Wed, 25 Jul 2018 15:45:00 GMT


Résultats du premier semestre en forte croissance
      

      

  • Bonne résistance du chiffre d'affaires  dans un environnement de consommation peu porteur : 3 200m€ au premier semestre 2018 (-0,4% en données comparables 1 )
  • Bonne dynamique des ventes à l'international sur le semestre : +0,5% en données comparables 1
  • Marge brute à 31,1%, en forte croissance grâce à une solide exécution commerciale
  • Résultat opérationnel courant en croissance de 35%
  • Résultat net à 8m€, en progression de 111m€
  • Intégration Fnac Darty   en cours d'achèvement : 105m€ de synergies générées à fin juin 2018, objectif de 130m€ de synergies déployées fin 2018 confirmé

        
                
                
Enrique Martinez , Directeur général de Fnac Darty, a déclaré  : «  Ce semestre montre, une fois encore, l'agilité opérationnelle du Groupe et la pertinence de son modèle omnicanal. Le Groupe affiche une bonne résistance des ventes et une très forte croissance des résultats. L'intégration Fnac Darty progresse avec succès, et nous déployons rapidement notre plan Confiance+. Nous avons, comme annoncé, noué plusieurs partenariats avec des acteurs de référence, nous permettant de proposer, à nos clients, la meilleure expérience de la distribution de produits électroménagers, électroniques et culturels. »

CHIFFRES CLES

         
(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 Variation  
         
Chiffre d'affaires 3 200 3 216 -0,5%  
Var. comparable [1]     -0,4%  
Résultat opérationnel courant 46 34 +35%  
Résultat Net, part du Groupe 8 -103 +111M€  
Cash-flow libre opérationnel -305 -265 -40M€  


FAITS MARQUANTS DU PREMIER SEMESTRE

Des résultats très solides grâce à une bonne exécution opérationnelle

L'environnement de consommation du premier semestre 2018 a été peu porteur, impacté par des conditions climatiques défavorables au premier trimestre, et des mouvements sociaux en France au deuxième trimestre. Dans ce contexte, Fnac Darty démontre une bonne résistance et le chiffre d'affaires s'établit au premier semestre à 3 200m€, en recul de -0,4% en données comparables par rapport à 2017.

La marge brute atteint 31,1%, en forte croissance par rapport à 2017 (+20 points de base), grâce à la bonne exécution commerciale du Groupe.

Le résultat opérationnel courant a progressé de +35% à 46 m€, traduisant le bon déroulement du déploiement des synergies et la poursuite de la maîtrise des coûts.

Le résultat net Part du Groupe est en croissance de +111m€.

Le Free Cash-Flow s'établit à -305 millions d'euros à fin juin 2018, reflétant les effets de saisonnalité habituels de l'activité.

Déploiement rapide du plan Confiance+

Le Groupe a enrichi son écosystème partenarial en concluant plusieurs accords stratégiques ce semestre.

Au mois de juillet 2018, le Groupe a conclu un accord exclusif avec le site e-commerce Wehkamp aux Pays-Bas. Sa filiale néerlandaise BCC, mettra à la disposition de Wehkamp l'intégralité de sa gamme de produits, et pilotera les achats (produits électroniques et électroménagers) des deux enseignes. Il bénéficiera en retour de l'expertise digitale de son partenaire et de ses capacités logistiques pour les petits colis.

Avec Bouygues Telecom , Fnac Darty va accélérer sa dynamique d'expansion sur le format Fnac Connect, avec 50 ouvertures prévues sur les 5 prochaines années, distribuant les offres fixes et mobiles de Bouygues Telecom.

Fnac Darty a également engagé des discussions exclusives avec MediaMarktSaturn , visant la création d'une alliance européenne, l'« European Retail Alliance », afin d'optimiser les partenariats avec les fournisseurs et d'améliorer l'offre destinée aux clients. Un accord définitif devrait aboutir au cours du 3 ème trimestre.

Avec Google , le Groupe va déployer des corners dédiés dans l'ensemble de ses magasins. A fin juin 2018, une quarantaine de corners ont déjà été mis en place.

Les accords à l'achat avec le Groupe Carrefour sont déployés progressivement, avec des impacts sur les résultats attendus légèrement positifs en 2018.

Renforcement de la plateforme omnicanale du Groupe

Les activités e-commerce sont marquées, ce semestre, par des performances très solides à l'international avec une croissance à deux chiffres des ventes dans tous les pays. En France, les performances sont plus contrastées avec les marchés de l'informatique et de la prise de vue (photographie, drones et caméras portables) moins dynamiques ce semestre, pesant en particulier sur les ventes en ligne. A noter également, un effet de base défavorable en jeux vidéo, lié à des lancements de consoles en avant-première sur le web, au premier semestre 2017. Les marketplaces du Groupe ont poursuivi leur développement rapide, avec une croissance du volume d'affaires de plus de 25% sur le semestre.
Le e-commerce se renforce ainsi au sein du Groupe et représente désormais 18% des ventes du Groupe, contre 17% l'année passée. L'omnicanal représente quant à lui 47% des commandes internet, en croissance de +2pts par rapport au premier semestre 2017.

Par ailleurs, le Groupe a mené des initiatives visant à renforcer son offre de livraison. Fnac Darty propose ainsi la livraison en J+1 pour l'intégralité de son offre de produits volumineux, avec services inclus (installation et reprise), pour 80% du territoire français. La réservation des produits éditoriaux sur stock magasin sera lancée sous forme de pilote d'ici fin 2018. Ainsi, Fnac Darty disposera d'un meilleur service que les pure players, sur le marché Français.
Les enseignes du Groupe en Belgique ont également proposé une livraison le jour même, sur tout le territoire belge, à l'occasion de la coupe du monde de football.

Enfin, le maillage territorial s'est encore densifié avec l'ouverture de 27 magasins ce semestre, dont 26 en franchise. La Fnac a ouvert 13 magasins sur le semestre, dont 12 en France et 1 en Espagne. Darty a ouvert 14 magasins sur la période, tous en France. A fin juin 2018, Fnac Darty dispose d'un parc de 748 magasins dont 233 franchises. La dynamique d'expansion se poursuivra au second semestre principalement au travers d'ouvertures de magasins en franchise. Le Groupe devrait ainsi ouvrir plus de 70 magasins en 2018.

Poursuite de la diversification

Les catégories de diversification, notamment Jeux/Jouets et Maison, affichent de très fortes croissances sur le semestre, avec une performance à deux chiffres sur le canal web.
Le développement de la cuisine s'est poursuivi avec l'ouverture d'une dizaine de corners sur le semestre, ainsi que d'un magasin Darty dédié à la cuisine.
Enfin, les services ont poursuivi leur montée en puissance, avec une croissance d'environ 10%.

Fnac Darty s'est également renforcé sur le terrain de l'économie circulaire en lançant le premier « baromètre du SAV », qui sera renouvelé chaque année, afin de mieux informer le public sur la durée de vie des équipements électroménagers et multimédia. Dès juillet 2018, le labo Fnac publiera ainsi une note de réparabilité des produits dans ses tests. Fnac Darty s'engage également à fournir une assistance pour tous les produits, quelle que soit leur origine, et de les réparer si les pièces détachées sont disponibles, même longtemps après la fin de durée de garantie.

Intégration Fnac Darty en cours de finalisation

Les chantiers d' intégration Fnac Darty sont en cours de finalisation. La spécialisation des stocks et des centres de logistique est désormais en place en France, et la nouvelle organisation logistique de la Belgique est en cours de finalisation. Par ailleurs, le retrait des commandes Fnac.com est désormais possible au sein de magasins Darty. En Belgique, Fnac.be peut livrer ses commandes en puisant dans le stock de Vanden Borre. Enfin, le déploiement des corners Fnac Home de petit électroménager s'est poursuivi en Espagne, avec 4 ouvertures sur le semestre.
La convergence des systèmes informatiques progresse, la nouvelle organisation des fonctions siège est effective, et le déménagement des équipes a été finalisé ce semestre. Le Groupe a lancé une augmentation de capital réservée aux salariés, près de 5000 collaborateurs ont investi dans le nouveau projet d'entreprise. Cette opération devrait avoir un impact, non récurrent et peu significatif, sur la dilution et le résultat opérationnel au second semestre.

Au cours du semestre, 20m€ de synergies additionnelles ont ainsi été déployées, portant à 105m€ le total de synergies depuis le début de l'intégration.

PERFORMANCES OPERATIONNELLES ET RESULTATS DU SEMESTRE

Analyse du chiffre d'affaires du deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2018, le chiffre d'affaires Groupe s'établit à 1 513m€, en recul de -1,7% en données comparables par rapport à 2017.
En France-Suisse , le chiffre d'affaires est en retrait de -2,1% à données comparables. Les ventes ont été impactées par une baisse du trafic liée aux mouvements sociaux et à l'environnement de consommation atone.
Par ailleurs, dans un contexte de forte intensité concurrentielle, le Groupe a mené une solide exécution opérationnelle et conservé une bonne maîtrise de ses investissements commerciaux.
La forte croissance du segment TV, à plus de 60% au mois de juin, tirée par la coupe de monde de football n'a pas permis de compenser la baisse du segment informatique et de la prise de vue toujours pénalisés par un cycle d'innovation peu porteur, et où le groupe a une forte exposition.
Les ventes d'électroménager ont subi un effet de base de comparaison défavorable, lié à la vague de chaleur de juin 2017, où les ventes de climatiseurs et ventilateurs avaient été en forte croissance. Les produits éditoriaux ont subi, eux aussi, un effet de comparaison défavorable, avec des lancements de produits (consoles de jeux vidéo) l'année dernière.
En Péninsule Ibérique , le chiffre d'affaires est en croissance de +2,5% à données comparables. L'Espagne affiche une solide croissance sur le trimestre, avec notamment une forte croissance de l'activité de services. Le Portugal montre une croissance toujours soutenue, tirée notamment par l'expansion et la bonne performance de la téléphonie et des produits éditoriaux.
Sur la zone Benelux, les ventes sont en retrait de -2,3% à données comparables. La Belgique affiche des performances contrastées avec le petit électroménager, la télévision et la téléphonie qui poursuivent leur croissance alors que les marchés de l'informatique et de la prise de vue sont dégradés comme en France. L'activité aux Pays-Bas est en retrait sur le trimestre, impactée notamment par la fermeture de 6 magasins depuis le début de l'année dans le cadre du plan de transformation de l'enseigne. La concurrence reste très intense dans ce pays.

Analyse du chiffre d'affaires et des résultats du 1er semestre par segment

Le chiffre d'affaires s'établit au premier semestre à 3 200m€, en recul de -0,5% en publié et
-0,4% en données comparables par rapport à 2017.
Le chiffre d'affaires du segment France-Suisse est en recul de -1,4% sur le semestre (-0,7% en données comparables). Le semestre a été impacté par un marché informatique peu dynamique et très concurrentiel, en particulier au deuxième trimestre. Dans ce contexte, le Groupe a conservé la maîtrise de ses investissements commerciaux et de ses coûts, affichant ainsi un résultat opérationnel courant en forte croissance à 46,5m€, contre 32,4m€ au premier semestre 2017. La marge opérationnelle s'élève à 1,9%, en croissance de 60 points de base.

Les ventes de la Péninsule Ibérique sont en forte croissance sur le semestre, à +4,6% en données publiées, et en progression de +1,4% en données comparables. Le Portugal affiche une très belle performance commerciale, tirée par l'expansion et par une bonne tendance de marché. En Espagne, l'activité est également en croissance, tirant profit de l'expansion ainsi que de la bonne performance des services.
Le résultat opérationnel courant de la zone s'établit à 3,3m€, en croissance de 0,9m€ par rapport à 2017.


Le chiffre d'affaires du Benelux est en croissance sur la période (+1,2%) malgré l'impact des fermetures de magasins aux Pays-Bas. Les sites e-commerce affichent une croissance à deux chiffres dans les deux pays de la zone. En Belgique, l'activité est en croissance sur le semestre tirée par les produits blancs, ainsi que la téléphonie et la télévision. Aux Pays-Bas, dans un contexte commercial toujours tendu, les ventes de BCC affichent une légère croissance (données comparables) sur le semestre, tirées notamment par la très bonne performance du site e-commerce de l'enseigne. Le plan de transformation reste bien exécuté, 6 magasins ont été fermés ce semestre, et grâce au partenariat avec Wehkamp la profitabilité devrait être à l'équilibre au cours des prochains trimestres.
Le résultat opérationnel courant du Benelux est en recul de 3,3m€ par rapport à l'année précédente, impacté pour moitié par des éléments techniques (allocations de frais de siège) et par une pression concurrentielle croissante.

Résultats en forte croissance

Le taux de marge brute s'établit à 31,1%, en croissance de 20 points de base en dépit de l'effet dilutif important du développement des activités de franchise (-30 points de base). Cette excellente performance provient des synergies à l'achat, du développement des services et de la politique commerciale maîtrisée du Groupe, malgré l'environnement compétitif exigeant.

Le déploiement des synergies Fnac Darty s'est poursuivi, atteignant 20m€ sur le semestre, et 105m€ depuis le début de l'intégration. La dynamique d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts est restée soutenue, permettant d'afficher une base de coûts en recul malgré le plein effet de l'inflation ressenti sur le premier semestre.

Le résultat opérationnel courant a ainsi augmenté de 12m€ par rapport au premier semestre 2017 pour atteindre 46m€.

Les charges non récurrentes s'élèvent à -10,9m€ sur le semestre et sont principalement liées aux coûts de mise en place des synergies.

Avec un résultat financier qui s'établit à -25,2m€ dont 6m€ de frais non récurrents liés à la renégociation de la dette bancaire, et une charge d'impôts de -2,4m€, le résultat net des activités poursuivies du premier semestre est de 7,1m€, en amélioration de près de 22m€ par rapport au premier semestre 2017. Le résultat net Part du Groupe est en croissance de +111m€ et atteint 7,8m€.


STRUCTURE FINANCIERE

L'endettement financier net du Groupe s'élève à 417m€ au 30 juin 2018, contre 86m€ au 31 décembre 2017. La variation de l'endettement résulte principalement du cash-flow libre opérationnel négatif sur la période
(à -305m€), en raison de la saisonnalité habituelle de l'activité du Groupe.
L'évolution par rapport à 2017 provient essentiellement de la variation du besoin en fonds de roulement, du fait notamment de la baisse d'activité sur le semestre et d'effets de décalages de paiements liés au changement de date de clôture comptable, sur le périmètre Darty.
Au 30 juin 2018, le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie s'élevait à 497m€, la ligne de crédit revolving de 400m€ était non utilisée.

Au premier semestre 2018, le Groupe a procédé à une renégociation de sa dette bancaire, avec une amélioration des conditions, et un allongement de la maturité de la dette de deux années. Le succès de cette opération démontre la confiance des banques partenaires dans la stratégie de Fnac Darty. La solidité financière du Groupe a également été soulignée par Standard & Poor's, qui a relevé la perspective de la notation de Fnac Darty à positive, au mois d'avril 2018.

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

Dans des marchés peu porteurs, le Groupe démontre à nouveau son agilité opérationnelle et ses capacités de croissance de résultats.

Pour le second semestre 2018, le Groupe demeure prudent sur l'environnement de consommation et sur ses marchés. Les cycles d'innovations devraient être plus favorables sur la seconde partie d'année, en particulier sur les produits techniques, mais le troisième trimestre subira un effet de base de comparaison défavorable du fait de nombreux lancements de produits sur la même période de 2017. Au quatrième trimestre, le Groupe demeurera focalisé sur son excellence opérationnelle.
Enfin, la dynamique d'expansion se poursuivra au second semestre 2018, principalement au travers d'ouvertures de magasins en franchise, le Groupe devrait ainsi ouvrir plus de 70 magasins en 2018.

L'intégration entre Fnac et Darty est en cours d'achèvement, et le Groupe réaffirme avec confiance son objectif de 130m€ de synergies à fin 2018.

Le Groupe confirme également ses objectifs, à moyen terme, qui visent une croissance supérieure à ses marchés, et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%.

CONTACTS
      

ANALYSTES / INVESTISSEURS  Stéphanie Constand stephanie.constand@fnacdarty.com
+33 (0)1 55 21 18 63
PRESSE Benjamin Perret benjamin.perret@fnacdarty.com
+33 (0)1 55 21 54 13
  Alexandre André alexandre.andre@fnacdarty.com
+33 (0)1 55 21 54 46



ANNEXES

Les comptes consolidés résumés du premier semestre 2018 ont été approuvés par le Conseil d'Administration du 25 juillet 2018. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport des commissaires aux comptes est en cours d'émission.

COMPTE DE RESULTAT SYNTHETIQUE

           
  En m€    
  S1 2017* S1 2018 Var.    
           
Chiffres d'affaires 3 216 3 200 -0,5%    
Marge brute 995 996 +0,2%    
% Chiffre d'affaires 30,9% 31,1%      
 Total coûts 961 951 -1%    
% Chiffre d'affaires 29,9% 29,7%      
Résultat opérationnel courant 34 46 +35%    
% Chiffre d'affaires 1,1% 1,4%      
Autres produits et charges opérationnels non courants -22 -11      
Résultat opérationnel 12 35 +189%    
Charges financières nettes -22 -25      
Impôt sur le résultat -5 -2      
Résultat net de l'exercice des activités poursuivies -15 7 n/a    
           
Résultat net des activités non poursuivies -88** 1      
Résultat net consolidé, part du Groupe -103 8 n/a    
           
           
EBITDA 84 95 +12%    
% Chiffre d'affaires 2,6% 3,0%      
           
* Retraité de l'évaluation des actifs et passifs identifiables de Darty
 ** Incluant les pertes opérationnelles historiques cumulées et le montant de la capitalisation dans le cadre de la cession de Fnac Brésil à Livraria Cultura en juillet 2017
   
     

TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE

       
  En m€  
  S1 2017* S1 2018  
Capacité d'autofinancement avant impôts, dividendes et intérêts 74 78  
Variation du besoin en fonds de roulement -271 -321  
Impôts sur le résultat payés -21 -17  
Flux nets liés aux activités opérationnelles -218 -260  
Investissements opérationnels -47 -47  
Variation des dettes et créances sur immobilisations -2 1  
Désinvestissements opérationnels 1 1  
Flux nets liés aux activités d'investissement opérationnels -47 -45  
Cash flow libre opérationnel -265 -305  
       

* Retraité de l'évaluation des actifs et passifs identifiables de Darty

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT PAR SECTEUR OPERATIONNEL             

                 
(en Meur) S1 2017 % du CA   S1 2018 % du CA   Variation  
France et Suisse 32,4 1,3%   46,5 1,9%   +14,1  
Péninsule Ibérique 2,4 0,9%   3,3 1,1%   +0,9  
Benelux -0,9 -0,2%   -4,2 -1,0%   -3,3  
Groupe 33,9 1,1%   45,6 1,4%   +11,7  



CHIFFRE D'AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2018

           
  S1 2018 
 en M€
Variation vs S1 2017  
(en Meur) réelle à taux de change constants à données comparables  
France et Suisse 2 482 -1,4% -1,2% -0,7%  
Péninsule Ibérique 294 +4,6% +4,6% +1,4%  
Benelux 423 +1,2% +1,2% +0,1%  
Groupe 3 200 -0,5% -0,4% -0,4%  

CHIFFRE D'AFFAIRES DU DEUXIEME TRIMESTRE 2018

           
  T2 2018 
 en M€
Variation vs T2 2017  
(en Meur) réelle à taux de change constants à données comparables  
France et Suisse 1 179 -2,6% -2,4% -2,1%  
Péninsule Ibérique 142 +6,0% +6,0% +2,5%  
Benelux 192 -2,2% -2,2% -2,3%  
Groupe 1 513 -1,8% -1,7% -1,7%  



PARC DE MAGASINS

           
  31-déc-17 Ouverture Fermeture 30-juin-18  
France et Suisse 516 26 1 541  
Traditionnel Fnac 86 2 0 88  
Périphérie Fnac 14 0 0 14  
Travel Fnac 19 3 0 22  
Proximité Fnac 42 6 0 48  
Connect Fnac 5 1 0 6  
Darty 349 14 1 362  
Fnac Darty France 1 0 0 1  
Dont magasins franchisés 204 26 1 229  
           
Péninsule Ibérique 59 1 0 60  
Traditionnel Fnac 42 1 0 43  
Travel Fnac 2 0 0 2  
Proximité Fnac 13 0 0 13  
Connect Fnac 2 0 0 2  
Dont magasins franchisés 4 0 0 4  
           
           
Benelux 153 0 6 147  
Traditionnel Fnac 10 0 0 10  
Proximité Fnac 1 0 0 1  
Darty 142 0 6 136  
           
Groupe Fnac Darty 728 27 7 748  
Traditionnel Fnac 138 3 0 141  
Périphérie Fnac 14 0 0 14  
Travel Fnac 21 3 0 24  
Proximité Fnac 56 6 0 62  
Connect Fnac 7 1 0 8  
Darty 491 14 7 498  
Fnac/Darty 1 0 0 1  
Dont magasins franchisés 208 26 1 233  

La zone France-Suisse comprend 9 magasins à l'étranger : 3 au Maroc, 1 au Congo, 1 au Cameroun, 2 en Côte d'Ivoire et 2 au Qatar ; et 15 magasins dans les DOM-TOM

DEFINITIONS DES INDICATEURS ALTERNATIFS DE PERFORMANCE
      
VARIATION DU CHIFFRE D'AFFAIRES A TAUX DE CHANGE CONSTANT ET PERIMETRE COMPARABLE
La variation du chiffre d'affaires à taux de change constant et à périmètre comparable signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu et que l'effet des changements de périmètre est corrigé afin de ne pas tenir compte des modifications (acquisition, cession de filiale). L'impact des taux de change est éliminé en recalculant les ventes de l'exercice N-1, sur la base des taux de change utilisés pour l'exercice N. Le chiffre d'affaires des filiales acquises ou cédées depuis le 1er janvier de l'exercice N-1 est exclu du calcul de la variation. Cet indicateur permet de mesurer l'évolution du chiffre d'affaires hors effet de change et hors effet des périmètres de consolidation.

VARIATION DU CHIFFRE D'AFFAIRES A DONNEES COMPARABLES
La variation du chiffre d'affaires à données comparables signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu, que l'effet des changements de périmètre est corrigé afin de ne pas tenir compte des modifications (acquisition, cession de filiale) et que l'effet des ouvertures et des fermetures de magasins en propre depuis le 1er janvier de l'exercice N-1 a été exclu. Cet indicateur permet de mesurer l'évolution du chiffre d'affaires hors effet de change, hors effet des périmètres de consolidation et hors effet des ouvertures et des fermetures de magasins en propre.



1 Données comparables : excluent les effets de change, les variations de périmètre, les ouvertures et fermetures de magasins


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Fnac Darty via GlobeNewswire

HUG#2207185

Print Friendly, PDF & Email

Fnac Darty : résultats du premier semestre en forte croissance

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |