Smallcap Events 2013 : Interview de Fabrice Walewski Co-Gérant Touax.
Actualité et stratégie de Touax qui a vu en 2012 son activité en Europe ralentir

21 avril 2013 17 h 17 min
+ de videos
263
Views

Nous parlons de la stratégie de l’entreprise au Smallcap Event 2013 organisé par CF&B Communication.

Actualité et stratégie de Touax qui a vu en 2012 son activité en Europe ralentir. Notre invité pour parler des marchés du groupe et de ses développements à l’international, est Fabrice Walewski Co-Gérant Touax.

Web TV www.labourseetlavie.com : Fabrice Walewski, bonjour. Vous êtes le co-gérant de Touax, nous sommes avec vous Smallcap Event où vous rencontrez à Paris des investisseurs, j’imagine que vous leur reparlez pour commencer de l’année 2012 avec sans doute des explications à donner puisque cela s’est bien passé pour pas mal de vos activités, on va en reparler, et puis il y a une activité où l’activité a fortement baissé, a fortement chuté, qu’est-ce que vous retenez de 2012 ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Globalement  une activité quand même en croissance pour nos métiers, le chiffre d’affaires a été  accru de 7 % à 356 millions d’euros, l’ebitda aussi a été en croissance en moyenne de 7 % sur l’année, par contre c’est vrai une baisse du résultat qui s’est vue surtout sur les activités européennes. Donc globalement le groupe aujourd’hui est à 45 % de ses activités en Europe, 55 % hors Europe, et les activités européennes notamment ont baissé surtout sur le 2ème semestre 2012.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là on retrouve les wagons de fret notamment, une de vos activités historiques ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Les deux activités qui sont surtout implantées en Europe aujourd’hui chez nous, ce sont les activités de location de wagons de fret en effet avec 95 % de l’activité en Europe, 5 % aux États-Unis, et puis les activités constructions modulaires où on a aussi une présence américaine, on a racheté c’est vrai, ça c’est très, très bien, on en parlera, mais le premier leader de la location et de la vente de construction modulaire au Maroc, donc on est maintenant présent en Afrique, mais sinon globalement le gros de l’activité est en Europe aujourd’hui.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc quelque part vous souffrez comme d’autres entreprises très européennes de cette morosité économique, de cette absence de croissance ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Oui et non c’est-à-dire qu’en fait on a une chance chez Touax, c’est justement d’avoir tous ces relais de croissance qui ont été mis en place depuis très longtemps avec donc une majorité du chiffre d’affaires hors Europe aujourd’hui, chance qui permet de nous développer et d’avoir affiché ces croissances d’ebitda et de chiffre d’affaires en 2012, notamment en conteneur maritime donc on a augmenté notre parc en location de 14 %, on a augmenté de manière très importante aussi notre chiffre d’affaires, pourquoi ? Parce que le commerce mondial augmente, les trafics, c’est vrai, Asie Europe ont baissé environ de 2 %, mais les trafics Asie États-Unis ont augmenté en 2012 du même montant, à peu près de 2 %, et l’ensemble des autres trafics l’inter Asie, Middle East, vers l’Afrique, ont eux par contre beaucoup progressé. Donc que le commerce mondial ayant augmenté d’à peu près 4 % en 2012, on a pu faire augmenter de manière importante nos activités. Mais vous savez que le conteneur maritime c’est 50 % de clients aujourd’hui en Asie, et quand on regarde même les clients européens, une grosse partie de leur activité aujourd’hui est sur l’inter Asie.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc quelque part le centre de gravité de la croissance s’est déplacé, mais il est toujours là dans ces zones Asie Afrique ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Oui, je dirais que la répartition du chiffre d’affaires se fait maintenant de manière naturelle c’est-à-dire en croissance vers les zones où il y a de la demande, donc pour le groupe c’est notamment l’Amérique du Sud pour l’activité notamment barges fluviales, les trafics internationaux notamment l’Asie pour l’activité conteneurs maritimes, l’Afrique, c’est vrai on a parlé pour… depuis cette acquisition pour l’activité construction modulaire. Pour le reste, l’Europe, nos prévisions sont très claires, on ne prévoit pas d’amélioration sur le climat européen en tout cas sur le premier semestre 2013, et après quelques événements structurels de reprise sur 2014.

Web TV www.labourseetlavie.com : On rappelle que vous avez une double activité, ce que vous avez en propre et ce que vous faites en termes de location, est-ce que cela veut dire d’autres arbitrages à venir sur cette activité en Europe qui fonctionne moins bien ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : D’autres arbitrages ? Oui, écoutez comme je l’ai indiqué, alors de toutes les façons naturellement comme la demande va être plus faible en Europe, les investissements vont être beaucoup plus faibles. Ce n’est pas vrai pour tous les pays quand même, mais il faut savoir que en termes d’arbitrage par exemple l’Allemagne continue de performer très bien, la Pologne où nous  sommes N° 1 de la location et la vente de constructions modulaires, le pays se maintient à un bon niveau, la République tchèque où nous sommes aussi leader se maintient très bien, donc tout le « cluster » Europe centrale aujourd’hui est en croissance, rattrapé c’est vrai par un niveau d’activité Benelux France Espagne donc qui est beaucoup moins bon aujourd’hui. Mais en Europe on continuera à être très sélectif, à rester, à protéger nos parts de marché. Il faut innover aussi. Nous sommes devenus par exemple le leader pour tout ce qui était solution de…, pour tout ce qui est salle de classe, pour tout ce qui est crèche pour la petite enfance, en construction modulaire, cela se développe énormément en République tchèque. On a développé, donc on a beaucoup de nouveaux produits, l’export aussi se développe énormément puisque c’est notamment tous les besoins vers l’Afrique que nous ne pouvions pas servir avant et que nous servons maintenant grâce à notre acquisition de Sacmi sur le Maroc.

Web TV www.labourseetlavie.com : Qu’est-ce que l’on peut dire de la situation financière de Touax après cet exercice 2012 donc avec à la fois cette activité location, cette activité en propre ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Donc, nous gérons aujourd’hui 1,600 milliards d’euros d’actifs, nous sommes propriétaires de 45 % de ces actifs et gestionnaires pour 55 %. Vous savez que l’on a aussi dans nos activités une grosse base d’investisseurs tiers qui co-investissent avec nous dans tous ces projets. En termes de résultats, donc je vous ai indiqué les chiffres, en termes de bilan, écoutez, nous sommes toujours bien positionnés avec 170 millions d’euros de fonds propres, en fait en augmentation par rapport à l’année dernière, 150 millions d’euros à peu près de fonds propres part du groupe, on continue à croître, on a 50 millions d’euros de cash-flow en fait qui nous permet d’investir chaque année et de faire augmenter notre parc en propriété, et ensuite tous les investissements complémentaires que nous réalisons sont faits par des partenaires investisseurs ou en associant aussi sur certains pays émergents des investisseurs locaux, l’acquisition en Afrique par exemple s’est faite avec un fonds spécialisé sur l’Afrique qui gère notamment une partie d’argent venant de la Banque Mondiale et qui est un formidable ouvreur de portes pour beaucoup de pays pour nous.

Web TV www.labourseetlavie.com : Effectivement en regardant cette zone Europe, on oublie qu’il y a de la croissance pas très loin finalement sur les différentes activités ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Oui, ça c’est l’avantage encore une fois du groupe, d’avoir tous ces relais de croissance, d’avoir su les monter, il faut quand même que l’on gère donc la situation européenne actuelle, il faut s’adapter, mais j’indiquais dans nos prévisions notamment pour le ferroviaire par exemple, vous savez ça sera la cinquième année où les investissements wagons de fret en Europe sont en dessous du seuil structurel de remplacement. On ne fabrique que 5000 wagons par an dans toute l’Europe contre 700 000 wagons qui sont aujourd’hui en circulation, c’est moins de 1 % de la flotte en circulation, comme les wagons ne peuvent pas durer 100 ans, vous êtes aujourd’hui dans un phénomène de sous-investissement structurel qui devra se rattraper plus tard. Donc en fait on parie beaucoup sur ce redémarrage du marché, on a dit qu’en 2014, on devrait avoir les premiers effets positifs puisque les loueurs par nature en fait sont toujours au côté des industriels pour faire face dans ce cas-là à ces rattrapages ou ces efforts de financement importants pour je dirais reconstruire et remplacer le parc existant.

Web TV www.labourseetlavie.com : Le mot de la fin par rapport à ces activités que vous avez développées aujourd’hui, elles sont suffisantes pour aller chercher de la croissance dans les zones que l’on a mentionnées ou il faudra peut-être aller trouver d’autres activités ?

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : On a mis en place quand même pas mal de choses, pas mal de leviers aujourd’hui. On a prévu en termes de chiffre d’affaires, donc une croissance de chiffre d’affaires en 2013, et une croissance de chiffre d’affaires en 2014, ce qui prouve bien que tout ce qui a été mis en place, ces nouveaux métiers, cette nouvelle zone géographique, apporte de manière positive une contribution au groupe, et cela n’empêche pas que l’on est toujours à la recherche de bonnes opportunités. Mais en termes de positionnement aujourd’hui, sur l’Asie le conteneur maritime est vraiment formidable pour nous ouvrir tout ce marché, le wagon de fret donc nous lançons nos premières opérations sur aussi le continent asiatique, sur l’Amérique du Sud donc très présent notamment par l’activité fluviale sur le rio Parana Paraguay en faisant du transport de graines de soja, de minerai de fer, etc., donc il y a un fort développement que nous continuons, l’Afrique avec les constructions modulaires, toutes les bases vie, etc., donc c’est vrai qu’aujourd’hui on a le sentiment que l’on a des beaux relais de croissance sur ces zones et donc à nous de les développer.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci Fabrice Walewski d’avoir fait le point avec nous, on rappelle donc que vous êtes le Co-Gérant de Touax.

Fabrice Walewski, Co-Gérant de TOUAX : Merci.


© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 21 avril 2013.



Print Friendly, PDF & Email