Regulatory News:

  • Chiffre d?affaires en hausse de 19% ? 1 849 millions d?euros
  • EBITDA ? 263 millions d?euros, en hausse de 7% par rapport au 3?me
    trimestre 2010
  • Poursuite de la dynamique de croissance en Asie et dans les polym?res
    de sp?cialit?s
  • Int?gration des r?sines de rev?tements achet?es ? Total
  • R?sultat net courant par action de 2,10 ? et flux de tr?sorerie libre1
    positif de 193 m?
  • Objectif de l?ann?e confirm? dans un environnement macro-?conomique
    plus incertain

Le Conseil d?administration d?Arkema (Paris:AKE), r?uni le 8 novembre
2011, a examin? les comptes consolid?s d?Arkema pour le 3?me
trimestre 2011. A l?issue de cette r?union, Thierry Le H?naff,
Pr?sident-directeur g?n?ral d?Arkema, a d?clar?:

? Au 3?me trimestre, notre Groupe a r?alis?
une tr?s belle performance, pleinement en ligne avec nos attentes et qui
confirme l??volution tr?s positive du niveau de r?sultats de
l?entreprise en quelques ann?es.

Cette performance a b?n?fici? de la dynamique forte de croissance en
Asie, r?gion qui repr?sente maintenant 20% de notre chiffre d?affaires,
et des nouveaux march?s d?velopp?s avec nos polym?res de performance,
notamment dans les solutions au d?veloppement durable.

La fin du 3?me trimestre a ?t? marqu?e par
une prudence accrue de certains clients dans la gestion de leurs stocks,
refl?tant le contexte macro-?conomique actuel.

Enfin, nous avons eu le plaisir d?accueillir, en juillet dernier, les
1.750 collaborateurs de Cray Valley, Cook Composite and Polymers et
Sartomer dans le cadre de l?acquisition des r?sines de sp?cialit?s de
Total. L?arriv?e de ces activit?s nous positionne d?sormais comme un
leader mondial du march? des produits de rev?tements.??

(En millions d’euros) ? ? ? 3?me trim. 2011 ? ? ? 3?me trim. 2010 ? ? ? Variation
Chiffre d’affaires ? ? ? 1 849 ? ? ? 1 559 ? ? ? +19%
EBITDA ? ? ? 263 ? ? ? 246 ? ? ? +7%
Marge d?EBITDA ? ? ? 14,2% ? ? ? 15,8% ? ? ?

Produits Vinyliques

0% 1,4%
Chimie Industrielle 16,4% 19,9%
Produits de Performance ? ? ? 19,7% ? ? ? 19,6% ? ? ? ?
R?sultat d’exploitation courant ? ? ? 184 ? ? ? 172 ? ? ? +7%
El?ments non r?currents ? ? ? (27) ? ? ? 1 ? ? ?
R?sultat net courant ? ? ? 130 ? ? ? 128 ? ? ? +2%
R?sultat net ? Part du groupe ? ? ? 109 ? ? ? 130 ? ? ? -16%

ACTIVIT? SUR LE TROISIEME TRIMESTRE 2011

Le chiffre d?affaires de 1?849 millions d?euros progresse de 19%
par rapport au 3?me trimestre 2010. L?effet prix de +12,3%
traduit les fortes augmentations des prix de vente dans l?ensemble des
activit?s?qui permettent de compenser les hausses significatives des
mati?res premi?res sur une ann?e et la poursuite du repositionnement du
portefeuille produits sur des march?s ? plus forte valeur ajout?e
notamment dans les Produits de Performance. Le retour attendu ? une
saisonnalit? plus traditionnelle apr?s un 3?me trimestre 2010
atypique et un march? de la construction difficile en Europe pour le PVC
se traduisent par des volumes en baisse de 3,7%. L?effet p?rim?tre de
+13,2% correspond essentiellement ? l?int?gration des r?sines de
sp?cialit?s de Total depuis le 1er juillet 2011. Enfin,
l?effet conversion de -3,2% refl?te essentiellement le renforcement de
l?euro par rapport au dollar US.

L?EBITDA augmente de 7% et s??tablit ? 263 millions d?euros
contre 246 millions d?euros au 3?me trimestre 2010. Par
rapport ? la base de comparaison ?lev?e de 2010, la progression de
l?EBITDA refl?te la dynamique de croissance du Groupe avec le d?marrage
d?unit?s de production en Chine, de nombreuses innovations dans le
domaine des solutions au d?veloppement durable et l?acquisition des
r?sines de sp?cialit?s de Total. Elle traduit aussi la capacit? d?Arkema
? pleinement r?percuter les hausses des mati?res premi?res sur ses prix
de vente. Enfin, l?EBITDA inclut un effet n?gatif de change de -11
millions d?euros.

La marge d’EBITDA s??tablit ? 14,2%, l?ensemble Chimie
Industrielle et Produits de Performance repr?sentant une marge d?EBITDA
de 17,5%.

Le r?sultat d?exploitation courant s??l?ve ? 184 millions d?euros
contre 172 millions d?euros au 3?me trimestre 2010, apr?s
d?duction d?amortissements pour 79 millions d?euros, en hausse de 5
millions par rapport au 3?me trimestre 2010 apr?s int?gration
des r?sines de sp?cialit?s de Total.

Les ?l?ments non r?currents qui repr?sentent -27 millions d?euros
(contre +1 million d?euros au 3?me trimestre 2010) sont
principalement li?s ? l?acquisition des r?sines de sp?cialit?s de Total
et en particulier ? la revalorisation ? valeur de march? des stocks
vendus.

Le r?sultat net courant s??tablit ? 130 millions d?euros contre
128 millions d?euros au 3?me trimestre 2010. Il int?gre une
charge d’imp?ts de 37 millions d?euros repr?sentant 20% du
r?sultat d?exploitation courant qui inclut les ?l?ments non-r?currents
li?s ? l?acquisition des r?sines de Total. Les frais financiers de 15
millions d?euros int?grent, sur ce trimestre, les frais li?s ? la mise
en place d?une nouvelle ligne de cr?dit et les int?r?ts de l?emprunt
obligataire ?mis en octobre 2010.

Le r?sultat net part du groupe s??l?ve ? 109 millions d?euros
(130 millions d?euros au 3?me trimestre 2010).

ACTIVIT? DES P?LES AU 3?ME
TRIMESTRE 2011

Chimie Industrielle?(57% du chiffre
d?affaires total) : UNE PERFORMANCE TR?S SOLIDE

Le chiffre d’affaires du p?le Chimie Industrielle s??l?ve ? 1?047
millions d?euros, en hausse de 31% par rapport au 3?me
trimestre 2010. Les r?sines de sp?cialit?s de Total, int?gr?es dans
Arkema depuis le 1er juillet 2011, apportent une contribution
nette de 218 millions d?euros au chiffre d?affaires. Les prix de vente
augmentent fortement face ? des mati?res premi?res en hausse sensible
par rapport au 3?me trimestre 2010. Les volumes refl?tent,
comme attendu, un retour ? une saisonnalit? traditionnelle apr?s un ?t?
2010 atypique.

A 172 millions d?euros, l?EBITDA est en hausse de 8% par rapport
au 3?me trimestre 2010. A p?rim?tre constant, il est proche
de l?an dernier, refl?tant la tr?s bonne tenue de l?ensemble des
activit?s malgr? une croissance moins soutenue observ?e sur certains
march?s comme les peintures architecturales et la r?frig?ration o? les
clients ont proc?d?, par prudence, ? des ajustements de leurs stocks. La
solide performance de la Chimie Industrielle illustre ?galement la
contribution des projets d?am?lioration r?alis?s au cours des derni?res
ann?es.

La marge d?EBITDA s??tablit ? 16,4% contre 19,9% au 3?me
trimestre 2010 du fait principalement de l?effet dilutif des r?sines de
sp?cialit?s de Total et d?une saisonnalit? plus marqu?e que l?an dernier.

Produits de Performance?(28% du
chiffre d?affaires total) : TRES BELLE QUALIT? DES R?SULTATS

Le chiffre d’affaires du p?le Produits de Performance s??l?ve ?
519 millions d?euros, en hausse de 10% par rapport au 3?me
trimestre 2010. L?EBITDA sur le trimestre s??tablit au niveau record de
102 millions d?euros, en hausse de 11% par rapport au 3?me
trimestre 2010 qui constituait le pr?c?dent plus haut historique. La
marge d?EBITDA est de 19,7%, au m?me niveau que l?an dernier.

Cette excellente performance refl?te la tr?s forte dynamique des
Polym?res Techniques qui b?n?ficient d?une croissance des volumes, d?un
repositionnement du portefeuille produits sur des march?s en croissance
et ? plus forte valeur ajout?e, notamment en Asie et dans les solutions
pour le d?veloppement durable et de la contribution de l?unit? de
production de polym?res fluor?s Kynar? d?marr?e ? Changshu
(Chine) au 1er trimestre 2011.

Produits Vinyliques?(15% du chiffre
d?affaires total)?: A L??QUILIBRE DANS UN ENVIRONNEMENT MARCH?
DIFFICILE

Le chiffre d’affaires du p?le Produits Vinyliques s??tablit ? 278
millions d?euro contre 284 millions d?euros au 3?me trimestre
2010. La cession de l?activit? canalisations PVC en France s?est
traduite par une baisse du chiffre d?affaires de -11 millions d?euros.
Les volumes, en recul par rapport ? l?ann?e pr?c?dente, p?tissent du
march? difficile de la construction en Europe. Les prix sont en hausse,
? la fois sur la soude et le PVC. Ils permettent de compenser la hausse
du co?t des mati?res premi?res et de l??nergie mais les marges unitaires
du PVC restent faibles. Malgr? ce contexte, l?EBITDA du trimestre est ?
l??quilibre.

Au 4?me trimestre, les r?sultats des Vinyliques seront
affect?s par la gr?ve de la raffinerie de LyondellBasell pr?s de
Marseille en France, qui a eu lieu en d?but de trimestre et par un
march? de la construction plus difficile en Europe.

La soci?t? Qatar Vinyl Company, dans laquelle Arkema d?tient une
participation de 13% r?alise de nouveau une excellente performance qui
apporte une contribution de 4,5 millions d?euros au r?sultat net.

FLUX DE TRESORERIE ET ENDETTEMENT NET AU 30
SEPTEMBRE 2011

Au 3?me trimestre, Arkema a d?gag? un flux de tr?sorerie libre2
tr?s positif ? 193 millions d?euros. Ce flux int?gre notamment la baisse
du besoin en fonds de roulement3 pour 66?millions d?euros.
Hors impact des r?sines de Total, le besoin en fonds de roulement baisse
de 7% par rapport ? fin juin malgr? la constitution de stocks en
pr?vision des grands arr?ts de maintenance?pr?vus au 4?me
trimestre.

Apr?s prise en compte de l?impact du prix d?acquisition des r?sines de
sp?cialit?s de Total, le flux net de tr?sorerie s??l?ve ? -314 millions
d?euros.

La dette nette s??tablit ? 653?millions d?euros ? fin septembre 2011.
Outre l?impact des acquisitions et cessions, elle int?gre le versement
d?un dividende d?1 euro par action en juin et des rachats d?actions pour
7?millions d?euros. Le taux d?endettement du Groupe est de 25%.

Au 4?me trimestre, l?investissement dans une mine de fluor au
Canada aura un impact sur la dette nette estim? entre 25m? et 30m?. La
dette nette ? fin d?ann?e inclura ?galement les cons?quences de
l?acquisition de certaines activit?s de Seppic.

FAITS MARQUANTS DU 3EME
TRIMESTRE 2011

Le 1er juillet 2011, Arkema a finalis? l?acquisition, pour une valeur
d?entreprise de 550 millions d?euros, de deux activit?s de la chimie de
sp?cialit?s de Total : les r?sines de rev?tement (Cray Valley et Cook
Composites and Polymers) et les r?sines photor?ticulables (Sartomer).
Sur les 9 premiers mois de l?ann?e, ces activit?s ont r?alis? un chiffre
d?affaires de 658 millions d?euros4.

Sur la plateforme industrielle de Changshu en Chine, Arkema a poursuivi
au cours du trimestre la mise en ?uvre de projets de croissance avec, en
ao?t, le d?marrage r?ussi de l?unit? Coatex d?additifs rh?ologiques.

Afin de diversifier ses sources de financement, Arkema a mis en place
une nouvelle ligne de cr?dit syndiqu?e pour un montant de 700 millions
d?euros ? ?ch?ance juillet 2016. Dans le m?me temps, la ligne de cr?dit
syndiqu?e existante, ? ?ch?ance mars 2013 a ?t? r?duite ? 300 millions
d?euros. Avec ?galement un emprunt obligataire d?un montant de 500
millions d?euros ? ?ch?ance 2017 et un programme de titrisation de
cr?ances de 240 millions d?euros ? ?ch?ance 2015, Arkema dispose d?une
capacit? de financement pour un montant global de 1,7 milliards d?euros
avec une maturit? moyenne sup?rieure ? 4 ans.

EV?N?MENTS POST?RIEURS ? LA CL?TURE

Arkema a annonc? plusieurs nouveaux projets sur sa plate-forme de
Changshu en Chine?:

  • l?extension de 30% de la capacit? de production de gaz fluor?s HFC-125
    et la construction d?une unit? de m?langes de fluides r?frig?rants
    dont les d?marrages sont pr?vus respectivement fin 2012 et mi-2012.
  • la cr?ation d?un nouveau centre de recherche et d?veloppement en Asie,
    dont l?ouverture est pr?vue en 2012. Il permettra de renforcer le
    d?veloppement ou l?adaptation des produits et des solutions apport?s
    par Arkema ? ses clients en Chine et en Asie du Sud-est sur les
    march?s en forte expansion des nouvelles ?nergies, de la c?blerie, de
    l??lectronique, de l?automobile et du sport.

Ces annonces confirment la forte ambition de croissance en Asie du
Groupe qui envisage d?sormais d?y r?aliser 25% de son chiffre d?affaires
? l?horizon 2015.

Arkema a annonc? le projet d?acquisition, par sa filiale Ceca (BU
Sp?cialit?s Chimiques), de l?activit? alcoxylats de sp?cialit?s pour
march?s industriels de Seppic. Ce projet qui comprend notamment
l?acquisition d?un site industriel de classe mondiale situ? en Belgique
? Anvers s?inscrit parfaitement dans la strat?gie de croissance externe
d?Arkema. Il permettrait d??largir la gamme de Ceca de tensio-actifs de
sp?cialit?s destin?s ? des march?s de niche ? forte valeur ajout?e comme
les enrob?s ti?des pour la route, la d?tergence industrielle ou
l?activit? p?trole et gaz. Par ailleurs, les alcoxylats constituent un
composant essentiel pour la fabrication de certains additifs
rh?ologiques en forte croissance fabriqu?s et commercialis?s par Coatex,
filiale d?Arkema.

En 2010, cette activit? a g?n?r? un chiffre d?affaires de 47 millions
d?euros.

Le closing de l?op?ration est attendu avant la fin de l?ann?e.

PERSPECTIVES

Le 4?me trimestre refl?tera la saisonnalit? traditionnelle de
fin d?ann?e, qui avait ?t? moins marqu?e l?an dernier.

Cette saisonnalit? devrait ?tre renforc?e par la prudence accrue des
clients dans la gestion de leur niveau de stocks de fin d?ann?e compte
tenu du contexte macro-?conomique plus incertain et d?hypoth?ses de
croissance plus basses aux Etats-Unis et en Europe.

Par ailleurs, le 4?me trimestre sera marqu? par plusieurs
grands arr?ts de maintenance planifi?s chez Arkema dans les acryliques,
les gaz fluor?s et les polym?res fluor?s.

Dans ce contexte, Arkema est attentif aux ?volutions macro-?conomiques
et g?re de fa?on stricte ses activit?s. Fort de sa dynamique interne de
d?veloppement et des performances r?alis?es sur les 9 premiers mois, le
Groupe confirme qu?il r?alisera en 2011 une ann?e en tr?s forte
progression par rapport ? 2010 avec un EBITDA qui devrait d?passer le
cap symbolique du milliard d?euros.

Les r?sultats du troisi?me trimestre 2011 et les perspectives sont
d?taill?s dans la pr?sentation ??R?sultats du?3?me
trimestre 2011?? disponible sur le site Internet?:
www.finance.arkema.com.

CALENDRIER FINANCIER

8 mars 2012 Publication des r?sultats annuels 2011

Premier chimiste fran?ais, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema
invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de sp?cialit?,
moderne et responsable, tourn?e vers l’innovation, qui apporte ? ses
clients des solutions concr?tes pour relever les d?fis du changement
climatique, de l’acc?s ? l’eau potable, des ?nergies du futur, de la
pr?servation des ressources fossiles, et de l?all?gement des mat?riaux.
Pr?sent dans plus de 40 pays, avec un effectif de 15 700 personnes, 9
centres de recherche, Arkema r?alise un chiffre d?affaires d?environ 5,9
milliards d?euros et occupe des positions de leader sur ses march?s avec
des marques internationalement reconnues. The world is our
Inspiration.

Avertissement

Les informations publi?es dans ce communiqu? peuvent comporter des
?l?ments pr?visionnels concernant la situation financi?re, les r?sultats
d?op?rations, les activit?s et la strat?gie d?Arkema. Ces pr?visions
sont fond?es sur la vision actuelle et sur des hypoth?ses de la
Direction d?Arkema qui peuvent s?av?rer inexactes et sont d?pendantes de
facteurs de risques tels que l??volution du co?t des mati?res premi?res,
la variation des taux de change, le rythme de r?alisation des programmes
de r?duction de co?ts ou l??volution des conditions ?conomiques et
financi?res g?n?rales. Arkema n?assume aucune responsabilit? quant ? la
mise ? jour des pr?visions qui serait due ? la d?couverte d?informations
nouvelles ou ? la survenance d??v?nements nouveaux ou autres. Des
informations suppl?mentaires relatives aux facteurs pouvant avoir une
influence significative sur les r?sultats financiers d?Arkema sont
disponibles dans les documents d?pos?s par Arkema aupr?s de l?Autorit?
des march?s financiers.

Les bilans, compte de r?sultat, tableau de flux de tr?sorerie,
tableau de variation des capitaux propres et information sectorielle
joints au pr?sent communiqu? de presse sont extraits des ?tats
financiers consolid?s au 30 septembre 2011 arr?t?s par le Conseil
d’Administration d’Arkema SA en date du 8 novembre 2011.

Les donn?es trimestrielles ne sont pas audit?es.

L?information par segment ou p?le d?activit? est pr?sent?e en
conformit? avec le syst?me de reporting interne d?Arkema utilis? par la
Direction.

Les principaux indicateurs de performance utilis?s sont les suivants :

  • R?sultat d?exploitation : il est constitu? de l?ensemble des
    charges et produits des activit?s poursuivies ne r?sultant pas du
    r?sultat financier, des soci?t?s mises en ?quivalence et de l?imp?t ;
  • Autres charges et produits : il s?agit de charges et
    produits en nombre limit?, bien identifi?s, non r?currents et d?un
    montant particuli?rement significatif que le Groupe pr?sente de
    mani?re distincte dans son compte de r?sultat afin de faciliter la
    compr?hension de la performance op?rationnelle courante. Ces charges
    et produits concernent notamment :
  • les d?pr?ciations pour perte de valeur des actifs incorporels et
    corporels,
  • les plus ou moins-values de cession, les frais d’acquisition, les
    badwill et les ?carts de valorisation des stocks entre leur juste
    valeur ? la date d?acquisition et leur co?t de production.
  • certaines charges importantes de restructuration et d?environnement
    qui seraient de nature ? perturber la lisibilit? du r?sultat
    d?exploitation courant (int?grant les modifications substantielles de
    r?gime d?avantages au personnel, et l?effet des contrats d?ficitaires),
  • certaines charges li?es ? des sinistres d?importance majeure ou ?
    des litiges dont la nature n?est pas directement li?e ? l?exploitation
    courante ;
  • R?sultat d?exploitation courant : il est obtenu par
    diff?rence entre le r?sultat d?exploitation et les autres charges et
    produits d?finis pr?c?demment ;
  • R?sultat net courant : il correspond au r?sultat net part du
    Groupe corrig? pour leur part Groupe :

    • des autres charges et produits apr?s prise en compte de
      l?impact fiscal de ces ?l?ments,
    • des charges ou produits d?imp?t ayant un caract?re exceptionnel
      et dont le montant est jug? significatif,
    • du r?sultat net des activit?s abandonn?es ;
  • EBITDA : il correspond au r?sultat d?exploitation courant
    augment? des dotations aux amortissements comptabilis?es dans le
    r?sultat d?exploitation courant ;
  • Besoin en fonds de roulement : il s?agit de la diff?rence
    entre les stocks, les cr?ances clients et comptes rattach?s, les
    autres cr?ances, les cr?ances d?imp?t sur les soci?t?s, les autres
    actifs financiers courants d?une part, et les dettes fournisseurs et
    comptes rattach?s, les autres cr?diteurs et dettes diverses, les
    dettes d?imp?t sur les soci?t?s ainsi que les autres passifs
    financiers courants d?autre part. Ces ?l?ments sont class?s en actifs
    et passifs courants au bilan consolid? ;
  • Capitaux employ?s : les capitaux employ?s sont obtenus par
    l?addition des valeurs comptables (nettes) des immobilisations
    incorporelles et corporelles, des titres et pr?ts des soci?t?s mises
    en ?quivalence, des autres titres de participation, des autres actifs
    non courants (? l?exception des imp?ts diff?r?s actifs) et du besoin
    en fonds de roulement ;
  • Endettement net : il s?agit de la diff?rence entre les
    emprunts et dettes financi?res ? long terme et ? court terme et la
    tr?sorerie et ?quivalents de tr?sorerie.

1 Flux de tr?sorerie provenant des op?rations et des
investissements hors impact de la gestion du portefeuille.

2 Flux de tr?sorerie provenant des op?rations et des
investissements hors impact de la gestion du portefeuille.
3 Variation du besoin en fonds de roulement du tableau
des flux de tr?sorerie hors impact de la gestion du portefeuille
4 Sur le 1er semestre 2011, les r?sines de
Total aurait d?gag? 440 millions d?euros de chiffre d?affaires dans
le p?rim?tre Arkema.
Comptes ARKEMA
?
?
?
Comptes consolid?s ? fin septembre 2011
?

Print Friendly, PDF & Email

ARKEMA : RÉSULTATS DU TROISIEME TRIMESTRE 2011

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
consectetur ipsum libero. vel, quis elementum Aliquam ipsum
COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
?
?
? ? ? 3?me trimestre 2011 ? ? ? Fin Septembre 2011 ? ? ? 3?me trimestre 2010 ? ? ? Fin Septembre 2010
(En millions d’euros) (non audit?) (non audit?) (non audit?) (non audit?)
? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?
?
?
Chiffre d’affaires 1,849 5,355 1,559 4,472
Co?ts et charges d’exploitation (1,517 ) (4,288 ) (1,253 ) (3,671 )
Frais de recherche et d?veloppement (37 ) (109 ) (37 ) (105 )
Frais administratifs et commerciaux ? ? ? (111 ) ? ? ? (310 ) ? ? ? (97 ) ? ? ? (288 )
R?sultat d’exploitation courant ? ? ? 184 ? ? ? ? 648 ? ? ? ? 172 ? ? ? ? 408 ?
Autres charges et produits ? ? ? (27 ) ? ? ? (37 ) ? ? ? 1 ? ? ? ? (3 )
R?sultat d’exploitation ? ? ? 157 ? ? ? ? 611 ? ? ? ? 173 ? ? ? ? 405 ?
Quote-part dans le r?sultat net des soci?t?s mises en ?quivalence 5 15 4 11
R?sultat financier (15 ) (28 ) (6 ) (18 )
Imp?ts sur le r?sultat ? ? ? (37 ) ? ? ? (150 ) ? ? ? (40 ) ? ? ? (107 )
R?sultat net des activit?s poursuivies ? ? ? 110 ? ? ? ? 448 ? ? ? ? 131 ? ? ? ? 291 ?
R?sultat net des activit?s abandonn?es ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?
R?sultat net ? ? ? 110 ? ? ? ? 448 ? ? ? ? 131 ? ? ? ? 291 ?
Dont r?sultat net – part des minoritaires ? ? ? 1 ? ? ? ? 4 ? ? ? ? 1 ? ? ? ? 2 ?
Dont r?sultat net – part du Groupe ? ? ? 109 ? ? ? ? 444 ? ? ? ? 130 ? ? ? ? 289 ?
R?sultat net par action (en euros) 1.76