Pierre-Franck Moley Directeur Général Publicsystèmehopscotch : "Le digital infuse la totalité des activités".
Le groupe de conseil en communication est en transformation mais se dit confiant sur les perspectives

11 septembre 2014 13 h 58 min
+ de videos
109
Views
Loading the player...

Publicsystèmehopscotch, groupe de conseil en communication vient de publier ses résultats semestriels 2014.

Le groupe se dit dans son programme d’évolution de ses activités « infusées par le digital ».

Il devrait annoncer une nouvelle acquisition prochainement.

Notre invité est Pierre-Franck Moley Directeur Général Publicsystèmehopscotch.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Pierre-Franck Moley, bonjour. Vous êtes directeur général de Hopscotch Public Système. On va parler avec vous bien sûr de vos résultats et puis des perspectives. Quand on regarde donc les chiffres, on a envie de dire « ils sont tous dans le rouge », c’est ce que l’on voit sur le communiqué. Qu’est-ce que vous retenez, vous, de ce semestre ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Que nous sommes dans le programme, que nous nous sommes assignés. C’est vrai que le premier semestre continue à montrer un dérapage apparent à un volume d’activité, en fait il était planifié, et nous rattraperons, sans nul doute, au sedoinc semestre le volume. Nous avons toujours un objectif de réaliser un volume en année similaire à celle de l’année passée.

Web TV www.labourseetlavie.com : On peut dire que le groupe conseil en communication est en pleine transformation en ce moment ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : D’une manière générale la communication se transforme de manière constante. En ce qui concerne nos activités, nous suivons le mouvement. Encore une fois le groupe est dans son programme c’est-à-dire de maintenir un volume d’activité comparable à l’année dernière et de restaurer les profits, ce qui va être fait de manière assez mécanique. D’ailleurs au premier semestre, malgré une baisse de volume, on a les mêmes niveaux de résultats que l’an dernier et le carnet de commandes aujourd’hui, à date, est à 90 % de l’objectif et similaire à celui que nous avions l’an dernier au même moment.

Web TV www.labourseetlavie.com : Dans les différentes activités du groupe, qu’est-ce qui pèse le plus ? On va dire, ce sont les relations presse, c’est… quel type d’activité finalement pèse dans cette transformation ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Je ne sais pas… ce qui pèse, on a des activités qui sont assez équilibrées les unes vis-à-vis des autres. Donc le digital prend plus d’importance puisque c’est un développement naturel dans nos activités. Il faut aussi se souvenir que le digital infuse la totalité des activités, donc c’est difficile de l’isoler forcément en tant que pure player, reste dans notre ADN toutes les activités de relations publiques, de PR à l’anglo-saxonne, ainsi bien entendu que toutes les productions événementielles.

Web TV www.labourseetlavie.com : L’événementiel… la conjoncture économique a créé véritablement des reports de projets ou vous arrivez puisque finalement vous disiez que vous arriviez à maintenir à peu près au global l’activité ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Cela reste vrai. Alors il y a une certaine saisonnalité qui s’exprime différemment cette année et que l’on va retrouver de manière favorable au second semestre. Donc on a un effet de base, notamment après l’événement qui nous est défavorable au premier semestre, d’où la baisse apparente, en revanche rattrapage sur le second semestre attendu.

Web TV www.labourseetlavie.com : On disait effectivement que le digital infusait partout, vous le disiez, cela veut dire aussi des investissements, cela veut dire une organisation différente ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Oui. Je pense qu’il faut prendre des collaborateurs qui soient pratiquement digital natifs, si le terme existe, et surtout ne pas hésiter à croiser des activités événementielles, vivantes, live, partage, mais les digitaliser en amont, pendant, en aval, pour dynamiser et renforcer l’efficacité des événements que nous organisons. Bien entendu cela se fait en parallèle d’autres opérations qui, elles, sont purement digitales en communication, en marketing, en viral, voire en publicité digitale native.

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’aujourd’hui il faut encore agréger un certain nombre d’activités pour compléter l’offre en permanence parce que le digital, le propre du digital, c’est que cela évolue vite ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Donc on suit le mouvement. Je ne sais pas s’il faut agréger, cela laisserait entendre qu’il y a des briques manquantes, je ne crois pas que cela soit le bon terme. C’est à nous et à nos collaborateurs d’évoluer constamment, de s’auto-former, de suivre le mouvement, voire d’anticiper, d’innover, pour proposer des solutions toujours neuves à nos annonceurs, cela marche plutôt pas mal. D’ailleurs, pour renforcer cet événement et cette manière de fonctionner, nous avons un programme de regroupement de nos agences dans un bâtiment unique à Paris qui est programmé pour mi-2015.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc quelque part cela voulait dire qu’il y avait une constellation d’entreprises au sein même du groupe, peut-être qu’elles ne se parlaient pas suffisamment à l’heure d’aujourd’hui ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Au contraire, je trouve que l’on réussit l’exercice plutôt pas mal, mais ce sera encore meilleur quand on sera dans le même bâtiment, c’est évident. Le terme constellation est un petit peu généreux, nébuleuse ne serait pas tellement mieux, mais c’est vrai que l’on était un tout petit peu trop dispersé, ce qui va changer dans quelques mois.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous dites aussi que vous êtes en recherche éventuelle d’acquisitions. Quand on dit cela, en général on ne donne pas le nom de la cible bien entendu, mais est-ce que cela veut dire plutôt des acquisitions quand même de taille moyenne, des briques technologiques que l’on évoquait ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : On est évidemment l’affût et puis notre situation bilantielle et de trésorerie nous permet d’envisager des acquisitions dynamiques. Les bonnes cibles sont rares. Ce qui est programmé dans quelques jours que nous pourrons annoncer, c’est une acquisition qui va nous remettre sur le chemin d’activation terrain, de communication au travers d’un entertainement majoritairement. Donc on est loin de la sphère technologique pure, au contraire on est encore vraiment sur du terrain. On cherche plutôt des candidats qui soient miscibles à nos manières de faire, de travailler en partnership et en cross-fertilisation dans nos savoir-faire. Donc les cibles sont rares et on préfère faire des acquisitions ciblées, réfléchies, plutôt que du volume.

Web TV www.labourseetlavie.com : Aujourd’hui, compte tenu de vos activités dans d’autres pays, est-ce que vous avez une taille suffisante, c’est aussi un élément bien entendu pour adresser justement tous ces pays qui vous intéressent ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : On les adresse déjà aujourd’hui à partir d’une base France, la question c’est comment nous nous développons à l’international. L’Asie, et notamment en Chine, n’a pas produit les produits espérés, donc on a mis cette société en veille. Par contre on a réorienté nos efforts vers le continent africain, que nous adressons à partir d’une base parisienne, et aussi maintenant d’une implantation à Casablanca qui nous permet de nous rapprocher du continent et qui annonce des développements extrêmement prometteurs, qui ont déjà bien démarré d’ailleurs.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a certains investisseurs qui effectivement s’interrogent, voient l’évolution de votre groupe, d’autres groupes de communication, se posent la question de ces bouleversements, qu’est-ce que vous leur dites aujourd’hui ? Vous leur dites qu’un groupe de communication plus digital va pouvoir redonner une croissance, de la croissance, de la rentabilité ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Je pense que le digital est essentiel évidemment aujourd’hui, mais je ne surpondèrerai pas le digital dans ce que doit faire une agence de communication pour ses clients. Ce qui nous intéresse, c’est de réaliser des PR à l’anglo-saxonne, des relations publiques, qui croisent plusieurs métiers pour renforcer les messages. Ce n’est pas tellement moins cher, mais, on parlait de médicaments tout à l’heure, ce sont des actions ciblées sur des cellules ciblées que nous voulons développer. Donc notre communication, elle sert à cela, elle est beaucoup plus efficace parce que très spécialisée sur les messages à développer.

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que les clients, vos clients, évoluent aussi vite que vous ou c’est le contraire, c’est eux qui vous poussent ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : On interagit les uns avec les autres. Je pense que les clients ont appris la montée en puissance du digital, ce sont des gens extrêmement compétents aujourd’hui avec lesquels nous échangeons d’égal à égal dans le cadre des campagnes de communication, ce qui est très sain d’ailleurs parce que ce n’est pas très confortable d’être toujours dans la position du sachant, et nous, nous préférons coagir et intervenir de manière collaborative avec nos clients pour réussir vraiment des campagnes et puis si possible installer une relation pour un temps, durable.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc en conclusion, la croissance revient en 2015, en 2016 ?

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Je considère que dès 2014 on va avoir un bon deuxième semestre. Compte tenu de la réduction par exemple en Asie, par vases communicants, cela veut dire qu’en France, nous reprenons les chemins de la croissance, pas énormes, mais commun un petit peu, et pour 2015, on verra bien. On a des gros, gros sujets d’organisation. Je pense que l’on va créer une agence très emblématique dont on aura lieu d’être très fier.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci Pierre-Franck Moley.

Pierre-Franck Moley, directeur général de Hopscotch : Merci beaucoup.

 

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 11 septembre 2014.

 

 

Print Friendly, PDF & Email