Fabrice Walewski Co-Gérant Touax.
Touax : résultats semestriels

2 septembre 2010 9 h 30 min
+ de videos
83
Views

Touax : résultats semestriels 2010.

Fabrice Walewski Co-Gérant Touax revient sur les résultats semestriels du spécialiste de la location (conteneurs, wagons..) et de la construction modulaire.

Web TV www.labourseetlavie.com : Fabrice Walewski, bonjour. Vous êtes le co-gérant de Touax. On va parler avec vous du premier semestre de l’exercice et puis des perspectives. Si on revient sur le premier semestre, on voit un retour de la croissance, on est en progression de chiffre d’affaires autour de 7%. Qu’est-ce qui a tiré la croissance dans vos différentes activités chez Touax ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Oui, donc tout d’abord c’est exactement ce que nous avions annoncé, une croissance de chiffre d’affaires, +7 en effet. Quand on regarde la différence c’est +3% en fait sur le chiffre d’affaires locatif, donc une remontée. Pourquoi le chiffre d’affaires locatif augmente ? C’est simplement parce que nous voyons des hausses de taux d’utilisation sur nos activités, sur nos matériels. Comme vous le savez, nous sommes loueurs, et nous avons vu notamment l’activité location de containers maritimes passer d’à peu près 89% de taux d’utilisation à 95% à fin juin, et même 97% à fin juillet. Sur l’activité modulaire aussi, je dirais, un bon premier semestre. Nous avons réalisé beaucoup d’opérations et vu aussi le taux d’utilisation augmenter, en relouant nos matériels auprès d’écoles, d’internats, pour faire des bureaux temporaires… Donc un bon premier semestre. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on s’était vus il y a quelques mois, vous aviez dit justement qu’on sentait cette reprise. De votre point de vue, quelque part, ces chiffres du premier semestre ont montré qu’il y avait cette reprise dans les différentes activités ? C’est un premier signe en tout cas.

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Oui. Et quand vous regardez le chiffre d’affaires, c’est aussi le chiffre d’affaires ventes : +18%. Vous savez que l’année dernière, il y avait beaucoup moins de besoins en matériel neuf. Il n’y avait pas de production de containers maritimes en Chine puisque l’activité mondiale était bloquée. Cette année, les usines chinoises se sont remises à produire et donc, nous avons pu augmenter notre chiffre d’affaires ventes auprès de nos clients, auprès de nos investisseurs de 18% au premier semestre. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc, c’est un signe que – effectivement on parle beaucoup des pays émergents – que ce sont ces pays-là qui ont fait cette croissance durant la période, principalement, ou alors est-ce qu’on a trouvé aussi en Europe, aussi aux Etats-Unis ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « C’est vrai que la croissance, pour le groupe, du premier semestre, a été l’Europe pour la construction modulaire, principalement. Nous sommes présents aussi, vous savez, en barges fluviales sur le Rhin, le Danube. C’était assez tranquille au premier semestre, on attend beaucoup plus de choses et de bonnes choses au deuxième semestre. Sur l’activité ferroviaire, c’était aussi tranquille, la reprise es plutôt lente et va intervenir en Europe probablement fin d’année – début 2011. Donc la reprise était surtout sur l’activité modulaire en Europe, Europe centrale mais aussi l’Allemagne. L’Allemagne a vraiment tiré notre croissance sur l’activité modulaire pour l’Europe. Après, pour le container maritime, vous avez raison, c’est l’Asie. On a 45% du chiffre d’affaire de l’activité qui est fait auprès d’armateurs asiatiques. Tous les marchés inter-Asie ont repris, en fait, depuis un an maintenant. En fait depuis l’été 2009 il y avait déjà sur cette zone une croissance importante, d’où la croissance du taux d’utilisation sur l’activité maritime. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Dans une période un petit peu difficile comme ça, qu’est-ce que vous avez fait, vous, principalement, en termes d’organisation, en termes de stratégie pour répondre aux besoins, et répondre à la demande qui revenait comme ça ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Tout d’abord, c’est s’assurer que nos équipes sont bien là, donc on avait vraiment gardé sur quasiment toutes les zones géographiques des équipes-clefs pour pouvoir répondre à la demande. Il faut savoir que le loueur apporte de la flexibilité à ses clients. Evidemment, quand ça va mal, on apporte une flexibilité dans la gestion des actifs, donc on subit des restitutions, mais quand il y a un redémarrage d’activité, c’est certain que nous sommes les premiers à en bénéficier parce que nos clients n’ont pas eu le temps de s’équiper en matériel, n’ont pas passé les commandes, et surtout après les crises financières, ont des soucis pour simplement financer leurs nouveaux projets. Donc ils s’adressent principalement au loueur. Donc, en fait, la deuxième raison, en plus des équipes, c’était évidemment s’assurer d’avoir le matériel disponible, prévoir à peu près où serait la demande. Et on est très content de voir que des pays notamment comme l’Allemagne, mais aussi la République Tchèque, la Pologne – nous sommes très présents en Pologne – et puis ensuite l’Asie à avoir tiré la demande. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Les perspectives, aujourd’hui, comment vous les voyez, sachant que… je disais, aux Etats-Unis, qu’il y avait beaucoup d’inquiétude(…) Là, avec les derniers mois et les dernières semaines, comment se comportent vos clients, en quelque sorte ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Ecoutez, les clients gardent une visibilité courte, c’est normal, ils s’aventurent peu dans des grandes prévisions. Mais globalement le marché, la demande n’a rien à voir par rapport à 2009. C’est-à-dire qu’on est à un bien meilleur niveau. Je vous donnerai un exemple… C’est intéressant mais le commerce mondial, en volume, à fin 2010, va retrouver les niveaux de 2008. Donc c’est important. Evidemment la répartition est très différente, et on le voit bien par nos containers maritimes. Vous avez des trafics qui sont sur le Middle-East, qui sont inter-Asie, qui sont Asie-Afrique, qui eux sont à un niveau supérieur de ceux de 2008, et puis les niveaux transpacifiques, notamment vers les Etats-Unis, ou vers l’Europe, qui doucement rattrapent le niveau 2008, et ce sera probablement début 2011. Donc une géographie différente, mais en termes de volume, pour nos activités, ça reste quand même favorable. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on voit, si on parle de l’Europe, beaucoup de plans de rigueur annoncés… Certains vont commencer à être mis en œuvre, d’autres seront mis en œuvre finalement fin 2010, début 2011, donc ça inquiète beaucoup les économistes, en disant finalement on va avoir ce ralentissement lié à ces plans de rigueur. Comment votre plan de marche peut évoluer, justement, pour faire face à, peut-être, ce ralentissement qu’on nous annonce ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Ecoutez, on a été prudents dans nos investissements au premier semestre. Dans nos chiffres, vous verrez, en fait, que ce sont des investissements qui sont assez faibles, en fait. Nous avons privilégié tout d’abord la relocation des matériels que nous avions de disponibles. Le meilleur exemple, encore une fois, c’est l’activité modulaire aux containers maritimes où nous avons privilégié la sortie des équipements existants. Donc s’il y a un retournement de conjoncture, on va faire comme, en fait, en 2009. On a très bien résisté, nos chiffres l’ont bien prouvé. On est surtout sur la location longue durée, donc on demande des engagements longs, aujourd’hui, à nos clients. Donc tout ce qui est pris aujourd’hui, finalement, est souvent pour l’activité maritime engagé sur trois ans, voire cinq ans. Voilà. Donc, en fait, on reste prudents. Cependant, on note, et nos chiffres le montrent par cette hausse des ventes de 18% au premier semestre, du chiffre d’affaires locatif de 3%, que graduellement tout ça, je dirais, va dans la bonne direction. Et fondamentalement on reste quand même très… je dirais, très confiants et très optimistes pour 2011. On voit que nos clients, pour beaucoup, ont retardé des projets d’investissement depuis maintenant deux ans, souvent depuis trois ans, à cause de la crise financière, ensuite à cause de la crise économique, et que tous ces projets qui avaient été reportés, il faut bien qu’ils sortent. Que la demande est quand même là, que la consommation est là et se maintient à un niveau tout à fait satisfaisant même si les croissances ne sont plus celles que l’on avait connues… et que donc les loueurs vont avoir beaucoup de travail dans les prochaines années. On prévoit surtout sur 2011 pour pouvoir, en fait, apporter à tous nos clients des offres de flexibilité. La construction modulaire, vous savez, c’est 40% moins cher que les bâtiments en dur, et donc il y a d’énormes projets d’infrastructures, de bureaux, d’écoles, de résidences étudiantes… On a remporté récemment un marché de résidences étudiantes avec le Ministère de l’Education. Beaucoup de choses, d’infrastructures qui étaient retardées et qui vont se rattraper maintenant sur 2011. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc en conclusion, pour vous, 2011 ça sera pas une mauvaise année, au contraire, puisqu’on pourrait avoir une certaine reprise, en tout cas dans vos différentes activités, peut-être plus soutenues que ce qu’on a eu jusqu’à présent quand on a eu ces retards accumulés ?

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Oui, nous avons annoncé qu’on prévoit une accélération de la croissance en 2011. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Et bien, écoutez, on suivra ça, bien sûr, de près, grâce à vous. Merci Fabrice Walewski d’avoir fait le point avec nous, co-gérant de Touax.

Fabrice Walewski, co-gérant de Touax : « Merci Beaucoup. »

© www.labourseetlavie.com 2 septembre 2010.

Print Friendly, PDF & Email