27 juillet 2016
 
Exercice  2016 : Résultats du premier semestre

 

 

DEUXIÈME TRIMESTRE

  • Chiffre d'affaires de 6,22 milliards d'euros, en retrait de 5,2%, et en baisse de 3,7% à données comparables [1] , avec une nette détérioration pendant le trimestre
  • Coûts unitaires hors fuel en recul de 1,5% à taux de change constant
  • EBITDA [2] de 728 millions d'euros, en hausse de 171 millions d'euros et de 211 millions d'euros à données comparables
  • Résultat d'exploitation de 317 millions d'euros, en amélioration de 138 millions d'euros et de 183 millions d'euros à données comparables

 

 

PREMIER SEMESTRE

  • Chiffre d'affaires de 11,82 milliards d'euros, en recul de 2,6% en nominal et à données comparables
  • EBITDAR de 1 522 millions d'euros, en amélioration de 486 millions d'euros et de 597 millions d'euros à données comparables
  • Solide cash flow libre d'exploitation :  373 millions d'euros.
  • Nouvelle réduction de la dette nette 2 , à 4,04 milliards d'euros, en diminution de 265 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2015
  • Ratio de dette nette ajustée / EBITDAR2 de 2.9x, en amélioration de 0,5 points par rapport au 31 décembre 2015

 

PERSPECTIVES 2016

  • Niveau élevé d'incertitudes géopolitiques et économiques, pression accrue sur les recettes unitaires, préoccupation particulière concernant la destination France
  • Impact sur le résultat des économies de carburant susceptible d'être plus que compensé dans les prochains trimestres par la pression sur les recettes unitaires et des effets de change négatifs
  • Poursuite des progrès en matière de réduction des coûts unitaires, avec un objectif de réduction d'environ 1% en 2016 à carburant et change constants
  • Cash flow libre d'exploitation après cessions compris entre 0,6 milliard et 1,0 milliard d'euros en 2016  
  • Poursuite d'une réduction significative de la dette nette

 

 

 

Le Conseil d'administration d'Air France-KLM, presidé par Jean-Marc Janaillac, s'est réuni le 26 juillet 2016 pour approuver les comptes du premier semestre 2016.

 

 


 

Chiffres clés

 

  Second Quarter First Half
  2016 2015* Change 2016 2015* Change
Passagers transportés (milliers) 24 385 23 579 +3,4% 44 281 42 601 +3,9%
Capacité totale (millions d'ESKO) 85 948 85 807 +0,2% 163 392 163 039 +0,2%
Chiffre d'affaires (m€) 6 215 6 558 -5,2% 11 820 12 140 -2,6%
Variation à données comparables (%)     -3,7%     -2,6%
EBITDAR (m€) 991 812 +179 1 522 1 036 +486
EBITDA (m€) 728 557 +171 994 531 +463
Marge d'EBITDA (%) 11,7% 8,5% +3,2 pt 8,4% 4,4% +4,0 pt
EBITDA à données comparables (m€)     +211     +582
Résultat d'exploitation (m€) 317 179 +138 218 -238 +456
Marge d'exploitation (%) 5,1% 2,7% +2,4 pt 1,8% -2,0% +3,8 pt
Résultat d'exploitation à données comparables     +183     +580
Résultat net, part groupe (m€) 41 -79 +120 -114 -638 +524
Résultat net retraité part du groupe (m€) 78 75 +3 -24 -431 +407
Résultat net par action (€) 0,14 (0,27) +0,41 (0,43) (2,16) +1,73
Résultat net dilué par action (€) 0,13 (0,27) +0,40 (0,43) (2,16) +1,73
Résultat net retraité par action (€) 0,24 0,24 +0 (0,12) (1,46) +1,34
Résultat net retraité dilué par action (€) 0,22 0,21 +0,01 (0,12) (1,46) +1,34
Cash-flow libre d'exploitation (m€) 177 311 -134 373 265 +108
Dette nette en fin de période (m€)       4 042 4 307 -265

*  Servair a été reclassifiée comme une activité non-poursuivie

 

Les états financiers consolidés du Groupe ont été révisés à partir du 1 er janvier 2016 afin de refléter le retraitement de Servair en activité non poursuivie. Les états financiers 2015 ont été retraités en conséquence. Les détails du retraitement se trouvent en  annexe de ce communiqué de presse.

 

Au deuxième trimestre 2016 , le chiffre d'affaires s'est établi à 6,22 milliards d'euros contre 6,56 milliards d'euros au deuxième trimestre 2015, en baisse de 5,2% en raison d'une pression croissante sur les recettes unitaires et en retrait de 3,7% à données comparables.

 

L'effet de change a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires de 104 millions d'euros, en raison principalement de l'affaiblissement contre l'euro de devises autres que le dollar américain, notamment le real brésilien, la livre sterling, le yuan chinois, le dollar canadien et le rand sud africain.

L'effet négatif sur les revenus a été en partie compensé par un effet change positif sur les coûts qui s'est élevé à 58 millions d'euros. L'impact net de l'effet change sur le résultat d'exploitation a donc été négatif de 46 millions d'euros.

 

Le total des charges d'exploitation a été inférieur de 7,5% à l'année précédente et en baisse de 6,7% à données comparables. Hors carburant, les charges d'exploitation ont augmenté de 0,3%, et de 0,5% à données comparables. Le coût unitaire par ESKO a baissé de 1,5%, % à change, prix du carburant et charges liées aux retraites constants, pour une capacité stable en ESKO (+0,3%).

 

La facture carburant s'est élèvé à 1 167 millions d'euros, en baisse de 29,7%, et en recul de 27,6% à données comparables. Sur la base des courbes à terme au 15 juillet 2016 [3] , la facture carburant de l'année 2016 devrait atteindre 4,6 milliards d'euros, et la facture carburant de l'année 2017 pourrait s'élever à 4,4 milliards d'euros.

 

Les coûts totaux de personnel (y compris intérimaires) ont baissé de 2,7% à 1 862 millions d'euros. A périmètre et charges de retraites constants, les coûts salariaux ont diminué de 2,9%, et de 3,6% hors augmentation du profit sharing .

 

Sur le deuxième semestre 2016, 15% des économies réalisées sur la facture carburant ont été conservées, en baisse significative par rapport au taux de rétention de 55% constaté au premier trimestre 2016. Pendant le second trimestre 2016, l'effet positif de la baisse du prix du pétrole de 408 millions d'euros a été largement compensé par la pression sur les recettes unitaires (impact négatif de 300 millions d'euros) et l'effet change (impact négatif de 46 millions d'euros).

 

L'EBITDAR s'est établi à 991 millions d'euros, en hausse de 179 millions d'euros, et de 226 millions d'euros à données comparables.

 

L'EBITDA s'est élevé à 728 millions d'euros, en augmentation de 171 millions d'euros. A données comparables, l'EBITDA a progressé de 211 millions d'euros, principalement grâce au résultat de la performance du réseau passage qui s'est amélioré de 186 millions d'euros à données comparables.

 

  Deuxième trimestre Premier semestre
EBITDA par secteur d'activité (€m) 2016 2015* Variation A données comparables 2016 2015* Variation A données comparables
Passage réseaux 675 518 +157 +186 952 510 +442 +541
Cargo -61 -80 +19 +24 -103 -128 +25 +37
Maintenance 108 112 -4 -1 193 197 -4 -4
Transavia 2 -1 +3 +9 -50 -59 +9 +20
Autres 4 9 -5 -7 2 11 -9 -12
Total 728 557 +171 +211 994 531 +463 +582

*  Servair a été reclassifié comme une activité non-poursuivie.

 

Au second trimestre 2016, l'EBITDA d'Air France a augmenté de 60 millions d'euros à données comparables et l'EBITDA de KLM a augmenté de 151 millions d'euros à données comparables. Les marges EBITDA ont augmenté pour les deux compagnies, atteignant 10,0% pour Air France et 13,8% pour KLM.

,

  Deuxième trimestre Premier semestre
EBITDA par compagnie (m€) 2016 2015* Variation A données comparables 2016 2015* Variation A données comparables
Air France 382 333 +49 +60 532 347 +185 +240
Marges EBITDA 10,0% 8,2% +1,8 pt +2,1 pt 7,2% 4,5% +2,7 pt +3,4 pt
KLM 341 220 +121 +151 459 178 +281 +346
Marges EBITDA 13,8% 8,6% +5,2 pt +6,4 pt 10,0% 3,8% +6,1 pt +7,6 pt
Autres 5 4 +1 +0 3 7 -4 +4
Total 728 557 +171 +211 994 531 +463 +582

*  Servair a été reclassifié comme une activité non-poursuivie

 

Au premier semestre 2016 , le chiffre d'affaires total s'est établi à 11,8 milliards d'euros contre 12,1 milliards d'euros au premier semestre 2015, en recul de 2,6% en nominal et à données comparables. La facture carburant a atteint un montant de 2 263 millions d'euros, une baisse reportée de 28,0% et une baisse de 29,1% sur la base de données comparables.

 

Au cours des six derniers mois, les économies réalisées sur la facture carburant (858 millions d'euros hors change) ont été partiellement compensées par la pression sur les recettes unitaires (impact négatif de 419 millions d'euros hors change) et un effet change négatif (impact négatif de 125 millions d'euros),  37% des économies de la facture carburant étant ainsi conservées.

 

Au premier semestre 2016, l'EBITDA s'est élevé à 994 millions d'euros, en augmentation de 463 millions d'euros. A données comparables, l'EBITDA a augmenté de 582 millions d'euros.

 

Avec un EBITDA de 952 millions d'euros, l'activité Passage réseaux a été le principal contributeur à l'EBITDA, avec une progression de 541 millions d'euros à données comparables. Malgré un contexte difficile pour le Cargo, marqué par la surcapacité structurelle de l'industrie, l'EBITDA de l'activité Cargo s'est amélioré de 37 millions d'euros à données comparables principalement grâce aux efforts de restructuration.

 

Le résultat d'exploitation s'est élevé à 218 millions d'euros contre un résultat négatif de 238 millions d'euros au premier semestre 2015, soit une amélioration de 456 millions d'euros. A données comparables, le résultat d'exploitation a augmenté de 580 millions d'euros.

 

Le résultat net part du groupe s'est établi à -114 millions d'euros contre -638 millions d'euros il y a un an.

 

Au 30 juin 2016, le retour sur capitaux employés (ROCE) sur 12 mois était de 11,7%, en hausse de 6,3 points par rapport au 30 juin 2015.

 

Activité Passage réseaux [4]

 

Passage réseaux T2 2016 T2 2015 Variation Variation

À données comparables
Passagers transportés (milliers) 20 621 20 487 +0,7%  
Capacité (millions de SKO) 69 799 69 947 -0,2%  
Trafic (millions de PKT) 59 104 59 453 -0,6%  
Coefficient d'occupation 84,7% 85,0% -0,3 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 4 940 5 242 -5,8% -4,3%
Chiffre d'affaires passager régulier (m€) 4 733 5 024 -5,8% -4,4%
Recette unitaire au SKO (cts €) 6,78 7,18 -5,6% -4,1%
Recette unitaire au PKT (cts €) 8,01 8,45 -5,2% -3,8%
Coût unitaire au SKO (cts €) 6,30 6,88 -8,5% -7,6%
Résultat d'exploitation (m€) 337 210 +127 +156

        

Le second trimestre 2016, le chiffre d'affaires de l'activité Passage réseaux s'est élevé à 4 940 millions d'euros, en baisse de 5,8% et en recul de 4,3% à données comparables. La grève des pilotes a impacté négativement le résultat d'exploitation pour un montant estimé de 40 millions d'euros.

Le résultat d'exploitation de l'activité Passage réseaux s'élève à 337 millions d'euros, contre 210 millions d'euros durant le second trimestre 2015. A données comparables, le résultat d'exploitation était en hausse de 156 millions d'euros.

 

Le Groupe a poursuivi sa stricte gestion des capacités, en conservant sur le trimestre une capacité stable pour l'ensemble de l'activité Passage réseaux (-0,2%). La recette unitaire au siège-kilomètre offert (RSKO) est restée volatile, et a baissé en moyenne de 4,1% hors change. La pression croissante sur la recette unitaire pendant le trimestre a reflété le déséquilibre de l'équilibre entre l'offre  et la demande sur les différentes régions du réseau et l'affaiblissement des flux vers la France.

 

 

Passage réseaux S1 2016 S1 2015 Variations Variations à données comparables
Passagers transportés (milliers) 38 624 37 853 +2,0%  
Capacité (millions de SKO) 134 642 134 054 +0,4%  
Trafic (millions de PKT) 113 910 112 370 +1,4%  
Coefficient d'occupation 84,6% 83,8% +0,8 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 9 413 9 663 -2,6% -2,4%
Chiffre d'affaires passager régulier (m€) 9 007 9 248 -2,6% -2,4%
Recette unitaire au SKO (cts €) 6,69 6,90 -3,0% -2,8%
Recette unitaire au PKT (cts €) 7,91 8,23 -3,9% -3,7%
Coût unitaire au SKO (cts €) 6,45 6,98 -7,6% -8,4%
Résultat d'exploitation (m€) 319 -112 +431 +531

 

Au premier semestre 2016 , le chiffre d'affaires de l'activité Passage réseaux s'est élevé à 9 413 millions d'euros, en retrait de 2,6%, et en baisse de 2,4% à données comparables. Le résultat d'exploitation de l'activité passage réseaux s'est établi à 319 millions d'euros, contre un résultat négatif de 112 millions d'euros au premier semestre 2015, en amélioration de 431 millions d'euros et de 531 millions d'euros à données comparables.

 

Les perspectives de capacités restent inchangées avec une augmentation de l'ordre de 1% des Sièges Kilomètres Offerts (SKO) sur l'année 2016.

 

Activité Cargo

 

Activité cargo T2 2016 T2 2015 Variation Variation

à données
comparables
Tonnage transporté (milliers) 282 295 -4,6%  
Capacité (millions de TKO) 3 565 3 684 -3,2%  
Trafic (millions de TKT) 2 087 2 193 -4,8%  
Coefficient de remplissage 58,5% 59,5% -1,0 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 507 604 -16,1% -14,0%
Chiffre d'affaires transport de fret (m€) 465 562 -17,3% -15,2%
Recette unitaire par TKO (cts €) 13,0 15,3 -14,9% -12,9%
Recette unitaire par TKT (cts €) 22,3 25,8 -13,5% -11,4%
Cout unitaire par TKO (cts €) 14,9 17,4 -14,6% -14,0%
Résultat d'exploitation (m€) -66 -78 +12 +21

 

Le Groupe a poursuivi la restructuration de son activité cargo pour s'adapter à la faiblesse du commerce mondial et à la situation de surcapacité structurelle dans le secteur du cargo aérien. Au cours du deuxième trimestre 2016 , les capacités tout-cargo ont ainsi été réduites de 16%, menant à la diminution totale de la capacité cargo de 3,2%. La recette unitaire à la tonne-kilomètre offerte (RTKO) était néanmoins en baisse de 12,9% à données comparables.

 

Le résultat d'exploitation est négatif de 66 millions d'euros, une amélioration de 21 millions d'euros à données comparables résultant d'une forte baisse des coûts unitaires (-14,0% à données comparables) grâce aux mesures de restructuration engagées.

 

Activité cargo S1 2016 S1 2015 Variations Variations
à données comparables
Tonnage transporté (milliers de tonnes) 558 596 -6,5%  
Capacité (millions de TKO) 6 999 7 418 -5,6%  
Trafic (millions de TKT) 4 121 4 454 -7,5%  
Coefficient de remplissage 58,9% 60,0% -1,2 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 1 036 1 229 -15,7% -15,5%
Chiffre d'affaires transport de fret (m€) 957 1 150 -16,8% -16,7%
Recette unitaire par TKO (cts €) 13,7 15,5 -12,0% -11,9%
Recette unitaire par TKT (cts €) 23,2 25,9 -10,3% -10,2%
Cout unitaire par TKO (cts €) 15,3 17,4 -12,1% -12,8%
Résultat d'exploitation (m€) -116 -141 +25 +38

 

Au premier semestre 2016 , le chiffre d'affaires de l'activité cargo s'est élevé à 1 036 millions d'euros, en baisse de 15,5% à données comparables. Négatif de 116 millions d'euros, le résultat d'exploitation s'est amélioré de 38 millions d'euros à données comparables.

 

Un MD11 tout-cargo a été retiré de la flotte au 1er trimestre, et deux MD11 tout-cargo ont été retirés la première semaine de juillet 2016, d'où une réduction à six avions du nombre total de tout-cargo en opération. Cette diminution devrait permettre à l'activité tout-cargo un retour à l'équilibre en 2017. Le résultat d'exploitation de l'activité tout-cargo était négatif de 12 millions d'euros sur les six premiers mois de 2016, soit une amélioration de 25 millions d'euros comparée au premier semestre 2015.

 

 

 

 

Activité Maintenance

 

Maintenance T2 2016 T2 2015 Variations Variations
à données comparables
Chiffre d'affaires total (m€) 1 000 999 +0,1%  
Chiffre d'affaires externe (m€) 435 395 +9,8% 12,9%
Résultat d'exploitation  (m€) 57 51 +6 +9
Marge d'exploitation (%) 5,7% 5,1% +0,6 pt +0,9 pt

 

Au deuxième trimestre 2016 , le chiffre d'affaires externe de la maintenance s'est élevé à 435 millions d'euros, en hausse de 9,8% et de 12,9% à données comparables. Le chiffre d'affaires a bénéficié non seulement du renforcement du dollar par rapport à l'euro mais aussi des contrats remportés les années précédentes.

 

Le résultat d'exploitation s'est établi à 57 millions d'euros, en hausse de 6 millions d'euros par rapport au deuxième trimestre 2015, et en hausse de 9 millions d'euros à données comparables.

 

 

Maintenance S1 2016 S1 2015 Variations Variations

à données comparables
Chiffre d'affaires total (m€) 2 006 1 959 +2,1%  
Chiffre d'affaires externe (m€) 866 775 +11,6% 9,9%
Résultat d'exploitation  (m€) 95 86 +9 +9
Marge d'exploitation (%) 4,7% 4,4% +0,4 pt +0,3 pt

 

Pendant le premier semestre 2016 , le chiffre d'affaires externe de la maintenance a progressé de 11,6% et de 9,9% à données comparables. A 95 millions d'euros, le résultat d'exploitation était en amélioration 9 millions d'euros.

 

Au cours de la période, le carnet de commande de la maintenance a enregistré une nouvelle hausse de 10% pour atteindre le niveau record de 9,2 milliards de dollars, incluant notamment plusieurs contrats de support équipements sur le nouvel A350.

 

Transavia

 

Transavia T2 2016 T2 2015 Variation
Nombre de passagers (milliers) 3 764 3 092 +21,7%
Capacité (millions de SKO) 7 225 6 446 +12,1%
Trafic (millions de PKT) 6 387 5 819 +9,8%
Coefficient d'occupation 88,4% 90,3% -1,9 pt
Chiffre d'affaires total passage (m€) 323 304 +6,3%
Chiffre d'affaires passage régulier (m€) 322 302 +6,6%
Recette unitaire au SKO (cts d'€) 4,46 4,69 -4,9%
Recette unitaire au PKT (cts d'€) 5,04 5,19 -2,9%
Coût unitaire au SKO (cts d'€) 4,62 4,78 -3,3%
Résultat d'exploitation (m€) -12 -6 -6

 

Au deuxième trimestre 2016 , les capacités de Transavia ont augmenté de 12,1%, traduisant son développement accéléré en France (capacités en hausse de 30%) et l'ouverture de la base de Munich le 25 mars 2016. Le trafic, mesuré en PKT, a progressé de 9,8%. Le coefficient d'occupation est resté élevé (88,4%) en dépit de la croissance des capacités.

 

La recette unitaire par SKO a reculé de 4,9%, principalement en raison de l'instabilité géopolitique et de l'intensification de la concurrence. Le coût unitaire par SKO a diminué de 3,3% et de 10% à effet de change et longueur d'étape constants. Le résultat d'exploitation était négatif de 12 millions d'euros, en baisse de 6 millions d'euros mais stable à périmètre constant.

Transavia S1 2016 S1 2015 Variations
Nombre de passagers (milliers) 5 657 4 748 +19,1%
Capacité (millions de SKO) 10 943 9 877 +10,8%
Trafic (millions de PKT) 9 650 8 836 +9,2%
Coefficient d'occupation 88,2% 89,5% -1,3 pt
Chiffre d'affaires total (m€) 483 450 +7,3%
Chiffre d'affaires passage régulier (m€)* 475 443 +7,2%
Recette unitaire au SKO (cts d'€) 4,34 4,50 -3,5%
Recette unitaire au PKT (cts d'€) 4,92 5,03 -2,1%
Coût unitaire au SKO (cts d'€) 5,03 5,26 -4,3%
Résultat d'exploitation (m€) -75 -75 +0

 

Au premier semestre 2016 , le chiffre d'affaires de Transavia s'est élevé à 483 millions d'euros, en hausse de 7,3%. Le résultat d'exploitation est resté stable à -75 millions d'euros.

 

Le développement rapide de Transavia va se poursuivre au deuxième semestre 2016, résultant en une augmentation de la capacité, mesurée en siège-kilomètres offerts (SKO) de 15% sur l'exercice 2016, comme prévu précédemment.

 

Situation financière

 

En millions d'€ S1 2016 S1 2015* Variation
Cash-flow avant variation du BFR et plans de départs volontaires, activités poursuivies +809 +318 +491
Paiements liés aux plans de départs volontaires -173 -97 -76
Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) +793 +853 -60
Cash-flow d'exploitation +1 429 +1 074 +355
Investissements nets avant opérations -1 056 -809 -247
de sale & lease-back +0 +0 +0
Opérations de Sale & lease-back -1 056 -809 -247
Investissements nets après opérations +373 +265 +108

*  Servair a été reclassifiée comme une activité non-poursuivie.

 

Au cours du premier semestre 2016, la hausse de 463 millions d'euros de l'EBITDA s'est traduite par une hausse de 491 millions d'euros du cash-flow avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires. Le Groupe a décaissé 173 millions d'euros pour des plans de départ volontaire. Le cash-flow d'exploitation a bénéficié d'une variation du besoin en fonds de roulement de 793 millions d'euros. Les investissements nets avant opérations de vente & lease-back se sont élevés à 1 056 millions d'euros. En conséquence, le cash-flow libre d'exploitation s'est établi à 373 millions d'euros, en hausse de 108 millions d'euros par rapport au premier semestre 2015.

 

La dette nette s'est élevée à 4,0 milliards d'euros au 30 juin 2016, contre 4,3 milliards d'euros au 31 décembre 2015, une amélioration de 265 millions d'euros. Les devises ont eu un impact négatif significatif de 142 millions d'euros sur la dette nette.

 

Le ratio dette nette ajustée/EBITDAR s'est élevé à 2,9x sur douze mois glissant au 30 juin 2016, en baisse de 0,5 point comparé au 31 décembre 2015, et en baisse d'un point comparé au 30 juin 2015.

 

La baisse de 80 points de base des taux d'actualisation (pour les maturités > 20 ans) pendant le premier semestre 2016 a entrainé une nouvelle augmentation de la valeur actuarielle des engagements de retraite de plus de 2,7 milliards d'euros. La variation de valeur d'actifs s'est élevée à  811 millions d'euros pendant le premier semestre. La situation nette bilantielle des retraites est ainsi passée d'un passif net de 177 millions d'euros au 31 décembre 2015 à un passif net de 1 979 millions d'euros au 30 juin 2016.

 

Au 30 juin 2016, les capitaux propres, part du groupe, se sont élevés à -733 millions d'euros, en baisse de 1 006 millions d'euros au cours du premier semestre, principalement en raison de l'augmentation des engagements nets de retraites.

Le Groupe continue de bénéficier d'un bon niveau de liquidités, avec une liquidité nette de 3,8 milliards d'euros au 30 juin 2016, et des lignes de crédit non tirées de 1,8 milliard d'euros.

 

Perspectives

 

Le contexte mondial en 2016 reste fortement incertain au regard de l'environnement géopolitique et économique dans lequel nous opérons, du prix du carburant, de la poursuite de la situation de surcapacité sur différents marchés, entraînant une pression accrue sur les recettes unitaires avec une préoccupation particulière sur la destination France.

 

Dans ces conditions, le Groupe prévoit pour 2016 :

  • L'objectif de cash flow libre d'exploitation après cessions reste compris entre 0,6 milliard  d'euros et 1,0 milliard d'euros. Le plan 2016 d'investissement (entre 1,8 milliard d'euros et 2,0 milliards d'euros, y compris rachats d'appareils en location opérationnelle) et le programme de cessions (entre 0,3 milliard d'euros et 0,6 milliard d'euros) seront ajustés en fonction de la génération de cash flow d'exploitation
  • Les économies attendues sur la facture carburant devraient être plus que compensées dans les trimestres à venir par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet de change négatif 
  • L'objectif de réduction des coûts unitaires reste autour de 1% en 2016 à carburant et change constants
  • La poursuite d'une réduction significative de la dette nette .

 

*****

 

Les diligences d'examen limité sur les comptes semestriels ont été effectuées par les Commissaires aux comptes. Leur rapport sur l'information semestrielle a été émis à l'issue du Conseil  d'administration.

 

La présentation des résultats est disponible sur www.airfranceklm.com le 27 juillet 2016 à partir de 7h15.

 

Une réunion d'analystes aura lieu en présence de Monsieur Janaillac (Président Air France-KLM) et de Monsieur Riolacci (DGA Economie et Finances) le 27 juillet 2016 à 8h30 à l'hôtel Pullman Tour Eiffel, 18, avenue de Suffren, Paris 15 ème .

Elle sera retransmise en direct sur le site www.airfranceklm.com (mot de passe : AFKL), ainsi que sous forme de conférence téléphonique.

 

Pour se connecter à la conférence téléphonique, merci de bien vouloir composer :

  • en France: +33(0)1 70 99 42 71
  • aux Pays-Bas : +31(0)20 716 8295
  • au Royaume-Uni : +44(0)20 3427 1916
  • aux Etats-Unis : +1 646 254 3361

Mot de passe : 7461566

Pour la ré-écoute, composer le :

  • en France: +33(0)1 74 20 28 00
  • aux Pays-Bas : +31(0)20 708 5013
  • au Royaume-Uni : +44 (0)20 3427 0598
  • aux Etats-Unis : +1 347 366 9565

Mot de passe pour la ré-écoute :  7461566

 

Relations investisseurs
 

Presse
Marie-Agnès de Peslouan France: +33 1 41 56 56 00
Directeur des Relations Investisseurs  
Tel : +33 1 49 89 52 59   
Email : madepeslouan@airfranceklm.com    Website : www.airfranceklm-finance.com  
 

Dirk Voermans

Responsable des Relations Investisseurs

Tel : +33 1 49 89 52 60

Email : divoermans@airfranceklm.com
 
   

COMPTE DE RÉSULTAT 

    2ème trimestre 1er semestre
  En millions d'euros 2016 2015* Variation 2016 2015* Change
               
Chiffre d'affaires 6 215 6 558 -5,2% 11 820 12 140 -2,6%
Autres produits de l'activité 0 1 NA 0 2 NA
Charges externes -3 571 -4 104 -13,0% -7 019 -7 875 -10,9%
Carburant avions -1 167 -1 661 -29,7% -2 263 -3 141 -28,0%
Affrètements aéronautiques -113 -110 2,7% -215 -217 -0,9%
Redevances Aéronautiques -484 -499 -3,0% -914 -941 -2,9%
Commissariat -113 -120 -5,8% -215 -223 -3,6%
Achats de prestations en escale -389 -380 2,4% -750 -741 1,2%
Achats et consommations d'entretien aéronautiques -604 -581 4,0% -1 246 -1 160 7,4%
Frais commerciaux et de distribution -232 -237 -2,1% -463 -465 -0,4%
Autres frais -469 -516 -9,1% -953 -987 -3,4%
Frais de personnel -1 862 -1 914 -2,7% -3 706 -3 744 -1,0%
Impôts et taxes -39 -36 8,3% -88 -82 7,3%
Autres produits et charges 248 307 -19,2% 515 595 -13,4%
EBITDAR 991 812 22,0% 1 522 1 036 46,9%
Locations opérationnelles -263 -255 3,1% -528 -505 4,6%
EBITDA 728 557 30,7% 994 531 87,2%
Amortissements, Dépréciations et provisions -411 -378 8,7% -776 -769 0,9%
RESULTAT D'EXPLOITATION 317 179 77,1% 218 -238 NA
Cessions de matériel aéronautique 0 -4 NA 8 -5 NA
Autres produits et charges non récurrents 18 -72 NA -107 89 NA
RESULTAT DES ACTIVITES OPERATIONNELLES 335 103 225% 119 -154 NA
Produits de la trésorerie 14 13 7,7% 28 30 -6,7%
Coût de l'endettement financier brut -78 -91 -14,3% -162 -198 -18,2%
Coût de l'endettement financier net -64 -78 -17,9% -134 -168 -20,2%
Résultat de change -152 -90 -68,9% -119 -245 51,4%
Variation de juste valeur des actifs et passifs financiers 31 -40 NA 58 -96 NA
Autres produits et charges financiers -5 -16 68,8% 17 -45 NA
Résultat avant impôt des entreprises intégrées 145 -121 NA -59 -708 91,7%
Impôts sur les résultats -107 49 NA -53 85 NA
Résultat net des entreprises intégrées 38 -72 NA -112 -623 82,0%
Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence 2 -7 NA 1 -18 NA
Résultat des activités poursuivies 40 -79 NA -111 -641 82,7%
Résultat net des activités non poursuivies 3 2 50,0% 2 4 -50,0%
Résultat de l'exercice 43 -77 NA -109 -637 82,9%
Intérêts minoritaires -2 -2 0,0% -5 -1 -400%
Résultat net (Part du groupe) 41 -79 NA -114 -638 82,1%

 

Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 

BILAN CONSOLIDÉ

 


Actif
En millions d'euros
30 juin

2016
31 décembre

2015*
Goodwill 217 247
Immobilisations incorporelles 1 021 1 018
Immobilisations aéronautiques 9 192 8 743
Autres immobilisations corporelles 1 494 1 670
Titres mis en équivalence 73 118
Actifs de pension 737 1 773
Autres actifs financiers 1 198 1 224
Impôts différés 821 702
Autres débiteurs 359 295
Actif non courant de la vente 15 112 15 790
Actifs détenus en vue de la vente 380 4
Autres actifs financiers 175 967
Stocks et en-cours 574 532
Créances clients 1 980 1 800
Autres débiteurs 1 022 1 138
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 833 3 104
Actif courant 7 964 7 545
Total actif 23 076 23 335

*  Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 

Passif et capitaux propres

En millions d'euros
30 juin

2016
31 décembre

2015*
Capital 300 300
Primes d'émission et de fusion 2 971 2 971
Actions d'autocontrôle (84) (85)
Titres subordonnés 600 600
Réserves et résultat (4 562) (3 561)
Capitaux propres (Propriétaires de la société mère)ations npas lntrôle (775) 225
Participations ne donnant pas le contrôle 42 48
Provisions retraite (733) 273
Provisions retraite 2 716 1 995
Autres provisions 1 467 1 513
Dettes financières 7 185 7 060
Impôts différés 9 11
Autres créditeurs 314 484
Passif non courant 11 691 11 063
Passifs liés à des actifs détenus en vue de la vente 253
Provisions 775 742
Dettes financières 1 527 2 017
Dettes fournisseurs 2 333 2 395
Titres de transport émis et non utilisés 3 602 2 515
Programme de fidélisation 787 760
Autres créditeurs 2 827 3 567
Concours bancaires 14 3
Passif courant 12 118 11 999
Total passif 23 809 23 062
Total capitaux propres et passifs 23 076 23 335

*  Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 

 

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

 


En millions d'euros
Periode du 1er janvier au 30 juin 2016 
T1 2016 T1 2015*
Résultat net des activités poursuivies (111) (641)
Résultat net des activités non poursuivies 2 4
Dotations aux amortissements et provisions d'exploitation 781 781
Dotations nettes aux provisions financières (21) 43
Résultat sur cessions d'actifs corporels et incorporels (59) 5
Résultat sur cessions de filiales et participations (7) (224)
Résultats non monétaires sur instruments financiers (129) 51
Résultat de change non réalisé 122 237
Résultat des sociétés mises en équivalence (1) 16
Impôts différés 33 (105)
Autres éléments non monétaires 2
Résultat net des activités poursuivies 33 63
Sous-total 645 230
Dont activités non poursuivies 9 9
(Augmentation) / diminution des stocks (76) (62)
(Augmentation) / diminution des créances clients (238) (381)
Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs 33 (29)
Variation des autres débiteurs et créditeurs 1 074 1 325
Variation du besoin en fond de roulement des activités non poursuivies 2 9
Flux net de trésorerie provenant de l'exploitation 1 440 1092
Prise de contrôle de filiales et participations, achats de parts dans les sociétés non contrôlées (4) (6)
Investissements corporels et incorporels (1 152) (860)
Perte de contrôle de filiales, cession de titres de sociétés non contrôlées 4 342
Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles 96 51
Dividendes reçus 3 1
Diminution / (augmentation) nette des placements de plus de 3 mois 681 (204)
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités non poursuivies (5) (12)
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement (377) (688)
Emission de nouveaux emprunts 599
Remboursement d'emprunts 686 803
Remboursement de dettes résultant de contrats de location-financement (720) (1,133)
Augmentation des prêts (241) (380)
Diminution des prêts (32) (41)
Dividendes distribués 20 96
Emission de nouveaux emprunts (1) (4)
Flux net de trésorerie lié aux activités des operations non poursuivie. (6) 5
Flux net de trésorerie lié aux activités de financement (294) (55)
Effet des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et les concours bancaires courants (23) (18)
Effet des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et les concours bancaires courants des opérations (1) (4)
Variation de la trésorerie nette 745 327
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à l'ouverture 3 073 2 902
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à la clôture 3 819 3 222
Trésorerie des opérations discontinuées (1) 7

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 

INDICATEURS FINANCIERS

 

Excédent brut d'exploitation (EBITDA) et EBITDAR


( En millions d'euros) T2 2016 T2 2015* S1 2016 S1 2015*
Résultat d'exploitation courant 317 179 218 (238)
Amortissements, dépréciations et provisions 411 378 776 769
Excédent brut d'exploitation (EBITDA) 728 557 994 531
Locations opérationnelles 263 255 528 505
Excédent brut d'exploitation avant locations opérationnelles (EBITDAR) 991 812 1 522 1 036

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

Résultat net retraité

(( En millions d'euros) T2 2016 T2 2015* S1 2016 S1 2015*
Résultat net, part groupe (en m€) 41 (79) (114) (638)
Résultat net des activités non poursuivies (en m€) (3) (2) (2) (4)
Résultat de change non réalisé (en m€) 149 94 122 237
Variation de la juste valeur des actifs et passifs financiers (dérivés) (en m€) (91) 25 (129) 51
Produits et charges non courants (en m€) (18) 76 99 (84)
Dépréciation de titres disponibles à la vente (en m€) 0 (5) 0 7
Dépréciation des actifs d'impôts différés  (en m€) 0 (34) 0 0
Résultat net retraité (en m€) 78 75 (24) (431)
Résultat net retraité par action (en euros) 0,24 0,24 (0,12) (1,46)

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

Retour sur capitaux employés (ROCE)

(En million d'euros) 30 juin 2016 30 juin. 2015* 30 juin.

2015*
30 juin 2014
Ecart d'acquisition et immobilisations incorporelles 1 238 1 270 1 270 1 232
Immobilisations aéronautiques 9 192 8 843 8 843 9 235
Autres immobilisations corporelles 1 494 1 720 1 720 1 764
Titres mis en équivalence hors actions Alitalia 73 131 131 159
Autres actifs financiers, hors titres disponibles à la vente, valeurs mobilières de placement et dépôts liés aux dettes financières 204 200 200 121
Provisions, hors retraites, litige cargo et restructuration (1 558) (1 508) (1 508) (1 144)
BFR, hors valeur de marché des instruments dérivés (5 897) (5 925) (5 925) (5 590)
Capitaux employés sur le bilan 4 746 4 731 4 731 5 777
Capitaux employés correspondant aux avions en location opérationnelle (loyers opérationnels x 7) 7 343 6 636
Capitaux employés moyens (A) 12 082 11 890
Résultat d'exploitation ajusté des locations opérationnelles 1 592 572
– Dividendes reçus (2) (10)
– Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence, (16) (46)
– Charge d'impôt reconnue dans le résultat net ajusté (165) 122
Résultat ajusté après impôt (B) 1 409 638
ROCE, 12 mois glissants (B/A) 11,7% 5,4%

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

Dette nette


Bilan au

  (En millions d'euros)
30 juin 
2016
31 décembre  2015*
Dettes financières courantes et non courantes 8 712 9 077
Dépôts sur avions en location financement (331) (453)
Actifs financiers nantis (swap sur OCÉANE) 0 (393)
Couvertures de change sur dettes (37) (40)
Intérêts courus non échus (68) (95)
Dettes financières (A) 8 276 8 096
Trésorerie et équivalent trésorerie 3 833 3 104
Valeurs mobilières de placement à plus de 3 mois 177 466
Trésorerie nantie 18 18
Dépôts (obligations) 227 204
Concours bancaires courant (21) (3)
Liquidités nettes (B) 4 234 3 789
Dette nette (A) – (B) 4 042 4 307
*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 
   
Dette nette ajustée et ratio dette nette ajustée sur EBITDAR    
nette ajustée et ratio dette nette ajustée sur EBITDAR 30 juin 
2016
31 décembre  2015*
Dette nette (en m€) 4 042 4 307
Locations opérationnelles x 7 (sur 12 mois glissants, en m€) 7 343 7 189
Dette nette ajustée (en m€) 11 385 11 496
EBITDAR (sur 12 mois glissants, en m€) 3 898 3 413
Ratio dette nette ajustée / EBITDAR (sur 12 mois glissants) 2,92 3,37

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

Cash-flow libre d'exploitation

(En millions d'euros) S1 2016 S1 2015*
Flux net de trésorerie provenant de l'exploitation, activités poursuivies 1 429 1 074
Acquisitions d'actifs corporels et incorporels non comptabilisés comme investissements -1 152 -860
Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles 96 51
Cash-flow libre d'exploitation, hors opérations non poursuivies 373 265

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

Coût net à l'ESKO


  T2 2016 T2 2015* S1 2016 S1 2015*
Chiffre d'affaires (en m€) 6 215 6 557 11 820 12 140
Résultat d'exploitation courant  (en m€) 317 180 218 (238)
Coût d'exploitation total (en m€) (5 898) (6 377) (11 602) (12 376)
Activité passage réseaux – autres recettes (en m€) 207 218 406 415
Activité cargo – autres recettes fret (en m€) 42 42 79 79
Chiffre d'affaires externe de la maintenance (en m€) 435 395 866 775
Transavia – autres recettes (en m€) 1 2 8 7
Chiffre d'affaires externe des autres activités (en m€) 10 11 22 21
Coût net  (en m€) 5 203 5 709 10 221 11 079
Capacités produites, exprimées en ESKO 86 234 85 949 163 678 163 181
Coût net à l'ESKO (en centimes d'€ par ESKO)   6,03    6,64    6,24    6,79 
Variation brute   -9,2%   -8,0%
Effet change sur les coûts nets  (en m€)   (43)   106
Variation à change constant   -8,4%   -8,9%
Effet prix du carburant (en m€)   (408)   (858)
Variation à change et prix du carburant constants   -1,4%   -1,3%
Variation des charges liées aux retraites (en m€)*   4   5
Coût unitaire à l'ESKO à change, prix du carburant et charge liées aux retraites constants (en centimes d'€ par ESKO)   6,03    6,12    6,24    6,33 
Variation à change, prix du carburant et charges liées aux retraites constants   -1,5%   -1,3%

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

 

 

RÉSULTATS PAR COMPAGNIES

 

Air France

  S1 2016 S1 2015* Variation
Chiffre d'affaires (m€) 7 376 7 631 -3,3%
EBITDA (m€) 532 347 +185
Résultat d'exploitation (m€) 15 -134 +149
Marge d'exploitation (%) 0,2% -1,8% +2,0 pt
Cash-flow d'exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (m€) 515 267 +248
Marge du cash-flow d'exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 7,0% 3,5% +3,5 pt

*Servair a été reclassifié comme une activité non poursuivie

 

KLM

  S1 2016 S1 2015* Variation
Chiffre d'affaires (m€) 4 604 4 657 -1,1%
EBITDA (m€) 459 178 +281
Résultat d'exploitation (m€) 207 -79 +286
Marge d'exploitation (%) 4,5% -1,7% +6,2 pt
Cash-flow d'exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (m€) 384 102 +282
Marge du cash-flow d'exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 8,3% 2,2% +6,2 pt

NB: La somme des deux compagnies n'est pas égale aux chiffres consolidés à cause des écritures intra-groupes .

.

 

 

Traitement du Groupe Servair en activité non poursuivie

 

Le groupe a entrepris une réflexion sur différents scénarii pour assurer le développement de sa filiale Servair et a retenu l'option d'ouvrir le capital de Servair à un nouvel actionnaire. En mars 2016, Servair et Air France ont respectivement informé leurs instances représentatives du personnel de ce processus. Au regard des offres déjà reçues par Air France, cette ouverture du capital devrait entraîner la perte de contrôle de Servair par le groupe Air France-KLM, telle que définie dans la norme IFRS 10. Servair constitue la principale unité génératrice de trésorerie du segment "Autre".

Les éléments précités ont déclenché le traitement de Servair en "activité non poursuivie" à compter du 31 mars 2016, telle que définie dans la norme IFRS 5.

Les comptes consolidés au 31 mars 2015 ont donc été retraités afin de permettre la comparaison.

 

Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires externe s'est élevé à 195 millions d'euros, conduisant à un EBITDA publié de 15 millions d'euros et un résultat d'exploitation de 10 millions d'euros.

Dans le contexte de cette opération, les actifs et passifs du groupe Servair ont été reclassifiés en actifs détenus en vue de la vente , pour respectivement 380 millions d'euros et 253 millions d'euros à partir du 30 juin 2016.


    Exercice  2015 – Servair
  En millions d'euros T1 T2 T3 T4 Total
             
CHIFFRE D'AFFAIRES EXTERNE 74 85 109 102 370
Autres produits de l'activité 0 0 0 0 0
Charges externes 27 27 18 14 86
Catering -39 -46 -57 -51 -193
Autres charges externes 66 73 75 65 279
Frais du personnel -91 -99 -100 -98 -388
Impôts et taxes -5 -2 -3 -2 -12
Autres produits et charges 2 1 2 5
EBITDAR 5 13 25 18 61
Locations opérationnelles 0 0 0 0 0
EBITDA 5 13 25 18 61
Amortissements, dépréciations et provisions -5 -7 -6 -7 -25
Résultat avant opérations courantes 0 6 19 11 36
Autres produits et charges non récurrents 0 0 0 -1 -1
Résultat des activités opérationnelles 0 6 19 10 35
Produits de la trésorerie 0 0 0 1 1
Coût de l'endettement financier brut 0 0 0 -1 -1
Coût de l'endettement financier net 0 0 0 0 0
Autres produits et charges financiers 0 -1 -1 1 -1
Résultat avant impôt des entreprises intégrées 0 5 18 11 34
Impôts sur les résultats 0 -3 -6 -4 -13
Résultat net des entreprises intégrées 0 2 12 7 21
Quote-part dans les résultats des societies mises en équivalence 2 1 1 1 5
Résultat des activités poursuivies 2 3 13 8 26
Résultat net des activités non poursuivies 0 0 0 0 0
Résultat net pour la période 2 3 13 8 26
Intérêts minoritaires -2 -2 -2 -2 -8
Groupe – Résultat net pour la période 0 1 11 6 18

 

 

 

FLOTTE DU GROUPE AU 30 JUIN 2016

 

Type d'appareil AF

(incl. HOP!)
KL

(incl. KLC & Martinair)
Transavia Propriété Crédit-bail Loyers opérat. Total En exploit.  Ecart  /  31/12/14
B747-400   20   18   2 20 20 -5
B777-300 43 12   9 25 21 55 55 5
B777-200 25 15   17 10 13 40 40  
B787-9   6     1 5 6 6 4
A380-800 10     1 4 5 10 10  
A340-300 12     5 5 2 12 11 -1
A330-300   5       5 5 5  
A330-200 15 8   4 7 12 23 23 -2
Total long-courrier 105 66 0 54 52 65 171 170 1
B737-900   5   1 1 3 5 5  
B737-800   25 55 8 9 63 80 80 10
B737-700   18 8 3 8 15 26 26  
A321 20     5 6 9 20 20  
A320 44     6 3 35 44 44 1
A319 38     19 6 13 38 38  
A318 18     11 7   18 18 3
Total court et moyen courrier 120 48 63 53 40 138 231 231 14
ATR72-600 5         5 5 5  
ATR72-500 5     1 3 1 5 5 -1
ATR42-500 12     5 3 4 12 12 -1
Canadair Jet 1000 14     14     14 14  
Canadair Jet 700 13     13     13 11 -2
Canadair Jet 100 3     3     3    
Embraer 190 10 30   4 15 21 40 40  
Embraer 175   2   2     2 2 2
Embraer 170 16     8 2 6 16 14 -2
Embraer 145 18     13 5   18 16  
Embraer 135 4     4     4    
Fokker 70   16   16     16 14 -2
Total Regional 100 48 0 83 28 37 148 133 -6
B747-400ERF   3   3     3 3  
B747-400BCF   3       3 3 1  
B777-F 2     2     2 2  
MD-11-CF   1   1     1 1  
MD-11-F   1   1     1 1 -1
Total Cargo 2 8 0 7 0 3 10 8 -1
                   
Total Air France-KLM 327 170 63 197 120 243 560 542 8

 




[1] A données comparables : hors change. La même définition s'applique dans le reste du communiqué de presse.

[2] Voir définition en annexe.

[3] Prix moyen du Brent de 45$ le baril, prix moyen du carburant de 422$ par tonne, et hypothèse d'un taux de change moyen de 1,11$ par euro pour la période juillet-décembre 2016. Pour 2017, prix moyen du Brent de 52$ le baril, prix moyen du carburant de 493$ par tonne, et hypothèse d'un taux de change moyen de 1,11$ par euro.

[4] Air France, KLM et HOP!. Transavia est présentée comme un secteur d'activité distinct.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AIR FRANCE – KLM via GlobeNewswire

HUG#2030839

Print Friendly

AIR FRANCE – KLM : Résultats du 1er Semestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |