Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur financier Antevenio sur les résultats semestriels 2010.
Interview sur les résultats semestriels 2010 et les perspectives

21 octobre 2010 10 h 05 min
+ de videos
24
Views

Antevenio : résultats semestriels 2010.

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur financier Antevenio revient sur les résultats semestriels du spécialiste du marketing interactif, et les perspectives.

L’interview a été réalisé lors du 7ème Forum Alternext organisé parGilbert Dupont

Web TV www.labourseetlavie.com : Pablo Pérez Garcia-Villoslada, bonjour, vous êtes le directeur général en charge des finances d’Antevenio. On va parler avec vous de vos résultats puisqu’ils viennent d’être publiés, et puis la stratégie et les perspectives. Commet s’est passé pour vous le premier semestre ? On sait que les derniers mois n’avaient pas été faciles. Vous êtes dans le marketing interactif, Comment s’est passé ce premier semestre ?

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Le premier semestre pour Antevenio a été le semestre où on a récupéré la hausse de l’activité de la compagnie. En 2008 et 2009, on avait souffert et c’est le premier semestre depuis trois semestres consécutifs où on remonte. On a une croissance du chiffre d’affaire de presque 14%, 13,8%. Donc, c’est-à-dire que c’est très positif, il y a un changement de tendance et c’est une année qu’on a profité pour commencer des activités nouvelles, des nouvelles offres et surtout à l’international, mais aussi en Espagne avec l’offre du marketing mobile. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Qu’est-ce qui a le plus perturbé votre marché Internet ? Qu’est-ce qui a été le plus perturbant sur ce marché ?

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Nous avons principalement quatre offres : une, la régie, la régie interactive ; l’autre, c’est l’e-mailing, un autre c’est la performance et l’autre c’est les portails propriétaire. C’est vrai que quand on a un environnement de crise de la consommation privée et la performance a été l’activité la plus touchée par cette environnement global de crise financière, économique. Donc, c’est pour ça que pour nous c’était une année ? comme on avait déjà annoncé en Avril, quand on a appris les résultats 2009 ? c’est une année de développement, de diversification des activités et d’internationalisation parce que nous étions trop concentrés sur les marchés espagnol et italien. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Des marchés qui ont peut-être plus souffert que d’autres marchés européens compte-tenu de la situation économique ?

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Oui, bien sûr que l’Espagne a souffert et l’Italie aussi, mais peut-être que l’Italie c’est en ligne avec d’autres pays. »

 

 

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur la stratégie, on voit, vous parlez des portails, vous parlez des nouveaux marchés. Comment ça va se passer ? Il va falloir investir sur ces nouveaux marchés, d’abord ?

 

 

 

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Oui, bien sûr, mais… Nous avons commencé l’activité en Argentine, nous avons commencé l’activité en France, même au Royaume-Uni on a une joint venture pour commencer les activités, mais par exemple, les portails, on a connu un succès très important en Italie et en Espagne et ce sont sans doute des modèles qui sont très facile à répliquer. Donc les investissements sont déjà faits, les investissements technologiques et c’est plutôt des ouvertures de bureaux commerciaux qui auront une répercussion à moyen terme à partir du premier semestre 2011 sur les résultats de la compagnie. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Quels sont les secteurs sur Internet qui… puisqu’on voit beaucoup de portails féminins, on voit des portails sur un certain nombre de secteurs, et, j’ai envie de dire, les portails se ressemblent en quelque sorte. On féminise… Qu’est-ce que vous apportez, vous, et qu’est-ce que vous souhaitez avancer comme type de nouveaux portails ?

 

 

 

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Nous avons par exemple un portail d’emploi, mais c’est différent parce que, nous, nous offrons une offre gratuite de services d’emploi, mais nous sommes très concentrés sur l’éducation, les services d’éducation, sur l’information, donc il y a les grands portails, Monster etc. qui offrent les services de paiement pour les entreprises, mais nous, nous avons des offres qui ne sont pas là parce que les petites et moyennes entreprises n’étaient pas dans ces services mais… un portail où peuvent ouvrir ces offres gratuitement. Et ça fait que c’est un portail très dynamique, et nous pouvons offrir, comme nous avons, les CV des gens, des offres d’éducation, d’information qui intéressent ces personnes. Mais c’est vrai que nous faisons aussi les portails de voyage, nous faisons des portails féminins qui feront… des comparaisons, qui sont très verticaux, qui sont très orientés au résultat, pour les annonceurs. »

 

 

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur les perspectives, on est déjà un etit peu positionnés sur 2011, dans un contexte économique qui reste quand même incertain sur beaucoup de pays. On parlait de l’Europe, il y a beaucoup de pays où on se pose des questions sur la croissance. Pour vous, comment vous voyez, je dirais, 2011 ?

 

 

 

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « 2011 sera encore une année de croissance pour Antevenio et… bien sûr que par les investissements, on va commencer l’activité aussi au Mexique, mais on trouve déjà une tendance positive des investissements publicitaires… en ligne, en Espagne et en Italie et donc, en résumé, avec le poids des nouvelles activités plus ce changement de tendance qu’on avait déjà au premier semestre, on va connaître une continuité de la croissance en 2011. »

 

 

 

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, vous avez aussi des idées de croissance externe, vous avez des moyens financiers pour faire de la croissance externe ?

 

 

 

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Antevenio dispose d’une position très solide financière, on a aucune dette financière, on a une trésorerie similaire à celle qu’on avait en 2007 quand nous sommes côtés, c’est-à-dire qu’on a fait des acquisitions, on a fait des acquisitions en Italie, on a fait des acquisitions en Espagne, on avait repris des activités dehors, et tout se fait avec un cash flow positif, plus qu’avec des fonds levés. Donc on a une position très solide, et bien sûr on peut faire des acquisitions, mais surtout avec un point de vue très industriel. Elles doivent avoir un sens pour Antevenio et on est pas pressés pour avoir un résultat très rapidement. Ils doivent avoir un sens, qui apporte synergie… d’Antevenio à la nouvelle entreprise ou au contraire. Donc bien sûr, nous sommes ouverts à faire des acquisitions et peut-être qu’il y aura. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Et bien on suivra ça. Merci, Pablo Pérez Garcia-Villoslada d’avoir été avec nous. On rappelle que vous êtes le Directeur Général en charge d’Antevenio, dont on connaît aujourd’hui un peu plus les activités.

 

Pablo Pérez Garcia-Villoslada Directeur Financier d’Antevenio : « Merci beaucoup. »

© www.labourseetlavie.com 21 octobre 2010. Tous droits réservés.

Print Friendly, PDF & Email