Croissance du chiffre d'affaires hors change : + 8,1 %

  • Hausse des ventes en base homogène de 4,1 %
  • « Verres et matériel optique » en accélération, tirés par les pays à forte croissance
  • « Sunglasses & Readers » affectée par la météo
  • Bénéfice net par action en croissance supérieure à celle du chiffre d'affaires
  • Cash flow libre 2 en hausse de 9,3 %
  • Croissance en base homogène attendue autour de 4,5 % pour l'année
  • Objectifs 2018 confirmés

Charenton-le-Pont, France (le 29 juillet 2016 – 06h30) – Le Conseil d'administration d'Essilor International, qui s'est réuni le 28 juillet 2016, a arrêté les comptes du premier semestre 2016. Les comptes consolidés ont fait l'objet d'un examen limité par les commissaires aux comptes.

Chiffres clés

En millions d'euros S1 2016

 
S1 2015

 
Variation
Chiffre d'affaires 3 583 3 408 + 5,1 %
Contribution de l'activité 1
(en % du CA)
677
18,9 %
651
19,1 %
+ 4,0 %

 
Résultat opérationnel 646 614 + 5,3 %
Résultat net part du groupe 416 388 + 7,3 %
Bénéfice net par action (en euros) 1,95 1,83 + 6,4 %
Cash flow libre 2 247 226 + 9,3 %

Commentant ces résultats, Hubert Sagnières, Président-Directeur Général d'Essilor a déclaré : « Dans une industrie de l'optique en croissance structurelle, Essilor confirme son objectif d'accélération de la croissance organique à plus de 6 % d'ici 2018. Au premier semestre, le succès de notre stratégie conduit à une nouvelle accélération de la division Verres et matériel optique et à une forte croissance par acquisitions. La performance de la division Sunglasses & Readers s'est heurtée, pour sa part, à une météo très défavorable au deuxième trimestre. Au second semestre, nous continuerons à déployer de nombreuses initiatives de croissance dans les verres de prescription, le Solaire, Internet et les pays à forte croissance . Nous sommes confiants dans notre capacité à capitaliser pleinement sur les nombreuses opportunités de développement à venir ».

Faits marquants du semestre
Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires du groupe atteint 3 583 millions d'euros et progresse de  8,1 % hors effet de change, dont 4,1 % en base homogène. La contribution de l'activité 1 s'établit à
18,9 % du chiffre d'affaires, tandis que le bénéfice net par action progresse de 6,4 % et le cash flow libre 2 de 9,3 %.

Le semestre est également marqué par :

  • Une nouvelle accélération de la division Verres et matériel optique avec 5,0 % de croissance en base homogène contre 4,7 % au premier semestre 2015, qui reflète notamment :

–  une forte hausse de l'activité dans les pays à forte croissance ;
–  une croissance meilleure qu'attendue en Europe ;
–  une performance en Amérique du Nord ralentie, notamment, par le recul des ventes de Transitions Optical aux autres fabricants de verres ;

  • Une division Sunglasses & Readers (- 3,9 %) pénalisée par :

–  des conditions météorologiques défavorables pour la saison solaire ;
–  un redressement plus lent que prévu des ventes de Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)) ;

  • Un retour à la croissance de la division Equipements ;
  • Une contribution positive des ventes en ligne à la croissance du groupe ;
  • Une forte dynamique des acquisitions et partenariats, conduisant à un effet périmètre de 4,0 % ;
  • Une contribution de l'activité à un niveau élevé, reflétant une bonne maîtrise des coûts.

Perspectives
Pour le second semestre, le groupe anticipe une amélioration de la performance de la division Sunglasses & Readers et va continuer à déployer de nombreuses initiatives de croissance dans les verres et les ventes par Internet. Néanmoins, il juge prudent de refléter dans son objectif de croissance organique l'impact d'une mauvaise saison solaire. Essilor vise, pour l'année 2016, une croissance du chiffre d'affaires hors effet de change supérieure à 8,0 %, dont une croissance en base homogène autour de 4,5 %. Le groupe confirme également son objectif de contribution de l'activité 1 , hors nouvelles acquisitions significatives, supérieure ou égale à 18,8 % du chiffre d'affaires. La dynamique structurelle du groupe reste intacte et, en particulier, l'objectif d'une croissance en base homogène supérieure à
6,0 % d'ici 2018 est inchangé.

Notes
1.       La contribution de l'activité représente le chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).
2.       Flux d'exploitation moins variation du besoin en fonds de roulement et moins investissements corporels et incorporels.


Une conférence téléphonique en anglais aura lieu ce jour à 10h30 CEST
Celle-ci sera accessible en direct et en différé par le lien suivant :
http://hosting.3sens.com/Essilor/20160729-226A668B/en/

Information réglementée
Le rapport financier semestriel est disponible sur le site www.essilor.com, en cliquant sur le lien suivant : http://www.essilor.com/fr/Investisseurs/Pages/Publications.aspx

Prochain rendez-vous
21 octobre 2016 : Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2016

A propos d'Essilor
Essilor est le numéro un mondial de l'optique ophtalmique. De la conception à la fabrication, le groupe élabore de larges gammes de verres pour corriger et protéger la vue. Sa mission est d'améliorer la vision pour améliorer la vie. Ainsi, le groupe consacre plus de 200 millions d'euros par an à la recherche et à l'innovation pour proposer des produits toujours plus performants. Ses marques phares sont Varilux ® , Crizal ® , Transitions ® , Eyezen(TM), Xperio ® , Foster Grant ® , Bolon(TM) et Costa ® . Essilor développe et commercialise également des équipements, des instruments et des services destinés aux professionnels de l'optique.
Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 6,7 milliards d'euros en 2015 et emploie 61 000 collaborateurs. Le groupe, qui distribue ses produits dans plus d'une centaine de pays, dispose de 32 usines, de
490 laboratoires de prescription et centres de taillage-montage ainsi que de 5 centres de recherche et développement dans le monde. Pour plus d'informations, visitez le site
www.essilor.com .
L'action Essilor est cotée sur le marché Euronext Paris et fait partie des indices Euro Stoxx 50 et CAC 40.  
Codes : ISIN : FR0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

CONTACTS

Relations Investisseurs et Communication Financière
Véronique Gillet – Sébastien Leroy
Ariel Bauer
Tél. : +33 (0)1 49 77 42 16
Communication Corporate
Lucia Dumas
Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02
Relations Presse
Maïlis Thiercelin
Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02




RAPPORT D'ACTIVITÉ

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE DU 1 ER SEMESTRE 2016


En millions d'euros
S1 2016 S1 2015 Variation publiée Croissance
en base homogène
Effet de périmètre Effet de change
Verres et matériel optique 3 129 2 954 + 5,9 % + 5,0 % + 4,1 % – 3,2 %
Amérique du Nord 1 378 1 312 + 5,0 % + 3,1 % + 2,8 % – 0,9 %
Europe 965 904 + 6,8 % + 4,6 % + 3,8 % – 1,6 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
564 536 + 5,3 % + 8,7 % + 1,6 %  – 5,0 %
Amérique latine 222 202 + 9,5 % + 10,3 % + 20,3 % – 21,1 %
Sunglasses & Readers 360 362 – 0,6 % – 3,9 % + 4,7 % – 1,4 %
Equipements 94 92 + 2,3 % + 4,0 % – 0,7 % (a) – 0,9 %
TOTAL 3 583 3 408 + 5,1 % + 4,1 % + 4,0 % – 3,0 %
  1. Ventes intra-groupe faites avec les sociétés entrées dans le périmètre de consolidation.

Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires s'établit à 3 583 millions d'euros, en progression de
5,1 %. La croissance en base homogène combinée aux acquisitions organiques [1] ressort à 8,1 %, en ligne avec l'objectif annuel.

  • La croissance en base homogène s'établit à 4,1 %. Elle bénéficie de la bonne performance de la division Verres et matériel optique (+ 5 %) qui s'appuie, notamment, sur une progression supérieure à 10 % des ventes des pays à forte croissance. En revanche, elle est obérée par le recul de la division Sunglasses & Readers, dont la performance a été impactée par les mauvaises conditions climatiques et un redressement des ventes de Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)) plus lent que prévu.
  • L'effet périmètre (+ 4,0 %) reflète un important impact des acquisitions réalisées en 2015 ainsi qu'un début d'année très dynamique avec la signature de 10 nouvelles transactions.
  • L'effet de change (- 3,0 %) traduit essentiellement la dépréciation du real brésilien, du yuan chinois, de la roupie indienne, des pesos colombien et mexicain et, dans les pays matures, l'affaiblissement du dollar canadien et de la livre sterling.

FAITS MARQUANTS PAR ACTIVITE ET PAR REGION

Verres et matériel optique
La division Verres et matériel optique réalise une croissance de 5,0 % en base homogène.

En Amérique du Nord , la croissance des ventes s'établit à 3,1 % en base homogène, la bonne performance aux Etats-Unis contrastant avec une activité moins favorable au Canada.
Les ventes aux Etats-Unis ont bénéficié de la demande des optométristes indépendants pour les produits à valeur ajoutée tels que les verres Crizal ® et Xperio ® . Le groupe a également conçu et commencé à développer de nouvelles offres produits, marketing et logistiques pour le compte d'optométristes indépendants regroupés au sein des alliances Vision Source et PERC / IVA, qui devraient commencer à porter leurs fruits dans la seconde partie de l'année et en 2017. L'activité avec les chaînes a, pour sa part, bénéficié du succès des offres premium du groupe. La distribution de lentilles de contact a connu une bonne dynamique durant toute la période. Au deuxième trimestre, dans un marché de l'optique moins dynamique, la performance d'ensemble a été minorée par le recul des ventes de Transitions Optical aux autres fabricants.
Au Canada, où la base de comparaison était élevée, les différents réseaux de distribution de verres (Essilor ® , Nikon-Essilor, Shamir ® et les laboratoires partenaires) ainsi que l'activité Instruments ont généré une croissance modérée.
Le dynamisme des ventes en ligne est soutenu par le succès continu d'EyeBuyDirect(TM) et de Frames Direct(TM), ainsi que par le retour à la croissance de Clearly(TM) au Canada. Les ventes de Coastal(TM) aux Etats-Unis ne se sont pas redressées au rythme escompté.

En Europe , la croissance du chiffre d'affaires en base homogène a atteint 4,6 %. La dynamique à l'oeuvre en 2015 s'est poursuivie au premier semestre, et le groupe enregistre une bonne progression des ventes dans plusieurs grands pays, ainsi qu'en Scandinavie, en Russie et dans les pays de l'Est. Le Benelux a, de son côté, renoué avec une meilleure croissance. Cet ensemble a permis de compenser une activité un peu moins tonique au Royaume-Uni et en Espagne, dont la base de comparaison était élevée, ainsi qu'en Europe centrale. Les produits à valeur ajoutée, tels que les verres progressifs Varilux ® , les verres antireflet Crizal ® et les verres polarisants Xperio ® sont en hausse tandis que le démarrage de la nouvelle catégorie Eyezen(TM) est prometteur. Enfin, l'activité Instruments et les ventes par Internet réalisent un semestre solide.

En Asie/Océanie, Moyen-Orient/Afrique, une hausse supérieure à 10 % des ventes des pays à forte croissance permet au chiffre d'affaires de l'ensemble de la région d'augmenter de 8,7 % en base homogène. En Inde, la progression reste très soutenue et profite de la forte dynamique des verres Transitions ® et Varilux ® . Dans une économie en demi-teinte, la Chine continue à croître et élargit sa gamme de produits : la catégorie de verres Eyezen(TM) a été bien accueillie par les professionnels de l'optique et de nouveaux verres filtrant la lumière bleue seront déployés prochainement dans le pays. L'activité en Corée du Sud ressort en nette hausse grâce au succès confirmé de l'offre Perfect UV de Chemilens. L'Asie du Sud-Est affiche une bonne croissance, tirée par les verres Transitions ® , Varilux ® et Kodak ® . Au cours du premier semestre, la Turquie et l'Afrique ont confirmé leur fort potentiel. La dynamique des verres Varilux ® et Crizal ® conduit, en particulier, à des niveaux d'activité élevés au Maroc et en Tunisie. Les pays développés de la région enregistrent une croissance de leur activité, liée principalement aux chaines d'optique au Japon, et équilibrée entre optométristes indépendants et chaines d'optique en Australie-Nouvelle Zélande.

L'activité en Amérique latine (+ 10,3 % en base homogène) a bénéficié d'une légère accélération de la croissance du groupe au Brésil au cours du deuxième trimestre et de la forte progression dans les autres pays dont le poids se renforce au sein de la région. 
Dans un environnement économique qui reste difficile, Essilor a renforcé ses positions au Brésil. Les verres Crizal ® enregistrent de bonnes performances, notamment, grâce au succès des campagnes média. Par ailleurs, l'offre de verres de milieu de gamme Kodak ® poursuit son déploiement et les activités Internet du groupe (eÓtica, e-lens et glasses4you(TM)) affichent une belle croissance.
Dans les autres pays d'Amérique latine, la croissance est alimentée par la demande pour les produits à valeur ajoutée. Au Mexique, les campagnes de marketing consommateur ont continué de tirer les ventes de verres Crizal ® , Transitions ® et Varilux ® . Par ailleurs, les verres Kodak ® ont été introduits dans le pays au cours du deuxième trimestre et le lancement est encourageant. L'Argentine affiche le taux de croissance le plus élevé de la région, grâce, notamment, à la forte progression des ventes de verres Crizal ® . La Colombie et le Chili sont portés par les bonnes performances des laboratoires partenaires du groupe. Enfin, au Costa Rica et au Nicaragua, Grupo Vision a accéléré la commercialisation des verres à valeur ajoutée, dont les verres Crizal ® et Varilux ® .

Sunglasses & Readers
La division Sunglasses & Readers a enregistré, au premier semestre, une baisse de ses ventes en base homogène de 3,9 %. Trois raisons expliquent cette contre-performance : premièrement, le manque d'activité des mass merchandisers couplé à une météo défavorable a affecté, au plus fort de la saison solaire, Costa ® et les marques de FGX International en Amérique du Nord et en Europe. Deuxièmement, après un premier trimestre marqué par les perturbations liées à la mise en place d'un nouveau système de gestion des stocks, Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)) se redresse plus lentement que prévu dans un contexte de morosité du marché chinois. Enfin, aux Etats Unis, la base de comparaison était élevée pour FGX International, car le premier semestre 2015 avait bénéficié d'une mise en stock de collections complètes chez deux grands clients.
Néanmoins, le développement de l'activité Solaire se poursuit avec l'expansion internationale des marques, l'entrée dans de nouveaux canaux de distribution et l'arrivée de nouveaux produits, ce qui permet d'envisager une amélioration des ventes au second semestre .

Equipements
La division Equipements  (+ 4,0 % en base homogène) a bénéficié de l'augmentation des capacités de surfaçage et de traitements chez plusieurs grands comptes et chaines d'optique, principalement en Amérique du Nord mais également en Asie. En Amérique latine, l'adoption croissante de la technologie de surfaçage numérique par les laboratoires de petite et moyenne taille dynamise les ventes. Le carnet de commandes de la division pour le second semestre est bien orienté.

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE DU 2 EME TRIMESTRE 2016


En millions d'euros
T2 2016 T2 2015 Variation publiée Croissance
en base homogène
Effet de périmètre Effet de change
Verres et matériel optique 1 562 1 501 + 4,1 % + 4,4 % + 3,9 % – 4,2 %
Amérique du Nord 668 663 + 0,8 % + 1,5 % + 2,2 % – 2,8 %
Europe 495 462 + 7,1 % + 4,5 % + 4,9 % – 2,3 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
282 269 + 4,6 % + 8,5 % + 1,7 % – 5,7 %
Amérique latine 117 107 + 9,8 % + 11,4 % + 15,5 % – 17,2 %
Sunglasses & Readers 187 199 – 6,0 % – 5,8 % + 2,9 % – 3,1 %
Equipements 50 49 + 1,9 % + 4,3 % – 0,5 % (a) – 1,9 %
TOTAL  1 799  1 749 + 2,9 % + 3,2 % + 3,7 % – 4,0 %
  1. Ventes intra-groupe faites avec les sociétés entrées dans le périmètre de consolidation.

Le chiffre d'affaires du 2 ème trimestre ressort à 1 799 millions d'euros, en augmentation de 2,9 %. La croissance homogène atteint 3,2 %, dont 4,4 % pour la division Verres et matériel optique. L'effet de périmètre représente 3,7 % et l'impact des variations de change ressort à – 4,0 %.

Les faits marquants du 2 ème trimestre sont :

  • Un ralentissement de l'activité en Amérique du Nord dû, notamment, au recul des ventes de Transitions Optical aux autres fabricants d'optique ;
  • Une solide performance d'ensemble des pays à forte croissance et de l'Europe ;
  • Une saison solaire impactée par des conditions climatiques très défavorables aux Etats-Unis et en Europe et par un redressement des ventes de Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)) plus lent qu'anticipé ;
  • Une bonne performance de la division Equipements.



ACQUISITIONS ET PARTENARIATS

Au cours du premier semestre, Essilor a poursuivi sa stratégie de partenariats locaux en prenant des participations majoritaires dans 10 sociétés, représentant un chiffre d'affaires cumulé d'environ 100 millions d'euros en base annuelle.

Amérique du Nord 

  • Aux Etats-Unis, Essilor of America a fait l'acquisition de :
    • ICare Industries, Inc. , un laboratoire situé dans l'Etat de Floride (chiffre d'affaires : 14 millions de dollars américains).
    • Opti-Port LLC , une plateforme d'achat regroupant des optométristes disposant de plusieurs points de vente.
    • AllAboutVision.com , un site pédagogique d'information sur la santé et la correction visuelles à destination des consommateurs. AllAboutVision.com propose plus de 500 pages de contenus sur la vision et a accueilli plus de 45 millions de visiteurs uniques en 2015.
  • Au Canada , Essilor a pris la majorité du capital d' Axis Medical Canada Inc. , un distributeur de matériel optique à destination des opticiens (chiffre d'affaires : environ 6 millions de dollars canadiens).

Europe

  • Au Royaume-Uni , Essilor a acquis Vision Direct Group Ltd ., un acteur de la vente de produits optiques par Internet, qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 33 millions de livres sterling en 2015.

Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

  • En Afrique du Sud , Essilor a pris une participation majoritaire dans One Vision Optical Pty Ltd. (chiffre d'affaires : environ 6 millions d'euros), une société de distribution de montures, lunettes prémontées, lunettes de soleil et de solutions de vision complètes aux opticiens indépendants.

Amérique latine

  • Au Brésil , le groupe a fait l'acquisition de Digital Lab Industria e commercio de lentes e Óculos Ltda et Laboratorio Ótico Summer Vision Ltda, deux laboratoires de prescription situés respectivement dans les Etats de São Paulo et de Rio de Janeiro représentant un chiffre d'affaires cumulé d'environ 12 millions de reals brésiliens.
  • Au Chili , Essilor a acquis la majorité du capital de Laboratorio Óptica Ltda et Ópticas OPV Ltda , un laboratoire et distributeur intégré qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 25 millions de dollars américains en 2015.
  • Au Pérou , Essilor a pris une participation majoritaire dans Ocutec Laboratorio , un laboratoire de prescription qui réalise un chiffre d'affaires d'environ 3 millions d'euros.



COMPTE DE RESULTAT

Compte de résultat simplifié

En millions d'euros S1 2016 S1 2015 Variation
Chiffre d'affaires  3 583 3 408 + 5,1 %
Marge brute
(en % du CA)
2 135
59,6 %
2 041
59,9 %
+ 4,6 %
Charges d'exploitation 1 458 1 390 + 4,9 %
EBITDA (a)
(en % du CA)
866
24,2 %
835
24,5 %
+ 3,8 %
Contribution de l'activité (b)
(en % du CA)
677
18,9 %
651
19,1 %
+ 4,0 %
Résultat opérationnel 646 614 + 5,3 %
Résultat financier – 37 – 20
Impôt sur les résultats
Taux d'impôt effectif
– 159
26,1 %
– 172
29,0 %
Résultat net
dont part du groupe
(en % du CA)
450
416
11,6 %
422
388
11,4 %
+ 6,7 %
+ 7,3 %
Bénéfice net par action ( en euros ) 1,95 1,83 + 6,4 %
  1. L'EBITDA (Earnings Before Interests, Taxes, Depreciation & Amortization) est un indicateur défini comme la contribution de l'activité avant incidence des amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles et amortissements des revalorisations de stocks générés par des acquisitions.
  2. Chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).

BENEFICE NET PAR ACTION : + 6,4 %

Marge brute
Au premier semestre 2016, la marge brute (chiffre d'affaires – coût des produits vendus) s'élève à 2 135 millions d'euros, représentant 59,6 % du chiffre d'affaires contre 59,9 % en 2015.
L'effet positif de l'amélioration du mix produit et des gains d'efficacité opérationnelle ont compensé partiellement l'impact de la baisse d'activité de Transitions Optical avec les autres fabricants et des acquisitions organiques [2] .

Charges d'exploitation : + 4,9 %
Les charges d'exploitation représentent un montant de 1 458 millions d'euros, soit 40,7 % du chiffre d'affaires contre 40,8 % au 1 er semestre 2015.
Elles comprennent principalement :

  • Les frais de recherche, de développement et d'ingénierie qui s'élèvent à 108 millions d'euros contre 104 millions d'euros au 1 er semestre 2015 ;
  • Les coûts commerciaux et de distribution qui représentent 892 millions d'euros contre 841 millions au 1 er semestre 2015. Dans le cadre de la stratégie du groupe, l'augmentation reflète, d'une part, une hausse des dépenses de marketing consommateur visant à renforcer le portefeuille de marques et la notoriété des sites de vente en ligne du groupe et, d'autre part, le développement des forces de vente.

Contribution de l'activité [3]
La contribution de l'activité 1 a atteint 677 millions d'euros (+ 4,0 %). Le taux de contribution de l'activité s'établit à 18,9 % du chiffre d'affaires contre 19,1 % au 1 er semestre 2015. Ce résultat reflète :

  • Une amélioration du taux de charges d'exploitation de 10 points de base qui compense partiellement la baisse du taux de marge brute.
  • Dans les charges d'exploitation, un effort additionnel en marketing consommateur de 8 millions d'euros comparé au 1 er semestre 2015.  Sans cette dépense, le taux de contribution de l'activité aurait été stable à 19,1 %.

Résultat opérationnel : + 5,3 % à 646 millions d'euros, soit 18 % du chiffre d'affaires
Le poste « Autres produits / autres charges et résultat des cessions d'actifs » correspond à une charge nette de 31 millions d'euros contre 37 millions d'euros au 1 er semestre 2015. Il recouvre :

  • Des provisions pour restructurations d'un montant cumulé de 14 millions d'euros, dont la principale composante est relative à la réorganisation de la production de Transitions Optical aux Etats-Unis ;
  • Des charges de paiement en actions (plans d'actions de performance notamment) d'un montant de 25 millions d'euros ;
  • Un produit de 8 millions d'euros correspondant à une cession immobilière en France.

Résultat financier
Le résultat financier représente une charge nette de 37 millions d'euros contre 20 millions d'euros au 1 er semestre 2015. Il comprend un supplément de charges d'intérêts par rapport au premier semestre 2015 du fait de l'augmentation des taux d'intérêt en dollar ainsi qu'un résultat de change légèrement négatif alors qu'il était très positif l'an passé à la même période.

Résultat net part du groupe : + 7,3 % à 416 millions d'euros
Ce résultat inclut :

  • Un montant d'impôt sur les sociétés qui s'élève à 159 millions d'euros, soit un taux effectif de 26,1 % contre 27,5 % au 31 décembre 2015. L'amélioration du taux est essentiellement liée à une réduction de l'impôt sur les dividendes du fait du paiement en actions du groupe d'une part significative du dividende de l'exercice 2015.
  • Des intérêts minoritaires représentant 34 millions d'euros comme au 1 er semestre 2015.

Le bénéfice net par action ressort à 1,95 euros en hausse de 6,4 %, soit un rythme supérieur à celui du chiffre d'affaires.



BILAN ET FLUX DE TRESORERIE

CASH-FLOW LIBRE [4] : + 9,3 %

Avec une croissance de 9,3 %, le cash-flow libre 1 atteint 247 millions d'euros et a progressé à un rythme supérieur à celui de la contribution de l'activité [5] du fait, notamment, d'une bonne maîtrise des investissements.

Investissements
Les investissements corporels et incorporels s'élèvent à 145 millions d'euros au 30 juin 2016. Ils recouvrent essentiellement des investissements industriels pour soutenir la croissance du groupe.
Les investissements financiers représentent 293 millions d'euros et incluent, notamment, l'acquisition de Vision Direct Group Ltd au Royaume-Uni, ICare Industries, Inc. aux Etats-Unis, et Ópticas OPV Ltda au Chili.

Variation du besoin en fonds de roulement
Le besoin en fonds de roulement a augmenté de 233 millions d'euros à fin juin 2016, principalement en raison de la saisonnalité de l'activité Verres et matériel optique.

Cash-flow opérationnel [6]
Le cash-flow opérationnel 3 s'élève à 625 millions d'euros contre 617 millions au 30 juin 2015. Il inclut le paiement, provisionné en 2010, de l'amende qui avait été notifiée par l'autorité de la concurrence allemande à deux filiales du groupe en Allemagne.

Dette nette
Au 30 juin, la dette nette du groupe s'est établie à 2 172 millions d'euros, soit 1,3 fois l'EBITDA du groupe sur les douze derniers mois.

Tableau de financement

 

En millions d'euros
     
Ressources d'exploitation
(hors variation du BFR (a) )
625 Variation du BFR 233
Augmentation de capital 3 Investissements corporels et incorporels 145
Variation de l'endettement net 83 Dividendes (c) 103
Autres (b) 63 Investissements financiers nets (d) 293
  1. BFR : Besoin en fonds de roulement
  2. La rubrique Autres inclut un effet de change à hauteur de 38 millions d'euros.
  3. Le dividende théorique 2015 s'élevait à 237,1 millions d'euros. Compte tenu de l'option de paiement du dividende en action, souscrite à 67,6 %, le dividende effectivement payé en numéraire s'est élevé à 79,1 millions d'euros.
  4. Investissements financiers nets de trésorerie acquise plus dettes à l'entrée de périmètre des sociétés acquises.

EVENEMENTS SURVENUS DEPUIS LA FIN DU 1 ER SEMESTRE

Acquisitions

Aux Etats-Unis , Essilor of America a pris une participation majoritaire dans US Optical LLC , un laboratoire de prescription situé dans l'Etat de New York et reconnu pour sa qualité et sa rapidité de service. US Optical LLC réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 35 millions de dollars américains. Ce partenariat va permettre au groupe de compléter son offre aux Etats-Unis et de renforcer la distribution de ses produits à valeur ajoutée, dont les verres progressifs Varilux ® .



ANNEXES

Chiffre d'affaires consolidé d'Essilor International par trimestre

En millions d'euros 2016 2015
Premier trimestre    
Verres et matériel optique 1 567 1 454
  • Amérique du Nord
710 650
  • Europe
470 441
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
283 267
  • Amérique latine
104 96
Sunglasses & Readers 173 163
Équipements 44 42
TOTAL premier trimestre 1 784 1 659
Deuxième trimestre    
Verres et matériel optique 1 562 1 501
  • Amérique du Nord
668 663
  • Europe
495 462
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
282 269
  • Amérique latine
117 107
Sunglasses & Readers 187 199
Équipements 50 49
TOTAL deuxième trimestre 1 799 1 749
Troisième trimestre    
Verres et matériel optique   1 446
  • Amérique du Nord
  643
  • Europe
  431
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
  270
  • Amérique latine
  102
Sunglasses & Readers   126
Équipements   48
TOTAL troisième trimestre   1 620
Quatrième trimestre    
Verres et matériel optique   1 440
  • Amérique du Nord
  632
  • Europe
  442
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
  265
  • Amérique latine
  101
Sunglasses & Readers   185
Équipements   63
TOTAL quatrième trimestre   1 688

Facteurs de risques
Les facteurs de risques sont de mêmes natures que ceux exposés dans la rubrique 1.6 du Document de Référence 2015 (pages 26 à 30) et ne présentent pas d'évolution significative sur le premier semestre 2016. Les litiges sont complétés dans la note 15 de l'annexe aux comptes consolidés.




[1] Acquisitions ou partenariats locaux

[2] Acquisitions ou partenariats locaux

[3] La contribution de l'activité représente le chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).

[4] Flux de trésorerie provenant des opérations moins variation du BFR et moins investissements corporels et incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS

[5] La contribution de l'activité représente le chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).

[6] Ressources d'exploitation hors variation du besoin en fonds de roulement.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Essilor International via GlobeNewswire

HUG#2031745

Print Friendly

Essilor – Résultats du 1er semestre 2016 : Croissance du chiffre d’affaires hors change : + 8,1 %

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |