Interview Thibaut Munier Directeur Général 1000mercis.
Résultats semestriels 2013 du spécialiste du marketing en ligne

11 octobre 2013 8 h 27 min
+ de videos
320
Views
Loading the player...

Résultats semestriels 2013 du spécialiste du marketing en ligne.

Retour sur l’actualité du spécialiste du marketing en ligne, acquisition dans le RTB (« real time bidding »), la publicité en temps réel, l’activité mobile.

Notre invité est Thibaut Munier Directeur Général 1000mercis.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Thibaut Munier, bonjour. Vous êtes le directeur général de 1000mercis, on va parler avec vous de vos résultats semestriels et puis bien sûr des perspectives, on rappelle que vous êtes spécialistes du marketing interactif sur Internet, un secteur qui bouge beaucoup en ce moment avec beaucoup de nouvelles solutions, un marché qui est effectivement en mouvement, comment s’est passé pour vous ce premier semestre ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Écoutez, c’est un semestre que l’on trouve intéressant, important, je crois qu’il y a des mutations qui s’accélèrent. Pour nous, cela a été l’occasion de renouer avec une croissance à deux chiffres, cela faisait deux semestres que cela ne nous était pas arrivé. Donc on est très heureux, on perçoit vraiment une accélération de notre rythme de croissance sur tous nos métiers, et je dirais que c’est le début, mais le résultat d’une évolution technologique de forts investissements que l’on a consentis depuis plus d’un an maintenant.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui, parce que du côté des marges, du résultat d’exploitation, on est plutôt… on est quasi stable, – 1 %, donc ça c’est lié aux investissements principalement ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Oui, tout à fait, c’est pour cela que le bilan de cette publication est pour nous très positif. On est très heureux de partager avec nos actionnaires cette nouvelle d’une croissance accélérée et qui, c’est vrai, s’est accompagnée d’investissements beaucoup plus soutenus, ce que l’on observait déjà depuis quelques mois et quelques semestres. Et donc là, on a le sentiment que on accélère sur les différentes priorités qui sont les nôtres.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlera des acquisitions dans quelques instants, mais du côté de votre marché cœur aujourd’hui, comment évolue justement globalement le marché et vous dans ce marché ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Sur le marché cœur, on a des très belles croissances avec beaucoup d’innovations. Je crois que notre marché, qui est le marketing interactif, il vit en ce moment des changements forts avec l’irruption des enchères en temps réel, de ce que l’on appelle le real time bidding, qui est un sujet clé parce que il apporte du big data, pardon pour les gros mots. En deux mots, il nous permet à nous, 1000mercis, d’aider nos clients à utiliser la bannière pour pouvoir parler à leurs propres clients, à leurs propres prospects, et cela de façon individualisée en temps réel, avec un système d’enchères. Donc cela fait une triple révolution, j’ai envie de dire, on utilise la bannière pour parler à des gens que l’on connaît et que l’on reconnaît, on le fait en temps réel, et on le fait au moyen d’une enchère, ce qui nécessite la constitution de bases de données très importantes, qui sont au cœur de nos priorités aujourd’hui, et d’équipes aussi puisque on fait un métier de service extrêmement fortes en analyse quantitative, ce qui est au cœur de notre ADN dans le groupe depuis 13 ans, mais là, disons que l’on en a repris pour cinq ou dix ans, donc on est ravi de cette étape.

Web TV www.labourseetlavie.com : Les annonceurs, eux, se sont, je dirais, lancés dans cette nouvelle plate-forme de publicité en temps réel, ils ont adhéré, en quelque sorte, à ces nouveaux outils ou c’est en cours de… ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Les annonceurs d’abord, on est en 2013, ils traversent une période pas simple. On est bien placé, en travaillant pour eux souvent sur le dernier mètre juste avant l’achat qui se passe on-line ou off-line, et à ce moment-là on est présent avec le mobile, qui représente un tiers de nos activités, on est bien placé pour savoir que la vie n’est pas facile. Ce n’est pas simple d’être un annonceur en 2013, et donc ils traversent cette période en France et en Europe cahin-caha, comme ils peuvent. Et face à cela, j’ai envie de dire, quel que soit leur secteur d’activité, des sociétés technologiques comme les nôtres viennent les voir et leur parlent de cette révolution qui permet de parler pratiquement à qui on veut de ses clients, quand on veut pratiquement, à condition d’en mettre le prix, j’ai envie de dire, et de pouvoir enchérir avec une bannière. Donc ils comprennent, ils apprennent, ils sentent qu’il se passe quelque chose de fondamental derrière toute cette mousse parce qu’il y en a quand même autour du big data, et je crois que notre job, en ce moment, c’est souvent d’être pédagogue, de leur montrer par des cas concrets le potentiel qu’ils peuvent retirer de cette révolution parce que c’en est une, j’en suis convaincu.

Web TV www.labourseetlavie.com : On a régulièrement parlé ensemble des réseaux sociaux, bien sûr de l’impact des réseaux sociaux, on voit de plus en plus d’annonceurs, de marques être présent sur ces réseaux sociaux, avoir une vraie stratégie, là aussi, vous pouvez les accompagner, les conseiller ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : C’est important parce qu’ils ont beaucoup de questions sur les réseaux sociaux aussi pour une raison simple, c’est que pendant très longtemps, jusqu’à très récemment, sur les réseaux sociaux on ne pouvait parler qu’à ses fans, et ses fans, on ne savait jamais si c’était ses clients, ses employés, ses concurrents, ses détracteurs, ses ambassadeurs, etc. Facebook commence à ouvrir un peu sa boîte noire, et c’est une excellente nouvelle pour les annonceurs. On est là pour aider nos clients à mesurer le ROE de leurs actions sur Facebook notamment, sur les réseaux sociaux en général, cela passe par des systèmes que l’on qualifie de Social CRM, encore un acronyme anglais, encore une expression anglaise pardon, la gestion de la relation client sur les réseaux sociaux. Comment extraire des données sociales ? Comment les analyser, les comprendre ? Et en servir un bénéfice pour l’annonceur, mais pour le consommateur, l’internaute d’abord.

Web TV www.labourseetlavie.com : Oui parce qu’on voit que cela va très vite pour les marques. En l’occurrence, quand cela se passe mal, c’est ce que l’on appelle le bad buzz et que cela peut aller très vite, et donc il faut être en capacité de réagir, et à l’inverse, pour se faire aussi une nouvelle place, effectivement avoir les outils nécessaires.

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Voilà, alors on travaille beaucoup là-dessus. Il y a une dimension de recherche, comme souvent dans ce que l’on fait. On vient de gagner le soutien dans le cadre du grand emprunt de perspectives à long terme sur un projet de recherche avec l’École normale supérieure de Cachan notamment, et son laboratoire de mathématiques appliquées, pour pouvoir encore une fois travailler sur ce sujet du CRM social, et également ParisTech qui est plus que participant actif dans cette aventure.

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlait d’acquisitions, donc sur cette partie real time bidding, donc de publicité en temps réel, il y avait eu effectivement dans le mobile il y a un certain temps, il y a encore un besoin de compléter, compte tenu de cette évolution du marché, de compléter votre offre encore ou aujourd’hui vous êtes dimensionnés avec ces différentes activités pour les faire croître de manière organique ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : On reste une petite société, on a la chance de croître vite et d’avoir surtout une équipe incroyable qui prend de l’expérience et gère des sujets de plus en plus stratégiques, de plus en plus importants, donc on a tout dans nos mains pour suivre cette croissance, d’abord de façon organique. Maintenant c’est vrai que l’on n’exclut aucune option, c’est une période aussi où il y a beaucoup de sujets sur beaucoup de sociétés. On a la chance d’avoir acquis cette taille intermédiaire en Europe qui nous permet de pouvoir saisir des opportunités et surtout, j’ai envie de dire, apporter à beaucoup de sociétés plus petites des perspectives d’accélération de leur développement, sans que l’on soit trop gros pour les aider à se développer. Vous savez que ce n’est pas si facile d’intégrer une société, et pour beaucoup d’entre elles, de taille encore intermédiaire, on a la chance de pouvoir avoir, je pense, la bonne taille pour les aider.

Web TV www.labourseetlavie.com : Peut-être le mot de la fin sur la bourse, on voit parfois des actionnaires dire « Finalement c’est dommage, il n’y a pas assez de liquidités sur ce titre », ça c’est un sujet récurrent pour toutes les entreprises comme les vôtres, est-ce que à un moment donné vous allez pouvoir trouver l’occasion d’améliorer cette question-là ?

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Cela ne va peut-être pas vous plaire ce que je vais vous dire, mais notre sujet au quotidien ce n’est pas d’améliorer la liquidité. Moi je pense que si on est bon et si on gagne des clients, on aura un intérêt encore renforcé et donc plus de liquidités. Donc c’est à cela que je consacre mon énergie, et tous ceux qui veulent nous aider à trouver des clients sont les bienvenus, et effectivement la liquidité suivra, ce qu’elle a d’ailleurs plus ou moins fait. Je rappelle que l’on va fêter nos 8 ans de cotation et que on a multiplié notre chiffre d’affaires par 10 en 8 ans, dont ce qui compte ce sont les dix prochaines années.

Web TV www.labourseetlavie.com : Très bien, bien sûr on en reparlera d’ici là. Merci Thibaut Munier d’avoir été avec nous, directeur général de 1000mercis.

Thibaut Munier, Directeur général de 1000mercis : Merci à vous, merci beaucoup.

 

Print Friendly, PDF & Email