RÉSULTATS ANNUELS 2015-2016

  • Recentrage des opérations sur l'activité Électronique
  • Croissance soutenue et amélioration de la profitabilité
    de l'activité Électronique
  • Résultat opérationnel courant du Groupe positif
  • Forte réduction de la perte nette du Groupe
  • Mai-juin 2016 : réduction significative de la dette et restauration des fonds propres de la société
  • Perspectives pour 2016-2017 : croissance à 1 chiffre du chiffre d'affaires et maintien de la marge d'EBITDA de l'Électronique 

Bernin, France, le 16 juin 2016 – Soitec (Euronext Paris), leader mondial de la conception et de la production de matériaux semi-conducteurs innovants, annonce ce jour ses résultats consolidés audités [1] pour l'exercice 2015-2016.

« L'exercice 2015-2016 a été une année décisive pour Soitec. Conformément à notre stratégie initiée début 2015, nous avons recentré avec succès nos opérations sur notre coeur de métier, l'Électronique. Cette activité a fait preuve d'un fort dynamisme et a conjugué croissance et profitabilité, avec une marge d''EBITDA atteignant 15% comme anticipé. Les ventes de nos produits destinés aux applications de radio-fréquence et d'électronique de puissance devraient rester soutenues et ceci nous rend confiants dans la poursuite d'une croissance rentable de l'Électronique pour l'exercice 2016-2017» indique Paul Boudre, Président-Directeur Général et Président du Conseil d'administration de Soitec.

 « Des avancées décisives ont été également réalisées au cours de l'exercice écoulé concernant le renforcement du bilan de la société qui était une priorité stratégique. Ainsi, en ligne avec l'annonce faite en février 2016, nous venons de réaliser le projet d'augmentations de capital qui nous a permis de restaurer les marges de manoeuvres financières de la société tout en renforçant sa structure actionnariale. Disposant d'un bilan solide et des moyens de financer nos investissements de croissance, nous sommes dorénavant en position de tirer le meilleur parti des perspectives prometteuses liées au FD-SOI et au développement des marchés de l'électronique grand public». ajoute-t-il.

Chiffre d'affaires et EBITDA de l'exercice 2015-2016 en ligne avec les objectifs

Conformément à la décision du Groupe de se désengager des activités Énergie Solaire et Autres Activités, les produits et charges liés à l'ensemble de ces activités sont directement comptabilisés en résultat après impôt des activités abandonnées. De ce fait, jusqu'à la ligne résultat après impôts des activités poursuivies, contrairement aux comptes 2015-2016 estimés, le compte de résultat consolidé du Groupe reflète désormais et exclusivement, en totalité, l'activité du segment Électronique et les charges corporate. Les comptes de l'exercice 2014-2015 ont été retraités de façon similaire pour permettre leur comparaison avec ceux de l'exercice 2015-2016.

Le chiffre d'affaires annuel consolidé de l'exercice 2015-2016 s'élève à 233,2 millions d'euros [2] , en hausse de 35,9% (+21% à taux de change constants) par rapport à l'exercice précédent. Cette progression découle essentiellement de l'augmentation des ventes de plaques de 200 mm, en hausse de 23% à taux de change constants des ventes de plaques de 200 mm, Soitec ayant bénéficié du dynamisme de la demande pour les applications de radiofréquence et d'électronique de puissance destinées aux marchés de la mobilité et de l'automobile. Le chiffre d'affaires lié aux ventes de plaques de 300 mm a connu une croissance de moindre amplitude (+7 % à taux de change constants), du fait de l'arrivée en fin de cycle de vie de produits dédiés aux marchés des PC et consoles de jeux. 

La hausse du chiffre d'affaires de cette activité a permis de faire ressortir une marge brute totale de 62,2 millions d'euros (soit 26,7 % du chiffre d'affaires) pour l'exercice 2015-2016, contre 26.6 millions d'euros (ou 15,5 % du chiffre d'affaires) pour l'exercice précédent. Ceci est le reflet de la pleine utilisation des capacités de production de l'usine Bernin I (dédiée aux plaques de 200 mm), et ce, malgré un taux d'utilisation faible (inférieur à 25%) de celles de Bernin II (dédiée aux plaques de 300 mm).

Les charges nettes de R & D sont en baisse sensible à 16,7 millions d'euros, soit 7,1% du chiffre d'affaires, contre 25,0 millions d'euros, soit 14,6% du chiffre d'affaires, pour l'exercice précédent, en raison de la comptabilisation de subventions pour des montants plus élevés. Tandis que les dépenses marketing et commerciales sont restées stables, les frais administratifs et généraux ont diminué de 6,3% grâce aux économies réalisées. Au total, les frais administratifs et commerciaux de l'exercice 2015-2016 représentent 23,2 millions d'euros, soit 10,0% du chiffre d'affaires contre 14,3% sur l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 22,4 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016, contre une perte de 22,9 millions pour l'exercice précédent.

Sur l'exercice 2015-2016, l'EBITDA des activités poursuivies (division Électronique) s'établit à 36,3 millions d'euros, soit 15,6% du chiffre d'affaires, en ligne avec l'objectif de 15% tandis qu'il s'élevait à 4,5 millions d'Euros, soit 2,6% du chiffre d'affaires, sur l'exercice 2014-2015.

Résultats consolidés

(en millions d'euros)   2015-2016

 
  2014-2015
retraité
Évolution
             
Chiffre d'affaires     233,2   171,6 +35,9 %
             
Marge brute     62,2   26,6 x 2,3
En pourcentage des ventes     26,7 %   15,5 %  
             
Frais de Recherche & Développement     (16,7)   (25,0) -33,3 %
Frais administratifs et commerciaux     (23,2)   (24,5) -5,4 %
             
Résultat opérationnel courant / (Perte)     22,4   (22,9)  
En pourcentage des ventes     9,6 %   (13,3 %)  
             

Impact de charges de dépréciation et des activités abandonnées sur le résultat net
du Groupe

Pour l'exercice 2015-2016, un montant net de 29,4 millions d'euros a été comptabilisé en autres charges opérationnelles, reflétant principalement une charge de dépréciation d'actifs non courants d'un montant de 20,1 millions d'euros (bâtiment industriel de Singapour), des frais de conseil liés à la restructuration engagée en début d'exercice fiscal et des honoraires juridiques liés à un litige relatif à la propriété industrielle aux Etats-Unis. Compte tenu de cette charge opérationnelle nette non courante, le résultat opérationnel ressort en perte de 7,0 millions d'euros contre une perte de 45,2 millions d'euros pour l'exercice précédent.

Le résultat financier net du Groupe représente une charge de 22,5 millions d'euros, à comparer à une charge de 11,5 millions d'euros pour l'exercice précédent. Les frais financiers liés aux Océanes (10,2 millions d'euros), aux prêts relais octroyés par le CEA, la société Shin Etsu Handotai et la BPI (2,6 millions d'euros) et aux contrats de location-financement (1,3 millions d'euros) s'élèvent au total à 14,1 millions d'euros. Le résultat net après impôt des activités poursuivies s'est établi à 33,1 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016 contre 56,9 millions d'euros pour l'exercice 2014-2015.

Le désengagement des activités solaires s'est matérialisé par la réduction significative des effectifs, la limitation des dépenses ainsi que la réalisation de ventes d'actifs. Au cours de l'exercice 2015-2016, Soitec s'est également désengagée des opérations précédemment regroupées dans le segment Autres activités (Éclairage et Équipements, à savoir Altatech Semiconductor – voir le paragraphe Recentrage sur l'activité Électronique). En conséquence, le résultat des divisions solaire et Autres activités est présenté en activités abandonnées. Le résultat net de ces activités abandonnées représente une perte de 38,6 millions d'euros (soit une perte de 26,1 millions d'Euros pour l'activité Solaire et une perte de 12,4 millions d'Euros pour les Autres activités). Le solde des provisions pour restructuration passées en mars 2015 (soit 23,6 millions d'euros pour l'activité Solaire) a permis de couvrir les charges opérationnelles nettes. La perte enregistrée pour l'activité Solaire résulte principalement de l'impact de la variation des taux de change.

Au total, Soitec enregistre une perte nette de 71,7 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016, contre une perte nette de 258,7 millions d'euros sur l'exercice précédent.

Résultats consolidés

(en millions d'euros)   2015-2016

 
  2014-2015
retraité 1
Évolution
Résultat opérationnel courant / (Perte)     22,4   (22,9)  
             
Autres produits et charges opérationnels     (29,4)   (22,3)  
             
Résultat opérationnel / (Perte)     (7,0)   (45,2) -84,5 %
             
Résultat financier / (charge)     (22,5)   (11,5)  
Impôt sur les bénéfices     (3,5)   (0,2)  
             
Résultat des activités poursuivies     (33,1)   (56,9) -41,8%
             
Résultat des activités abandonnées     (38,6)   (201,8) -80,9%
             
Perte nette (part du Groupe)     (71,7)   (258,7) -72,3 %

Recentrage sur l'activité Électronique quasiment achevé à fin mars 2016

Concernant l'activité Éclairage, Soitec a finalisé au cours du troisième trimestre la cession de ses activités de R&D non stratégiques basées à Phoenix (Etats-Unis). Au cours du mois de mars 2016, les actifs résiduels et le personnel affectés à cette activité ont été transférés à une co-entreprise nouvellement constituée permettant l'exploitation de cette activité avec un acteur majeur du secteur de l'Éclairage. Soitec détient une participation minoritaire dans cette co-entreprise.

Dans le domaine des Équipements, Soitec a cédé fin mars 2016 100% de sa participation dans la société Altatech Semiconductor (pour un montant non communiqué).

Dans le domaine de l'Énergie solaire, Soitec a cessé l'ensemble des activités de production et de R&D à San Diego (États-Unis) et Fribourg (Allemagne) et a poursuivi la vente des actifs résiduels : cession de quatre centrales électriques et du bâtiment industriel de San Diego, remboursement de l'emprunt lié au financement de ce bâtiment et la vente d'équipements de production. Les actifs liés à la centrale solaire sud-africaine de Touwsrivier sont classés en actifs destinés à être cédés [3] . En revanche, le dépôt de garantie lié à l'emprunt obligataire sud-africain reste classé dans les actifs financiers non courants des activités poursuivies.

Génération de trésorerie

Sur l'exercice 2015-2016, le flux de trésorerie d'exploitation est négatif à 12,5 million d'euros. Il se décompose en un flux positif de 20,4 millions d'euros généré par les activités poursuivies qui est plus que compensé par un flux négatif de 32,9 millions d'euros lié aux divisions Solaire et autres activités.

Pour ce qui concerne les activités poursuivies, les dépenses d'investissement net s'élèvent à 7,3 millions d'euros et sont donc couvertes par le flux de trésorerie d'exploitation. Le Groupe a par ailleurs bénéficié de 34,3 millions de produits de cessions liés aux activités abandonnées (incluant la vente de l'immeuble de San Diego, ventes d'équipements de production des sites de San Diego et Freiburg ainsi que de quatre centrales solaires ). Au total, le flux de trésorerie dégagé par les opérations d'investissements et de cessions d'actifs s'établit à 26,9 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016.

Au cours de l'exercice 2015-2016, Soitec a bénéficié en mai 2015 de la mise en place de 65,4 millions de nouveaux financements à court terme (dont 54 millions d'euros de prêts relais à échéance mai 2016). Ils incluent un contrat de crédit-bail portant sur un montant de 11 millions d'euros, un prêt de 30 millions d'euros de Shin Etsu Handotai (SEH), un fournisseur majeur de plaques et un actionnaire historique de l'entreprise, un prêt de 15 millions d'euros consenti par Bpifrance Participations, également actionnaire et un prêt de 9 millions d'euros du CEA, partenaire technologique de Soitec. 

Au cours de la période, Soitec a remboursé des dettes financières pour 23,0 millions d'euros (dont 11,9 millions d'euros de remboursement partiel des prêts relais) et a versé 9,3 millions d'euros de frais financiers. Dans le périmètre des activités abandonnées, le montant des dettes financières remboursées s'est élevé à 21,0 millions d'euros dont 16,3 millions d'euros liés à l'immeuble de San Diego.

Tableau de flux de trésorerie

(en millions d'euros)   2015-2016

 
  2014-2015
retraité
           
EBITDA     (22,1)   (67,9)
  Dont activités poursuivies     36,3   4,5
           
Flux de trésorerie générés par l'activité     (12,5)   (0,0)
  Dont activités poursuivies     20,4   36,2
           
Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement     26,9   (28,9)
  Dont activités poursuivies     (7,3)   (13,5)
           
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement     12,4   (4,2)
  Dont activités poursuivies     33,3   (6,6)



Effet de la variation des cours de devises     (0,7)   11,4
           
Variation de la trésorerie nette     26,2   (21,8)
  Dont activités poursuivies     45,7   27,5

Bilan

La trésorerie disponible du Groupe s'est amélioré au cours de l'exercice 2015-2016, passant de 22,9 millions d'euros au 31 mars 2015 à 49,1 millions d'euros au 31 mars 2016. Cette amélioration est essentiellement due aux financements mis en place auprès de ses partenaires et/ou actionnaires Shin Etsu Handotai (SEH), Bpifrance Participations, le CEA et Realta leasing.

L'endettement financier hors activités abandonnées est passé de 173,0 millions d'euros au 31 mars 2015 à 219,0 millions d'euros au 31 mars 2016. L'endettement net a augmenté au cours de l'exercice, passant de 150,1 millions d'euros au 31 mars 2015 à 169,9 millions d'euros au 31 mars 2016. Dans le même temps, les fonds propres sont passés de 50,0 millions d'euros à -7,1 millions d'euros au 31 mars 2016.

Evolution récente de la situation financière

Soitec rappelle avoir procédé au cours du premier trimestre de son année fiscale 2016-2017 à une levée de fonds d'un montant brut d'environ 151,9 millions d'euros [4] visant à renforcement la situation financière de la société afin de se doter d'un bilan solide et des moyens de financer ses investissements de croissance.  

Cette levée de fonds s'est faite au travers de trois augmentations de capital réservées à Bpifrance Participations, CEA Investissement [5] et NSIG Sunrise [6] réalisées le 2 mai 2016 pour un montant total d'environ 76,5 millions d'euros suivies d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, dont la souscription s'est déroulée du 16 au 30 mai 2016, d'un montant brut, prime d'émission incluse, de 75,4 millions d'euros. A l'issue de cette opération de recapitalisation, Bpifrance, CEA Investissement et NSIG Sunrise détiennent chacun 14,5% du capital de la société.

Les fonds levés combinés à une partie de la trésorerie disponible de la société lui ont permis de procéder au remboursement de ses emprunts à échéance mai 2016 (pour environ 50 millions d'euros, dont une partie remboursée par compensation de créances), de procéder au rachat d'OCEANEs 2018 (pour environ 60 millions d'euros, sur un montant total de la souche initialement émise de 103 millions d'euros) et de se doter des moyens de financer des investissements de capacité industrielle pour la production de FD-SOI sur le site de Bernin (pour environ 40 millions d'euros).

L'opération de recapitalisation dans son ensemble se traduit par une réduction significative de l'endettement net dont la valeur proforma au 31 mars 2016 s'établit à 18 millions d'euros (contre 170 million d'euros à la clôture de l'exercice 2015-2016) et la reconstitution des fonds propres de la société à hauteur de 145 millions d'euros en valeur proforma au 31 mars 2016 (contre -7 millions d'euros à la clôture de l'exercice 2015-2016)

Perspectives confirmées
Pour l'exercice 2016-2017, la croissance de la demande sur les produits pour les applications de radiofréquence (RF) et d'électronique de puissance (Power) devrait être robuste et compenser les effets liés à l'arrivée en fin de cycle de vie des produits PD-SOI. La société se fixe pour objectif d'atteindre (à taux de change constants) une croissance à un chiffre du chiffre d'affaires de l'activité Electronique par rapport à l'exercice 2015-2016 et un taux de marge d'EBITDA [7] de l'activité Electronique du même ordre que celui de l'exercice 2015-2016.

Concernant plus spécifiquement l'activité du premier trimestre de l'exercice 2016-2017, Soitec prévoit un chiffre d'affaires à peu près en ligne à taux de changes constants avec le chiffre d'affaires réalisé lors du premier trimestre de
l'exercice 2015-2016 dans l'Electronique (soit une baisse séquentielle d'environ 15% par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2015-2016).

A plus long terme, Soitec compte profiter des perspectives prometteuses liées à l'adoption à grande échelle du FDSOI par l'industrie des semi-conducteurs.

 



Agenda

Le rapport de gestion annuel sera disponible sur le site internet de Soitec dans le courant du mois.
Le chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2016-2017 sera publié mi-juillet 2016.

A propos de Soitec :
Soitec (Euronext, Paris) est un leader mondial de la génération et de la production de matériaux semi-conducteurs d'extrêmes performances. L'entreprise s'appuie sur ses technologies uniques pour servir les marchés de l'électronique et de l'énergie. Avec 3600 brevets, elle mène une stratégie d'innovations disruptives pour permettre à ses clients de disposer de produits qui combinent performance, efficacité énergétique et compétitivité. Soitec compte des sites industriels, des centres de R&D et des bureaux commerciaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site  www.soitec.com

Pour toute information complémentaire, merci de contacter:

Relations Investisseurs

Steve Babureck
+33 (0)6 16 38 56 27 ou +1 858 519 6230
steve.babureck@soitec.com
Presse

Marylen Schmidt
+33 (0)6 21 13 66 72
marylen.schmidt@soitec.com

DDB Financial

Fabrice Baron
+33(0)1 53 32 61 27
fabrice.baron@ddbfinancial.fr

 

Isabelle Laurent
+33 (0)1 53 32 61 51
isabelle.laurent@ddbfinancial.fr

 




Comptes consolidés au 31 mars 2016

(en millions d'euros) Exercice clos le
31 mars 2016
Exercice clos le
31 mars 2015
retraité
Ventes 233,2 171,6
Coût des ventes (171,0) (145,0)
Marge brute 62,2 26,6
Frais commerciaux et de marketing (5,5) ( 5,7)
Frais de recherche et développement (16,7) (25,0)
Frais de lancement de projets de centrales solaires
Frais généraux et administratifs (17,7) (18,9)
Résultat opérationnel courant 22,4 (22,9)
Autres produits opérationnels 2,3
Autres charges opérationnelles (29,4) (24,7)
Résultat opérationnel (7,0) (45,2)
Produits financiers 4,2 8,8
Charges financiers (26,7) (20,3)
Résultat financier ( 22 ,5) ( 11 ,5)
Résultat avant impôts (29,5) (56,7)
Impôts (3,5) (0,2)
Résultat après impôts des activités poursuivies (33,1) (56,9)
Résultat après impôt des activités abandonnées (38,6) (201,8)
Résultat net de l'ensemble consolidé ( 71 ,7) ( 258 ,7)
Intérêts non contrôlés
Résultat net (part du Groupe ) ( 71 ,7) ( 258 ,7)



Bilan au 31 mars 2016

Actifs (en millions d'euros) 31-Mar-16 31-Mar-15
Actifs non courants :    
Goodwill et autres immobilisations incorporelles 3,8 8,8
Projets de développements capitalisés 1,9 2,2
Immobilisations corporelles 120,6 156,7
Projets de centrales solaires 1,6
Actifs d'impôts différés
Titres mis en equivalence
Actifs financiers non courants 8,9 5,7
Autres actifs non courants 24,7 29,0
Total des actifs non courants 159, 9 204, 1
Actifs courants :    
Stocks 30,9 33,1
Clients et comptes rattachés 40,4 43,8
Autres actifs courants 17,5 18,9
Actifs financiers courants 1,4  1,3
Trésorerie et équivalents de trésorerie 49,1 22,9
Total des actifs courants 139, 4 120, 0
Actifs destinés à être cédés 22,1 69,4
Actifs des activités abandonnées 3,8
Total de l'actif 325, 1 393, 5



Capitaux propres et passifs
(en millions d'euros)
31-Mar-16 31-Mar-15  
 
Capitaux propres :      
Capital social 23,1 23,1  
Primes liées au capital 780,4 782,1  
Actions propres (0,5) (0,5)  
Réserves et report à nouveau (816,3) (737,5)  
Autres reserves 6,1 (17,3)  
Capitaux propres (part du Groupe ) ( 7 ,1) 50,0  
Intérêts non contrôlés  –  
Total des capitaux propres de l'ensemble consolidé ( 7 ,1) 50,0  
Passifs non courants :      
Dettes financières à long terme 160,0 123,6  
Passifs d'impôts différés  –  
Provisions et autres passifs non courants 14,1 17,5  
Total des passifs non courants 174 ,1 141 ,1  
Passifs courants :      
Dettes financières à court terme 59,0 49,5  
Fournisseurs 42,6 52,3  
Provisions et autres passifs courants 40,1 83,9  
Total des passifs courants 141,6 185 ,6  
Passifs destinés à être cédés 16,9  
Passifs des activités abandonnées 16,5  
Total du passif 325 ,1 393 ,5  

Tableau de flux de trésorerie au 31 mars 2016

(en millions d'euros) Exercice clos le
31 mars 2016
Exercice clos le
31 mars 2015
retraité
Résultat net des activités poursuivies (33,1) (56,9)
Résultat net des activités abandonnées (38,6) (201,8)
Résultat net de l'ensemble consolidé ( 71 ,7) ( 258 ,7)
Elimination des éléments non monétaires :    
Quote-part de résultat mis en équivalence 0,2 1,4
(Reprise) / Dépréciation pour perte de valeur de titres mis en équivalence    
Dotations aux amortissements 24,0 32,6
Dépréciations pour perte de valeur sur immobilisations et amortissements accélérés 20,9 20,2
Dotations aux provisions nettes (1,3) 0,1
Dotations aux provisions pour retraite 0,4 0,5
Résultat sur cessions d'actifs (0,5) (3,3)
Variation des impôts 3,5 0,2
Résultat financier 22,5 11,5
Paiements fondés sur les actions (0,2) 0,1
Impact IFRIC 21 (compris dans le résultat opérationnel)   (0,5)
Eléments non monétaires liées aux activités abandonnées (20,0) 128,0
Total des éléments non monétaires 49 ,5 190 ,8
Dont activités poursuivies 69,3 61.4
EBITDA ( 22 ,1) ( 67 ,9)
Dont activités poursuivies 36,3 4,5
Augmentation (diminution) de trésorerie sur :    
Stocks (5,2) (3,0)
Clients et comptes rattachés (11,0) 6,5
Autres créances  (0,2) 5,2
Fournisseurs et comptes rattachés (4,1) 15,2
Autres dettes 4,7 7,9
Variation du besoin en fonds de roulement des activités abandonnées 25,6 36,1
Variation du besoin en fonds de roulement 9 ,7 67 ,9
Dont activités poursuivies (15,9) 31,8
Flux de trésorerie générés par l'activité ( 12 ,5) (0,0)
Dont activités poursuivies 20,4 36,2
Acquisitions d'immobilisations incorporelles (0,8) (0,7)
Acquisitions d'immobilisations corporelles (8,1) (7,5)
Cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles 0,3 5,7
Acquisitions et cessions d'actifs financiers   1,2 (4,9)
Apports en capital dans une société mise en équivalence   (6,1)
Flux d'investissement et désinvestissement des activités abandonnées   34,3 (15,4)
Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement 26 ,9 ( 28 ,9)
Dont activités poursuivies ( 7 ,3) ( 13 ,5)
Sommes reçues des actionnaires : augmentation de capital et exercice de stock-options   (0,1) 83,7
Rachat des ABSAAR (0,7)  
Emission d'emprunts   65,4 18,5
Tirages de lignes de crédit 0,9 (12,3)
Remboursement d'emprunts (y compris contrat de location financement)   (23,0) (88,5)
Intérêts financiers reçus 0,0 6,2
Intérêts financiers versés (9,3) (14,0)
Flux de financement des activités abandonnées   (21,0) 2,3
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement 12 ,4 ( 4 ,2)
Dont activités poursuivies 33 ,3 ( 6 ,6)
Effet de la variation des cours des devises (0,7) 11,4
Variation de la trésorerie nette 26 ,2 ( 21 ,8)
Dont activités poursuivies 45,7 27,5
     
Trésorerie à l'ouverture 22,9 44,7
Trésorerie à la clôture 49,1 22,9





[1] Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Les travaux de documentation des commissaires aux comptes sont en cours de finalisation. Le rapport de certification sera émis après les dernières vérifications sur le rapport de gestion et l'annexe aux états financiers.

[2] Le petit écart par rapport au chiffre d'affaire de l'Electronique publié le 13 avril 2016 (soit 232,3 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016) correspond à un montant de 0,8 million d'euros précédemment consolidé dans le segment autres activités. Les comptes de l'exercice 2014-2015 ont été retraités de façon similaire.

[3] Soitec rappelle que c'était déjà le cas au 31 mars 2015 mais qu'au 30 septembre 2015 ces actifs avaient été reclassés en actifs financiers non courants dans le périmètre des activités poursuivies du fait des délais estimés pour la réalisation de leur cession.

[4] Au total, l'opération de recapitalisation a porté à 606 040 745 le nombre total d'actions de la société.

[5] CEA Investissement a par ailleurs la faculté de souscrire des actions supplémentaires aux mêmes termes et conditions que les augmentations de capital réservées réalisées le 2 mai 2016, dans la limite de 0,5% du capital de la société d'ici au 28 février 2017.

[6] Filiale à 100% de National Silicon Industry Group (NSIG)

[7] EBITDA / chiffre d'affaires



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SOITEC via GlobeNewswire

HUG#2021054

Print Friendly

SOITEC : RÉSULTATS ANNUELS 2015-2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |