Résultats annuels 2012/2013 : Interview d'Eric Matteucci Président du Directoire SII.
Activité et résultats en France et à l'international pour le groupe de conseil en technologies

5 juin 2013 15 h 42 min
+ de videos
274
Views

Activité et résultats en France et à l’international pour le groupe de conseil en technologies.

La société SII a enregistré une croissance annuelle organique de 8,3% pour son exercice 2012/2013, à 284,8 millions d’euros. La société a connu en France sur le dernier trimestre fiscal, un ralentissement en France.

La stratégie et les perspectives, nous en parlons avec notre invité Eric Matteucci Président du Directoire SII.

Web TV www.labourseetlavie.com : Éric Matteucci, bonjour. Vous êtes le président du directoire de SII, on va parler avec vous de votre année 2012-2013. On rappelle que vous êtes un spécialiste du conseil en technologies, l’ensemble de l’année s’était bien passé, on peut dire qu’il y a une rupture notamment en France qui s’est installée en fin d’année essentiellement ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Oui, on a commencé à le constater sur notre activité en France au cours de l’été 2012 et cela s’est dégradé petit à petit et on a une rupture sur le premier trimestre 2013.

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est lié à quoi concrètement, à cette ambiance un peu plus morose, de la part aussi des clients qui ont peut-être attendu sur un certain nombre de projets ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Effectivement ce sont nos clients qui sont attentistes depuis maintenant quelques mois sur les projets, ils en ont, on les prépare d’ailleurs pour l’avenir, mais actuellement, je dirais qu’ils ne découvrent pas les budgets pour réaliser les projets.

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que l’on a eu une vraie différence entre la croissance en France et ce qui s’est passé à l’international pour vous ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : C’est sans commune mesure puisque l’international on n’a pas du tout de frein sur aucune des régions. Notre développement se poursuit exactement dans le même contexte que l’année précédente avec des croissances au global de 27 % sur l’international, il n’y a aucun pays qui freine, donc il y a vraiment une rupture complète entre l’activité en France et l’activité internationale.

Web TV www.labourseetlavie.com : Et là, vous accompagnez des clients ou il y a aussi des marchés locaux ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : La plupart des marchés sont locaux, y compris à l’international, mais bien entendu notre stratégie c’est d’accompagner nos clients, donc des grands groupes que l’on accompagne en France, on les accompagne également à l’international.

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on parlait de cette rupture en France, est-ce que c’est lié à certains secteurs en particulier ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Non, je crois que tous les secteurs sont touchés et on retrouve le même attentisme chez la plupart de nos clients.

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que vous vous diriez que c’est une crise différente de celle que l’on a pu vivre il y a quelques années, c’est-à-dire qui avait été vraiment très brutale, comment vous ressentez les choses ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Oui, c’est totalement différent de 2009. 2009, je dirais, nous avait quasiment pris par surprise avec le frein très brutal de la fin de 2008. Là, c’est quelque chose qui est, je dirais, une morosité ambiante petite à petit qui s’installe et qui freine les investissements de nos clients.

Web TV www.labourseetlavie.com : Dans ce contexte, on a un point de marge en moins, vous estimez, vous, que ce n’est « pas trop mal » compte tenu de ce contexte attentiste ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Ce n’est pas trop mal dans ce sens où le calendrier de cette année nous a considérablement défavorisé puisque on a perdu trois jours de facturable en France sur une année de 220 jours, donc c’est quand même assez conséquent parce que cela représente quand même 5 % à la fois du chiffre d’affaires, mais quasiment de marge également. Donc je dirais que dans le contexte oui ce n’est pas mal, et d’ailleurs on avait, par l’historique, je dirais que l’on avait un peu mieux anticipé cette crise moins forte, mais malgré tout le climat ambiant, ce qui fait que l’on a moins embauché, donc on a un plan de charge qui s’est tenu, ce qui fait que l’on a amorti beaucoup mieux ce passage.

Web TV www.labourseetlavie.com : Dans les perspectives donc de cette année 2013, il serait facile d’anticiper que cela ira mieux au second semestre qu’au premier, comment vous, vous mettez en place les budgets et les perspectives 2013 ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Nous pour l’instant on a construit des budgets pour être dans la continuité de ce que l’on a vécu sur la fin de 2012-2013, donc on n’a pas de budget qui soit très agressif pour dire « il faut que l’on retourne au recrutement à tour de bras pour préparer les projets qui vont tomber ». En revanche, on sait historiquement que l’on a une ingénierie par rapport au business qui nous permettrait de redémarrer très rapidement. Donc on est, si les projets tombent, on n’est pas inquiet, on saura les prendre.

Web TV www.labourseetlavie.com : Un mot peut-être du crédit d’impôt Compétitivité-emploi dont on a beaucoup parlé, cela vous concerne et cela a eu un impact sur vos chiffres ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Oui, cela nous concerne effectivement puisque cela concerne tous les collaborateurs dont le salaire moyen est inférieur, à peu près, à 42 000 € je crois de mémoire, donc on a environ 70 % de notre population qui est concernée, donc à plus ou moins fort montant, compte tenu des salaires, de la pyramide des salaires, mais cela représente une économie de fonctionnement d’environ 2 millions à 2,5 millions sur une année pleine.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlait de l’international, il reste l’Espagne qui est encore…, là on a plus des questions sur le sujet des délais de paiement ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : L’Espagne a d’abord un contexte macro-économique local qui est extrêmement difficile et qui nous pénalise pour le développement. On a réussi, je dirais, à rebondir sur le plan des marchés puisque l’on a gagné un contrat important avec un gros client local. En revanche, c’est clair que sur l’exercice, on est pénalisé par les délais de paiement qui sont à nouveau aggravés en Espagne et qui devraient normalement rentrer un peu plus dans l’ordre sur l’exercice prochain.

Web TV www.labourseetlavie.com : Parce que l’on a vu quelques améliorations macro-économiques, mais on n’en est vraiment qu’au début.

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Oui, la nouvelle d’hier effectivement sur le chômage en Espagne, mais effectivement ce n’est que le début.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté justement toujours de ces perspectives, on parlait du marché français, est-ce qu’il a vocation à fondamentalement changer en 2013 pour vous ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Non, je crois que cela ne change pas, cela s’intensifie sur l’industrialisation du delivery et notamment sur la transformation du business vers des centres de services, c’est le seul, je dirais, changement que l’on attend et ce n’est pas vraiment un changement, c’est une prolongation de ce qui a déjà été fait, ce sont les seuls éléments que l’on attend sur l’année, et voire même sur les années à venir.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, l’international se renforcer, cela peut passer par des opérations de croissance externe ? C’est possible dans les mois qui viennent ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : On n’a aucun projet arrêté à l’heure où on se parle, mais effectivement on regarde toujours pour du développement à l’international et y compris par de la croissance externe.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parle souvent de cette Europe qui va mal, on parle de marchés émergents où il y a, même s’il y a aussi des difficultés, moins de croissance et plus peut-être de potentiel, comment vous regardez ces marchés-là dans votre secteur à vous ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : On y va, je dirais, pas après pas puisque l’on vient de faire un investissement, même s’il n’est pas très important, mais malgré tout un investissement en Inde cette année pour être présent sur un marché, mais plutôt dans un esprit d’offshore malgré tout, on ne connaît pas du tout le marché local indien et on ne sait pas comment il est développé, mais on reste bien entendu à l’écoute sur de l’accompagnement de nos clients sur des marchés plus larges, y compris, pourquoi pas, sur des marchés émergents.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous dites à peu près 30 % du chiffre d’affaires qui sera fait à l’international 2013-2014, on peut dire que c’est le credo des prochaines années ? C’est vraiment d’accélérer cette internationalisation de SII ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : On l’accélère, je dirais, un peu par le mouvement naturel qui se fait puisque on a une croissance qui ralentit en France et au contraire à l’international qui continue à booster. Si demain on a la possibilité de faire à nouveau des croissances à deux chiffres en France, on ne se gênera pas pour le faire, mais la tendance actuelle c’est qu’effectivement l’international est un véritable relais de croissance pour le groupe et qu’il est en train de prendre une part de plus en plus importante au niveau du chiffre d’affaires.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté des secteurs que l’on a pu évoquer, on pense à l’aéronautique ou d’autres secteurs, est-ce qu’il y a des secteurs sur lesquels vous n’êtes pas où vous pourriez vous renforcer ?

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Le secteur majeur que l’on vit actuellement, sur lequel on fait beaucoup d’efforts en termes d’investissement commercial, c’est le secteur de l’énergie où on est très faible et où on sait très bien que les enjeux énergétiques seront des enjeux majeurs pour l’avenir.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci d’avoir fait le point avec nous  Éric Metteucci, on rappelle que vous êtes le président du directoire de SII.

Éric Matteucci, Président du Directoire de SII : Merci.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés 5 juin 2013.


Print Friendly, PDF & Email