Catherine Mallet Directrice Financière Actia : "Notre carnet de commandes n'a jamais été aussi haut".
ACTIA, concepteur et fabricant d’électronique au service de la gestion des systèmes

2 avril 2021 14 h 23 min
+ de videos
364
Views

ACTIA est un concepteur et fabricant d’électronique au service de la gestion des systèmes

La société a récemment publié ses résultats annuels 2020 : “En cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d’affaires consolidé d’ACTIA ressort à 438,6 M€, en recul de <15,7 %>, conforme à l’estimation communiquée mi 2020. Plus des trois quarts de la baisse des revenus a été générée au 1er semestre, par le pic de la crise sanitaire et les mesures de confinement les plus contraignantes. Sur le 2ème semestre 2020, conformément à ses attentes, ACTIA a reconstitué ses marges pour atteindre un EBITDA de 24,0 M€, pour une marge de 10,1 %, contre 0,2 M€ au 1er semestre. Le résultat opérationnel du 2ème semestre est de 7,5 M€, soit une marge opérationnelle de 3,2 %, contre 3,0 % au 2ème semestre 2019. Sur cet exercice pour le moins inhabituel, les bons résultats du 2ème semestre, positifs sur les deux divisions, ne suffisent pas à compenser les effets de la crise au 1 er semestre et le résultat opérationnel de 2020 ressort à <6,9 M€>. A l’issue d’un programme d’investissements de 3 ans, achevé fin 2019, la crise sanitaire est venue retarder la croissance attendue et masquer l’efficacité des initiatives déployées par ACTIA pour optimiser ses opérations“.

Retour sur la stratégie de l’entreprise durant la période, la situation financière d’Actia, les questions de la pénurie de composants en provenance d’Asie, les investissements et les perspectives.

Catherine Mallet Directrice Financière Actia est mon invitée.

La société vous intéresse, vous êtes au bon endroit pour comprendre l’évolution de sa stratégie au cours des dernières années : Vidéos Actia 
Le métier d’ACTIA est de concevoir et de fabriquer une électronique au service de la gestion des systèmes dans les domaines particulièrement exigeants de l’automotive, du ferroviaire, de l’aéronautique, du spatial, de la défense, de l’énergie et des télécommunications.

Print Friendly, PDF & Email