Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde : "On va développer la destination France dans le voyage sur-mesure".
Résultats semestriels 2014 du spécialiste du voyage aventure et sur mesure

16 octobre 2014 9 h 09 min
+ de videos
109
Views

Résultats semestriels 2014 du spécialiste du voyage aventure et sur mesure.

Nous parlons de l’actualité de l’entreprise et de ses perspectives avec Lionel Habasque Directeur Général Voyageurs du Monde.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Lionel Abasque, bonjour. Vous êtes le directeur général de Voyageurs du Monde. On va parler avec vous de vos résultats semestriels et puis des perspectives. Comment cela se passe dans votre secteur ? On sait que pour vous le premier semestre est plus faible, en tout cas en termes de résultats, puisque là on voit effectivement une perte sur le premier semestre, mais c’est lié à votre activité. Globalement comment cela se passe dans le voyage sur mesure ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Alors, globalement, on a fait un très bon semestre puisque la croissance du chiffre d’affaires est de 18 % sur le voyage sur-mesure, un peu moins sur l’aventure, de l’ordre de 5 %, ce qui fait que globalement on est en croissance de 11,4 %, sachant qu’il y a quand même sur cette croissance un effet Coupe du monde puisque on a eu la vente exclusive de la Coupe du monde en France, et, hors cet effet-là, cet effet a représenté à peu près 6 % de cette croissance.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc cela reste encore un marché qui est en croissance. Alors, globalement, quand on parle de votre secteur, il est, lui, on va dire, en faible croissance ou en tout cas il ne se porte pas forcément très bien ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Il se porte même mal, il est plutôt même sinistré puisque sur le premier semestre, dans le même temps le marché des tour-opérateurs français est en décroissance de l’ordre de 2,5 %, c’est dire notre surperformance puisqu’on est positionné sur les deux seuls créneaux qui ont un potentiel de croissance pour les années à venir, le sur-mesure et l’aventure.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y avait eu de votre côté des acquisitions, donc qui sont là aussi complètement intégrées, et cela a un impact concret sur le groupe ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Oui, en particulier la société Allibert, spécialisée dans le trekking et la randonnée, qui a été complètement intégrée maintenant depuis deux ans, et effectivement avec tous les efforts que l’on a faits en termes de synergie entre marques d’aventure, on a pu, et on continuera à le faire, augmenter notamment nos marges brutes, grâce à des mises en place d’outils communs, d’optimisation de l’aérien par exemple, qui font que naturellement nos marges progressent.

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’il y a aujourd’hui des marchés qui restent, on parlait du … globalement du secteur qui était sinistré, mais même pour vous des zones, je dirais, compte tenu du contexte géopolitique du moment, où vous avez été obligés de réduire, où vous avez été obligés de changer quelque part vos activités ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Sur le premier semestre non, mais il est clair que là très récemment, suite à l’attentat vis-à-vis de ce guide en Algérie, toute la zone Monde arabe baisse fortement, notamment les derniers pays qui restaient ouverts, que ce soit le Maroc, l’Oman, la Jordanie, puisqu’il y a une forme d’effet de peur qui est difficile à maîtriser. Donc là effectivement ce que l’on essaie de faire, nous vis-à-vis de nos clients, c’est de les reporter sur d’autres destinations, mais on n’y arrive pas systématiquement. C’est sûr que l’on a un effet négatif de ce point de vue-là.

Web TV www.labourseetlavie.com : Il y avait eu il y a quelques années de cela encore un impact fort par rapport à l’Égypte, cela reste l’Égypte encore, de ce point de vue-là, un marché en difficulté ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : L’Égypte était repartie en début d’année puisque notre bateau, que nous avons sur la croisière Louxor Assouan, était reparti depuis le début de l’année, mais là, à nouveau, il est clair qu’avec l’amalgame qui est fait, Égypte compris, c’est un petit peu plus compliqué.

Web TV www.labourseetlavie.com : Effectivement on ne peut pas, par rapport à vos clients, si ils sont dans ces zones-là, les envoyer de l’autre côté du monde, forcément ce n’est pas les mêmes tarifs, ce n’est pas les mêmes budgets, comment vous réagissez parce que ce ne sont pas les premiers… ce n’est pas la première crise que l’on peut voir ou les premières fois que des zones sont impactées ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : La chance que l’on a, c’est que l’on est très équiréparti en termes de risque puisque on couvre tous les pays du monde, mais pour avoir des alternatives à ces zones fermées ou plutôt que les gens ne veulent pas forcément y aller, si, on a des alternatives qui semblent étonnantes comme la Finlande qui progresse de manière très forte sur l’hiver prochain. Donc les gens sont prêts à se reporter sur d’autres types d’activités. Le Cap Vert se développe fortement, l’Italie, le Portugal. On arrive globalement quand même à convaincre les gens de se reporter sur d’autres destinations sur des tarifs à peu près équivalents.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui, donc ne pas les faire passer de l’autre côté de l’Atlantique…

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Pas forcément, non, bien sûr, sinon il y aurait une difficulté dans les prix.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de cette année 2014, vous dites à peu près, vous arrivez effectivement hors effet de Coupe du monde, à être à peu près à 6 % aujourd’hui, donc en termes de commandes et donc de départs acquis, vous êtes dans un bon rythme ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Oui, sur les départs acquis, on a réalisé aujourd’hui 90 % de notre chiffre d’affaires 2013, et sur ces 90 %, on est en croissance de 8,5 %. Donc on finira l’année dans ces eaux, ce qui est une très bonne performance sur l’année 2014 dans le contexte que l’on connaît actuellement.

Web TV www.labourseetlavie.com : C’est un sujet récurrent, les prix, les forfaits, que vous pouvez proposer, est-ce qu’aujourd’hui vous arrivez à garder justement un niveau de prix satisfaisant ou est-ce que vous êtes en promotion… ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Non, on ne fait aucune promotion dans ces deux types de voyages. Le voyage sur-mesure, par définition, puisque l’on offre, non pas un forfait, ni un package, mais on construit un voyage avec le client. Et puis, sur l’aventure, les prix sont définis en général six mois à l’avance. Il est extrêmement rare que l’on fasse des promotions, sauf à devoir vendre éventuellement quelques engagements au niveau de l’aérien de dernière minute, mais c’est extrêmement rare.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté de la stratégie, est-ce que vous envisagez de nouvelles acquisitions, on a évoqué celle de maintenant il y a deux ans, est-ce qu’il y a des opportunités qui se présentent, qui peuvent se présenter ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Nous, notre idée, elle est de commencer à regarder le marché européen sur l’activité Aventure, essentiellement par croissance externe. Et pour l’activité Sur-mesure, on a une autre idée en tête qui est de commencer à développer la destination France en sur-mesure pour de la clientèle étrangère, hors les zones on est implanté, que ce soit la Suisse, la Belgique ou le Canada, parce que on a de plus en plus de clients qui sont prêts à nous suivre, sachant que l’on a montré notre capacité à vendre du sur-mesure à l’étranger.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là, c’est effectivement la France pays touristique et avec cet… ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : C’est cela, pour de la clientèle étrangère, mais essentiellement à travers d’ailleurs des solutions Internet, pas par implantation d’agence à l’étranger.

Web TV www.labourseetlavie.com : Cela veut dire effectivement le sur-mesure pour visiter la France, les circuits et… ce que vous savez faire ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : C’est cela.

Web TV www.labourseetlavie.com : Du côté toujours des perspectives, on regardait le cours de bourse, effectivement on a vu depuis un mois une baisse assez sensible, assez forte, est-ce que c’est lié à ce que l’on évoquait en introduction, ce contexte géopolitique ? Est-ce qu’il y a des actionnaires qui sont sortis ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Non, c’est sûrement lié à cela. Autant la croissance du cours a été très forte, de près de 100 % sur la dernière année, là effectivement il est clair que l’environnement, Ebola, terrorisme, ralentissement de la croissance en Allemagne, incitent peut-être certains gérants à prendre leurs bénéfices ou à se retirer de certaines valeurs, dont Voyageurs du Monde, c’est fort possible.

Web TV www.labourseetlavie.com : Les perspectives pour vous restent favorables sur les prochains mois ?

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Oui, on reste raisonnablement optimiste, effet Coupe du monde déduit évidemment puisque on ne retrouvera pas la Coupe du monde en 2015, mais on reste optimiste, oui.

Web TV www.labourseetlavie.com : On suivra cela. Merci d’avoir fait le point avec nous aujourd’hui, Lionel Abasque.

Lionel Abasque, directeur général de Voyageurs du Monde : Merci.

 

Cet interview a été tournée au Club Confair, 54 rue Laffite, 75009 Paris :

Site : http://club-confair.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/54Laffitte-Club-Confair/1430912950489383?fref=ts

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=-DOSfn2Wehw

 

Print Friendly, PDF & Email