Interview de Philippe Morsillo Directeur Général Ausy sur les résultats annuels 2009 et perspectives.
Résultats annuels 2009 et perspectives

18 mars 2010 8 h 48 min
+ de videos
48
Views

Dans cet entretien Philippe Morsillo Directeur général Ausy revient sur l’exercice 2009 de la société Ausy, spécialiste du Conseil en Ingénierie et Technologies avancées. Il évoque les perspectives pour 2010 ainsi que les opportunités de croissance.

Web TV www.labourseetlavie.com : Philippe Morsillo bonjour. Vous êtes le Directeur Général d’Ausy. On va parler avec vous des résultats et des perspectives de l’année 2009. Vous êtes spécialiste du conseil en haute technologie. Sur l’exercice 2009 vous avez enregistré une hausse de l’activité. Que retenez-vous de cette année ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « c’est une année qui a été effectivement assez difficile principalement, je dirai, liée à la crise financière qu’on a vu apparaitre sur le Q4 2008. Au milieu de ce contexte relativement incertain et assez difficile et bien Ausy s’en est plutôt bien sorti. On a fait à peu moins de 12% de croissance l’année dernière et un résultat d’exploitation qu’on affiche aux alentours de 5,7%. Alors pour plusieurs raisons, je dirai, d’abord, au niveau marché avec une faible exposition du secteur automobile qui nous a évidement dans ce cas là beaucoup aidé. C’était une vraie frustration pour moi de voir, les années précédentes, tous nos collègues de faire beaucoup de croissance sur ce secteur et nous d’être assez peu positionné. Là j’avoue que sur cette année ça nous a clairement aidés. Un autre point qui a été extrêmement important pour nous, c’est qu’on est très positionné sur une activité en work package et donc sur des projets longs. Tout ça nous a créés de la visibilité et de la récurrence. On a eu cette chance dans l’environnement dans lequel on a été d’avoir plus de visibilité que les concurrents. Enfin le dernier point est notre activité qui est bien équilibrée entre la R&D industrielle et les systèmes d’informations. Donc cette diversification nous a permis de traverser un peu plus sereinement cette période difficile. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous avez fait de la croissance externe. Quand on regarde après les marchés, on voit, hors croissance externe, les difficultés que vous mentionnez. Quel objectif avait la croissance externe ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « La croissance externe a deux objectifs pour nous. Le premier est le renforcement sectoriel et/ou un renforcement géographique. Cette année on a fait cinq acquisitions donc on a vraiment cherché les deux. On a annoncé, il y a quelques mois, qu’on voulait renforcer notre position dans le domaine de la mécanique donc on a fait l’acquisition d’un bureau d’études mécaniques mais on a aussi souhaité renforcer de façon très significative notre présence au Bélux. C’est une zone sur laquelle notre perception était qu’on avait une taille qui était trop inférieure à la taille critique. Donc avec les acquisitions qu’on a pu faire, aujourd’hui, on est un des tout premiers acteurs sur la zone. On espère bien que ce soit à partir de maintenant et pour 2010 un relai de croissance important pour le groupe. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On parlait du secteur Automobile. Il y a aussi de secteur de l’Aéronautique où on se pose beaucoup de question. Qu’est ce qu’on peut dire sur ce secteur ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « Aujourd’hui on n’a pas vu de signe de ralentissement sur le secteur de l’Aéronautique. Effectivement, comme tout le monde, on a entendu des prévisions qui n’étaient pas extrêmement positives sur 2010. Mais comme je vous le disais on est nous positionnés sur des projets à longs termes et aujourd’hui on n’a pas vu de ralentissement sur cette activité. C’est un peu tôt pour dire ce que sera 2010 mais aujourd’hui pas de signe négatif. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment a commencé cette année en termes de contrat et de marché ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « En 2009 on a fait 450 recrutements malgré le contexte. Sur 2010 je pense qu’on sera plutôt aux alentours des 600 recrutements ; On reste donc sur une logique de croissance organique. La tendance du début d’année confirme cette logique. C’est beaucoup trop tôt pour dire qu’on est en sortie de crise. On peut voir surtout un dynamisme beaucoup plus important que celui qu’on a connu l’année dernière. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Souvent les acteurs des secteurs, où vous êtes présent, disent que dans le domaine des hautes technologies, on ne peut pas laisser passer. A un moment donné il faut réinvestir. L’air de dire à vos clients qu’il faut y aller. Est-ce le cas en 2010 ou il y a toujours des clients qui vont attendre le deuxième semestre avant d’investir ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « c’est difficile à dire si cela sera au premier ou au second semestre. En tout cas sur le fait de dire que les grands donneurs d’ordres sont obligés d’investir, je crois qu’ils sont comme l’ensemble des secteurs, soumis à une pression concurrentielle très forte et pour résister à celle-ci il faut se différencier. Pour se différencier il faut être innovant et donc investir. C’est notre métier de les accompagner dans ces investissements et dans ces innovations. Donc effectivement je crois qu’en 2010, les investissements me paraissent une certitude. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On parle aussi beaucoup de pression tarifaire forcément. On est dans une autre époque. Cette pression va perdurer sur 2010 ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « Elle a été très forte en 2009. Pour nous elle a été aux alentours de 2,5%. C’est assez significatif. Sur 2010 on vise sur une stabilisation des tarifs. Mais encore une fois c’est un peu tôt pour avoir une certitude dans la mesure où les rounds de négociations de référencement ne sont pas encore entamés. On n’a pas encore beaucoup de visibilité. En revanche notre target est le maintien des tarifs sur 2010. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : En 2009 vous avez vu la fin de votre plan triennale. Vous en lancé un autre assez en terme de chiffre d’affaires car vous prévoyez 300 millions de chiffre d’affaires d’ici 2012. Quelles vont être les priorités de ces prochaines années ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « Vous avez raison de le souligner. Notre plan est ambitieux et d’autant plus dans le contexte dans lequel nous sommes encore puisque doubler de taille en 3 ans, ça représente quand même une croissance moyenne annuelle supérieure à 25%. Ce qu’on l’on souhaite faire à la fois en organique et en croissance ferme. Une des priorités de ce plan est le développement international. Aujourd’hui on a un maillage extrêmement séré en France. On a 18 implantations en France. On est présent en Belgique et au Luxembourg. On est aussi présent en Roumanie. On souhaite développer des pays comme l’Angleterre, l’Allemagne et l’Espagne. Ça va être une des priorités de ce plan de façon évidente. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Comment allez-vous faire justement pour vous developer dans ce context ? Vous allez prioriser ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « Ce qui fait qu’on s’intéresse aujourd’hui à l’international c’est que la quasi-totalité des référencements clients que l’on a aujourd’hui sont des référencements européens. Donc c’est à la demande des clients qu’aujourd’hui nous nous intéressons fortement à ces zones là. Car lorsque vous êtes référencé chez des clients comme EADS ou d’autres clients de cette envergure qui sont très européens, leur logique de rationalisation de panel fournisseur est d’avoir des fournisseurs européens. Je ne dis pas que ça nous met dans une position qui sera facile sur 2010 mais en tout cas ça protège un peu l’approche dans la mesure où on a déjà un vecteur de croissance qui est identifié et qui est identifié dans ces zones géographiques là. Ce sont évidemment des marchés que nous avons qualifiés car cela fait plusieurs mois que l’on travaille dessus. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : En 2010 que dites-vous en termes de perspectives de résultats et d’activités ?

 

Philippe Morsillo, Dg d’Ausy : « On pense vraiment que 2010 sera une année de croissance. Sera-t-elle aussi belle que 2008 ? Ça me parait vraiment tôt pour le dire et ça me paraitrait vraiment optimiste de dire qu’on sera sorti de la crise aussi rapidement. Mais en tout cas pour nous ce sera une année de croissance. Déjà par la croissance embarquée et par la croissance qui se dégage sur ces premiers mois. Et puis notre logique est de maintenir nos tarifs et de continuer à repartir sur une logique d’augmentation des marges. »

 

©www.labourseetlavie.com 18 mars 2010

Print Friendly, PDF & Email