Alpine se lance dans les NFTs - Rivian le pick-up électrique qui affole Wall Street - La Bourse de Paris au plus haut depuis la bulle internet des années 2000.
L'info éco + avec Didier Testot Fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV sur Sud Radio (6 novembre 2021)

6 novembre 2021 11 h 46 min
+ de videos
459
Views

L’info éco + avec Didier TESTOT le fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV sur Sud Radio dans Grand Matin Week-end animé par Laurence Garcia : 

 

Didier Avant de commencer, une précision sur l’émission de la semaine dernière, elle concernait Tesla

Oui Laurence, la presse financière sérieuse rapportait que Hertz avait signé avec Tesla pour la commande de 100.000 véhicules, cette semaine, Elon Musk en un tweet a précisé la chose !

je tiens à souligner qu’aucun contrat n’a encore été signé. Tesla a beaucoup plus de demande que de production, donc nous ne vendrons des voitures à Hertz qu’avec la même marge qu’aux consommateurs. L’accord Hertz n’a aucun effet sur notre économie.

Cela a fait retomber un peu le soufflé Tesla, mais l’on peut s’interroger sur les informations qui entourent cette société. Elon Musk n’a pas fini d’animer Wall Street avec ses tweets.

 

Didier, cette semaine une annonce de la marque Alpine a retenu votre attention, Alpine qui s’engage dans les NFT, explications .

 

Oui Alpine devient le premier grand constructeur automobile à se lancer dans le crypto art avec un concept-car exclusivement en NFTs.

Alpine a créé cinq livrées exclusives de l’Alpine GTA Concept, en collaboration avec nfast, start-up spécialisée dans le design et la production d’hypercars sous forme de NFTs.

Ces créations artistiques, uniques en leur genre, seront disponibles sous forme de NFTs (Non Fungible Tokens).

RAPPEL UN Non Fungible Token (NFT) est un type particulier de token blockchain qui représente quelque chose d’unique comme une image, une vidéo ou la modélisation d’une voiture virtuelle.

Alpine mettra en vente cinq versions de l’Alpine GTA Concept, chacune dans une livrée unique, sous forme de NFTs à l’occasion d’une vente aux enchêres.

Nous verrons si d’autres marques automobiles s’emparent de ce phénomène qui ne touche donc plus seulement le marché de l’art.

Toujours dans l’automobile et bientôt en Bourse, vous nous parlez à nouveau de véhicules électriques ?

Oui Laurence et là encore je ne sais pas quel mot employer, j’ai déjà parlé de folie pour Tesla, quand vous voyez le cours de Bourse / véhicules vendus et la valorisation comparée à celles des autres constructeurs automobiles qui en vendent des millions, et là je vais vous parler d’une. Start-up Rivian.

Rivian est un constructeur de pick-up électrique, qui a produit précisément 0 véhicule depuis sa création, va entrer en bourse et espère une valorisation de plus de 50 milliards de dollars, Rivian pour l’instant accumule les pertes.

Rivian est soutenu par de nombreuses sociétés de premier plan et à forte valorisation, dont Amazon, qui a une participation de 20 % dans le constructeur automobile

Mais cela justifie-t-il une telle valorisation ? Un secteur qui n’a pas fini de faire parler de lui en tout cas.

Didier, beaucoup d’indices boursiers ont franchi des niveaux records, la Bourse de Paris est aussi au plus haut pour l’indice phare le CAC40

Oui ‘indice vedette CAC 40 a dépassé cette semaine son précédent sommet établi à 6.944,77 points le 4 septembre 2000, en pleine bulle internet. 

Les spécialistes des marchés diront que ce fut déjà le cas si on intègre les dividendes distribués comme sur d’autres indices mais c’est symbolique

Le S&P 500 à Wall Street en est à son 63ème record de l’année.

L’attente a été longue. Après plus de vingt ans, le CAC 40 a enfin inscrit un nouveau record historique. C’était l’un des derniers grands indices mondiaux à ne pas avoir pulvérisé ses plus hauts de la bulle Internet

A l’époque, les télécoms étaient les plus forts dans l’indice parisien, dont France Télécom (désormais Orange) qui en était le maître incontesté. Il suffisait à une entreprise de dire qu’elle créée un site web et son titre s’envolait.

Alors cette année, la Bourse de Paris a été portée par la performance des champions du luxe et le regain d’intérêt des investisseurs avec la vigoureuse reprise de l’activité. Résultat, le CAC 40 s’est envolé de près de 25 %, l’une des plus fortes hausses des grands indices boursiers mondiaux.

Le leader mondial du luxe et première capitalisation européenne, le groupe LVMH (a grimpé de 35 % en 2021. L’autre poids lourd français du secteur, Hermès, troisième plus grand groupe de l’indice, n’est pas en reste, avec un bond de près de 60 % cette année. Au total, et en incluant L’Oréal, deuxième capitalisation du CAC 40, le secteur pèse pour près d’un quart de l’indice phare de la Bourse de Paris.

Au-delà du luxe, le CAC 40 reste néanmoins un indice boursier fortement tourné vers d’autres secteur comme l’energie TotalEnergies a profité de l’envolée des prix du pétrole pour rebondir de plus de 30 %….

Le poids de la tech et des télécoms a largement fondu en vingt ans, au sein de l’indice parisien. Orange, qui dominait le CAC 40 lors de son dernier record, affiche cette année une baisse de 1,8 %. Le groupe a perdu plus de 90 % de sa valeur depuis l’éclatement de la bulle Internet

Reste dans la tech Capgemini affiche la troisième plus forte hausse du CAC 40 avec un bond de 62 %, tandis que Dassault Systèmes est à la cinquième position, en hausse de 55 %.

Didier cette euphorie boursière veut -elle dire que la Bourse ignore l’économie ?

Non Laurence, elle anticipe, elle considère que la reprise économique est là, même si les défis restent nombreux : chaines d’approvisionnements, pénurie de matières premières, semi-conducteurs, hausse des prix, l’inflation reste un sujet majeur. D’où ce décalage apparent. Autre facteur, avec la baisse des taux d’intérêt voulu par les banques centrales, les investisseurs n’ont pas vraiment d’autres choix que les actions. Cela amplifie aussi le phénomène

Alors pour finir tout de même un conseil pour les nouveaux investisseurs qui seraient tentés d’y aller maintenant, les particuliers investissent toujours en retard en Bourse, c’est toujours le cas dans l’histoire, un seul conseil de bon sens : n’investissez que de l’argent dont vous n’avez pas besoin pour vivre au jour de le jour. Cela vaut pour la Bourse, pour les cryptos-actifs et pour tous les investissements qui vous seraient proposés. Sur le long terme, les actions, la Bourse peuvent être un excellent placement.  

 

Au sujet de cette euphorie boursière, retrouvez l’intervention de Didier TESTOT dans les Vraies Voix sur Sud Radiohttps://www.youtube.com/watch?v=v7H1CCctIvM

Print Friendly, PDF & Email