China Evergrande le groupe immobilier qui fait trembler la Chine - la Tech chinoise désormais sous surveillance - 11 septembre 2001, 20 ans après.
L'info éco + avec Didier Testot Fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV sur Sud Radio (11 septembre 2021)

11 septembre 2021 9 h 56 min
+ de videos
250
Views

#SudRadio] 🔴 Cette semaine, Didier TESTOT le fondateur de LA BOURSE ET LA VIE TV revient dans l’info éco + avec Jean-Marie Bordry sur les thèmes suivants :

Didier cette semaine, vous nous transportez en Chine où une entreprise est en train d’inquiéter les marchés, pouvez-vous nous en dire plus ?

Oui Jean Marie, cette entreprise est un géant de l’immobilier chinois, elle s’appelle tout simplement China Evergrande

Et si l’on y regarde de près ce mastodonte immobilier chinois, n’est plus très loin d’un défaut, d’après une note de Moody’s. Et donc des investisseurs craignent un effet sur le système financier.

Mardi, Moody’s a rétrogradé la société à “Ca”, une note qui n’est qu’à deux crans du niveau le plus bas signifiant la faillite. Autrement dit, Evergrande est considéré par l’agence d’évaluation financière comme “potentiellement en défaut ou très proche d’un défaut”.

 

Didier, quand on parle de la Chine on évoque l’industrie mais pas forcément l’immobilier 

Oui c’est vrai et c’est une erreur car la Chine avec sa croissance folle des dernières années, obligatoire l’on pourrait dire, sans croissance, le Parti Communiste Chinois ne pourrait pas forcément tenir la distance…l’immobilier a aussi connu des excès. Et c’est vrai qu’après la crise des “subprime ” aux États-Unis en 2008, la question est aussi posée

Y  aura-t-il une crise financière partant du marché immobilier chinois?

China Evergrande est le numéro deux de l’immobilier en Chine.

Ce mardi l’action  a plongé de 8% amenant le titre à ses niveaux de 2009, soit lors de l’introduction en Bourse

Cette crise d’Evergrande survient alors que les autorités chinoises ont pris des mesures pour lutter contre la surchauffe du marché immobilier

Mais L’an dernier avec la crise liée à la pandémie, l’assouplissement monétaire avait dopé encore une fois le marché immobilier chinois et les prix avec

Ce que les autorités voudraient calmer

Et cela a commencé

De janvier à juillet, les crédits immobiliers ont enregistré leur plus faible progression depuis huit ans. C’est donc le durcissement de l’accès au crédit qui menace les finances d’Evergrande, et qui inquiète, compte tenu forcément de la taille de son bilan.

Pour situer les choses Jean-Marie

Les engagements financiers du groupe chinois atteignent 305 milliards de dollars, selon Bloomberg. La faillite d’un tel mastodonte pourrait donc avoir des répercussions sur le système financier tout entier.

Nous n’en sommes pas encore là mais vous le savez l’économie chinoise n’est pas aussi transparente que nous le racontent les chiffres officiels.

Il est aussi possible que le marché immobilier chinois soit déjà hors de contrôle

Retenez ce nom Jean-Marie « China Evergrande »

 

Et puis Didier vous restez en Chine et revenez sur un sujet évoqué dans l’Info Eco + : la stratégie de Pékin face aux géants de la tech chinoise

 

Oui Jean-Marie, j’avais eu l’occasion à plusieurs reprises d’en parler ici car cela a eu un impact important sur ces entreprises et même leurs dirigeants, le célèbre Jack Ma fondateur de Alibaba avait carrément disparu des écrans radars..

Mais ce qu’on pouvait penser être qu’un sujet de personnalités est en réalité un mouvement de fond lancé par les autorités et qui vise clairement le contrôle de tous ces géants chinois de la technologie qui au cours des dernières années n’ont rien eu à envier aux Google Amazon et autre Facebook…

Récemment vous avez sans doute entendu parler de nouvelles réglementations qui réduisent le temps que les enfants et les adolescents sont autorisés à passer à jouer à des jeux vidéo à seulement trois heures par semaine, et une directive interdisant les clubs de fans de célébrités en ligne. Tencent ou Alibaba, ces entreprises ont grandi très vite au cours des dernières années trop au goût de l’Etat Chinois, dans un espace que l’Etat  ne comprenait pas trop.

 

Didier la récréation est donc terminée pour ces entreprises Tech chinoises ?

 

En tout cas les nouvelles règles font partie d’une répression plus large menée par Pékin contre les géants technologiques. C’est vrai que certaines des nouvelles règles, comme la réglementation des algorithmes des médias sociaux et l’introduction de nouvelles lois sur la confidentialité, présentent des similitudes avec les propositions que l’on peut trouver en Occident. Mais en Chine, la raison est simple : ces mesures sont davantage liées au fait que la croissance rapide du secteur technologique a conduit les jeunes urbains à s’éloigner un peu trop du parti et de son idéologie. Il faut donc remettre ces jeunes au pas.

Mais ce qui se passe est intéressant à plus d’un titre car si l’Etat chinois agit contre ses techs pour faire simple, quid des GAFAs aux Etats-Unis et des menaces qu’elles font peser, là contre la démocratie ?

Il y a en ce moment une tendance mondiale pourrait-on dire sur ces sujets d’interventions contre les géants de la tech qui eux continuent leur lobbying intense.

Ce qui se passe en Chine pourrait rendre plus difficile les stratégies de Facebook ou de Google de repousser les efforts des autorités américaines et européennes pour les réglementer plus lourdement. Leur argument précédent était justement « en Chine ils font ce qu’ils veulent pourquoi pas nous ? »

Ce qui se passe en Chine et dans le reste du Monde aura donc des conséquences Confidentialité des données, protection des particuliers, transparence des fameux algorithmes, rôle des plateformes qui amplifient la désinformation, les sujets ne manquent pas et ils nous concerneront tous les jours dans nos activités privées ou publiques.

 

Didier nous sommes le 11 septembre 2001, dans l’Info Eco + vous avez voulu faire un retour en arrière du côté des marchés financiers, 20 ans çà compte !

 

Oui Jean-Marie, ces chocs qu’ils soient liées à des attaques terroristes comme celle du 11 septembre ou à celui plus tard de la faillite de Lehman Brothers en 2008, ou encore celui du confinement, avec la Covid en 2020, ont forcément impacté l’économie

Et concernant le 11 septembre 2001 en particulier, ce fut inédit

En effet pendant quatre longues séances de Bourse, aucune transaciton n’a eu lieu à Wall Street. Jamais un tel évènement n’avait eu lieu depuis la Grande Dépression des années 30, c’est dire.

Ce 11 septembre 2001

D’abord reportée, l’ouverture du New York Stock Exchange a été annulée à 11 h 15 le 11 septembre 2001, lorsqu’un deuxième avion a frappé la tour sud du WTC.

Sur le marché obligataire, les échanges se sont également figés.

Et il a fallu attendre le lundi suivant, le 17 septembre, à Wall Street pour que la reprise ait lieu. Le pire a été évité. Avec l’intervention des banques centrales du monde entier et aux US en 1er lieu la Réserve fédérale, avec la décision de la Securities & Exchange Commission (SEC) d’exercer pour la première fois de son histoire ses pouvoirs d’urgence pour permettre aux sociétés de racheter leurs propres actions sans restriction, résultat

Le Dow Jones n’a cédé « que » 7,13 %. Dans des volumes record, certes, mais sans besoin d’activer les coupe-circuits. Et il ne lui faudra ensuite que deux petits mois pour retrouver ses niveaux d’avant les attentats.

Septembre 2001 – septembre 2021 les indices des bourse mondiales enchainent les records, malgré toutes les crises que j’ai cité.

 

Quelques indices en vrac

Nasdaq (valeur tech) autour de 1350 vs plus de 15620 cette semaine

S&P 500 indice large  : 1092 vs 4512

CAC40 :   4.400 points vs 6685 cette semaine

Et puis si j’ai le temps, APPLE valait 30 cents contre 155 dollars aujourd’hui

Amazon : 8 dollars 63 vs 3 529,61 dollars cette semaine

Cette durée 20 ans c’est aussi intéressant pour prendre un peu de recul.

Je ne vais pas vous donner toute la liste des gagnants et des perdants, en cherchant bien sur internet on peut les trouver.

20 ans après c’est une bonne durée quand on investit en Bourse sur le long terme,

Vous verrez sans doute en France le débat sans fin des retraites ressurgir. Je le dis ici en toute indépendance, les Français devraient s’intéresser à la Bourse, car leur retraite, ce n’est pas l’Etat qui fera tout.

Se constituer une épargne pour sa retraite n’est pas un exercice facile, le plus souvent les particuliers font appels à des professionnels ce qui est normal. Mais vous le voyez même les plus graves crises peuvent dans la durée être effacées, pas le drame humain il va de soi, mais le choc économique ou financier OUI.

C’est une leçon des grandes crises qu’elles soient d’origine terrorisme, financier ou éco.

Print Friendly, PDF & Email