Eric Matteucci Président du Directoire SII : "Nos clients retournent vers l'investissement".
Résultats 2015/2016 du spécialiste du conseil en technologies

3 juin 2016 8 h 17 min
+ de videos
190
Views

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, vient de publier ses résultats annuels 2015/2016.

La société « a enregistré un chiffre d’affaires de 360,1 M€ sur son exercice clos au 31 mars 2016, supérieur à l’objectif qui avait été communiqué lors des résultats semestriels, qui était de 340 à 350 M€. Cette performance (progression de +13,7% par rapport à l’exercice 2014/2015 dont 10,9% en croissance organique) a été réalisée grâce à une nette accélération, à compter du second semestre, de la dynamique commerciale au sein de l’ensemble des entités du Groupe ».

Je parle de la stratégie de l’entreprise, des dernières acquisitions, des métiers et des perspectives avec mon invité Eric Matteucci Président du Directoire SII.

Web TV www.labourseetlavie.com : Éric Matteucci, bonjour.

 Éric Matteucci – PDG SII : Bonjour.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous êtes président du directoire de SII. On va revenir avec vous sur vos résultats 2015 – 2016 et puis sur les perspectives. On voit que ça s’est bien passé pour vous sur cet exercice. Est-ce que ça a été effectivement le cas tout au long des derniers mois ? Il y a eu une vraie croissance cette année ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Oui, la croissance notamment en France s’est accélérée sur la deuxième partie de l’exercice. Nous sommes aujourd’hui avec d’abord l’ensemble des objectifs atteints sur l’exercice, une croissance organique en France, une croissance à deux chiffres internationale, une amélioration de résultats Groupe. Et puis on voit en France que ça se débloque. Les investissements repartent. Il y a encore la nouvelle il y a deux jours dans les journaux. Donc aujourd’hui, je dirais que tous les voyants sont au vert. Donc c’est plutôt sympathique.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, on parle avec vous de conseil en technologie. On pourrait dire malgré le contexte, l’investissement dans les technologies, lui, est là ?

 Éric Matteucci – PDG SII : C’est une nécessité pour nos clients. Je pense que la technologie bouge. En plus, on est sur des secteurs qui ont besoin d’intégrer des nouvelles technologies en permanence, qui sont challengés sur leur propre business modèle et qui peuvent se différencier par technologie. Donc, tout ça crée pour SII et ses confrères du business.

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, quels sont les secteurs qui se sont distingués pour vous ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Sur l’ensemble du groupe, les secteurs de la finance. Ça, c’est particulièrement distingué, notamment à l’international. Et sur la France, on a à peu près tous les secteurs qui sont en expansion, avec une mention tout à fait spéciale pour l’énergie sur lequel on est en croissance extrêmement forte en France.

Web TV www.labourseetlavie.com : On retrouve aussi sur la partie internationale la croissance organique ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Oui, la croissance internationale est essentiellement organique. On réalise près de 25 % de croissance à l’international, dont 18 en organique.

Web TV www.labourseetlavie.com : On voit la marge opérationnelle effectivement en progression, avec pour vous c’est le taux d’activité congé, le TACE moyen qui progresse. Donc, c’est significatif ?

 Éric Matteucci – PDG SII : C’est vrai particulièrement en France. À l’international, on n’a pas de grosse progression parce qu’on avait déjà un TACE assez élevé. Mais en France, c’est vrai. On a gagné 2 % au niveau du TACE et à l’international, on a des améliorations de marges dans certains pays qui étaient un peu moins bien l’année dernière et qui se sont un petit peu redressés cette année.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, on parle souvent des secteurs qui recrutent. On ne pense pas forcément au vôtre, pourtant c’est le cas. Quand on regarde effectivement la croissance sur un an, elle est vraiment importante.

 Éric Matteucci – PDG SII : Oui, pour le groupe SII, c’est plus de 450 emplois créés sur l’ensemble du groupe au niveau de l’exercice, donc c’est important. Et d’une manière générale, on est un secteur, le numérique, qui en France recrutons énormément.

Web TV www.labourseetlavie.com : On a eu aussi pour vous des acquisitions. Alors, il y a une récente dont on va parler, mais il y en a eu au cours de l’exercice. L’intégration se passe bien ?

Éric Matteucci – PDG SII : L’acquisition sur l’exercice, c’est donc effectivement le groupe CADCON en Allemagne qu’on a intégré dans nos comptes consolidés à partir du 1er janvier, donc sur le dernier trimestre. L’intégration se déroule conformément à ce qu’on avait imaginé lors du deal. Pour l’instant, tout va bien. C’est encore un peu tôt pour en tirer des conclusions générales, mais pour l’instant tout va bien.

Web TV www.labourseetlavie.com : La dernière acquisition en date, elle est toute récente. Elle a toujours pour but d’élargir le périmètre pour vous ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Non seulement, elle est toute récente, mais elle n’est pas encore finalisée. Donc, on est actuellement en négociation exclusive. Donc, on imagine que le calendrier nous mènera vers un closing au cours du mois de septembre et les objectifs pour SII, cette fois-ci en France, puisque c’est une acquisition importante pour la France, c’est vraiment d’élargir notre portefeuille clientèle vers le secteur banque finance sur lequel on investit depuis quatre ans à peu près pour se développer. Donc, ça va renforcer la position de SII en France sur ce secteur-là qui est le premier secteur d’ailleurs du Groupe, l’un des premiers secteurs au niveau du Groupe. Ça va élargir notre clientèle, donc des relais de croissance, et ça va apporter des compétences supplémentaires.

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est une société qui fait 59 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 Éric Matteucci – PDG SII : Effectivement. Il s’agit du groupe Feel Europe qui sur l’année 2015 a réalisé 59 millions d’euros de chiffre d’affaires, 2/3 dans le monde de banque finance, 1/3 dans le monde plutôt industrie énergie. Ça représente environ 550 personnes, à peu près autant de consultants puisqu’ils ont des consultants extérieurs. Donc, c’est pour nous, je pense, une bonne étape de franchie pour le groupe SII.

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, on parle souvent avec vous de croissance embarquée puisqu’il y a effectivement de l’activité qui est en cours et qui va se continuer sur les prochains mois. Aujourd’hui, la croissance embarquée est là ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Oui. On s’est fixé pour objectif de réaliser entre 8 et 10 % de croissance organique au niveau de l’ensemble du groupe. Donc, ça reste quand même très significatif et largement supérieur au marché.

Web TV www.labourseetlavie.com : On est donc pour vous toujours dans cette tendance. C’est-à-dire que 2016 – 2017, cette tendance à l’investissement des donneurs d’ordres de vos clients, il n’y a pas de rupture visible à l’horizon proche ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Il n’y en a pas, mais je ne sais pas faire des plans aussi lointains. Donc aujourd’hui clairement, les voyants sont au vert, les gens, enfin nos clients retournent vers l’investissement. On n’entend pas de frein sur l’investissement, donc il semble et ce n’est pas uniquement un avis de SII, c’est un avis du marché également puisque Syntec numérique a prévu de la croissance sur plusieurs années à venir même si les chiffres sont arrêtés juste sur 2016. Mais malgré tout, il semble que la visibilité se dégage.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous dites un horizon de 12 mois, vous serez proche de ce cap ? C’est un cap symbolique. 500 millions d’euros de chiffre d’affaires, c’est que vous avez en tête ?

 Éric Matteucci – PDG SII : C’est effectivement ce qu’on a en tête et c’est vraiment une étape importante, je pense, pour le Groupe en termes de poids représentatif sectoriel, en termes d’image vis-à-vis du marché et des clients.

Web TV www.labourseetlavie.com : Ça veut dire que quand on regarde un peu le parcours récent avec les différentes acquisitions qu’il peut toujours y en avoir effectivement, pour aussi compléter cette croissance ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Oui, on reste opportuniste. On a la chance ou en tout cas la qualité d’avoir un bilan relativement sain avec une trésorerie nette positive, donc on a encore les moyens de saisir des opportunités sur des opérations de croissance externe qui seraient vraiment dans la stratégie SII. C’est-à-dire se développer sur des secteurs dans lesquels on est encore un peu petit ou sur des zones géographiques où de la même manière, on se sent petit.

Web TV www.labourseetlavie.com : L’enjeu effectivement à moyen terme pour vous, c’est d’être suffisamment diversifié ? Vous parlez de différents secteurs, mais de ne pas dépendre d’un ou de deux secteurs ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Effectivement, on a connu une période 2012 – 2013 compliquée, notamment en France, compte tenu de notre exposition sectorielle à la fois aéronautique et télécom. On a décidé de prendre les mesures qui s’imposent pour sortir de ce dilemme et donc d’être exposés sur un nombre de secteurs clientèle beaucoup plus large. C’est ce qu’on fait actuellement.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc, avec les prochains mois qui se présentent bien pour vous en termes de croissance ?

 Éric Matteucci – PDG SII : Écoutez, aujourd’hui, on est optimiste effectivement et on a annoncé quand même une croissance sur l’ensemble du groupe entre 16 et 18 %, dont 8 à 10 en organique. Donc, je pense qu’il y a tout lieu de se réjouir.

Web TV www.labourseetlavie.com : Eh bien, on suivra ça. Merci Éric Matteuci d’avoir été avec nous.

 Éric Matteucci – PDG SII : Merci.

 

La SFAF (Société Française des Analystes Financiers) et l’OFEM (Observatoire du Financement des Entreprises par le Marché) ont contribué à la mise en avant de cette vidéo dans le cadre du partenariat avec LA BOURSE ET LA VIE TV éditeur de la Web TV labourseetlavie.com

Print Friendly