Xavier Lépine Président du Directoire La Française : "Investir dans le futur en obligations ou en actions".
Après l'élection d'Emmanuel Macron, les défis des investisseurs dans une économie en pleine transformation

19 mai 2017 15 h 41 min
+ de videos
184
Views

Pour Xavier Lépine Président du Directoire de La Française, « l’élection d’Emmanuel Macron dépasse largement le seul contexte Français et l’enjeu du prochain quinquennat est que les divisions actuelles ne nous fassent pas rater la reconstruction européenne et donc l’adaptation de la France aux réalités du XXIe siècle« . Les oppositions aux réformes sont aujourd’hui exacerbées, que ce soit les Luddites de Ricardo, comme le rappelle Daniel Cohen, qui se sentent menacés par l’arrivée des nouvelles technologies qui menacent leurs emplois et souhaitent que l’on taxe les robots, ou les rentiers qui ont peur de la concurrence qui vient briser leur rente et qui verraient d’un bon œil le retour à un protectionnisme protégeant leurs marges(…)Les Luddites et les rentiers se retrouvent ainsi pour la première fois de l’Histoire à faire front commun contre les réformes imposées (et facilitées) par les évolutions technologiques et sociétales sur fond d’hypocrisie pour les rentiers qui veulent donner une dimension sociale à leur combat protectionniste« .

Il est vrai que les investisseurs attendaient avec une certaine inquiétude cette élection française, l’Europe étant menacée par les partis extrêmes, mais même avec l’arrivée d’Emmanuel Macron, les défis restent nombreux, car notre économie est en pleine transformation.

C’est de cela que je parle avec Xavier Lépine, au delà de l’élection quels sont les enjeux de société qui sont aujourd’hui devant nous et donc un sujet pour le Président mais aussi pour les investisseurs européens et internationaux.

Cette vidéo a été tournée au Club Confair 54 rue Laffitte (75009 Paris) : www.club-confair.com

 

Print Friendly