Gaël Chatelain Consultant et Auteur de "Mon Boss est nul mais je le soigne".
Bienveillance et Management, les performances des salariés en dépendent

9 mars 2017 19 h 14 min
+ de videos
477
Views

Gaël Chatelain aujourd’hui consultant et auteur de « Mon Boss est nul mais je le soigne » est parti de son expérience pour essayer de nous faire comprendre en quoi le management et la bienveillance ne sont pas antinomiques et même positifs pour l’entreprise.

Son constat est presque simple : « Près de 3 millions de salariés en France sont au bord du burn out. Incroyable, non ? OK, vous me direz qu’il y a la crise, le chômage de masse, la précarisation des contrats de travail, le réchauffement climatique, la disparition de certaines espèces animales, les impôts qui augmentent, la fin annoncée de Grey’s Anatomy, l’élection de Donald Trump, que sais-je encore… Mais tout cela ne suffit pas à expliquer ce mal-être. Le burn out est lié au monde du travail avant tout et je suis convaincu que, en fonction du type de manager, c’est ce dernier qui crée un terrain favorable ou non au burn out de ses collaborateurs.
L’entreprise est une somme de personnes, pas une entité impersonnelle et froide qui peut broyer ou choyer ses salariés comme si elle agissait seule. Le management est la clé de voûte d’une entreprise, et quand on sait que cette dernière
ressemble généralement à son patron, il est fondamental que ce dernier donne envie de sourire plutôt que de pleurer ! Un
lieu de travail n’est pas nécessairement un lieu de souffrance et, heureusement, de plus en plus d’initiatives mettent le bien-être au centre des réflexions »

J’étais ravi d’échanger avec l’auteurGaël Chatelain car la Web Tv www.labourseetlavie.com est aujourd’hui la plus grande base de données en vidéos de dirigeants de sociétés cotées en Bourse. Mais sont-ils tous de bons managers ? Ont-ils intégré cette dimension à leur stratégie. Cette interview devrait les intéresser.

L’enjeu est important car au delà du profit c’est aussi de la compétition pour retenir les meilleurs talents qui devient cruciale. Et si les salariés ne sont pas heureux d’aller travailler, l’entreprise ne pourra pas être au niveau de ses concurrents, même si elle a les meilleurs produits !

Bienveillance et management ne sont pas juste du « marketing » mais bien la clé de l’avenir de nombre d’entreprises qui si elles oublient risquent simplement de disparaître.

Print Friendly