Jean-François Le Martret Directeur Financier Guerbet : "Nous avons identifié de nouvelles activités pour compléter le portefeuille de produits".
Oddo Forum 2015 : Retour sur l'exercice 2014 du spécialiste des produits de contraste (imagerie médicale)

19 janvier 2015 10 h 46 min
+ de videos
204
Views

La Web TV www.labourseetlavie.com présente au Oddo Forum 2015 organisé à Lyon le 8 et le 9 janvier a rencontré de nombreux dirigeants pour parler de l’année 2014 et des perspectives.

Retour sur l’actualité des derniers mois du spécialiste des produits de contraste (imagerie médicale), la stratégie à l’international, la production, et les perspectives 2015.
Mon invité est Jean-François Le Martret Directeur Financier Guerbet.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Jean-François Le Martret, bonjour. Vous êtes le directeur financier de Guerbet. On va parler avec vous, au Oddo Forum où vous rencontrez des investisseurs, de votre stratégie et des perspectives. Comment s’est passée globalement l’année ? On rappelle que vous êtes spécialistes des produits d’imagerie médicale de contraste, des produits de contraste, l’année 2014 pour vous ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : L’année 2014 aura été une bonne année pour Guerbet. On va délivrer ce que l’on a donné en termes de communication financière, donc à la fois en termes de ventes et en termes de profitabilité. C’est une année qui conforte la position de Guerbet dans son marché des produits Contraste et qui permet également à Guerbet de commencer à montrer le nez, je dirais, sur un certain nombre d’autres marchés comme la radiologie interventionnelle ou les dispositifs médicaux. C’est une année où l’on a lancé notamment un nouvel injecteur appelé le FlowSens. Donc on diversifie, on commence à diversifier un petit peu nos activités et on est tout à fait dans la… 2014 aura été l’année de démonstration que l’on est tout à fait la ligne que l’on s’était fixé en termes de remontée des marges et de désendettement.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui puisque vos deux produit-phare aujourd’hui Dotarem et Xenetix sont les deux produits effectivement importants pour vous aujourd’hui en termes de développement justement de ces produits ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Ces deux produits auront eu des parcours un petit peu différents aussi en 2014 mais néanmoins tout à fait couronnés de succès. Xenetix, on a réussi à confirmer la tendance au niveau des prix en termes de remontée de ses prix moyens en 2014, ce que l’on avait déjà fait en 2013, avec un beau parcours un petit peu partout dans le monde, aussi bien en Europe qu’en dehors de l’Europe. Dotarem aura été marqué évidemment par la confirmation du lancement de ce produit aux États-Unis puisque le lancement commercial avait été réalisé en 2013 et nous terminons l’année 2014 avec de très belles perspectives pour le futur et nous sommes assez satisfaits du résultat obtenu.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc on peut dire que c’était l’année, comme disaient certains analystes, l’année de vérité aux États-Unis pour Dotarem ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Absolument, ce qui va conforter la possibilité de développement de ce produit dans les années à venir sur ce marché américain.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlait effectivement d’Europe, États-Unis, il y a bien sûr aussi tout ce qui se passe dans les pays dits émergents ou l’Asie, la stratégie justement du groupe Guerbet, comment elle évolue sur ces pays-là ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : La deuxième zone dans le monde qui est très importante pour nous, en termes de développement, au-delà de l’Amérique du Nord, c’est la zone asiatique justement qui représente un potentiel énorme pour Guerbet. Nous sommes déjà très présents sur certains marchés avec des représentants directs comme le Japon, la Corée, Hong Kong, Taiwan. Il y a d’autres marchés où nous sommes en plein développement comme la Chine. C’est un marché qui nous intéresse de plus en plus et sur lequel nous allons porter de plus en plus d’efforts. On a des potentiels de croissance très importants, et notamment dans les nouvelles activités que nous sommes en train de développer comme la radiologie interventionnelle que je vous ai mentionnée précédemment.

Web TV www.labourseetlavie.com : Aujourd’hui effectivement pour vous, les questions aussi de prix de revient, de concurrence sur ces différents produits, donc de fabrication sont importantes, on en avait parlé quelquefois ensemble, cela reste effectivement un point important ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Oui, oui, tout à fait. Il a fallu que Guerbet se dote des moyens de production nécessaires à ses ambitions. Cela a donné lieu, d’ailleurs, à un programme d’investissements très, très important pendant plusieurs années, programme qui est maintenant terminé. Nous avons donc les moyens de nos ambitions à ce niveau-là. Nous produisons pour beaucoup à partir de la France, ce qui est aussi important, nous maîtrisons nos opérations de production. Et nous avons, au-delà des augmentations de capacité de production que nous avons réalisées, nous avons aussi mis en place des nouveaux procédés de fabrication qui nous permettent d’être plus compétitifs, d’améliorer nos coûts de production et, par là même, d’attaquer de nouveaux marchés que nous n’étions pas forcément en mesure d’attaquer précédemment.

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on parle aujourd’hui des pays émergents, on a peut-être une moins bonne vision compte tenu peut-être du contexte économique, sur le fond, ce sont des projets pour vous sur plusieurs années puisqu’il y a ces marchés que vous allez pouvoir adresser sur ces pays-là ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Oui, et puis alors qu’appelle-t-on vraiment pays émergent ? C’est aussi une grande question. Il y a un marché qui est très important pour nous, qui est considéré comme un pays émergent, qui est le Brésil. Nous avons d’ailleurs un site de production directement là-bas. Pour nous, ce n’est plus un pays émergent dans la mesure où le Brésil est un pays complètement développé et où nous sommes là aussi N° 1 par rapport à nos concurrents. Les pays émergents que nous, nous considérons comme des priorités pour Guerbet, c’est essentiellement la Chine, et puis à terme, je dirais, peut-être un certain nombre de pays de l’Est comme la Pologne que nous commençons aussi à investir.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur ce cycle de vie de vos produits que l’on citait, des produits majeurs aujourd’hui, il y a des potentiels importants sur ces produits-là ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Oui, il y a toujours des potentiels d’évolution. Le marché, en tant que tel, évolue, le marché des produits Contraste évolue aussi bien en rayons X qu’en I.R.M. vous savez que la force et le point discriminant de Guerbet, c’est Dotarem, donc c’est l’I.R.M., donc nous avons énormément d’espoir dans cette activité-là. Nous avons d’ailleurs des projets de développement pour des produits futurs dans ce domaine-là mais nous avons également identifié, comme je vous le disais tout à l’heure, de nouvelles activités, comme la radiologie interventionnelle, qui vont venir compléter le portefeuille de produits de Guerbet, même si aujourd’hui les produits existent déjà. Et nous commençons par là même à ouvrir un petit peu l’activité traditionnelle de Guerbet vers d’autres activités, plus dans la thérapie que dans le diagnostic, ce qui évidemment est intéressant pour nous en termes de diversification.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc ça, ça sera effectivement pour le moyen terme on peut dire ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Ce sera pour le moyen terme mais d’ores et déjà on voit grandir de façon significative notre activité radiologie interventionnelle sur la base des produits que nous avons déjà comme Lipiodol ou le bleu patenté, et nous avons beaucoup d’espoirs déjà pour 2015 sur la base de ces produits-là.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur les perspectives, demander si vous avez de la visibilité pour un spécialiste de l’imagerie ?

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Grande question ce moment, oui, surtout dans l’environnement économique actuel, c’est quelquefois difficile de se projeter un petit peu. On avait donné un certain nombre d’orientations pour le futur, il y a déjà quelque temps. Je dirais en résumé que nous sommes confiants sur l’avenir. Nous sommes dans la perspective qui a été dressée pour Guerbet. Après, rien n’est jamais linéaire et 2015 sera une année de progression toujours dans cette direction qui a été fixée pour Guerbet.

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci Jean-François Le Martret d’avoir été avec nous.

Jean-François Le Martret, Directeur financier de Guerbet : Merci beaucoup.

 

Print Friendly, PDF & Email