Interview Sophie Stabile Directrice Générale Finances Accor : "On a un très bon free cash-flow sur l'exercice ".
Résultats annuels 2013 : stratégie et perspectives du groupe hôtelier

20 février 2014 13 h 21 min
+ de videos
537
Views

Résultats annuels 2013 : stratégie et perspectives du groupe hôtelier

Retour sur l’exercice 2013, la nouvelle stratégie du groupe, les perspectives, avec notre invitée  :

Sophie Stabile Directrice Générale Finances Accor.

Web TV www.labourseetlavie.com : Sophie Stabile, bonjour. Vous êtes directrice générale Finances d’Accor. On va parler avec vous de vos résultats et des perspectives. Qu’est-ce que vous retenez, vous, de la deuxième partie de l’année pour Accor et de l’ensemble de l’exercice 2013 ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : L’exercice 2013 est un très bon exercice. On est tous fiers en fait de ces résultats, avec en particulier un retournement des tendances sur le second semestre sur l’ensemble de nos marchés, un plan d’économie qui a joué à plein effet sur le second semestre également, et puis, un élément à souligner, on a un très bon free cash-flow sur l’exercice, historiquement je pense que c’est un des meilleurs que l’on ait jamais atteint.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur l’Europe, il y a toujours une Europe du Sud qui souffre, il y a toujours des marchés qui souffrent ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Globalement, en fait, quand on fait un panorama de l’Europe, on a une Angleterre qui fonctionne toujours très bien, à la fois Londres, mais aussi la province, ce qui n’était pas le cas il y a quelque temps, une France en fait qui a très bien performé sur l’exercice avec un Paris, bien évidemment, toujours très fort, la partie de l’Europe du Sud, est un peu plus, je dirais, mitigé. On a eu une fin d’année plutôt positive en fait sur nos marques économiques, toujours en retrait sur les marques mid scale et upscale. Donc on estime en fait que sur 2014 on aura globalement les mêmes tendances. Et sur les autres pays, que ce soit l’Europe de l’Est, toujours de bonnes performances, et si on va plus loin, un Middle-East africain qui a fait de très bonnes performances en 2013 et qui est parti sur un bon trend, l’Asie-Pacifique un peu mitigée aussi, une Chine un peu en retrait, mais le reste qui fonctionne toujours très bien, et puis sur l’Australie, toute la région minière en fait qui continue toujours à peser, et le dernier, l’Amérique latine, avec de belles perspectives en particulier tout ce qui est Coupe du monde de foot et JO, donc qui nous permettent en fait d’avoir de bonnes perspectives.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Ce qui s’est passé sur les pays émergents, en tout cas sur certains d’entre eux, alors cela a été notamment des effets sur les devises, mais sur vos marchés cela a eu un impact ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Principalement je dirais sur la Chine et tout ce qui est Australie, une partie de la zone minière qui est très liée en fait aux exportations avec la Chine. Après, sur les autres pays de l’Amérique latine, on a plutôt de bonnes tendances. C’est une zone, en fait, l’Amérique latine où il y a peu d’offres, en particulier le Brésil, et une demande en forte croissance, ce qui nous aide en fait en particulier en ce moment.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté du groupe, il y a eu un nouveau plan stratégique qui a été mis en place avec deux pôles importants, comment cette stratégie s’est-elle mise en place déjà sur les premiers mois et est-ce qu’elle donne un certain nombre de résultats selon vous ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Donc, aujourd’hui, la mise en place de cette nouvelle stratégie, elle est déjà effective sur un certain nombre d’éléments puisque Sébastien Bazin a déjà organisé son Comex en fonction de cette nouvelle stratégie, les équipes HotelInvest et HotelServices sont déjà nommées sur l’ensemble des pays du monde, donc ça aussi c’est une bonne dynamique, et quand on dit les équipes, c’est à la fois les N-1, les N-2, les N-3. Donc là on est prêt et on est déjà en route en fait pour exécuter cette nouvelle stratégie avec une partie HotelInvest qui est beaucoup plus orientée sur la partie de son bilan, la gestion de ses actifs, qui est un élément-clé, et là il y a un énorme travail à faire, et la partie HotelServices qui est plus orientée en fait sur son chiffre d’affaires, son développement, très orientée sur le développement, et bien évidemment, sur la croissance de son cash-flow. Donc je dirais ce sont deux esprits différents, mais avec un seul groupe qui avance dans la même direction.

manœuvre

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a beaucoup d’attentes pour ce nouveau plan stratégique et notamment sur les effets, est-ce que vous allez donné des éléments financiers sur ce que cela a pu déjà apporter ou pas ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Alors c’est un peu trop tôt pour dire ce que cela a apporté puisqu’en fait c’est en place depuis le 1er janvier, mais il y a une vraie dynamique au niveau du groupe, que ce soit pour les équipes HotelInvest ou pour les équipes HotelServices. C’est une nouvelle façon de  penser et une nouvelle façon de travailler aussi qui permet de motiver l’ensemble des équipes et sur lesquels on est confiant pour délivrer le plan.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Un mot du niveau des réservations pour cette année, qu’elle est un peu la tendance ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Sur la tendance en fait… Je rappelle juste que les réservations, on est toujours sur une visibilité à 30 jours, et globalement sur les réservations, on a une bonne tendance sur le début de l’année avec un mois de janvier qui est un peu en deçà par rapport à ce que l’on avait connu, mais le mois de janvier est un petit mois, avec des effets assez disparates en fonction des pays, donc ce n’est pas forcément un bon indicateur pour le reste de l’année.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment ont évolué les prix des revenus par chambre pour vous globalement ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : En fait, sur l’année, il y avait eu un vrai retournement à partir du second semestre, c’est ce qui nous a permis aussi d’atteindre ces bons résultats. Sur la partie haut et milieu de gamme, on était plutôt en début d’année principalement orienté vers le volume, avec un rattrapage sur les prix sur la seconde partie. Pour la partie économique on est vraiment aujourd’hui à un mixte entre prix et taux d’occupation, ce qui fait que sur une fin d’année, on a eu une croissance en fait sur le prix qui a été significative. Donc on estime que le mixte, on sera à peu près dans ce mixte-là, 50 % prix, 50 % taux d’occupation en gros pour l’année 2014, bien évidemment à pondérer en fonction de nos marchés.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y a eu un certains nombres de cessions, il y en aura d’autres en 2014 qui sont prévues ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Alors, je ne vais pas vous cacher que l’on n’en a pas prévu. Aujourd’hui on n’a pas communiqué d’éléments spécifiques sur la partie des cessions, c’est le rôle d’Invest, d’HotelInvest, justement de pouvoir arbitrer dans le cadre de sa rotation des actifs, et justement voir en fait quels sont les actifs prioritaires à sortir et ceux à conserver.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous ne donnez pas d’éléments, vous dites que vous êtes confiants sur 2014, mais sans donner plus d’éléments, visiblement cela a pesé un peu en bourse aujourd’hui sur cet aspect-là, qu’est-ce qui vous manque pour donner plus d’éléments ? C’est le marché ? C’est la situation économique d’un certain nombre de pays ? Qu’est-ce qui vous manque ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Je pense que sur l’année 2014, et en particulier aussi sur nos objectifs entre HotelInvest et HotelServices, l’idée c’est de pouvoir donner de la marge de manœuvre à tout le monde. À partir du moment où vous allez commencer à négocier avec des propriétaires, si vous leur avez donné en préambule les objectifs, c’est plus compliqué à négocier. De facto en fait on se laisse de la marge de manœuvre, de la souplesse et de l’agilité pour réagir, donc c’est aussi pour cela que l’on n’a pas voulu se mettre des barrières et donner des objectifs très précis.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Un mot de la stratégie digitale qui est de plus en plus importante, comme tout un chacun, vous allez, je vais sur Google par exemple chercher des hôtels, on tombe souvent sur des sites américains peut-être plus que sur Accor, quelle va être la stratégie dans ce domaine ? Il va falloir investir ?

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Sur la stratégie digitale, c’était un des enjeux en fait aussi annoncés par Sébastien Bazin au mois de novembre, c’était d’avoir une personne dédiée et forte sur la partie digitale. C’est quelque chose aujourd’hui qui est fait puisque Vivek Badrinath nous rejoint à partir du 1er mars, et cela sera en fait son enjeu principal de définir la stratégie et de prioriser et de séquencer tout ce que l’on devra réaliser sur l’année 2014. Donc ça, on sera plus précis je pense d’ici la fin de l’année sur le sujet, mais l’objectif c’était d’avoir un M. Digital qui va permettre en fait de dérouler sa stratégie.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci Sophie Stabile d’avoir fait le point avec nous, on rappelle que vous êtes donc directrice générale Finances d’Accor.

 

Sophie Stabile, Directrice Générale Finances d’Accor : Merci.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés, le 20 février 2014.



Print Friendly, PDF & Email