Hugo Brugière Vice-Président Directeur Général Cybergun : "Nous avons besoin de moyens financiers pour accélérer les projets de Cybergun".
La Web Tv a rencontré le dirigeant de Cybergun au coeur de l'actualité

9 octobre 2019 10 h 06 min
+ de videos
1,947
Views

La société Cybergun, spécialiste du tir de loisirs vient de publier un communiqué sur son plan de refinancement.

« Comme annoncé, afin de retrouver un juste équilibre financier après 5 années de profonde restructuration, CYBERGUN doit finaliser le rééquilibrage de son bilan encore aujourd’hui pénalisé par la dette obligataire non convertible (9 MEUR en principal à échéance octobre 2020 avec des coupons annuels de 5% en 2019 et de 10% en 2020), émise en octobre 2010 par l’ancienne équipe de CYBERGUN. Dans ce cadre, les porteurs d’obligations étaient réunis hier en Assemblée Générale.

A l’issue de longues discussions, les porteurs présents ou représentés ont proposé et approuvé à près de 75% le principe d’un schéma accepté par CYBERGUN avec le soutien de son actionnaire de référence RESTARTED INVESTMENT.

Le schéma proposé par la société « offre 2 options aux porteurs d’obligations : Option 1 : une transformation progressive de leur créance en actions (« equitization du passif ») dans le cadre d’un processus organisé au sein d’une fiducie. Dans cette option, les porteurs peuvent espérer un remboursement étalé dans le temps de tout ou partie de leur créance grâce au produit de cession sur le marché des actions issues du processus de de conversion au fil de l’eau à compter du 1er décembre 2020 et jusqu’au 31 décembre 2022.

Les porteurs qui opteront pour cette option se verront par ailleurs attribuer gratuitement un Bon de souscription d’actions (BSA) « K1 » exerçable à compter du 1er décembre 2020. Option 2 : un remboursement immédiat en numéraire de 30% de leur créance (principal + intérêts courus et à échoir) devant intervenir avant le 31 décembre 2019.

Les porteurs qui opteront pour cette option se verront attribuer gratuitement un Bon de souscription d’actions (BSA) « K2 » exerçable dès leur attribution. Les modalités exactes de chacune de ces deux options – chaque obligataire devant le cas échéant choisir l’une ou l’autre de ces options ou un panachage entre les deux – seront définitivement arrêtées lors d’une ultime Assemblée Générale des obligataires convoquée avant fin novembre 2019 après la prochaine Assemblée Générale des actionnaires qui pourrait autoriser ces opérations.

RESTARTED INVESTMENT s’est engagé à assurer le financement du paiement en numéraire de l’option 2 et sera de ce fait bénéficiaire de la fiducie au même titre que les obligataires adhérant à l’option 1. Les actions issues du processus de transformation lui seront livrées au lieu d’être vendues sur le marché, limitant ainsi l’impact sur la liquidité du titre et démontrant la volonté de RESTARTED INVESTMENT d’être un actionnaire de référence de long terme de CYBERGUN« .

Quelles sont les conséquences de ces annonces pour les porteurs d’obligations et les actionnaires ?

Quid de la stratégie de l’entreprise confrontée depuis des années à des sujets de financements ?

Le cours de Bourse ne connaissant aucun répit à la baisse depuis très longtemps, et maintenant que va-t-il se passer pour l’entreprise ?

J’ai proposé à Hugo Brugière Vice-Président Directeur Général Cybergun de venir en parler sur la Web TV.

 

Les actionnaires qui s’intéressent à Cybergun ont sur ce lien direct accès à toutes les interviews déjà diffusées : Vidéos Cybergun

 

Print Friendly, PDF & Email