Alexis Peyroles Directeur Général OSE Immunotherapeutics : "Nous avons les moyens d'accélérer si on le souhaite".

22 octobre 2020 10 h 41 min
+ de videos
693
Views

OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie en phase clinique. Elle développe des immunothérapies innovantes, en direct ou via des partenariats, pour l’activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes.

Retour sur les dernières actualités de la biotech.

La société a annoncé récemment “l’obtention d’un accord de délivrance par l’Office Européen des Brevets (OEB) pour FR104, un antagoniste first-in-class sélectif du CD28, au stade de développement clinique de phase 2. Ce brevet européen protégera les modalités d’administration innovantes du FR104 jusqu’en 2036 dans la prévention et le traitement des maladies auto-immunes médiées par les lymphocytes T, les maladies inflammatoires, la transplantation et la maladie du greffon contre l’hôte (GVHD, graft-versus-host disease)“.

Mon invité est Alexis Peyroles Directeur Général OSE Immunotherapeutics. 

 

Le secteur des biotechnologies vous intéresse, retrouvez toutes les vidéos liées cet univers via ce lien : Vidéos Biotech

 

A PROPOS D’OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie en phase clinique. Elle développe des immunothérapies innovantes, en direct ou via des partenariats, pour l’activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes. La société dispose de plusieurs plateformes technologiques et scientifiques : néo-épitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique et préclinique de premier plan a un profil de risque diversifié :

–        Tedopi® (combinaison innovante de néo-épitopes) : produit le plus avancé de la Société ; résultats positifs de l’étape 1 de la Phase 3 (Atalante 1) dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) chez les patients en échec après traitement par checkpoints inhibiteurs. 

En Phase 2 dans le cancer du pancréas (TEDOPaM, promotion GERCOR), en monothérapie et en combinaison avec le checkpoint inhibiteur Opdivo®.

–        BI 765063 (OSE-172, anticorps monoclonal anti-SIRP? sur l’axe SIRP?/CD-47): développé en partenariat avec Boehringer Ingelheim ; inhibiteur de point de contrôle myéloïde en Phase 1 dans les tumeurs solides avancées.

–        OSE-127 (anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur IL-7) : développé en partenariat avec Servier ; résultats de Phase 1 positifs ; démarrage prévu au 4ème trimestre 2020 de deux études cliniques de Phase 2 prévues dans la rectocolite hémorragique (promotion OSE Immunotherapeutics) et dans le syndrome de Sjögren (promotion Servier).

–        FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) : résultats de Phase 1 positifs ; prêt à entrer en Phase 2 dans les maladies auto-immunes ou la transplantation.

–        BiCKI® : plateforme de protéines de fusion bispécifiques construite autour d’une ossature centrale anti-PD-1 (OSE-279) fusionnée à de nouvelles cibles d’immunothérapies ; 2ème génération d’inhibiteurs PD-(L)1 pour augmenter l’efficacité antitumorale. D’autres programmes innovants en recherche.

–        CoVepiT : vaccin prophylactique contre le COVID-19 développé à partir de néo-épitopes optimisés du SARS-CoV-2. Résultats positifs en préclinique et ex vivo chez l’homme publiés en août 2020 et phase clinique prévue fin 2020/début 2021.

Print Friendly, PDF & Email