mix produit justement, comment il va évoluer dans la mesure où, le marché aujourd’hui, on voit bien que c’est un marché de petites voitures, compte tenu de la crise économique et financière si cette crise perdure peut-être un peu plus longtemps c’est encore ce marché là qui va faire finalement la dynamique et ce n’est pas un marché à forte marge.

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Notre offre commerciale, elle, va nous permettre d’améliorer ce mix pour l’année 2010, d’une part parce que 3008 et 5008 sont dans des niveaux de gammes qui sont supérieurs aux petites voitures et que nous savons que ces véhicules ont rencontré le succès auprès des clients, puis la seconde chose c’est que nous lançons des S3 chez Citroën, des RCZ chez Peugeot, qui sont là aussi des véhicules qui vont faire monter notre mix et puis enfin avec la reprise économique, le marché des véhicules utilitaires va reprendre et bien sûr c’est là aussi un élément favorable pour notre mix, nous sommes très bien positionnés sur ce point en 2009, malgré la crise, nous avons augmenté de 3 points notre pénétration du marché européen pour les véhicules utilitaires légers.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors si l’Europe est à la peine du côté du marché automobile, il n’en est pas de même de la Chine, bien entendu, c’est d’ailleurs dans une des présentations que le groupe avait fait c’est un des rares marchés dont les prévisions des années à venir quelque part qui va croître. L’année 2010, de ce côté-là, vous comptez nettement progresser en Chine de quelle manière ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Nous avons une prévision du marché chinois entre 15 et 20%, donc quelque chose encore de fort au niveau chinois et nous avons une prévision de vente au-delà de 350 000 voitures sur le marché chinois contre 270 000 en 2009 et 190 000 en 2008 et donc une très forte progression qui va s’asseoir là encore sur l’offre de produit, la C4 que nous avons lancée à la mi-2009 est un énorme succès la C5 que nous venons de lancer est un énorme succès et nous présenterons la 408 au marché maintenant et donc nous nous appuierons sur ces nouveaux produits qui sont dans le cœur du marché chinois pour progresser avec les chiffres que je vous donnais sur nos prévisions de vente. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors l’année dernière ça a été plus difficile en Amérique latine notamment au Brésil, vous avez de meilleures prévisions sur 2010 côté de l’ Amérique latine ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « D’abord nous pensons qu’en Amérique latine les marchés vont s’améliorer, le Brésil s’est bien tenu, nous pensons que les autres marchés vont se retourner sur l’année 2010 nous en avons déjà les 1ers signes à la fin de 2009, et puis nous proposerons au marché de nouveaux produits en commençant dès le printemps avec une 207 pick-up qui est un produit tout à fait adapté à la clientèle brésilienne et puis d’autres produits arriveront dans le courant de l’année, c’est là-dessus que nous nous appuierons pour faire progresser nos parts de marché à nouveau en Amérique latine. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors il y a eu un grand débat sur les aides aux constructeurs automobiles, il a fallu aider les principaux constructeurs automobiles français, et puis d’ailleurs sur, bien sûr, la production en France, un groupe qui est de plus en plus international, qu’est-ce que vous répondez à ce développement international de Peugeot et en même temps à ce que peut faire Peugeot en France ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Ecoutez, quand on regarde les chiffres de PSA, il faut les regarder tels qu’ils sont, en réalité nous exportons 638 000 voitures depuis la France de plus que nous n’en importons, donc nous avons un solde commercial, comme on dit en terme de voitures, qui est très important, de plus, vous savez que nous produisons 90% de tout ce qui est moteurs, boîtes de vitesse, en France également, donc sur ce point-là je pense que nous arriverons à concilier le fait que nous sommes un groupe français et notre développement à l’international. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Pour terminer sur les perspectives, finalement vous donnez des perspectives au marché que sur le 1er semestre en terme de résultats, notamment sur l’opérationnel courant, pourquoi n’aller que sur le 1er semestre ?

Frédéric Saint-Geours Directeur financier PSA Peugeot Citroën : « Parce que nous donnons une prévision que nous savons tenir à coup sûr et c’est pour ça que nous disons que nous aurons un résultat opérationnel courant positif, sur le 1er semestre au niveau du groupe, ce qui peut venir au second semestre de l’équilibre entre la reprise économique et son effet sur le marché et puis l’effet de l’arrêt des primes à la casse dans un certain nombre de pays est beaucoup plus incertain et c’est pour ça que nous nous contentons de donner cette orientation au marché sur le 1er semestre. J’ajoute que nous avons lancé un plan de performances et nous sommes très confiants qu’il va effectivement avoir l’effet attendu d’un tiers du 3,3 milliards que nous visons sur 2010-2012 et que le lancement des nouveaux modèles nous permettra d’augmenter nos parts de marché en 2010. »

©www.labourseetlavie.com 10 février 2010

Print Friendly, PDF & Email