La folie Tesla en Bourse - Volvo Cars y entre avec le pari électrique - Facebook disparaît pour devenir Meta et GAFA is dead.
L'info éco + avec Didier Testot Fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV sur Sud Radio (30 octobre 2021)

30 octobre 2021 10 h 30 min
+ de videos
218
Views

Se référer à la vidéo et non au texte ci-dessous.

L’INFO ECO + avec Didier TESTOT FONDATEUR DE LA LA BOURSE ET LA VIE TV

#SudRadio] 🔴 Cette semaine, Didier TESTOT revient dans l’info éco + avec Jean-Marie Bordry sur les thèmes suivants :

La folie Tesla en Bourse :

Après les chiffres sur les ventes du T3 du constructeur américain de véhicules électriques, le titre de l’entreprise d’Elon Musk a de quoi faire trembler dans beaucoup d’autres groupes automobiles. Quelques chiffres pour vous donner une idée de ce qui s’est passé sur les marchés financiers

Cette semaine, la valorisation boursière de Tesla a atteint un milliard de dollars Tesla rejoint Apple, Microsoft, Google et Amazon dans le club des entreprises cotées les plus riches. Et en Bourse cela a donné

+ $1 MILLIARD DE DOLLARS TOUTES LES 5 SECONDES, complètement dingue.

Et Tesla en terme de valorisation cette semaine. Avec 1 trillion de dollars. En face il faut additionner Honda + Stellantis (Peugeot, Citroen…), mas Ford, BMW, GM, Daimler

Volkswagen + Toyota ou BYD (fabricant chinois de batteries devenu constructeur automobile).

Les actions de Tesla ont atteint des sommets sans précédent à la suite également de l’annonce selon laquelle Hertz aurait acheté 100 000 de leurs véhicules , en plus d’une mise à niveau de Morgan Stanley qui est intervenue ce week-end. Hertz est sorti de la faillite depuis quatre mois, et met en œuvre un plan “ambitieux” pour électrifier sa flotte, en commençant donc par un projet d’achat de 100 000 Tesla. La commande marque le “plus gros achat jamais réalisé pour des véhicules électriques” et équivaudra à environ 4,2 milliards de dollars de revenus pour Tesla, ont indiqué des sources à Bloomberg. Cette nouvelle est intervenue après une mise à niveau de Morgan Stanley, où l’analyste Adam Jonas a fixé un objectif de cours de 1200 $ à la société et a réitéré sa note de “surpondération” sur le nom. Jonas a fixé son objectif de “bull case” sur le nom à 1600 $ par action. Tout pour plaire à Elon Musk et à son portefeuille

D’après les données de Bloomberg, la fortune personnelle de Musk a gonflé de 36 milliards de dollars pour atteindre 288,6 milliards de dollars grâce à la hausse du cours de l’action Tesla – dont il détiendrait presque 17%. Le CEO était déjà devenu l’homme le plus riche du monde fin septembre, après des ventes et bénéfices record de son entreprise. Il prend encore aujourd’hui de l’avance sur le numéro deux, Jeff Bezos (193 milliards de dollars).

Est-ce justifié, seul l’avenir le dira.

Des nouvelles de l’ancien monde automobile !

Oui n’enterrons pas trop vite les constructeurs, ce secteur automobile est habitué à revoir des morts vivants, on parle souvent du Phényx qui renait de ces centres, je vous parlais de la commande de Hertz, qui était en faillite, GM l’a été, d’autres le seront, mais rien ne dit qu’ils ne renaitront pas. Reste que Volvo Cars fait son entrée à la Bourse de Stockholm ce vendredi et a dû réduire la taille de son introduction en Bourse. Volvo Cars, propriété du chinois Geely propose un prix au bas de la fourchette annoncée la semaine dernière (entre 53 et 68 couronnes suédoises par action). Volvo Cars, propriété du chinois Geely, avait confirmé début octobre un projet d’introduction partielle à la Bourse de Stockholm, envisagé depuis plusieurs mois. Le groupe, qui comptait aussi lever un total de 25 milliards de couronnes a réduit la somme à 20 milliards.

L’introduction en Bourse a débuté hier. «Les revenus de l’introduction en Bourse, associé à notre solide bilan, garantira le financement de notre stratégie de transformation la plus rapide et la réalisation de nos ambitions à mi-décennie», a déclaré le PDG de Volvo Cars Håkan Samuelsson, cité dans le communiqué. Après avoir construit sa réputation sur la sécurité de ses voitures, Volvo se place désormais parmi les plus ambitieux des constructeurs dans sa transition vers l’électrique, avec la volonté d’abandonner le moteur à essence d’ici 2030. Précision : Volvo Cars, passé avant Geely dans le giron de l’Américain Ford, est distinct depuis des décennies de Volvo Group, géant des poids lourds et déjà coté à la Bourse de Stockholm. Une tentative d’introduction en bourse de Volvo Cars en 2018 a été reportée en raison de tensions commerciales et d’une baisse des actions automobiles.

Didier cette semaine un événement dans le domaine de la Tech, Facebook va devenir Meta

 Facebook va donc changer de nom pour devenir Meta, une décision qui intervient alors que l’entreprise est confrontée aux critiques des régulateurs sur sa puissance de marché, et ses décisions algorithmiques comme pour son laxisme dans la lutte contre les abus sur ses plateformes.

Mark Zuckerberg a déclaré que ce changement faisait partie d’un pari sur le “metaverse”, une future unification des mondes en ligne, virtuels et augmentés. Facebook, Instagram et WhatsApp resteront, mais sous l’égide de Meta.

Facebook a pris de l’importance au cours des deux dernières décennies avec l’une des marques les plus reconnaissables au monde : une grande lettre bleu et blanc F.

En se rebaptisant Meta. Le changement s’est accompagné d’un nouveau logo d’entreprise conçu comme un symbole en forme d’infini légèrement de travers.

Renommer Facebook peut aider à éloigner l’entreprise des controverses sur les réseaux sociaux auxquelles elle est confrontée, y compris la façon dont il est utilisé pour diffuser des discours de haine et de désinformation. C’est donc en pleine crise que l’entreprise fait ce choix

Mais faire de Facebook une entreprise “metaverse” prendra du temps car le concept est théorique et pourrait prendre des années à se concrétiser. Facebook et ses applications sœurs restent à ce jour une entreprise géante, avec plus de 86 milliards de dollars de revenus annuels et plus de 3,5 milliards de personnes dans le monde utilisant ses services. Il sera coté à partir du 1er décembre sous le symbole MVRS,

Il faudra plus qu’un changement de nom pour retrouver la confiance. Et cela aura aussi des conséquences on ne dira plus GAFA peut-être AAMAM

Peut-être MAMA au secours Mamamia (Freddy Mercury Queen à 4mn20 dans la vidéo)

 

(3m

Print Friendly, PDF & Email