La société privée eleni, premier promoteur d’échange de marchandises en
Afrique, a annoncé aujourd’hui la formation d’un consortium
d’investissement public et privé pour financer la création de la bourse
des marchandises au Ghana.

Les partenaires du consortium d’investissement comprennent des
institutions financières de haut niveau au Ghana, les sociétés limitées
Data Bank Agrifund Manager, Ecobank Ghana, UT Bank Ghana, ainsi qu’IFC,
8 Miles Fund et Eleni, avec une minorité de partie prenante par le
gouvernement du Ghana.

Les partenaires du consortium et le gouvernement du Ghana ont
conjointement signé une lettre d’intention dans le but de compléter le
processus d’investissement en avril 2014 et lancer la bourse des
produits au Ghana sur une période de 12 mois jusqu’au début de l’année
2015. Un deuxième consortium est également en formation pour un
investissement à grande échelle dans l’entrepôt, l’infrastructure
logistique et l’équipement dans 8 sites de distribution autour du Ghana
comme un écosystème partenaire stratégique à la bourse des produits au
Ghana.

Lors de son deuxième discours de la Nation prononcé le 25 février, le
président John Dramani Mahama a annoncé que «dans le cadre des efforts
visant à créer un système de commercialisation ordonné, transparent et
efficace pour les principaux produits agricoles au Ghana afin de
promouvoir l’investissement agricole et améliorer la productivité, le
gouvernement s’est engagé à créer une bourse de produits au Ghana et un
système associé de réception d’entrepôt. Cette initiative vise à
encourager l’accès au marché et les rendements équitables pour les
petits exploitants agricoles et faciliter la formalisation des activités
commerciales agricoles informelles. Il est prévu que la mise en place de
la bourse de produits au Ghana sera le centre régional en Afrique de
l’Ouest pour les activités d’échange des marchandises ».

La bourse débutera avec l’échange de produits principalement agricoles,
dont le maïs, le soja, le riz de Paddy, l’huile de palme, les arachides,
entre autres et présentera d’autres produits agricoles et non agricoles
importants dans ce qui est envisagé comme une future plate-forme
d’échange régionale.

«Cet échange aura sans doute un impact transformateur sur notre économie
et nous sommes très satisfaits de le soutenir », a déclaré Samuel Ashitey
Adjei, directeur général à la société limitée Ecobank Ghana.

« Après le succès du modèle éthiopien, le dynamisme de l’échange des
produits africains est devenu réel. Nous ne pouvons penser à un meilleur
moment et à un meilleur endroit que le Ghana d’aujourd’hui pour entamer
un nouveau pas dans le développement d’une plate-forme transparente de
découverte de prix efficace. La bourse de Ghana a tout le potentiel pour
devenir un des principaux centres ouest-africains pour les produits
échangés à l’échelle mondiale et nous sommes ravis de collaborer avec le
consortium pour concrétiser cette idée », a noté Dr Eleni Gabre-Madhin,
chef exécutif chez eleni.

« L’initiative de la bourse de produits au Ghana a été soumise à
l’observation durant un certain temps. Le temps est venu pour mettre
cette idée en exécution », a affirmé M. Robert Dowuona Owoo,
coordonnateur du projet de la Bourse de produits au Ghana et ancien chef
de la Politique, la Recherche et la Technologie d’Information à la
commission de la Bourse et des Billets au Ghana.

(Fin)

La société eleni limitée est un constructeur clé d’échange des
produits pour les marchés pionniers, lancée en février 2013. Le modèle
d’affaires est de fournir des services de soutien de conception, de
financement, de construction, de technologie et d’opération. Les
co-fondateurs de la société, Dr Eleni Gabre-Madhin, M. Keith Thomas et
M. Jawad Ali, ont déjà établi et dirigé la fameuse bourse éthiopienne
des produits, qui à
échangé 1,4 milliards de dollars par an dans
les contrats d’échanges durant sa quatrième année d’opération.

Print Friendly, PDF & Email

eleni: Les investisseurs se regroupent pour financer le nouveau promoteur d'échange de produits au Ghana, le futur centre régional en Afrique de l'Ouest

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |