Sophie Engster Co-fondatrice Chamberlan : "L'idée c'était de créer des emplois dans les territoires".
Chaussures haut de gamme, la bataille du Made in France

28 juillet 2022 13 h 34 min
+ de videos
64
Views

Une rencontre avec une dirigeante peut commencer sur un réseau social.

Ce fut le cas avec Sophie Engster co-fondatrice de Chamberlan, spécialiste des souliers sur mesure, qui dans un post sur Linkedin, expliquait qu’elle avait été sollictitée pour faire du Made in France qui n’en était pas.

« Salut ma chérie ! Ça te dit que je t’envoie des cuirs piqués en Chine, des semelles et des talons chinois pour que tu les assembles dans ton atelier ?
Les semelles chinoises seront bien sûr griffées « fabriqué en France » puisque c’est ton atelier qui va les monter »
Cette dirigeante réagit de la sorte “Lunaire. Choquant. Hallucinant. Ou bien encore Désespérant peut-être ?
Voilà le discours que me servent aujourd’hui des marques qui ont contribué à la quasi-extinction du savoir-faire français dans la chaussure et qui aujourd’hui, aimeraient obtenir le précieux « fabriqué en France », sans pour autant en assumer les coûts“.

C’est à la suite de ce post que j’ai pris contact avec cette dirigeante pour lui proposer qu’elle m’explique ce qui se passe dans son secteur.

Et pourquoi le Made in France devrait être une priorité pour ne pas faire disparaître un savoir-faire reconnu et un développement économique dans nos territoires.

Print Friendly, PDF & Email