André-Jacques Auberton-Hervé Pdg de Soitec : "il est important que la structure financière de Soitec soit à la hauteur des enjeux".
Augmentation de capital de 83 millions d'euros pour le spécialiste du silicium sur isolants

26 juin 2014 7 h 01 min
+ de videos
762
Views

Soitec,  (Euronext Paris) vient d’annoncer le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (« DPS ») d’un montant brut, prime d’émission incluse, de 83 108 467 euros. Nous parlons de cette opération financière, de la stratégie de l’entreprise sur ses marchés et des perspectives avec André-Jacques Auberton-Hervé Pdg de Soitec. 

Extraits de l’interview vidéo :

L’augmentation de capital était-elle incontournable ?

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de Soitec : «En 2010, nous avons décidé un programme à cinq ans avec des paris technologiques forts puisque le modèle de Soitec est un modèle de croissance basée sur l’innovation, des innovations majeures. Après trois ans, pendant lesquels nous avons investi, nous avons un retour des grands passeurs d’ordres, prouvant que les choix que nous avons faits, choix de rupture technologique, sont les bons et ce dans les deux grands marchés finaux que nous avons choisis d’adresser : le marché de l’électronique et le marché du solaire. »

L’électronique, c’est -50 % depuis deux ans sur votre activité historique, et un basculement vers ce FD-SOI qui est pour le mobile et les tablettes ?

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de Soitec : « Nous avons fait un très bon parcours dans le monde du PC et des serveurs. Cette industrie continue bien évidemment à exister, mais les grands changements technologiques, les grandes innovations que nous adressons aujourd’hui avec le FD-SOI, se situent dans le monde du grand public, le monde de l’Internet connecté, le monde des tablettes, des Smartphones, et au-delà, la connectivité des objets qui est le grand marché de très forte croissance dans le domaine de l’électronique. Nous avons démarré le programme FD-SOI en 2005, cela vous montre la force d’innovation, mais aussi ce besoin de constance dans l’effort ».

Des clients industriels ne participent pas à cette augmentation de capital, on voit que BPI y participe, vous y participez vous-même en tant qu’actionnaire, vos explications ?

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de Soitec :  «Nous avons des passeurs d’ordres très importants, des grands acteurs, dans l’électronique mais aussi dans le solaire, qui font confiance à Soitec. Il est donc important que la structure financière de Soitec soit à la hauteur des enjeux, qu’elle soit en adéquation avec nos ambitions sur nos marchés, et avec la taille de nos clients. L’augmentation de capital sert notamment à cela. Notre actionnaire BPI a indiqué qu’il participerait à l’opération à hauteur de sa participation ».

Des actionnaires peuvent trouver le temps long, avec cette nouvelle augmentations de capital.

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de Soitec : « Je pense que la validation par des grands acteurs comme STMicroelectronics et Samsung devrait rassurer nos actionnaires sur  la stratégie. Et l’objet de cette opération, c’est de renforcer nos fonds propres dans ce contexte d’adoption de nos technologies. Après trois ans d’investissement, la validation de nos choix par le marché va nous permettre de rentrer dans une nouvelle phase de croissance et d’aller en tirer les bénéfices en revenant à la profitabilité, assorti d’un doublement du chiffre d’affaires qui est ce que nous avions annoncé dans notre programme à cinq ans. »

Les prochaines étapes pour vous, les moments importants des prochains mois après cette opération financière ?

André-Jacques Auberton-Hervé, Pdg de Soitec : « Il se passe, je dirais, beaucoup de choses dans notre industrie, donc tous les moments sont importants. Dans l’électronique, nous nous focalisons bien évidemment sur la montée en puissance en 2015, de produits à base de FD SOI dont l’adoption massive est en face de nous , je cite ici notre partenaire STMicrolectronics. Et dans le solaire, nous nous focalisons sur la concrétisation de notre portefeuille de projets californien, mais pas seulement, puisque je le rappelle nous nous sommes positionnés sur les grandes fermes solaires avec des projets, dans 18 pays».

 

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés 26 juin 2014

 

 

Print Friendly