Jean-Pierre Crinelli Directeur Général Délégué Novacyt : "On va accélérer le retour à l'équilibre grâce à notre acquisition".
Stratégie et perspectives de la société spécialiste du diagnostic cellulaire

13 avril 2016 15 h 25 min
+ de videos
628
Views

Novacyt est spécialisé dans le secteur du diagnostic cellulaire et dispose d’un portefeuille toujours croissant de produits et de service destinés au dépistage du cancer et des maladies infectieuses. Novacyt dispose d’une  plateforme technologique propriétaire NOVAPREP®

De nouveaux marchés sont imaginables pour la société, vient de faire une acquisition, nous parlons donc de la stratégie produits du groupe, avec mon invité Jean-Pierre Crinelli Directeur Général Délégué Novacyt

Web TV www.labourseetlavie.com : Jean-Pierre Crinelli, bonjour.

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Bonjour.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous êtes le Directeur Général Délégué de Novacyt. Vous êtes au Smallcap Events où vous rencontrez des investisseurs. Vous êtes un spécialiste dans le diagnostic du cancer et de maladies infectieuses. Comment s’est passé pour vous l’exercice 2015 ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Bien. Donc, suite à notre introduction en bourse en octobre 2012, on a acquis la société Lab 21, donc spécialiste des maladies infectieuses, donc en juin 14. Et grâce à cette acquisition, ça nous a permis de grandir en termes de chiffre d’affaires, puisque nous sommes passés d’environ 1 million de chiffre d’affaires à, à peu près, 8,9 l’année dernière, au titre de 2015, en croissance de 13 % sur l’ensemble, donc ce qui est déjà une très belle réalisation. Deuxièmement, la partie ex on va dire Novacyt a grandi de 30 % et même 44 % sur le deuxième semestre. Nous étions plutôt stagnants autour du million d’euros et on a réalisé 1,3 million d’euros en 2015 sur la partie cancer, détection du cancer du col de l’utérus. Donc, ce sont vraiment une grande satisfaction sur cet exercice 2015, avec surtout des accords importants. Un accord avec Leica Biosystems en Chine. Ça faisait trois ans que nous étions à la recherche d’un débouché sur ce marché chinois qui, dans les cinq à dix ans, va devenir aussi important que le marché mondial d’aujourd’hui.

Web TV www.labourseetlavie.com : Le marché mondial aujourd’hui, il est plutôt aux États-Unis ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Le marché, non.

Web TV www.labourseetlavie.com : Non, en Europe ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Il est assez Europe – États-Unis et après ça se partage entre tout le reste du monde. Mais je dirais aujourd’hui les deux principaux marchés sont l’Europe, avec environ chacun dans le domaine du milieu liquide, détection en milieu liquide, environ une centaine de millions de tests entre ces deux continents.

Web TV www.labourseetlavie.com : Et donc là, la Chine effectivement va prendre sa part.

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Va prendre sa part. Et donc avec Leica Biosystems. Leica Biosystems, c’est une filiale du groupe Danaher, un groupe américain qui possède des grandes sociétés, genre Beckman Coulter. Donc, cette société, si vous voulez, est le premier fournisseur mondial pour les laboratoires d’anatomo-pathologie et il lui manquait cette ligne de produits. Et donc, on vient compléter son offre produits. On commence par la Chine et puis ensuite d’autres continents pourront arriver en fonction du succès. Ce qui est important aussi de noter, c’est que notre système, nous étions très focalisés sur le domaine du cancer du col de l’utérus et on s’aperçoit que notre flacon qui est très spécifique par rapport à la concurrence et notre fixateur permet d’attaquer des nouveaux marchés et donc on a eu des contacts avec des sociétés américaines de belle renommée pour éventuellement entamer des collaborations et d’aller un peu plus loin commercialement sur notre consommable. Donc ça, c’est quelque chose de très important. Et le troisième volet important que je voudrais signaler au titre de 2015, mais il s’est fait dans les derniers jours de 2015, c’est l’acquisition de la société Primer Design en Angleterre. Cette société est un spécialiste en termes de biologie moléculaire. C’est une très belle société, créée il y a une dizaine d’années, une société profitable, plus de 30 % d’EBITDA. Une moyenne de croissance sur ces dernières années de 30 %. Et donc elle est très intéressante pour nous, car c’est une société qui aujourd’hui vient compléter notre offre produits dans la biologie moléculaire. Nous étions donc dans la partie oncologie, la partie maladie infectieuse et on vient renforcer sur la biologie moléculaire. Donc ça, c’est le premier point. Le deuxième point, c’est que ces gens-là sont très spécialisés sur des ventes pour la recherche, pour l’alimentaire et donc, on va pouvoir les aider sur le marché clinique puisque là nous sommes des spécialistes sur le marché clinique. Donc, des synergies entre ces deux sociétés, plus une profitabilité qui va nous permettre de retrouver l’équilibre. Nous avons toujours annoncé que les années 2015 – 2016 seraient des années d’investissement et qu’à partir de là, il y aurait encore des déficits. Mais qu’à partir de fin 2016 et courant 2017, nous deviendrons profitables. On va accélérer ce retour à l’équilibre grâce à l’acquisition de cette société.

Web TV www.labourseetlavie.com : Vous parliez en introduction de Novacyt de 2012, effectivement, on s’était vu à ce moment-là. Novacyt de 2016, 2017, finalement, il aura un autre profil que celui imaginé à l’époque ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : La seule chose, il y aura le nom qui sera identique, mais tout le reste aura changé. Quand nous nous sommes introduits, Éric Peltier, fondateur avec moi de Novacyt, nous étions cinq personnes. Donc maintenant, nous sommes 75. Avec l’acquisition de Primer Design, on va passer à une centaine. On aura un chiffre d’affaires qui tournera aux alentours de 15 millions d’euros. Donc vraiment, c’est deux sociétés totalement différentes, à part ce nom Novacyt SA qui est resté.

Web TV www.labourseetlavie.com : Et quelque part, vous pensez pour l’avenir être mieux positionnés en ayant ces différentes activités que vous avez évoquées ? D’avoir ces piliers, on va dire, plusieurs piliers de développement ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Voilà ! Tout à fait. Au lieu d’être sur un pilier unique qui est la prévention du cancer du col de l’utérus, aujourd’hui, grâce à la biologie moléculaire, mais qui en final se retrouve à terme sur nos différents marchés, on va avoir deux piliers. Et nous avons décidé de continuer bien sûr notre croissance interne, mais également d’accélérer la partie fusion-acquisition pour aller rechercher des compléments de produits, si possible des sociétés profitables comme la société Primer Design, pour pouvoir continuer sur cette profitabilité que nous allons retrouver à la fin de 2016.

Web TV www.labourseetlavie.com : De votre point de vue, vous aurez besoin de nouvelles levées de fonds pour réaliser d’opérations ou vous pouvez avancer sans cela ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : À partir du moment où on va parler de croissance externe, d’autres levées de fonds seront absolument nécessaires. Et d’ailleurs, nous regardons des projets pour éventuellement être coté également AIM à Londres pour pouvoir aussi s’ouvrir à des investisseurs britanniques qui ont parfois plus de difficultés à venir sur le marché alternext qui est un marché plus spécifique, on va dire, à certains investisseurs français.

Web TV www.labourseetlavie.com : Donc là, le focus aujourd’hui, c’est bien cette question de rentabilité de l’entreprise ?

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Absolument. C’est absolument fondamental pour financer notre croissance internet. C’est sûr que c’est les marchés qui sont devant nous, mais des marchés sur lesquels il faut du temps. Donc, il faut de l’argent, il faut des études, beaucoup d’études. On en avait très peu. Donc aujourd’hui, c’est des processus longs et donc coûteux. Il faut mettre des gens sur le terrain, en Chine, ailleurs. Même si les salaires sont différents, il faut quand même en mettre et il faut en mettre en Amérique du Sud. On a des projets en Amérique du Sud. Donc, tout ceci amènera des financements internes, mais également des financements externes.

Web TV www.labourseetlavie.com : Merci, Jean-Pierre Crinelli.

Jean-Pierre Crinelli – DGD Novacyt : Avec grand plaisir. Merci à vous.

 

Print Friendly, PDF & Email