Regulatory News:

Air Liquide (Paris:AI):

Chiffres-clés 2014

  • Chiffre d?affaires Groupe : +4,5 %*
    15
    358 millions d?euros

  • Marge opérationnelle +20 pbs
    en hausse à
    17,1 %

  • Résultat net (part du Groupe) : +3,8 %**
    1
    665 millions d?euros

  • TSR (1 an) +12,7 %
    (taux de rentabilité pour
    l?actionnaire)

  • Dividende 2014 proposé de 2,55 euros par action +10,3 %

Faits marquants 2014

  • Nouveaux contrats dans les marchés en croissance : gaz de
    l?air dans les grands bassins industriels du Golfe du Mexique et
    de la région Rhin-Ruhr, au Brésil et en Australie ; gaz vecteurs
    ultra-purs pour l?électronique en Chine

  • Poursuite des acquisitions en Santé à domicile : SEPRODOM
    et ARAIR Assistance en France

  • Innovation et technologies : fourniture d?équipements
    cryogéniques pour le projet ITER ; nouveau centre de fabrication
    Ingénierie & Construction aux Emirats arabes unis

  • Nouvelles avancées pour la mobilité durable : Extension
    du réseau de stations de recharge des véhicules électriques à
    hydrogène aux Etats-Unis, en Europe et au Japon ; acquisition de
    FordonsGas en Suède

* variation 2014/2013 à données comparables : hors effet de change,
de gaz naturel et de périmètre significatif (Anios)

** hors
change
et impact opérationnel de la cession d?Anios

Commentant les résultats 2014, Benoît Potier, Président-Directeur
Général du groupe Air Liquide
, a déclaré :

« Dans un environnement 2014 inégal, et marqué par une évolution
rapide des taux de change et du prix du pétrole brut, le Groupe réalise
une performance solide, en ventes, en marge opérationnelle et en cash
flow.

La croissance de l?activité est principalement portée par le
dynamisme des zones Amériques et Asie-Pacifique, les économies en
développement et une activité Electronique vigoureuse. L?Europe reste
contrastée mais enregistre une légère amélioration au dernier trimestre.
Au global et à données comparables, toutes les branches d?activités Gaz
& Services ainsi que l?Ingénierie & Technologie sont en progression au
quatrième trimestre, comme sur l?année.

En 2014, le Groupe continue à améliorer sa compétitivité,
notamment grâce à une bonne adaptation de ses coûts et à des efficacités
substantielles, comme en témoigne la progression de la marge
opérationnelle.

La solidité du bilan, les investissements industriels en cours
d?exécution, qui représentent 2,8 milliards d?euros, et les signatures
de nouveaux contrats vont contribuer à la croissance des prochaines
années. Il en est de même des initiatives en cours pour accélérer
l?innovation.

Dans un environnement économique comparable, Air Liquide est
confiant dans sa capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du
résultat net en 2015.»

Le chiffre d?affaires consolidé 2014 s?élève à 15 358 millions
d?euros
, soit +4,5 % en croissance comparable par
rapport à 2013. En données publiées, il progresse de +0,9 %, compte tenu
d?un effet de change défavorable au cours des trois premiers trimestres.
Le chiffre d?affaires Gaz & Services, qui s?établit à 13 867 millions
d?euros
, est en progression de +4,1 % en données
comparables. Il traduit à la fois la croissance organique de nos
activités tout au long de l?année et la contribution des démarrages, des
montées en puissance des nouvelles unités de production et des
acquisitions.

En données comparables, toutes les activités Gaz & Services sont en
croissance en 2014 :

La Grande Industrie, en hausse de +3,6 %, bénéficie
d?une demande soutenue en gaz de l?air et en hydrogène en Asie, en
particulier en Chine, de la progression des ventes de gaz de l?air aux
Etats-Unis et en Amérique latine et de la hausse des volumes d?hydrogène
pour le raffinage en Europe du Nord.

– La bonne tenue de l?Industriel Marchand, en progression de
+3,0 %
, s?illustre notamment par des volumes élevés sur tous
les segments de produits en Chine et des ventes solides en Amérique du
Nord, en particulier au Canada. L?Europe, qui connaît une situation
contrastée entre l?Ouest et l?Est, enregistre une légère amélioration au
quatrième trimestre. La croissance des ventes est robuste dans toutes
les économies en développement (+9,0 %).

– La Santé, en hausse de +3,7 %, progresse
dans toutes les zones géographiques avec une croissance à deux chiffres
en Amérique du Sud et dans les économies en développement d?Asie. La
croissance est tirée par la demande toujours soutenue en santé à
domicile (+5,5 %), malgré une pression sur les prix élevée
en Europe, et par des ventes solides dans l?hygiène (+6,1 %).

– L?Electronique affiche une croissance robuste à +12,0 %.
Elle est portée par la hausse des ventes de gaz vecteurs, notamment en
Chine et aux Etats-Unis, de gaz de spécialité et de précurseurs avancés
(gamme ALOHA?) aux Etats-Unis, au Japon et à Taïwan. La société
américaine Voltaix, acquise en 2013, contribue aussi à la performance de
l?activité en 2014.

Le chiffre d?affaires de l?Ingénierie & Technologie est en
hausse de +15,6 %, en données comparables, reflétant le bon
avancement des projets des clients tiers, tandis que les prises de
commande (1,4 milliard d?euros) sont à un bon niveau.

La marge opérationnelle du Groupe, qui bénéficie d?un niveau
élevé de gains d?efficacité de 321 millions d?euros,
supérieur à l?objectif annuel, s?améliore à 17,1 % (soit
+20 points de base). Cette amélioration est encore plus importante au
niveau des Gaz & Services (+40 points de base). Le résultat
net (part du Groupe)
s?établit à 1 665 millions d?euros,
en croissance de +3,8 %, hors effet de change et de
périmètre significatif, et de +1,5 % en variation publiée.
Le taux effectif d?impôt est en hausse, passant de 26,6 % en 2013 à
28,3 % en 2014.

Le modèle d?autofinancement du Groupe démontre une nouvelle fois sa
solidité avec une dette nette à 6 306 millions d?euros,
quasi stable hors effet de change, et un taux d?endettement sur
capitaux propres
en légère amélioration à 53 %. La rentabilité
des capitaux employés
après impôts s?établit à 11,1 % hors
effet de change (10,8 % en publié) et
s?améliorera avec la montée en puissance des projets de croissance en
cours de développement.

________

Le Conseil d?Administration d?Air Liquide, qui s?est réuni le 16
février 2015, a arrêté les comptes audités de l?exercice 2014. Un
rapport avec une certification sans réserve est en cours d?émission par
les Commissaires aux comptes.

Le Conseil d?Administration proposera, à la prochaine Assemblée Générale
des Actionnaires, le versement d?un dividende de 2,55 euros par action,
en progression de +10,3 % compte tenu de l?attribution en
2014 d?une action gratuite pour 10 détenues. Le dividende sera détaché le
18 mai
2015 et mis en paiement le 20 mai 2015.

Le Conseil a également approuvé les projets de résolutions qui seront
soumis à l?Assemblée Générale le 6 mai 2015, et notamment le
renouvellement, pour une durée de quatre ans, du mandat d?administrateur
de Madame Siân Herbert-Jones, membre du Conseil d’Administration de la
Société depuis 2011, ainsi que la nomination, pour une durée de quatre
ans, de Madame Geneviève Berger.

Le Conseil d?Administration a pris acte de l?achèvement des mandats de
Messieurs Gérard de la Martinière et Cornelis Van Lede à l?issue de la
prochaine Assemblée Générale. Il les a vivement remerciés pour leur
forte contribution aux travaux du Conseil et des Comités.

A l?issue de l?Assemblée Générale, le Conseil d’Administration serait
composé de 12 membres, incluant depuis l?année dernière un
administrateur salarié, nommé par le Comité de Groupe France le 18 juin
2014. Neuf des onze membres élus par l?Assemblée Générale seraient
indépendants au sens du règlement intérieur. Le Conseil comprendrait
notamment cinq femmes et six administrateurs de nationalité étrangère.

En outre, le Conseil a arrêté la rémunération des dirigeants pour 2014
et 2015 dont le détail sera publié sur le site internet d?Air Liquide.
Les éléments de rémunération 2014 des dirigeants sont soumis, comme
l?année dernière, à l?avis des actionnaires dans le cadre de deux
résolutions spécifiques (« Say on Pay »).

Enfin, concernant le droit de vote double instauré par la loi du 29 mars
2014 dite « Loi Florange », le Conseil d?Administration a décidé de
proposer à l?Assemblée, par une adaptation des statuts de la Société, de
revenir au principe « une action ? une voix » conformément aux statuts
adoptés par Air Liquide depuis plus de vingt ans. Ce principe d?égalité
des actionnaires s?inscrit pour la Société dans une logique de cohérence
et de continuité dans la préservation des intérêts des actionnaires,
leur fidélité étant récompensée par des dividendes majorés.

________

Benoît Potier commente également les résultats 2014 du Groupe
dans une interview-vidéo, disponible en français et en anglais,
sur www.airliquide.com.

Suivez l’annonce des résultats en direct sur Twitter grâce au
mot-dièse (hashtag) #ALresults

Tout au long de
l’année, suivez l’actualité d’Air Liquide sur
https://twitter.com/airliquidegroup

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Chiffre d?affaires du 1er trimestre 2015
Vendredi
24 avril 2015

Assemblée Générale des Actionnaires
Mercredi 6 mai 2015

Résultats du 1er semestre 2015
Jeudi
30 juillet 2015

Leader mondial des gaz, technologies et services pour l?industrie et la
santé, Air Liquide est présent dans 80 pays avec plus de 50 000
collaborateurs et sert plus de 2 millions de clients et de patients.
Oxygène, azote et hydrogène sont au c?ur du métier du Groupe depuis sa
création en 1902. L?ambition d?Air Liquide est d?être le leader dans son
industrie, en étant performant sur le long terme et en agissant de façon
responsable.

Pour Air Liquide, ce sont les idées qui créent de la valeur sur le long
terme. L’engagement et l’inventivité permanente des collaborateurs du
Groupe sont au c?ur de son développement.

Air Liquide anticipe les enjeux majeurs de ses marchés, investit à
l?échelle locale et mondiale et propose des solutions de haute qualité à
ses clients, ses patients, et à la communauté scientifique.

Le Groupe s?appuie sur sa compétitivité opérationnelle, ses
investissements ciblés dans les marchés en croissance et l?innovation
pour réaliser une croissance rentable dans la durée.

Le chiffre d?affaires d’Air Liquide s?est élevé à 15,4 milliards d?euros
en 2014. Ses solutions pour protéger la vie et l?environnement
représentent environ 40 % de ses ventes. Air Liquide est coté à la
Bourse Euronext Paris (compartiment A) et est membre des indices CAC 40
et Dow Jones Euro Stoxx 50.

Résultats 2014

Extraits du Rapport de gestion

PERFORMANCE 2014

2

Chiffres clés 2014

2

Faits marquants 2014

3

Compte de résultat 2014

5

Flux de trésorerie et Bilan 2014

12

CYCLE D?INVESTISSEMENT ET STRATEGIÉ DE FINANCEMENT

15

Investissements

15

Stratégie de financement

16

PERSPECTIVES

20

ANNEXES

21

Chiffre d?affaires du 4ème trimestre 2014

21

Information géographique et sectorielle

22

Compte de résultat consolidé

23

Bilan consolidé

24

Tableau des flux de trésorerie consolidé

25

PERFORMANCE 2014

En 2014, dans un environnement encore instable, la solidité de la
performance a permis au Groupe d?atteindre, à nouveau, ses objectifs et
de générer une nouvelle croissance du résultat net. Le chiffre
d?affaires du Groupe s’établit à 15 358 millions d’euros, en hausse de
+ 4,5 % par rapport à 2013 en données comparables. La croissance publiée
est de + 0,9 %, pénalisée notamment par un fort effet de change en début
d’année. La progression de l?activité Gaz et Services s?est poursuivie
dans toutes les branches d’activités, et notamment dans les zones
Amériques et Asie. Les économies en développement ont continué à faire
preuve d’un dynamisme soutenu, en croissance comparable de + 14 %. Dans
les économies avancées, la hausse est plus modeste à + 1 %, pénalisée
par le ralentissement économique en Europe de l?Ouest.

Les efforts accrus sur les coûts et les efficacités, qui atteignent
le niveau élevé de
321 millions d?euros, contribuent à la hausse
de la marge opérationnelle de près de + 20 points de base, à 17,1 %. Le
résultat net (part du Groupe) s’établit à 1 665 millions d’euros en
croissance publiée de + 1,5 %. A titre indicatif, le résultat net (part
du Groupe) serait en croissance de + 3,8 % hors effet de change et
impact opérationnel de la cession de la société Anios fin 2013.

Les décisions d’investissement s’établissent à 2,1 milliards d’euros
reflétant une plus grande sélectivité dans le processus d’investissement
du Groupe. Le flux net de trésorerie généré par les activités
opérationnelles est en hausse de + 1,0 %, soit à titre indicatif + 2,3 %
hors change, permettant de financer les investissements tout en
renforçant la structure financière du Groupe.

Le Conseil d?Administration proposera à l?Assemblée Générale du 6 mai
2015 un dividende d’un montant nominal de 2,55 euros par action. Ce
dividende correspond à une hausse de + 10,3 % pour l?actionnaire compte
tenu de la distribution d’action gratuite réalisée le 2 juin 2014 et un
taux de distribution de 54,0 %.

Chiffres clés 2014

(en millions d?euros) 2013 2014 Variation 2014/2013 publiée Variation(a) 2014/2013 comparable
Chiffre d?affaires total 15 225 15 358 + 0,9 % + 4,5 %
dont Gaz et Services 13 837 13 867 + 0,2 % + 4,1 %
Résultat opérationnel courant 2 581 2 634 + 2,1 %
Résultat opérationnel courant (en % du chiffre d?affaires) 16,9 % 17,1 % + 20 pbs
Résultat net – part du Groupe 1 640 1 665 + 1,5 %
Bénéfice net par action ajusté (en euros) (b) 4,79 4,85 + 1,3 %
Dividende par action ajusté (en euros) (b) 2,31 2,55 (c) + 10,3 %
Flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles (d) 2 803 2 830 + 1,0 %
Paiements nets sur investissements (e) 2 240 1 931
Endettement net 6 062 6 306
Ratio d?endettement net sur fonds propres 55,7 % 53,3 %
Rentabilité des capitaux employés après impôts – ROCE (f) 11,1 % 10,8 %

(a) Hors effets de gaz naturel, de taux de change et de
périmètre significatif. Le gaz naturel est une matière première
essentielle dans la production de l?hydrogène et pour le fonctionnement
des unités de cogénération. Tous les contrats Grande Industrie
d?hydrogène et de cogénération ont des clauses d?indexation des ventes
liées au prix du gaz naturel. Ainsi, lorsque le prix du gaz naturel
varie, le prix de l?hydrogène ou de la vapeur pour le client varie en
proportion, en fonction de ces clauses d?indexation.

(b) Ajusté
de l’attribution des actions gratuites du 2 juin 2014

(c)
Sous réserve de l?approbation par l?Assemblée Générale du 6 mai 2015.
(d)
Capacité d?autofinancement après variation du besoin en fonds de
roulement et autres éléments.

(e) Incluant les
transactions avec les actionnaires minoritaires.

(f) Rentabilité
des capitaux employés après impôts : (résultat net après impôts et avant
déduction des intérêts minoritaires ? coûts de l?endettement financier
net après impôts) / ((capitaux propres + intérêts minoritaires
+ endettement net) moyens sur l?exercice).

Faits marquants 2014

Au cours de l?année 2014, Air Liquide poursuit son développement dans
les marchés en croissance et les bassins industriels majeurs, tant dans
les économies en développement que dans les économies avancées. Cette
année est aussi, pour le Groupe, synonyme de développements majeurs en
terme d?innovation, notamment dans le domaine de la mobilité hydrogène.

DÉVELOPPEMENT DE L?ACTIVITÉ INDUSTRIELLE

En 2014, grâce sa compétitivité industrielle et à sa différenciation
technologique, Air Liquide renforce ses positions dans les bassins
industriels majeurs du Golfe du Mexique et de la région Rhin-Ruhr.

  • Aux Etats-Unis, Air Liquide signe, pour deux unités de production de
    méthanol, deux contrats long-terme de fourniture de 2 400 tonnes par
    jour d?oxygène chacun. La première unité sera construite par
    Natgasoline (une filiale détenue à 100% par OCI NV) à Beaumont
    (Texas), et la deuxième par Yuhuang Chemical Inc., une entreprise
    pétrochimique chinoise majeure, à St. James Parish (Louisiane). Les
    deux unités seront connectées aux réseaux de canalisations et
    représenteront un investissement de 230 millions d?euros. Via son
    activité Ingénierie et Construction, Air Liquide fournit sa
    technologie de pointe MegaMethanol® aux deux entreprises et
    démontre ainsi sa capacité à proposer une offre intégrée créatrice de
    valeur pour la production à grande échelle de méthanol.
  • Dans la région Rhin-Ruhr, Air Liquide renforce sa position avec la
    signature d’un contrat majeur d’approvisionnement à long terme avec
    ThyssenKrupp Steel Europe AG. Les besoins en gaz industriels, oxygène
    (4 600 tonnes par jour), azote et argon, seront fournis via le réseau
    local de canalisations d’Air Liquide. Ce réseau de 500 km est alimenté
    par les unités de séparation des gaz de l’air du Groupe, dont la plus
    grande unité de production d’oxygène d’Allemagne, d’une capacité de
    2 400 tonnes par jour, mise en service en 2012.
  • Dans le sud du Brésil, Air Liquide investit 40 millions d’euros dans
    une nouvelle unité de séparation des gaz de l?air. Cette unité
    permettra simultanément la fourniture de gaz à Klabin, le premier
    producteur de pâte et papier du pays, et le développement des
    activités Industriel Marchand et Santé dans la région.
  • En Australie, Air Liquide annonce un nouveau contrat à long terme avec
    Nyrstar, société minière et de métaux intégrée. Le Groupe investira 60
    millions d?euros dans une unité de séparation des gaz de l?air (ASU)
    de dernière génération à Port Pirie. Ce projet vise à réduire
    l?empreinte environementale du site, à améliorer son efficacité, et à
    accroître ses capacités de production.
  • En Corée du Sud, Air Liquide cède sa participation de 40 % dans
    Daesung Industrial Gases afin de se recentrer sur le développement
    stratégique de sa filiale détenue à 100 %, Air Liquide Korea.

En Chine, Air Liquide connaît d?importants développements au cours de
l?année 2014. Le Groupe renforce ses positions dans le secteur en
croissance de l?Electronique.

  • Air Liquide signe un contrat majeur de long terme avec CEC Panda Flat
    Panel Display Technology (co-entreprise entre CEC Panda et Sharp LCD)
    pour la fourniture de gaz vecteurs ultra-purs à leur première fab
    dédiée à la fabrication d’écrans utilisant la technologie Oxide-TFT,
    implantée dans le Parc Nanjing Crystal (Jiangsu). Ces nouveaux écrans
    sont destinés aux appareils mobiles et aux écrans de télévision, sur
    des substrats de verre de Génération 8.5. Air Liquide investira
    environ 25 millions d’euros.
  • Air Liquide signe également un contrat majeur avec le groupe BOE
    Technology pour l?approvisionnement de sa nouvelle fab d?écrans plats
    basée à Chongqing, en Chine. Le Groupe investit 30 millions d?euros
    dans un générateur sur site de haute efficacité qui produira 30 000
    Nm3/h d?azote ultra pur. Air Liquide approvisionnera désormais la
    majorité des fabs de BOE en Chine avec un total de 100 000 Nm3/h
    d?azote pour cinq sites.

POURSUITE DES ACQUISITIONS COMPLÉMENTAIRES DANS LA SANTE

L?allongement de la durée de vie et l?augmentation du nombre de patients
affectés par les maladies chroniques sont des enjeux majeurs de santé
publique. Air Liquide poursuit sa stratégie de densification du nombre
de patients sur les zones géographiques couvertes avec des acquisitions
complémentaires dans le domaine de la santé à domicile.

  • Au mois de juillet 2014, Air Liquide acquiert la société SEPRODOM,
    auteur clé de la prise en charge et du suivi à domicile de patients
    atteints de maladies chroniques dans les départements et territoires
    français d?outre-mer.
  • En décembre 2014, Air Liquide acquiert l?activité de prestation de
    santé à domicile ARAIR Assistance (34 millions d?euros de chiffre
    d?affaires en 2013), ainsi que les services supports et l?activité de
    formation. ARAIR est un acteur de référence en santé à domicile dans
    la Région Centre.

POURSUITE DES INVESTISSEMENTS POUR L?INNOVATION

  • En France, le Groupe entreprend des investissements majeurs d?un
    montant global de près de 100 millions d?euros pour la modernisation
    du Centre de Recherche de Paris-Saclay, la création d?un centre de
    développement des packagings des gaz pour l?industrie et la santé sur
    le même site, et le lancement d?un centre technique d?excellence pour
    les technologies de production cryogénique à Vitry-sur-Seine.
  • Au 3ème trimestre 2014, Air Liquide commence la construction d?un
    centre de Recherche et Technologies à Shanghai. Le centre, qui sera
    opérationnel fin 2015, représente un investissement de 25 millions
    d?euros et couvrira plusieurs domaines de recherche et de
    développement. Il rassemblera à terme 200 collaborateurs hautement
    qualifiés.
  • Le projet international ITER, au travers de son organisation
    européenne Fusion for Energy (F4E), confie à Air Liquide la fourniture
    d’un lot d’équipements cryogéniques complémentaires pour un montant
    d’environ 65 millions d’euros. Ceci fait suite à la signature en 2012
    d’un contrat majeur pour la fourniture de trois réfrigérateurs hélium
    d’une puissance froide cumulée record.

IMPORTANTS DEVELOPPEMENTS DANS LE DOMAINE DE LA MOBILITE HYDROGENE

Des avancées majeures concernant le déploiement de l?hydrogène énergie
dans le monde marquent tout particulièrement l?année 2014 :

  • En France, la première station de distribution d?hydrogène pour
    chariots élévateurs démarre sur la plateforme logistique IKEA, près de
    Lyon. Elle permet une hausse de la productivité grâce à un remplissage
    rapide des chariots élévateurs par rapport au temps de rechargement
    des batteries. A Saint-Lô, dans la Manche, le département installe une
    station de distribution d?hydrogène pour sa flotte de véhicules
    électriques à hydrogène.
  • Au Danemark, Air Liquide installe quatre nouvelles stations de
    distribution d?hydrogène dans le cadre du « Copenhagen Hydrogen
    Network », soutenu par la Commission européenne. Ces stations marquent
    une étape significative dans la mise en ?uvre d?un réseau de
    distribution à l?échelle d?un pays.
  • Aux Pays-Bas, Air Liquide inaugure en septembre 2014 à Rotterdam sa
    première station de distribution d?hydrogène destinée au grand public,
    dans le cadre du « Hydrogen Infrastructure for Transport », un projet
    de déploiement de l?infrastructure hydrogène en Europe soutenu par
    l?Union européenne.
  • Au Japon, à Nagoya et Toyota, le Groupe construit avec Toyota Tsusho
    Corporation deux stations à hydrogène ouvertes au public.
  • Aux Etats-Unis, Air Liquide annonce un partenariat avec Toyota, pour
    l?installation de 12 stations de distribution d?hydrogène dans le
    Nord-est du pays. Cette infrastructure accompagnera le lancement en
    avril 2015 de la voiture à hydrogène « Mirai » commercialisée par
    Toyota.

Par ailleurs, Air Liquide annonce l?acquisition de FordonsGas, une
société de distribution de Bio-Gaz Naturel pour Véhicules (Bio-GNV) pour
le marché du transport en Suède. Air Liquide profitera de l?expérience
de FordonsGas dans la distribution d?un nouveau carburant, une
expérience utile vis-à-vis de la stratégie de déploiement
d?infrastructures dans le domaine de la mobilité hydrogène.

REFINANCEMENT À DES TAUX ATTRACTIFS

Pour refinancer les émissions venant à échéance et poursuivre son
développement tout en profitant de conditions de marché très
attractives, Air Liquide a émis des obligations pour un montant total de
858 millions d?euros avec des échéances allant de 8 à 15 ans.
L’opération principale a été réalisée dans le cadre du programme EMTN
pour un montant de 500 millions d’euros sur une durée de 10 ans et avec
un coupon record de 1,875 % p.a.

Compte de résultat 2014

Chiffre d?affaires

Chiffre d?affaires

(en millions d?euros)

2013 2014 Variation 2014/2013 Variation 2014/2013 comparable (a)
Gaz et Services 13 837 13 867 + 0,2 % + 4,1 %
Ingénierie et Technologie 803 912 + 13,6 % + 15,6 %
Autres activités 585 579 – 1,1 % – 1,0 %
CHIFFRE D?AFFAIRES TOTAL 15 225 15 358 + 0,9 % + 4,5 %

(a) Hors effets de change, de gaz naturel et de périmètre
significatif.

Groupe

Le chiffre d?affaires 2014 du Groupe atteint 15 358 millions
d?euros
, soit une hausse publiée de + 0,9 % par rapport à 2013,
pénalisé par un effet de change négatif de – 1,9 %, particulièrement
fort en début d?année, et par un effet de gaz naturel de – 0,6%. Sur
une base comparable
(hors effet de change, impact du prix du gaz
naturel et après retraitement de l’impact de la cession de la société
Anios fin 2013), le chiffre d’affaires de l’année augmente de + 4,5 %.

Après un 1er trimestre ayant bénéficié d’une base de
comparaison favorable, la progression des ventes en base comparable
s’est poursuivie au cours des trois trimestres suivants.

Chiffre d?affaires trimestriel
(en millions
d?euros)

T1 14 T2 14 T3 14 T4 14
Gaz et Services 3 416 3 391 3 446 3 614
Ingénierie et Technologie 175 230 213 294
Autres activités 143 151 142 143
CHIFFRE D?AFFAIRES TOTAL 3 734 3 772 3 801 4 051
Variation 2014/2013 publiée + 1,0 % – 2,4 % + 1,0 % + 3,9 %
Variation 2014/2013 comparable (a) + 6,2 % + 3,6 % + 4,3 % + 3,9 %
(a) Hors effets de change, de gaz naturel et de périmètre
significatif.

Print Friendly, PDF & Email

Air Liquide : Solide performance 2014 dans un environnement inégal

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
id, Phasellus lectus libero at venenatis, sed Praesent sem, ut

Impact du change, du gaz naturel et du périmètre significatif

Au-delà de la comparaison des chiffres publiés, les informations
financières sont fournies hors change, hors effet de variation des
prix du gaz naturel et hors effet de périmètre significatif.

Les gaz pour l?industrie et la santé ne s?exportant que très peu,
l?impact des variations monétaires sur les niveaux d?activité et
de résultat est limité à la conversion des états financiers en
euros des filiales situées en dehors de la zone euro. Par
ailleurs, les variations de coût du gaz naturel sont répercutées
aux clients à travers des clauses d?indexation.

(en millions d?euros) Groupe Gaz et Services
Chiffre d?affaires 2014 15 358 13 867
Variation 2014/2013 publiée (en %) + 0,9 % + 0,2 %
Effet de change – 294 – 278
Effet gaz naturel – 87 – 87
Effet de périmètre significatif – 168 – 168
Variation 2014/2013 comparable (a) (en %) + 4,5 %