Claude Guedj Pdg Groupe Crit.

15 avril 2010 3 h 46 min
+ de videos
697
Views

Groupe Crit : résultats annuels 2009 et perspectives.

Claude Guedj Pdg Groupe Crit revient sur l’exercice 2009, la stratégie et les perspectives du groupe spécialiste du travail temporaire et ses services aéroportuaires.

Pour l’actualité financière du groupe : www.groupe-crit.com

Web TV www.labourseetlavie.com : Claude Guedj bonjour, vous êtes le Pdg du groupe Crit. On va parler avec vous de l’exercice 2009 et des perspectives. Si on revient sur cet exercice, on n’a pas connu de progression. le plus important sans doute est de voir à quel moment de l’année 2009, sur le travail temporaire, la baisse a-t-elle diminué ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Oui tout à fait. Ça a commencé à diminué vers la fin de l’année 2009. Nous avons tout de même réalisé un exercice relativement intéressant. Nous avons fait un 1,1 milliard de chiffre d’affaires avec un résultat de 20 millions d’Euros. On est content de cette année car nous attentions des baisses beaucoup plus importantes. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On a vu des secteurs comme l’automobile particulièrement touchés. Crit a-t-elle adapté sa voilure à ce qui se passait sur le terrain ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Tout à fait. C’était absolument indispensable. Il n’y a pas que l’automobile qui a été touché mais aussi l’aéronautique. L’ensemble de l’industrie et des services en général ont été touchés.»

Web TV www.labourseetlavie.com : Cette baisse fut de 10% en fin d’année 2009. A-t-on changé d’environnement en 2010 ? Le premier trimestre a-t-il marqué une rupture ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « En juin 2009 nous avions une baisse de l’ordre de 25% à 30% de notre chiffre d’affaires. Il a fallu prendre des mesures draconiennes pour ne pas se laisser entrainer plus en avant. »

Web TV www.labourseetlavie.com : le premier trimestre 2010 marque-t-il une amélioration ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Au premier trimestre 2010 nous pouvons dire que la baisse a cessé. Au mois de mars 2010 nous constatons une amélioration de notre chiffre d’affaires de 12% à 15%. Ça ne c’était pas vu depuis le dernier trimestre 2008. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Les secteurs ont-ils tous repris ? Qu’est ce qui se dessine ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Non, je crois que les secteurs commencent à reprendre, timidement pour l’instant mais c’est bon signe. Je crois qu’on ne retrouvera pas tout de suite l’exercice 2007 et début 2008 mais ça repart à la hausse gentiment. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur le plan économique, le marché de l’Espagne a été très touché. Comment cela se passe en Espagne ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Je dirai presque que l’Espagne voit le fond du gouffre. Le bâtiment ne peut pas travailler en intérim en Espagne. C’est uniquement l’industrie. L’industrie décentralise pour aller ailleurs. Je crois que là aussi ils ont touché le fond et on ne pourra que redémarrer gentiment en Espagne.»

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous avez réalisé 10 millions d’économie sur l’ensemble de l’exercice 2009. Il y aura-t-il un niveau équivalent en 2010 ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « nous avons réalisé 10 millions d’économie avant d’entreprendre des mesures face à la crise. Au départ compte tenu du chiffre par rapport à la marge que nous avions et qui ont baissé, il fallait impérativement réaliser des millions d’économie. On s’est attelés à réaliser ces 10 millions d’économie. Si éventuellement on continuait à baisser et s’il fallait créer véritablement des économies supplémentaires et bien on restera dans les marges. Que l’on face un Euro de chiffre d’affaires ou un milliard : On doit gagner de l’argent dans ces marges là. »

Web TV www.labourseetlavie.com : On parle maintenant du pôle aéroportuaire. On a vu la signature de nouveaux contrats. On s’est qu’il y aura des extensions à Roissy CDG et Orly. Comment ça s’est passé en 2009 et qu’espérez-vous en 2010 ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « En 2010 on espère augmenter notre chiffre d’affaires dans l’aéroportuaire au minimum de 30 millions d’Euros pour qu’en fin 2011 on puisse acquérir 50 millions d’Euros. Nous sommes maintenant, disons, prestataire mais les compagnies avaient signé des contrats avec d’autres sociétés. Donc elles ne peuvent pas se désister comme ça rapidement. Il faudra attendre entre 12 à 18 mois pour récupérer véritablement le marché d’Orly ou de Roissy. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Actuellement vous parlez d’offres globales de prestation. En quoi cela consiste ces offres ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Oui tout à fait. Nous faisons le Handling. Nous faisons également de la maintenance au point de vue passerelle sur les aéroports. Nous faisons le passage car les compagnies ne le font pas. C’est sous-traité. Pour l’instant c’est ce que nous faisons et j’espère que cela va se développer un peu plus. On a négocié le marché en Sierra Leone. On a mis 18 mois pour avoir le marché. Il a démarré le 1 avril. Avant cette négociation on eu le Cameroun, le Congo et le Gabon. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Qu’espérez-vous en terme d’activité sur l’exercice 2010 ? Annoncez-vous des chiffres aujourd’hui ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « Il faut rester prudents. On ne peut vraiment pas tellement donner de chiffre. Si la conjoncture continue à se développer et repartir progressivement, je pense qu’on aura 10% à 12% d’augmentation. Cette augmentation par rapport à ce que nous avons perdu est assez dérisoire mais il faut le faire. C’est une bonne chose.»

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, vous dites que la situation financière du groupe est saine et vous évoquez éventuellement des acquisitions. Peut-on imaginer cela en 2010 ?

Claude Guedj Pdg de Crit Intérim : « ça dépend si on peut les avoir. On peut avoir des acquisitions dans le domaine de l’intérim, de l’informatique éventuellement, et même de l’aéroportuaire. Personne ne veut lâcher. Ça ne marche pas super bien. Certains vont même jusqu’au dépôt de bilan car ils n’ont pas su lâcher avant. Nous c’est un peu Wait and See. Ce n’est pas la peine de se précipiter sur tout se qui bouge. ça arrivera tout seul. »

©www.labourseetlavie.com 15 avril 2010

Print Friendly, PDF & Email