Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde.
Interview sur les résultats annuels 2010 et les perspectives

28 avril 2011 9 h 32 min
+ de videos
148
Views

Voyageurs du Monde : Vidéo sur les résultats annuels.

Le tourisme est pleine turbulence avec la situation dans les pays arabes, après le volcan islandais en 2010, comment s’est passé l’année 2010 pour Voyageurs du Monde, spécialiste du voyage sur-mesure ?

Retour avec Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde, les nouveaux développements, la situation 2011 et les perspectives.

Print Friendly, PDF & Email

Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde.
Interview résultats semestriels 2010 et perspectives

22 octobre 2010 11 h 01 min
+ de videos
113
Views

Voyageurs du Monde : Vidéo sur les résultats semestriels 2010.

Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde détaille les résultats semestriels 2010, la stratégie et les perspectives de la société spécialisée dans le voyage sur mesure.

L’interview a été réalisé lors du 7ème Forum Alternext organisé par Gilbert Dupont

Web TV www.labourseetlavie.com : Lionel Habasque, vous êtes le Directeur Général de Voyageurs du Monde, spécialiste du voyage sur mesure. On va revenir avec vous sur les résultats semestriels, la stratégie du groupe et les perspectives. Si on revient sur le premier semestre, comment ça s’est passé pour vous, ce premier semestre ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « On peut dire que …le semestre s’est bien passé, puisqu’on a progressé de 4% dans un marché qui a baissé de 3%. A noter toutefois que nous avons eu à subir l’effet des conséquences de l’éruption du volcan, puisque beaucoup de clients qui devaient partir au mois d’avril ont reporté leur voyage sur le second semestre. Donc si on tenait compte de ce phénomène sur le premier semestre, la croissance réelle aurait été de 8,5%, donc une très belle performance. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Qu’est-ce qu’o peut dire de la rentabilité sur ce semestre ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « D’un point de vue semestriel, classiquement, les résultats sont structurellement négatifs, puisque simplement 40% des clients partent sur le premier semestre, et nous avons 50% des charges donc nous sommes sur un résultat net de -1,9 millions d’euros, qui a été d’autant plus important que là aussi le manque à gagner de la marge du volcan se répercutera sur le second semestre. Hors cet effet, le résultat aurait plutôt été de -1,3 à comparer à -1,1 sur le premier semestre. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Globalement, le contexte économique joue beaucoup, je dirais, sur votre activité – malgré la spécificité, on revenir sur le business model et sur ce que vous proposez – mais quand on a des clients un peu attentistes, quand on a des clients qui regardent sur le budget, ça joue ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Alors ça joue simplement sur 2009, qui a été une année de crise, nous avons baissé en termes de chiffres d’affaire mais simplement de 2%, dans un marché qui avait plutôt baissé de 15%. Donc nous sommes quand même dans un modèle où l’activité du sur mesure et de l’aventure – puisque nous avons aussi une forte activité d’aventure – est structurellement mieux positionnée que le marché du tourisme en général, c’est pour ça que régulièrement nous surperformons le marché. »

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est-à-dire qu’il y a une clientèle, il y a des clients… celle que vous visez, qui va chercher du sur mesure qui sera peut-être à un prix plus élevé mais qui sera différent quelque part ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui, tout à fait, puisque ça répond aussi, comment dire… à une évolution de la manière de voyager des clients en France, qui voyagent davantage de manière itinérante, en famille, en groupes constitués, et le voyage sur mesure répond parfaitement à cette demande, et nous sommes essentiellement positionnés sur ce créneau.»

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’on peut trouver aujourd’hui des voyages sur mesure pour des familles compétitifs, je dirais ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui, compétitifs, d’abord, par rapport au fait d’organiser soi-même son voyage – puisqu’on a certains de nos clients qui pensent qu’en organisant soi-même, ça coûte moins cher – or nous avons des conditions vis-à-vis des compagnies aériennes, des hôtels et des prestations sur place qui sont à des niveaux bien entendu bien moindres que ce que l’on trouve sur Internet. Donc au final, passer par nous, et surtout par des spécialistes, conseillers vendeurs, c’est tout aussi intéressant et par ailleurs vous perdez beaucoup moins de temps, et puis c’est vrai qu’on est considérés sur le marché, par rapport à la concurrence, comme étant plutôt bien positionnés de ce point de vue là. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Alors, il y aussi des boutiques un petit peu différentes… Comment ça a évolué de ce côté-là ? Est-ce que vous avez de plus en plus de boutiques ? Est-ce que… vous essayez de…

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui, au niveau de nos agences de voyage, aujourd’hui nous sommes assez bien représentés en France puisque nous sommes présents dans les quinze grandes villes de France – nous venons récemment d’ouvrir Strasbourg – et puis nous avons commencé à nous implanter à l’étranger en ouvrant la Belgique, avec un objectif de s’implanter maintenant à Genève, et plus tard dans d’autres grandes villes européennes. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté, justement, vous parliez de l’aventure… y a des segments qui sont en train de se développer, je dirais, de manière concrète ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui, notamment le segment de la randonnée et du trekking, là aussi qui répondent à des besoins de voyage nature, à des voyages « écolos », à la rencontre des autres. Ce sont des voyages qui se développent de manière importante et là aussi on est sur le créneau de l’aventure qui représente aujourd’hui un tiers de nos ventes, important, et notamment avec une marque comme Terres d’Aventure qui est la marque emblématique dans le voyage, qui nous permet d’être très bien positionnés. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que dans le segment on va dire, de luxe, segment très de haut de gamme, il y a eu un quelconque impact de cette crise ou est-ce que c’est une recherche de sites exceptionnels, de lieux exceptionnels de voyage ? Est-ce que ça, ça marche toujours

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui, ça marche toujours, seulement nous nous adressons plutôt à une clientèle sur une manière de voyager que sur un type de clientèle en termes de moyens financiers. Par contre, ce que l’on peut remarquer c’est que là où il y a un an demi, deux ans il y avait effectivement des clients qui passaient par nous sur des demandes exorbitantes en termes de prix, on ne les retrouve plus pour l’instant. Donc on est moins dans le bling-bling qu’on a pu l’être il y a un an et demi, deux ans. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté justement de la stratégie du groupe, est-ce que vous êtes toujours dans cette optique de croissance organique ou, aussi, d’aller faire de la croissance externe pour peut-être acheter tel ou tel spécialiste qui pourrait compléter votre offre ? Commet ça se passe ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Notre principale concentration est sur la croissance organique, c’est certain, avec le développement d’agences en province, et un peu à l’étranger, mais par ailleurs, les opportunités, si elles se présentent on les saisit. Au niveau de la croissance externe, on vient de reprendre une petite société qui s’appelle Mers et Voyages, spécialisée dans les voyages sur des cargos, puisque des cabines sont réservées sur les cargos, qui font le tour du monde, et on a une gamme de clientèle intéressée par ce genre de voyage. Enfin, voilà le genre d’opportunité qui peut se présenter. »

Web TV www.labourseetlavie.com : De votre point de vue, vous l’avez dit, la deuxième partie de l’année est plus importante pour vous que la première ? Comment elle se présente cette deuxième partie d’année ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Ecoutez, sur la deuxième partie de l’année, si on cumule l’ensemble des ventes sur l’ensemble de l’année, on sera sur une croissance entre 8 et 10% de notre chiffre d’affaire, donc on retrouvera cet effet volcan sur l’année. Et puis on reste sur une tendance de croissance très importante, donc on est sortis de la crise, et on est effectivement sur une tendance plus intéressante, d’autant que le délai de réservation de nos clients qui s’était contracté en 2009 s’est à nouveau allongé en 2010. On est plutôt sur des délais de réservations entre 4 et 5 mois aujourd’hui. »

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, peut-être, est-ce qu’il y a une visibilité sur 2011 ? C’est vraiment l’année de la reprise ou est-ce qu’il y a encore des doutes ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Ecoutez, moi je considère que la reprise on l’a eue en 2010 et l’année 2011, sur le début des ventes que l’on a faites, puisqu’on a des clients bien entendu qui s’inscrivent déjà sur 2011, sont sur des niveaux qui nous confortent. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc plutôt la confiance sur 2011 ?

Lionel Habasque Directeur Général de Voyageurs du Monde : « Oui. »

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci, Lionel Habasque, d’avoir fait le point avec nous. On rappelle que vous êtes le Directeur Général de Voyageurs du Monde.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés.

Print Friendly, PDF & Email