Vincent Touraille Directeur Général PCAS : "Nous sommes sur la même tendance en 2016".
Stratégie et perspectives 2016 du chimiste de spécialités

12 avril 2016 16 h 43 min
+ de videos
492
Views
Loading the player...

La Web TV au SmallCap Event, organisé par CF&B Communication, a rencontré de nombreux dirigeants.

La société P.C.A.S est spécialiste de la chimie de spécialités

Je parle de l’année 2015, de la stratégie et des perspectives de l’exercice en cours avec mon invité Vincent Touraille Directeur Général P.C.A.S 

Web TV www.labourseetlavie.com : Vincent Touraille, bonjour.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Bonjour.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous êtes le directeur général de PCAS. On va parler avec vous à Smallcap Events pour rencontrer des investisseurs de la stratégie et puis des perspectives de PCAS. Comment s’est passé rapidement, mais pour revenir sur cet exercice 2015 ? Pour vous, ça a été quel type d’année ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors, 2015 aura été une bonne année, avec davantage de produits, avec une croissance de notre chiffre d’affaires et surtout une croissance importante de notre rentabilité.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parle avec vous de chimie et de spécialités.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Oui.

Web TV www.labourseetlavie.com : On a beaucoup parlé l’année dernière, et encore en ce début d’année, de baisse du marché du pétrole, etc. Globalement quel a été l’impact ? Pour vous, est-ce que ça a un impact quand on parle de baisse du pétrole ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors, la baisse du pétrole a un petit impact sur une partie de notre activité qui est la chimie de performance où nous travaillons dans le domaine de la fabrication d’additifs pour le travail des métaux. Bien évidemment, les produits pétroliers sont beaucoup utilisés dans ce domaine-là. Et donc, il y a eu cette importance-là, mais qui est relativement faible au regard du chiffre d’affaires du Groupe puisque ça représente environ 17 à 18 % de notre activité. Pour le reste, les produits pétroliers sont souvent utilisés en tant que solvants pour le Groupe et je dirais que leur stabilité basse a été plutôt favorable.

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on regarde vos marchés justement, comment ils évoluent ? Il y a différents marchés sur lesquels vous êtes, mais au global ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors, nos marchés ont très bien évolué côté santé. C’est-à-dire qu’on a, dans le domaine de la santé, eu beaucoup de croissance, à la fois sur notre activité générique, puisque nous avions lancé plusieurs produits qui se développent géographiquement de façon très positive et à la fois sur la partie exclusive où les grands laboratoires pharmaceutiques, où les biotechs viennent de plus en plus nous confier, pour des critères de qualité principalement et de confiance, leurs produits.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui, pour vous, la stratégie, c’était d’avoir justement des solutions propriétaires de plus en plus.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Absolument. Des solutions propriétaires, un niveau également de qualité supérieure à ce que nos concurrents peuvent offrir, de façon à donner cette garantie à nos clients qu’ils auront un produit de grande qualité qui ne posera pas de problèmes vis-à-vis des agences du médicament.

Web TV www.labourseetlavie.com : On avait parlé ensemble la dernière fois de Protéus.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Oui.

Web TV www.labourseetlavie.com : Dans les biotechnologies. Qu’est-ce que vous en dites aujourd’hui justement sur son évolution ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors, Protéus est notre plateforme biotechnologique. Elle est beaucoup utilisée au sein du Groupe pour développer des produits propres avec une catalyse enzymatique tout à fait performante qui permet de sortir des sentiers battus. Et avec Protéus, en dehors du fait que nous faisons également beaucoup d’études pour des grands groupes, nous avons également la volonté de développer des cocktails enzymatiques, des produits propres qui seront très prochainement proposés aux marchés.

Web TV www.labourseetlavie.com : Aujourd’hui, vous diriez que justement, avec vos différentes activités, le Groupe est bien positionné pour répondre à ce type de demande ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Oui, je pense que le Groupe s’est maintenant bien organisé. Je dirais, cette croissance nous amène également des facultés de rebondir encore plus sur d’autres marchés. Et donc oui, nous sommes bien positionnés.

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand vous regardez justement les marchés qui pourraient être susceptibles d’être intéressés par ce que vous êtes en train de développer, comment ils se dessinent ces marchés ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Tous marchés confondus, je dirais que le marché de la santé est un marché sur lequel on a une croissance prévisible importante. Et dans le domaine de la chimie de performance, dont je parlais tout à l’heure, lié aux produits pétroliers, il y a une croissance qui est, je dirais, de 4 % par an depuis de nombreuses années et qui est une croissance qui devrait perdurer. Et nous attendons beaucoup de croissance sur notre partie advanced specialties, notamment dans le domaine des polymères où une forte croissance est attendue dans les années qui viennent.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a toujours pour vous des investissements qui sont maintenus sur la R&D à un niveau assez important ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors, je dirais qu’on a toujours tendance à dire que 7 % de notre chiffre d’affaires est en R&D. Comme notre chiffre d’affaires croît, il va falloir faire croître notre R&D. Et donc oui, on a une part très importante. Je dirais que dans nos valeurs, l’innovation est une valeur extrêmement importante. Elle est beaucoup portée par l’ensemble de nos collaborateurs, mais aussi par la R&D, bien sûr.

Web TV www.labourseetlavie.com : Aujourd’hui dans les zones géographiques qui sont les plus demandeuses, est-ce qu’on a identifié les marchés à venir justement ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Alors très clairement, sur la partie nord-américaine qui représente 50 % du marché mondial de la pharma, il y a une forte croissance et on a beaucoup développé la partie commerciale sur la partie nord-américaine. Côté Chine, nous avons notre bureau de Shanghai qui se développe bien, notamment dans la partie performance, mais également dans la partie pharma puisque les Chinois ou une partie, je dirais, des sociétés chinoises veulent utiliser des produits européens.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là avec la plateforme justement, ça peut être un bon moyen.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Un bon moyen, tout à fait.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur l’exercice qui vient, l’exercice 2016, est-ce que la tendance reste favorable pour vos activités ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : On l’espère. Enfin oui, on publiera très prochainement notre chiffre d’affaires du premier trimestre. Nous sommes effectivement sur la même tendance en 2016 que nous l’étions en 2015.

Web TV www.labourseetlavie.com : Pour vous justement, on avait vu les acquisitions que vous avez pu faire au cours des dernières années. Est-ce que c’est toujours dans la stratégie de regarder un peu ce qui se passe dans votre secteur ? Est-ce que vous pourriez faire des acquisitions ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Oui. Alors très clairement, je dirais que par rapport à notre plan de marche et aux objectifs qu’on s’était donnés, on a obtenu nos 15 % de marge d’EBITDA. On est en avance sur notre programme. Par contre, où nous sommes un petit peu en retard, c’est dans le domaine de la croissance externe. On n’a pas encore réussi à trouver de cibles nord-américaines, mais on y travaille. On y travaille d’arrache-pied. Il faut qu’on trouve une société, mais on ne la payera pas trop cher. Nous serons prudents. Et on veut également une société qui apporte quelque chose au Groupe.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui, souvent on retrouve effectivement sur les discours des chefs d’entreprise, ce côté valorisation peut-être trop élevé en ce moment. Non ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Un peu élevé.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a des cibles, mais à un prix qui reste encore trop élevé.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Voilà, il y a ça. Il y a également des cibles avec des sociétés qui n’ont pas, je dirais, le package environnement comme il faut et donc voilà. Donc, nous cherchons et nous ne désespérons pas de trouver. Nous avons de nombreuses pistes et nous allons les explorer encore en 2016.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc pour vous, je dirais, ça sera une nouvelle année de croissance ?

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Oui, une nouvelle année de croissance en 2016.

Web TV www.labourseetlavie.com : Eh bien, on suivra ça. Merci d’avoir fait le point avec nous, Vincent Touraille.

Vincent Touraille – Directeur Général PCAS : Merci beaucoup.

 

 

Print Friendly, PDF & Email