Sorin Group (MIL:SRN) (Reuters Code: SORN.MI), leader mondial spécialisé
dans les technologies cardiovasculaires, vient d?annoncer les résultats
de l?étude clinique ANSWER lors des sessions scientifiques du congrès
CARDIOSTIM 2014 qui se déroule à Nice, France. Ces résultats ont été
présentés par le principal investigateur, le Dr. Martin Stockburger,
Hôpital Universitaire Charité, Berlin, Allemagne.

Des études précédentes ont montré qu?une stimulation ventriculaire
excessive a des effets néfastes sur la fonction hémodynamique des
patients porteurs d?un pacemaker. L?étude ANSWER a pour objectif
d?évaluer si la minimisation de la stimulation ventriculaire grâce à
l?algorithme SafeR améliore les résultats cliniques des patients
implantés d?un stimulateur double chambre pour une dysfonction sinusale
ou un bloc auriculo-ventriculaire (BAV).

Le pourcentage de stimulation ventriculaire à un an, critère
d’évaluation principal de l?étude, a été significativement réduit avec
le mode SafeR par rapport à la stimulation double chambre traditionnelle
(4,8% vs. 95,4%, p<0,001). Cette diminution a persisté après 3 ans
(11,5% vs. 93,6%, p<0,001). Cette limitation de la stimulation
ventriculaire avec le mode SafeR était significative chez les patients
atteints de dysfonction sinusale et chez ceux atteints de BAV. Elle
n?était pas accompagnée d?effets indésirables additionnels.

Le critère secondaire, le nombre de patients hospitalisés pour
fibrillation auriculaire (FA) ou insuffisance cardiaque (IC), ne s?est
pas avéré significativement différent entre les deux groupes (p=0,33).
Néanmoins, l?étude ANSWER a montré une réduction significative des
événements liés à l?insuffisance cardiaque (IC) ; le mode SafeR a permis
une réduction du risque relatif de 51% de la mortalité d?origine
cardiaque ou des hospitalisations pour IC (p=0,02).

« En tant qu?investigateur principal, je suis très satisfait des
résultats à long terme de l?étude ANSWER qui démontrent que le mode
SafeR diminue les risques d?hospitalisation dus à une insuffisance
cardiaque et les décès d?origine cardiaque. Ces résultats sont
importants pour chaque patient individuellement ; potentiellement ils
peuvent représenter un intérêt financier pour le système de santé,? a
commenté le Dr. Stockburger.

« Sorin Group a une longue tradition en matière de conception de
technologies qui visent à améliorer l?état de santé des patients. SafeR
est l?une des nombreuses fonctions dont dispose notre dernière
génération de stimulateurs KORATM 100, conçus pour une prise
en charge proactive des morbidités cardiovasculaires. L?étude ANSWER
confirme qu?une réduction sans précédent de la stimulation ventriculaire
droite conduit à une amélioration des résultats cliniques, ? a déclaré
Stefano Di Lullo, le Président de la Division ?Cardiac Rhythm
Management? de Sorin Group.

A propos de l?étude ANSWER

ANSWER est une étude internationale multi-centrique, contrôlée et
randomisée conduite dans 44 centres européens et 7 pays avec une période
de suivi de 3 ans. Un mois après leur inclusion, les patients (n=650)
ont été aléatoirement répartis dans un groupe bénéficiant du mode SafeR
mode (n=314) ou dans un mode double chambre ou mode DDD (n=318)
(c?est-à-dire sans limitation de stimulation ventriculaire) pendant 3
ans.

L?étude a conclu que :

  • SafeR réduit de manière significative la stimulation ventriculaire par
    rapport au mode DDD (11,5% vs. 93,6%, p<0,001), et ce au-delà de la
    période de 3 ans. La stimulation ventriculaire a été réduite à la fois
    chez les patients atteints de maladie sinusale et chez les patients en
    bloc AV.
  • 12,4% des patients du groupe SafeR ont été hospitalisés pour une FA ou
    une IC, alors qu?ils étaient 15,1% dans le groupe en mode DDD (critère
    principal de l?étude). Cette différence n?a pas été significative
    (p=0,33). D?autres analyses vont être conduites sur l?impact que
    pourrait avoir le mode SafeR sur les hospitalisations dues à des
    événements cardiovasculaires autres que la FA et l?IC.
  • Le délai de survenue de décès d?origine cardiaque ou
    d?hospitalisations pour IC for HF a été significativement allongé avec
    le mode SafeR par rapport au mode DDD, et ce jusqu?à 3 ans après
    l?implantation. Une réduction de 51% du risque d?apparition
    d?événements liés à l?IC a été observé avec le mode SafeR par rapport
    aux résultats obtenus en mode DDD (HR=0,49, p=0,02).

A propos du mode SafeR

La fonction SafeR est destinée à traiter les patients atteints de
dysfonction sinusale et de tous types de blocs auriculo-ventriculaires
(BAV I, II et III). En associant les avantages du mode simple chambre
auriculaire (AAI) et du mode DDD1, SafeR élimine la
stimulation ventriculaire excessive que le patient soit au repos ou à
l?effort. Cette fonction caractéristique est présente dans tous les
pacemakers et défibrillateurs de Sorin Group y compris dans la toute
dernière génération des stimulateurs KORA 100 compatibles IRM sous
conditions, destinés à gérer de manière proactive les co-morbidités
cardiovasculaires,

About Sorin Group

Sorin Group (www.sorin.com)
est une société internationale leader dans le traitement des maladies
cardiovasculaires. La société développe, fabrique et commercialise des
technologies médicales pour la chirurgie cardiaque et pour le traitement
des troubles du rythme cardiaque. Avec plus de 3 500 salariés dans le
monde, le groupe concentre ses activités dans deux domaines
thérapeutiques majeurs : la chirurgie cardiaque (produits
cardiopulmonaires et dispositifs pour la réparation et le remplacement
des valves cardiaques) et dispositifs pour la prise en charge du rythme
cardiaque.Chaque année, plus d’un million de patients sont traités par
les dispositifs médicaux de Sorin Group dans plus de 100 pays dans le
monde.

Pour de plus amples informations visitez notre site www.sorin.com

References:
1. Davy JM et al. Pacing clin electrophysiol
2012; 35(4): 392?402

Print Friendly, PDF & Email

Résultats de l’étude ANSWER : le mode SafeR(TM) limite la stimulation ventriculaire en toute sécurité chez les patients porteurs d’un stimulateur, améliorant ainsi leurs résultats cliniques

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |